Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29/04/2016

LES AFFICHES DE CE SAMEDI 30 AVRIL

Vendredi 29 avril 2016

Castries et Saint-Gilles
pour attaquer les festivités

Si saint Eutrope (un des cavaliers du froid) fait craindre une fraîcheur relative en ce samedi 30 avril, qu’importe ! Les afeciouna seront aux arènes où la chaleur devrait se faire sentir grâce aux sérieuses et qualitatives affiches de, notamment, Castries et Saint-Gilles.
 
CASTRIES : TROPHEE DES BRASERADES
RASETSABRI.jpgL’ATC Les manades met les petits plats dans les grands question plateau et decorum des grands jours. Il y aura du beau monde à Castries. Cette journée taurine qui met chaque année l’accent sur les raseteurs, débutera à 11 h, avec des taureaux emboulés suivis de l’abrivado (manade Iris Lafon). Après le repas convivial animé par la peña Los Caballeros, rendez-vous aux arènes, où, à partir de 16 h, les jeunes des écoles de raseteurs de Mauguio et Sommières reçevront leurs diplômes des mains des anciennes gloires du croche. 16 h 30, 11 €, les As seront en piste pour un 10e Trophée des Brasérades qu’il faudra aller chercher de haute lutte vu les cocardiers proposés : dans l’ordre de sortie Regain, Baryton, Beleu, Laos, Orion, et Léo. Mais l’équipe blanche est suffisamment “étoilée” pour mettre en valeur le bétail : Aliaga, Allouani, Belgourari, M. Favier, Katif et Ouffe.. Remise des prix en piste et bandido manade Lafon.
 
SAINT-GILLES : 
JOURNEE EMILE-BILHAU
SAINTGILLES3PHMALI.jpgDepuis une paire d’année, un vent nouveau plus festif, plus qualitatif souffle sur les arènes de Saint-Gilles et son environnement. Et cette journée Emile-Bilhau concoctée par l’association des festivités, en témoigne par son programme attractif. Dès 9h, déjeuner au pré, bosquet d’Estagel, puis l’abrivado partira à 11 h pour débouler aux arènes à 12 h. Vache pour la jeunesse. repas de l’aficion et direction les arènes pour dès 15 h 30, soutenir l’école de raseteurs locale “La San Gilenque” face à deux taureaux emboulés. Place aux As à 16 h, avec la 1re journée de la Biche d’Or, Trophée Clavel-Médical et Souvenir Emile-Bilhau. Un casting de choix ouvert par Talleyrand du Joncas suivi d’Oberoun de Félix et Chico de Lautier. 4e position pour Camaï de La Vidourlenque vainqueur de la Biche d’Or 2015 après une excellente prestation. Suivront Tailleur, l’espoir de Raynaud, Moka du Rousty et Ajax d’Occitane, pour une montée en intensité et en spectaculaire. Si Cadenas, F. Martin et le jeune Robert, prévus au départ, sont empêchés pour blessure, l’équipe des rasibles a belle allure. Rassir au sein d’un groupe gaucher parmi les meilleurs à savoir Bouhargane, Four, Zekraoui et, un côté droit, mené par le premier au classement des As, Ayme, ainsi que I. Benafitou, Auzolle et Moine. Ça promet !
 
ET AUSSI... 
Ne pas oublier le charme du plan tout en haut du village de Gallargues-le-Montueux qui programme une course du Trophée de l’Avenir (16 h, 8€). Le démarrage de la Feria de Palavas-les-Flots, dès ce soir, pour un premier week-end penchant vers l’Espagne et ses corridas et une première course camarguaise, à l’Avenir (dimanche 11 h) avant la somptueuse fin de semaine prochaine et ses superbes affiches aux As (7 et 8 mai, renseignements : 04 67 50 39 56. Une seule course à l’Avenir en Provence, à Saint-Rémy (16 h, 8 €). 
 
