Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

10/04/2016

LE GRAU-DU-ROI * AVENIR *

Dimanche 10 avril 2016

BRENUS ET MUSCADET
OUVRENT LA SAISON GRAULENNE

le grau-du-roi,course camarguaisePour l’ouverture de leur saison, les arènes graulènes présentaient un concours de manade comptant pour le Trophée de l’Avenir.

► Photo : Brenus - Naim

La course a reposé sur les prestations de Muscadet et surtout Brenus. Les autres souffrant de trop comme de pas assez de pression des 14 tenues blanches (10 +4) présentes à la capelado et parmi lesquelles les jeunes Y. Naim  à gauche et S. Dunan à droite ont tiré la course, bien secondés par A . Charrade,  et par étape R. Ibarra et M. Méric.

Venu en remplacement de Gusto, Germinal (Lautier, n°572) n’a pas su où donner de la tête, perdant ses principaux attributs en 1’30. Aux ficelles, les hommes l’emportent dans des séries qui lui seront fatales à la 8e minute. Carmen au retour pour la 3e fois.
Sobrero (Vellas, n°017) va dès sa sortie se caler aux planches pour ne plus les quitter si ce n’est pour changer de terrain entre deux rasets. Sélectif, parfois trop, il ne cède que sa cocarde et un gland après s’être dressé aux trousses de Charrade (Carmen).
le grau-du-roi,course camarguaise◄ Photo:
Muscadet
Dunan
Pour conclure cette première partie, Muscadet (Chauvet, n°912) volontaire, il va payer les pots cassés des deux premiers. Durant ses 10 premières minutes, il se donne dans de jolies trajectoires qu’il conclut brillamment aux planches (Naim, Benafitou, Charrade, Dunan 2) ou dans des échanges en continu (2). Ce n’est qu’aux ficelles (9e) qu’il va légèrement durcir sa course ne partant que sur les rasets les plus engagés et en jouant d’un petit coup de revers. Ficelles autour des cornes, il retourne au toril aux accents de Carmen pour la 7e fois.

Ouari (Hervas, n°724) a joué son rôle de 4e sans toutefois se surpasser.  Présent sur chaque raset, les enchaînements sont parfois poussés jusqu’au fil des barrières derrière Benafitou, Charrade (3) et Dunan… Sans grande difficulté cependant, les hommes lui font réintégrer le toril à la 14e  avec  l’Air de Bizet pour la 6e fois.
Brenus (Occitane, n°944) va d’entrée annoncer la couleur en sautant derrière Grando. Malgré son désavantage du fait de sa longue carcasse sur les reprises, il va compenser par ses accélérations sur la longueur des rasets qu’il va, la plupart du temps, conclure de fort belle manière à l’arrivée où, quand il ne va pas taper - Naim, Méric (3), Martin, Jourdan, Charrade – il va s’envoler comme derrière Naim à la 11e, rejoint contre les tubes. La 1re ficelle à 200 € reste sur les cornes. 5 ou  6 Carmen pendant, rejoué au retour.

le grau-du-roi,course camarguaise► Photo:
Mistrigri
Dunan
Avant dernier, Mistigri (Cyr, n°901) semblait prêt et décidé pour continuer sur la lancée de son prédécesseur. Mais hélas, les tenues blanches en ont décidé autrement. Certes pas gaucher (dans l’espace où il a tendance à lâcher dès le contact établi) les droitiers, (hormis Cano qui le privera de l’intégralité de ses principaux attributs) ne le consentiront qu’au compte-gouttes, ces derniers étant raccompagnés chaque fois jusqu’à la limite. 3 Finitions derrière Dunan, Cano et Naim, et voilà. Rien de plus. 1 Carmen plus Rentrée.

Pour conclure et hors point, Vieto (Bon, n°020, hp) ne va guère plus motiver les 7 tenues blanches restantes (seule le sortie d’Antoine Charrade sur blessure étant annoncée) qui le délaisseront trop. En conséquence, il saute et ne rentre que rarement dans la course, laissant les connaisseurs sur leur fin, contrairement aux néophytes qu’il a charmé.

Texte et photos
CYRIL DANIEL

Entrée: demi-arène. Organisateur: SAS Vincent Ribera Prod. Présidence : Marc Moucadel. Raseteurs : Victor Jourdan – Dimitri Fougere – Yassin Naim – Yannick Martin – Marvin Meric – Stéphane Dunan – Antoine Charrade – Remy Ibarra – Adil Benafitou – Guillaume Cano. Tourneurs : Johan Daniel – Didier Dunan – Jean-René Grando – Patrick Ran

Les commentaires sont fermés.