Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

27/03/2016

LUNEL *LUNDI PASCAL*

Lundi 28 mars 2016 - 1re journée du Trophée Pescalune

La Royale de Ricard à San Juan

«Nous saurons lundi soir si c’est une Royale ou une complète... , tempère d’entrée Xavier Guillot, en évoquant avec réalisme la sortie de ses cocardiers, ce lundi de Pâques à Lunel. Nos taureaux sont très fantasques, c’est le petit plus ou le moins de la race, avec eux on peut s’attendre à tout». En tout cas, cette affiche inhabituelle a le don de titiller la curiosité des afeciouna. Les taureaux de la manade Ricard avec leur fort gabarit ont la réputation de compliquer les échanges, d’être des sauteurs d’obstacles qui se jouent des barrières et s’envolent régulièrement au-delà des tubes. Alors à Lunel? «C’est une piste qui plaît à nos taureaux, explique le manadier, Pacific et Larios autrefois s’étaient taillé de vifs succès. Leur capacité a être très présents aux planches voire au-dessus les font craindre par les raseteurs».
Alors, les frères Guillot ont aligné leurs meilleurs atouts qui se présenteront en piste dans l’ordre suivant: Vaccarès ouvrira la course, alternant cul aux planches et finitions possibles. Trident, lui, peut cumuler le placement, les enfermées, les anticipations, les finitions, «il a été très bon à Beaucaire l’an passé». Beefeater est d’un genre plus classique, sérieux, il peut néanmoins conclure, «il est un peu différent...». Perroquet, 4e, «il est très fantasque, mais le jour où il a envie, il est impressionnant». De retour de blessure à une patte (Sommières, 31 mai 2015), Garlaban est un “percussionniste” de haut vol. Absolut, «c’est la valeur sûre», vaillant et frappeur à répétition. Le petit jeune pour finir c’est Brusc (7 ans, hors points), «il n’a jamais été trop raseté, mais quand on le cherche, il répond toujours présent»Les hommes sont prévenus, il va falloir s’accrocher.
Avec six taureaux à Noves dimanche dernier «une deuxième partie très bonne», sept à Pérols (Avenir, 15h30, 9€), ce dimanche «un mix de jeunes et de plus expérimentés, vu la qualité des raseteurs alignés» et la Royale à Lunel, lundi, la manade Ricard attaque la saison sur un rythme aussi explosif que le caractère de leurs cocardiers.

MARTINE ALIAGA


Lundi, 15h30, 12€. Raseteurs<ET>: Allouani, Auzolle, Belgourari, Bouhargane, Chekade, Errik, Faure, Four, J. Martin, Poujol. Réservations<ET>: tél.<TH>04 67 71 13 26

Les commentaires sont fermés.