MARTINE ALIAGA
 
Voir tous les détails dans les grilles

 

65e TROPHEE TAURIN MIDI LIBRE - LA PROVENCE

logo TT.jpg

TAUREAUX DIFFICILES
 
Cette liste de taureaux difficiles a été proposée par l’Association des raseteurs et validée par le Trophée Taurin. Ces cocardiers auront leurs points des ficelles multipliés par deux dans les courses du Trophée des As. 
Les Baumelles : AIOROS - ARTEMIS - REGAIN
Blanc : AGASSOUN
Caillan : TASTAIRE
Chauvet : COLVERT
Cuillé: LOUBARD - VISON
Cyr : LAOS
Fabre-Mailhan : COHIBA
Gillet : GREGAU.
Guillierme : COUTE NEGRE - LOU CRAN. 
Lagarde : PAPAGAI
Occitane : CRAPONE
Ricard : TRIDENT 
Richebois : CANAILLE
Rouquette : ULYSSE 
St Antoine : ARAMIS
Vinuesa: BAYLE 
 
Parution du vendredi 29 avril 2016

 

CLASSEMENT DES RASETEURS

logo TT.jpg

Parution du 29 avril
 
Trophée des As - Gr. 1
1. AYME Anthony (D) 75
2. BOUHARGANE (G) 65
3. FAVIER Maxime (G) 54,5
3. KATIF Ziko (D) 54,5
5. CHEKADE Amine (D) 52
6. FOUR Bastien (G) 47,5
7. CADENAS Joachim (D) 45
8. ALLOUANI Sabri (D) 43,5
9. ALIAGA Jérémy (G) 43
10. BELGOURARI Mehdi (D) 35,5
11. ZEKRAOUI Youssef (G) 30
11. RASSIR Sofiane (G) 30
13. OUFFE Julien (G) 29
14. ALLAM Fayssal (G) 23,5
15. BENAFITOU Ilias (D) 18,5
16. VILLARD Benjamin (D) 17
17. CIACCHINI Jérémy (D) 12,5
18. GLEIZE Alexandre (D) 12
19. AUZOLLE Loïc (D) 9,5
20. MARTIN Jérôme (G) 8
21. FAURE Lucas (D)à 7
22. POUJOL Hadrien (G) 4
23. MASCARIN Romain (D) 2
 
Trophée de l’Avenir - Gr. 3
1. MARTIN François (D) 115
2. MARIGNAN Vincent (D) 105
3. GAILLARDET Joan (G) 101
4. DUNAN Stéphane (D) 66
5. FELIX Vincent (D) 62
6. MERIC Marvin (G) 61
7. ROBERT Geoffrey (G) 49
8. BRESSY Ludovic (D) 47
8. PRADIER Yohan (D) 47
10. MATEO Ludovic (G) 43
11. ZBIRI Smaïn (G) 39
12. BERNARD Enzo(G) 37
13. CHARRADE Antoine (D) 36
14. MARQUIS Rudy (G) 35
15. SOLER Jérémy (D) 33
16. AMERAOUI Loïc (D) 32
17. NAIM Yassin (G) 29
18. MARTIN Yannick (G) 27
19. MONTESINOS Gabriel (D) 24
20. DESLYS Joey (G) 23
21. ORTIZ Rodrigue (D) 19
22. LOPEZ Florian (G) 10
23. VACARESSE Tom (D) 8
24. FAVIER Nicolas (G) 6
 
Trophée des Raseteurs - Gr. 2
1.BENAFITOU Nabil (G) 30
2. ERRIK Radouane (G) 25
3. MAUREL David (D) 21
4. FOUGERE Dimitri (D) 19
5. ALIAOUI Farid (G) 18
6. GUYON Rémi (D) 17
7. MOUTET Damien (D) 16
8. MARTINEZ Damien (D) 14
8. VIC Jonathan (D) 14
10. CARTALADE Kevin (G) 12
10. GUIN Romain (G) 12
10. MARTIN COCHER Dam. (G) 12
10. CANO Guillaume (D) 12
14. ROIG Thomas (D) 10
14. MARQUIER Mathieu (D) 10
14. CLARION Christophe (G) 10
14. FERRIOL Jeoffrey (G) 10
18. AROCA Samuel (D) 7
18. CHIG Mohammed (D) 7
18. ALARCON Loïc (G) 7
21. IBARRA Rémy (D) 6
22. JOURDAN Victor (D) 5
23. OUFDIL Hicham (D) 4
24. MOINE David (D) 3
24. SABATIER David (D) 3
25. ELHAJJOUJI Fouad (G) 2
25. GAUTIER Anthony (D) 2
25. LAFARE Jérémy (G) 2
25. MIRALLES Cédric (D) 2
25. OUDJIT Jean-Henri (D) 2
25. RODRIGUEZ Vivien (G) 2

 

28/04/2016

VESTRIC-ET-CANDIAC *LIGUE*

Mercredi 27 avril 2016

1re course de sélection des vaches - Trophée PhilippeThiers

Dans  le cadre de ses courses de sélection 2016, le Trophée Philippe Thiers, Trophée des Vaches Cocardières en collaboration avec le Comité des Fêtes, tenait la 1re course d’une série écourtée par rapport aux autres années par manque de finance, suite au départ de plusieurs partenaires.

