Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

18/05/2016

VESTRIC-ET-CANDIAC *LIGUE* 3e Sélection Vaches cocardières*

Mercredi 18 mai 2016

UNE COURSE ENTRE LES GOUTTES !

vaches cocardières,vestric-et-candiac, sélections,course camaguaise

⇑   Sébastien Molina à la tête de la n°128
de la Manade Saint-Pierre   ⇑  

3e Course de sélection pour le Trophée Philippe-Thiers et retour aux arènes de Vestric-et-Candiac et ce jusqu’à la fin maintenant (25 mai, 1er juin et la finale le 15 juin). C’est entre les gouttes (pluie durant la 1re et pluie revenant interrompant la course de la 8e) que cette course s’est déroulée et dans laquelle en sont ressorties les plus convaincantes les pensionnaires des manades Saint-Pierre, Raynaud et Pagès. Chez les stagiaires, les jeunes Joris Ortega et Matthieu Abbal prennent de l’assurance de course en course, Sébastien Molina, s’affirme et Faiçal Aboulghazy réalise de beaux gestes. Mais, cela n’exclue pas le travail des autres qui fut, lui aussi approprié. Nous sommes en ligue, restons indulgents.

La Course : La 1re à fouler la piste fut la n°142 de Raynaud qui, après un début fuyard (7 sauts) a mis du cœur à l’ouvrage en réalisant de jolies poursuites, une envolée derrière Zelphati, Abbal ou encore Molina. Un final bien meilleur que le commence. 5 Carmen plus retour avec  ses ficelles.
Est venue ensuite la n°141 de Pagès. (Photo: action sur J. Ortega ⇒) Vaillantes, d’entrée une série fait tourner le disque. Par la suite bien présente et sans baisser de rythme, elle signe de belles longueurs sur Ortega (2) derrière qui elle va même se dresser en conclusion avant de remettre ça sur vaches cocardières,vestric-et-candiac, sélections,course camaguaiseAbbal. Même si sa fin de course est un peu plus indisciplinée, c’est pas mal du tout. 4 Carmen plus retour avec les ficelles.
Troisième ce fut la n°107 d’Agniel. Sans trop d’avant, cette « védélière » a du mal à suivre la cadence d’autant qu’elle s’use dans des sauts inutiles (7). Retour en silence avec son gland.
Pour terminer cette première partie, la n°171 Du Juge a donné du jeu. Vive, elle brille dans les échanges, se signale derrière Aboulghazy. Seule la finition manque. Retour dépouillé sur la limite avec le disque, joué 5 fois.

Après un bref entracte, la pensionnaire n°128 de Saint-Pierre allait faire monter le niveau. Vive, elle se retourne rapidement. Je ne vous parle même pas dans sa façon de "dailler" dès le départ du raset. De plus, avec un placement non négligeable, vaches cocardières,vestric-et-candiac, sélections,course camaguaiseles hommes sont de gratter la tête pour  parvenir à la sienne. Des Carmen (5) rejoués à sa rentrée avec ses ficelles.
Dans un tout autre registre, la n°062 de Martini, va se prêter au jeu, mais à son rythme, avant de monter sa préférence pour la contre-piste.
Avant dernière, la n°155 du Pantaï est volontaire, elle veut, elle sait mais son manque d’agressivité fait que...
Pour conclure, la n°279 de Nicollin est d’une corpulence imposante. La Dame non pas à la casquette à ma droite mais au parapluie dira même,      « ils se sont trompés, c’est un taureau » ; Malgré la pluie qui s’intensifiait 2 tentatives de rasets allaient être faites. Le premier  d’Aboulghazy ( Photo)qui allait se solder par une arrivée fracassante, et le second de ….. - et mince j’ai le parapluie de ma voisine devant les yeux - qui se solda par une envolée. Hélas la pluie allait nous priver du reste mais sûrement pas nous priver de la revoir dans une des 2 courses suivantes.

vaches cocardières,vestric-et-candiac, sélections,course camaguaise

    ⇑   Mathieu ABBAL à la tête de la n°171 de la Manade Du Juge   ⇑ 

 

                                                           Texte et Photos
                                                     CYRIL DANIEL

 

Les commentaires sont fermés.