Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

24/04/2016

BEAUCAIRE *TROPHEE DES AS*

Dimanche 24 avril 2014

L'éclatante vitalité
de la race baroncellienne

beaucaire,muguet d'or,course camarguaise

Le panache de Jupiter
rencontre l'implication de Sofiane Rassir

L'esprit cocardier, le panache, la générosité, la dangerosité, l'éclat... Les taureaux de cette 2e journée du Muguet d'Or ont décliné toute la gamme des qualités requises pour la course camarguaise. L'héritage baroncellien se montre prolifique.

Sofiane Rassir offre ses talents multiples, n'occultant pas les difficultés et faisant briller les barricadiers. Ce garçon-là c'est que du bonheur ! Avec lui, Bouhargane s'implique, Zekraoui (notamment avec Perroquet), et les gauchers dans leur ensemble, les cocardiers se livrant mieux de ce côté. Les droitiers se montrent nettement moins entreprenants. Ayme conserve la tête du Muguet sans s'illustrer, Bouhargane est à un point, Chekade suit.

Les deux premiers taureaux (Pharmacien de Cuillé et Monro de Bon) se mettent au combat à mi-parcours, puis ne se laissent pas tondre. Le premier rentre une ficelle,  le second ne lâche qu'au terme après avoir passé dangereusement la corne en finition à maintes reprises.

Vif et guerrier, Lebrau de Laurent (3e) avec un placement sans faille, pose les difficultés et fait régner l'ordre. Des actions d'envergure aux planches pour 13 minutes de qualité.

beaucaire,muguet d'or,course camarguaisePhoto
Le Biou d'Or
domine
en vrai patron

Mignon affiche sa plastique irréprochable, sa prestance et sa notion du combat. Garde à vous ! Il a du pétard, les blancs se tiennent à distance. Exerce une stricte sélection, pousse dans le raset et tutoie les planches. Rentre une ficelle. Excellent.

Perroquet de Ricard toise les blancs qui se tiennent loin. Il rode, se place, reprend sa chasse, saute. Réponses foudroyantes haut et loin sur les tubes (Zekraoui, Bouhagane). Rentre ses ficelles après avoir fait douter les hommes.

Jupiter de Laurent est à mâturité. Si sa générosité naturelle le met à rude épreuve aux rubans où les hommes le bousculent sans égard, il retrouve du souffle, de l'autorité aux ficelles où, en tête à tête, il se montre redoutable et intraitable. Fait monter la température dans les gradins par des finitions multiples et grandioses. Rentre un ficelle.

Cicéron (Cuillé, hp) est un magnifique étalon fougueux qui, quand on le chauffe, fait aussi la planche. 

MARTINE ALIAGA
PHOTOS CHRISTIAN ITIER

Trophée des As : Bouhargane, 30 points ; Ayme, 21 ; Chekade, 19,5 ; Allam, 12 ; Rassir, 9 ; Ouffe, 9 ; Gleize, 3 ; Auzolle, 1,5.

 ▼ PERROQUET AUX TROUSSES DE BOUHARGANE

beaucaire,muguet d'or,course camarguaise

**********************************

Le tourneur Benoît Joseph miraculé

Le tourneur Benoît Joseph a échappé de peu à une terrible blessure. Rattrapé par Jupiter de Laurent, lancé comme une bombe à sa poursuite jusqu’aux planches (à la 5e minute), le raseteur recevait sur le dos le taureau cabré pattes en avant. Les deux basculant en contre-piste. Moment d’intense émotion. Après un passage à l’infirmerie, le tourneur, secoué mais indemne de coup de corne, quittait bien sûr la piste mais sur ses deux jambes. Un miracle ! Quant à Jupiter, il a ensuite offert au public, une prestation de grande envergure. Au final, le tourneur souffre d’un gros hématome à la cuisse et devra observer une dizaine de jours d’arrêt.

********

Les commentaires sont fermés.