Face à une équipe de stagiaires désigné par la FFCC en investissement et application total, les vaches présentées ont pu donner le meilleurs d’elles-mêmes avec cependant un petit plus pour les pensionnaires des manades Briaux et Leron. On peut également y ajouter la vache de la manade Gros, bien qu’étant celle de l’an dernier et se surcroît qui avait fait la grande finale du trophée à Saint-Martin-de-Crau.

La première à fouler la piste sera la n°960 du Joncas qui tout en vaillance va se défendre et se lever derrière Mazzoleni. 3 Carmen plus rentrée.


vestric,ligue,vaches cocardières,course camarguaisePhoto
N.001 de Gros
sur El Mahoub

Quel pétard et quelle méchanceté pour la 001 de la manade Gros.
Tout en jouant des cornes elle poursuit jusqu’aux planches où elle vient taper derrière Ricci (2), Mazzoleni (3) et El Mahoub. 7 Carmen plus rentrée.
La
0152 de Chapelle va s’épuiser par des sauts inutiles (8) dont deux dans l’élan derrière El Mahoub et Ricci et taper et briser les planches derrière El Mahoub. Vaillante tout de même elle reçoit 5 Carmen.
vestric,ligue,vaches cocardières,course camarguaisePhoto
La N001 de Briaux
anticipe
Mazzoleni
La
001 de Briaux sort avec de la bouteille. Elle s’engage fort, fait légèrement le pas et signe de belles allonges. Seule la finition fait défaut. Mais c’est beau à voir. 5 Carmen plus rentrée.
Petite déception avec la
n°106 du Ribansol, Bien que volontaire, elle a tendance à ne pas prendre la sortie su raset ce qui rend sa prestation brouillonne.
Bien que manquant quelque peu de méchanceté, la n
°222 du Gardon donne sa tête sur les rasets. Sans aucun refus, elle se livre franchement et se paye même le luxe, sur des rasets arrêtés de venir finir aux planches (Mazzoleni). 3 Carmen plus rentrée.
Pour suivre, la n°
138 de Mogador est bizarre. Elle peut  fuir (5), répondre sans forcer le rythme comme foncer derrière les tenues blanches pour s’envoler au terme de la poursuite (Mazzoleni, Longuet) ou taper derrière Mazzoleni. 10 Carmen plus rentrée.
Pour conclure, la
n°214 de Leron est très spectaculaire. Pas moins d’une dizaine d’envolées derrière Mazzoleni, Ricci, El Mahoub… 6 Carmen plus rentrée.

Texte et photo
CYRIL DANIEL

 

 

VESTRIC-ET-CANDIAC *VACHES COCARDIERES*

Samedi 24 avril 2016 - Saint-Chaptes à l'heure des vaches cocardières

 Palunière et Comète heureusement !

saint-chaptes,vaches cocardières,course camarguaise

Comète et Jean-Louis Ricci


Un petit quart d'arènes enregistré par le CT Lou Biou pour cette course de vaches cocardières d'un faible niveau, à l'exception de deux cocardières titrées auxquelles peuvent s'ajouter tout de même Sirène.
Pourtant les 8  hommes (plus 2 tourneurs) ont fait leur maximum pour tirer le meilleur des cocardières... Mais, quand ça veut pas, quand ça peut pas, à l'impossible nul n'est tenu. Dumont totalise (19), suivi de Charrade (17), Ricci (14), Pinter (9), Douville (4), Clarion (3) et Salinesi (2). Seul Boyer ne s'inscrivant pas au palmarès.
Pour la manade Raynaud
Palunière (1re) sans se fixer défend ses principaux attributs en se signalant aux planches derrière Charrade (3) et Douville. Par la suite, la baisse de régime des hommes va quelque peu nuire à sa course mais, chaque occasion  (sur Charrade 2 et Clarion) pour se mettre évidence est saisie. 2 Carmen plus rentrée.
Comète (8e) du fait de sa réputation ne recevra pas le travail escompté. Sautant sur tout ce qui bouge, elle préfère s'envoler derrière la tenue blanche qui s'y frotte (Charrade 3 fois) ou taper derrière (Ricci, Pinter). Surveillant tout, les hommes ne se bousculent pas. Cède son 2ème gland sur la trompette finale (8'20) - 3 Carmen plus rentrée.
Pour la manade Leron
Nini (2e), vaillante dans un premier temps va vite s’essouffler et baisser de rythme. Deux allonges sur Charrade et Douville ou seule la finition manque. 2 Carmen plus rentrée
Sirène (7e) est vive, et va faire quelque peu réfléchir les hommes pour l'attaquer. Quand le travail vient elle est bien présente, poussant même jusqu'aux planches ou elle peut se lever (Charrade 2 fois). Carmen, absent durant sa course la raccompagne à 8'50 de course, et passez du peu, avec ses ficelles.
Pour la manade Martini
Hecate (3e) sans vice et avec un minimum de défense, si ce n'est ses fuites en contre piste (5) elle va subir la loi des hommes.
Thémis (6e), placée 3/4 piste elle accepte mais manque de limpidité et de régularité dans ses répliques jusqu'aux ficelles, ou elle montre davantage d'application en appuyant davantage ses réactions... 2 Carmen plus rentrée.
Pour la manade Le Gardon
Lyse (4e) dés sa sortie se colle aux planches d'où se contentera de regarder passer l'homme ou sortira au ralenti....
Marquisette (5e) perdue et surprise cocarde et glands partent en moins de 2 minutes. Par la suite, elle répond bien mais l'ensemble demeure léger, au point que les raseteurs, d'eux-mêmes, lui accordent un bon moment de répits à mi course. Totalement dépouillée elle retourne au toril aux accents de Carmen.

CYRIL DANIEL

 

 

26/04/2016

BLESSURES

RATIS DE RAYNAUD EN CONVALESCENCE
 
RATIS RAYNAUD errik 6E (27).jpgSa blessure à Arles le 25 mars pour la course de la feria a bouleversé les afeciouna. La grosse entorse au boulet droit qui en découle, prive le Biòu d’Or 2013, son manadier, l’organisateur et le public de sa sortie prévue à Vauvert le 5 mai. Mais les nouvelles données par Frédéric Raynaud sont rassurantes: «Ratis va beaucoup mieux. Il y a une nette amélioration. Sa patte est bandée, il boite encore et doit être tenu au repos. Mais avec le vétérinaire, nous avons de gros espoirs qu’il puisse ressortir en juin ou juillet».
 
GRECO DE SAINT-ANTOINE A L’ARRÊT
 
La vedette de la famille Clauzel, Greco est lui aussi blessé. Il souffre, selon nos confrères de La Provence, d’une fracture de la première phalange de l’antérieur droit due certainement à une fracture de fatigue. Le temps sera long - peut-être un an - avant que le taureau de la manade Saint-Antoine retrouve le chemin des pistes. 
 

 

25/04/2016

LE GRAU DU ROI *AVENIR*

Dimanche 24 avril 2016

Marquis, un Ricard bien corsé

le grau-du-roi,avenir,manade ricard,course camarguaise

Superbe anticipation de Marquis sur François Martin

 Entrée : 1/4 d'arène. Organisateurs : SAS Vincent Ribera. Présidence : Jacques Valentin. Raseteurs droitiers : V Félix, F Martin, A Charrade, G Cano, R Guyon. Gauchers : M Meric,  Y Naim, Y Martin, A Benafitou, J Robert. Tourneurs : M Arnel, F Lopez, JR Grando, F Jockin

Fidèles à leur réputation, les pensionnaires de la manade Ricard ne tiennent pas en place…. Aujourd’hui, face à une équipe des plus entreprenantes, et ce parfois à au détriment de la qualité, nécessitant plusieurs interventions du président de course, les  biou de Méjanes n’ont pas été ménagé. F. Martin, J Robert, M Meric et A. Charrade ont distillé des beaux gestes qui méritent d’être signalé. Malgré ce, Milouin et surtout Marquis, se font remarquer et démontrent un réel potentiel.

Printanier : Sans cesse en mouvement, prend les rasets à la traverse et s’épuise par des sauts inutiles (11). Rentre 1 gland

Dali : C’est aux ficelles (2’30) qu’il va donner le meilleur de lui-même en s’exprimant dans des séries et dans de belles allonges derrière Naïm (2) dont une conclut par un saut. 5 Carmen plus rentrée à la 12 eme

Milouin : Calme, il se place et fait légèrement le pas sur le départ des rasets dont les plus serrés se terminent dans le couloir par 6 fois aux trousses de Robert, Méric, Y. Martin et Charrade.  4 Carmen plus retour à la 13 eme.

Beefeater : Volontaire, les hommes vont l’assaillir pour l’octroi d’une 1 ere ficelle récalcitrante. A droite, comme à gauche, les trajectoires sont poussées jusqu’aux planches où il vient se dresser. Une pluie de Carmen (7) pour 8’30 de présence.

Baigneur : Il a laissé entrevoir un potentiel dans ses arrivées aux planches, qu’il  saute aisément par 4 fois derrière Charrade, Félix, Naïm et Robert ou qu’il tamponne avec Naïm et Robert. Hélas ses nombreuses évasions (10) ont ternies sa prestation récompensée par le disque joué 5 fois pendant.

Marquis : Dès le premier raset, met Robert en difficulté. Les premiers enchainements se terminent dans le couloir avec Cano. Bouillonnant, et le travail tardant, il saute pour rien (5fois) puis se cale. Et là les choses sérieuses vont commencer et demandent un travail organisé. Il anticipe chaque départ et les poursuites sont alors serrées et terminées au fil des barrières où il tape sur Méric. S’imposant au fil du temps, il conserve sans forcer ses ficelles. 4 Carmen plus rentrée.

Gaou (Hors Points). Il n’inspire guère les hommes qui lui donneront en tout et pour une demi-dizaine de rasets dont 4 se termineront spectaculairement et dangereusement  derrière Y. Martin, F. Martin, M. Meric.

Texte et photos (à suivre)
CYRIL DANIEL

 

Trophée de l’Avenir : F Martin 15, J Robert 11, A Charrade 9, M Meric 5, V Felix 3, Y Martin 3

Trophée des Raseteurs : R Guyon 6, G Cano 6

24/04/2016

BEAUCAIRE *TROPHEE DES AS*

Dimanche 24 avril 2014

L'éclatante vitalité
de la race baroncellienne

beaucaire,muguet d'or,course camarguaise

Le panache de Jupiter
rencontre l'implication de Sofiane Rassir

L'esprit cocardier, le panache, la générosité, la dangerosité, l'éclat... Les taureaux de cette 2e journée du Muguet d'Or ont décliné toute la gamme des qualités requises pour la course camarguaise. L'héritage baroncellien se montre prolifique.

Sofiane Rassir offre ses talents multiples, n'occultant pas les difficultés et faisant briller les barricadiers. Ce garçon-là c'est que du bonheur ! Avec lui, Bouhargane s'implique, Zekraoui (notamment avec Perroquet), et les gauchers dans leur ensemble, les cocardiers se livrant mieux de ce côté. Les droitiers se montrent nettement moins entreprenants. Ayme conserve la tête du Muguet sans s'illustrer, Bouhargane est à un point, Chekade suit.

Les deux premiers taureaux (Pharmacien de Cuillé et Monro de Bon) se mettent au combat à mi-parcours, puis ne se laissent pas tondre. Le premier rentre une ficelle,  le second ne lâche qu'au terme après avoir passé dangereusement la corne en finition à maintes reprises.

Vif et guerrier, Lebrau de Laurent (3e) avec un placement sans faille, pose les difficultés et fait régner l'ordre. Des actions d'envergure aux planches pour 13 minutes de qualité.

beaucaire,muguet d'or,course camarguaisePhoto
Le Biou d'Or
domine
en vrai patron

Mignon affiche sa plastique irréprochable, sa prestance et sa notion du combat. Garde à vous ! Il a du pétard, les blancs se tiennent à distance. Exerce une stricte sélection, pousse dans le raset et tutoie les planches. Rentre une ficelle. Excellent.

Perroquet de Ricard toise les blancs qui se tiennent loin. Il rode, se place, reprend sa chasse, saute. Réponses foudroyantes haut et loin sur les tubes (Zekraoui, Bouhagane). Rentre ses ficelles après avoir fait douter les hommes.

Jupiter de Laurent est à mâturité. Si sa générosité naturelle le met à rude épreuve aux rubans où les hommes le bousculent sans égard, il retrouve du souffle, de l'autorité aux ficelles où, en tête à tête, il se montre redoutable et intraitable. Fait monter la température dans les gradins par des finitions multiples et grandioses. Rentre un ficelle.

Cicéron (Cuillé, hp) est un magnifique étalon fougueux qui, quand on le chauffe, fait aussi la planche. 

MARTINE ALIAGA
PHOTOS CHRISTIAN ITIER

Trophée des As : Bouhargane, 30 points ; Ayme, 21 ; Chekade, 19,5 ; Allam, 12 ; Rassir, 9 ; Ouffe, 9 ; Gleize, 3 ; Auzolle, 1,5.

 ▼ PERROQUET AUX TROUSSES DE BOUHARGANE

beaucaire,muguet d'or,course camarguaise

**********************************

Le tourneur Benoît Joseph miraculé

Le tourneur Benoît Joseph a échappé de peu à une terrible blessure. Rattrapé par Jupiter de Laurent, lancé comme une bombe à sa poursuite jusqu’aux planches (à la 5e minute), le raseteur recevait sur le dos le taureau cabré pattes en avant. Les deux basculant en contre-piste. Moment d’intense émotion. Après un passage à l’infirmerie, le tourneur, secoué mais indemne de coup de corne, quittait bien sûr la piste mais sur ses deux jambes. Un miracle ! Quant à Jupiter, il a ensuite offert au public, une prestation de grande envergure. Au final, le tourneur souffre d’un gros hématome à la cuisse et devra observer une dizaine de jours d’arrêt.

********

23/04/2016

VILLENEUVE-LES-MAGUELONE *AVENIR*

Samedi 23 avril 2016
1re journée du Trophée de la Vigne et des Etangs
 
Le jackpot du stylé François Martin
 
Entrée: 1/2 arène. Organisateur: Section taurine. Président: Bruno Séguier. Raseteurs droitiers: Dunan, Marignan, F. Martin, Ameraoui. Gauchers: Aliaga, R. Marquis, Y. Martin, Méric, Naim. Tourneurs: Lopez, Jockin, Dunan, Grando.
 
Avec son style délié et sa main sûre, François Martin engrange les points. Avec lui Marignan tire son épingle du jeu au sein d’une équipe de jeunes raseteurs brillants mais un peu trop nombreux pour la difficulté du bétail. Les Nicollin Paniou et Jourdan s’en sortent le mieux, Jappeloup de La Galère amène un peu de difficulté.
 
Paniou (Nicollin).- Met du cœur à l’ouvrage, avec franchise, en poussant fort jusqu’au fil des barrières. Prend le pas sur Méric, enchaîne sur un bon rythme et sauve sa 2e ficelle avec courage. 5 Carmen et retour.
Pelico (Ricard).- Perd rapidement ses premiers attributs. Se disperse, prend un-deux rasets et s’échappe. Saute de nombreuses fois. Un coup aux planches sur Ameraoui (Carmen). 10 minutes.
Rio Grande (La Galère). A grandes foulées passe d’un raset à l’autre. Il offre son frontal et pousse, les hommes allongent (Carmen). Mais 8 minutes suffisent.
Jourdan (Nicollin).- Se livre franchement avec un bon positionnement. Tient tête par ses ripostes sérieuses. Enclenche fort après R. Marquis qu’il serre jusqu’aux planches. Sérieux, réactif, met de l’ordre pour 12 belles minutes. 3 Carmen et retour.
Lozérien (Ricard).- Vite fait les rubans, aux ficelles, navigue et bien emmené peut passer le mourre. Prend tout et manque d’intensité. 7 minutes.
Jappeloup (La Galère).- Galope, prend les cites au passage et se jette après R. Marquis. Jappeloup chasse, se décale et reste attentif. Les blancs calculent un peu mais la 1re ficelle part à la 6e. Avec la fatigue, il se tient mieux, se livre et conclut après Dunan. F. Martin arrête le chrono à la 11e. 2 Carmen et retour.
Uzès (Vitou Frères, hp).- Un vrai bébé de 4 ans qui marque le retour en piste de ses couleurs. Fougueux, inexpérimenté, il poursuit avec vaillance. De belles séries et une conclusion. 10 minutes pour apprendre le métier et la musique pour fêter ça !
MARTINE ALIAGA
 
Trophée de l’Avenir : F. Martin, 31 points ; Marignan, 16 ; Dunan, 6 ; R. Marquis, 6 ; Y. Martin, 3 ; Naim, 3 ; Méric, 1; Ameraoui, 1.

22/04/2016

TROPHEE TAURIN MIDI LIBRE - LA PROVENCE

Vendredi 22 avril 2016

Des décisions actées

trophée taurin midi libre la provence,course camarguaiseS'écouter, s'entendre et prendre des décisions... C'était le challenge de la table ronde tenue mardi dernier au siège fédéral entre toutes les parties prenantes de la course camarguaise. La saison a commencé, il faut maintenant fixer les règles claires et justes. La copie initiale a été revue. Le but étant de garder une compétition du Trophée Taurin support du Championnat de France équitable, d’améliorer le spectacle et bien sûr de mettre les taureaux dans de bonnes conditions pour qu’ils puissent exprimer leurs qualités. Pour cette année, l’urgence c’est le Trophée des As. Les premières courses ont montré que des coefficients trop importants sur certains plateaux avaient des conséquences néfastes sur la qualité. Mais que les difficultés de certaines pistes et la prise de risque en résultant pour les raseteurs devaient tout de même être prises en compte. Aussi, deux niveaux de coefficients seulement ont été gardés et les cocardiers difficiles, listés par les raseteurs, auront leurs ficelles doublées.
Les efforts portés
sur les Grands Rendez-Vous
Les participants à la table ronde se sont précisément penchés sur les Grands Rendez-Vous du Trophée Taurin, vitrine de la course camarguaise, qui ne peuvent concerner que des plateaux de grande qualité tant au niveau des cocardiers que des hommes en blanc. Des affiches exceptionnelles donc destinées à combler les afeciouna et attirer des publics plus novices.
Créer l’événement exige l’implication de tous. L’effort est conséquent pour les manadiers qui mettront leurs cocardiers en haut de l’affiche, pour les organisateurs qui financent, pour la commission du Trophée Taurin et la FFCC qui mettent leur responsabilité en jeu, pour les quotidiens Midi Libre et La Provence qui assureront une médiatisation renforcée... Et pour les raseteurs, eux qui affrontent les taureaux. Il a donc été convenu que celui qui se distinguerait par son courage, son panache, devait être particulièrement récompensé. Aussi, un jury composé de membres du Trophée Taurin pourra décerner des points bonus qui seront primés par les organisateurs.
L’espoir étant de hisser la tauromachie camarguaise au rang que devrait tenir cette pratique unique en son genre issue des traditions et possible grâce au maintien des élevages de taureaux camarguais. Mais également duel entre les hommes et les cocardiers, art, sport extrême... La nette amélioration du spectacle en piste, après la remise à flot de la FFCC, viendrait couronner les travaux entrepris cet hiver et valider le dialogue instauré entre tous.


MARTINE ALIAGA


BON A SAVOIR
TROPHEE DES AS
Lunel, Arles, Nîmes, Châteaurenard, Beaucaire, Les Saintes-Maries de-la-Mer, Alès, Le Grau-du-Roi, Palavas ont un coefficient maximum de 1,5 appliqué aux points des raseteurs du groupe 1. Après analyse du plateau proposé, le coefficient peut être ramené à 1. Obligation d’inviter 7 raseteurs As sur les 8 invités requis.
Toutes les autres pistes : coefficient 1.
Obligation d’inviter 5 As sur les 6 requis.
Courses uniques : coefficient 0,5.
Cocardiers difficiles : les points de leurs ficelles seront doublés dans les courses aux As (liste publiée prochainement).
GRANDS RENDEZ-VOUS, AS
Plateau de cocardiers de valeur. Six des douze meilleurs raseteurs des As invités sur les 7 As des 8 invités requis au minimum. Coefficient retenu : celui de la piste afin que la possibilité d’un GRV reste ouverte à tous les organisateurs.
Points de bonification : trois points maximum par cocardiers rajoutés aux points engrangés sur les attributs.
Le Trophée des Raseteurs et le Trophée de l’Avenir restent en l’état pour cette année.