Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

27/06/2016

SOMMIERES *AS*

Dimanche 26 juin 2016

Une troisième mi-temps
qualitativement supérieure

sommières,as,course camarguaise

Maxime Favier face aux difficultés d'Aïoros

Les blancs aiment les bleus et la qualification des footeux pour la suite de l'Euro semble booster nos rasibles. L'entente en piste est excellente, les cocardiers bien travaillés ont du répondant et même si les arènes ne sont pas pleines (2/3 quand même !), les présents se sont régalés de la qualité du travail. Il n'y avait que des demi-points à engranger pour les raseteurs (course unique), les primes sur les cornes n'ont pas atteint des sommets, pourtant même les taureaux compliqués ont eu leur ration et d'excellentes passes. Bravo les blancs !

En tête les excellents Maxime Favier  et Jérémy Aliaga, les rasets style XXL de Cadenas même handicapé par sa blessure au bras, Katif entreprenant, Allouani, Rassir, Ouffe toujours prêts à s'investir. Chaque cocardier a montré ses qualités, Oberoun brouillon en dessous. Mouflet d'Hervas, malgré cette seconde place qui n'est pas la sienne, répond présent avec une rapidité extrême et une vaillance sans limite. Muscadet de Chauvet complique le jeu. Aïoros des Baumelles confirme sa difficulté et les actions avec Aliaga, Cadenas, Favier... font frémir. Toronto de La Galère se dévoile aux ficelles et ses accélérations enchantent le public. La vivacité de Desbana de Lautier entraîne de brillantes actions (malheureusement le taureau se blesse, à la 12e). Et le pétillant Tyrosse de La Galère fait exploser quelques pétards pour terminer.  De la belle ouvrage.

Brouillon, Oberoun de Félix balade et il faut l'intéresser au plus près pourqu'il fonctionne (Cadenas). Les derniers tours de la 2e ficelle résistent malgré le travail soutenu et propre des hommes.

Mouflet d'Hervas livre ses premières salves à fond et son accélération fait mouche sur Cadenas. Vif, il sait changer de terrain et faire le pas qui quiche l'homme (Aliaga, Favier). Droite-gauche, sa vaillance semble sans limite, il se bat dans la bourre et lâche sa 2e ficelle à 14'30. La première à Allouani à deux coups de crochet. 4 Carmen et retour.

Muscadet (Chauvet) trouve vite le bon poste et sort en force jusqu'à flirter avec les barrières (Aliaga). Solide, fonce cornes pointes sur les cites engagés (Aliaga, Favier). Très bon de sa position au toril, bien que compliqué à convaincre, ses ripostes sont affirmées, il complique le jeu et garde ses ficelles. Musique

Aïoros (Les Baumelles) trouve vite son terrain de prédilection. Joue des cornes à la rencontre (Aliaga, Favier) et gagne du terrain dans les duels. Les rasets sont calculés et de grande qualité. Techniquement c'est top. Les tentatives font frémir. Aliaga, Favier, Rassir, ouffe, Katif, Cadenas se retrouvent chaque fois à la limite, les cornes flirtent avec les corps. A gauche, les ripostes sont meurtrières. Un régal d'émotions. Bien sûr les ficelles rentrent. 5 Carmen et retour.

Malgré ses aiguilles, les hommes ne craignent pas Toronto (La Galère) du moins aux rubans. Le taureau alterne tenue de piste où il demande à être forcé et quelques vagabondages qui font l'affaire des blancs. Mais finalement, avec ses longues cornes et sa gestion de la piste, il ne baisse pas pied. Les gauchers régalent face à ce client participatif, Cadenas fait peur, le public apprécie. Bien les hommes, bien le taureau ! Ficelles à la maison, 5 Carmen et retour.

Vif comme la poudre, malgré son petit gabarit, Desbana (Lautier) a du répondant. Son investissement aux planches est remarquable et les raseteurs se mettent au diapason. Les actions concluantes s'enchaînent, Favier se démultiplie, Aliaga, Allouani, Ouffe, Katif... ça pète dans tous les sens. Mais Desbana payent une énorme action après Cadenas. Blessé à la patte, il doit réintégrer à la 12e. 7 ou 8 Carmen et retour en musique avec ses ficelles.

Le rythme retombe un peu pour Tyrosse (La Galère, hors points). Mais encore quelques belles poursuites et finitions d'envergure pour bien parachever cette belle après-midi.

MARTINE ALIAGA
PHOTO LAURENT SONZOGNI

Entrée : 2/3 d'arène. Organisateur : CT Lou Carmen. Président : Marc Moucadel. Raseteurs droitiers : Allouani, Cadenas, Katif. Gauchers : Aliaga, Favier, Ouffe, Rassir, Mebarek. Tourneurs : Kerfouche, Estève, Bensalah, Khaled, Ull.

Trophée des As : Favier, 8 points ; Aliaga, 6,6 ; Allouani, 5,5 ; Katif, 3,5 ; Cadenas, 2,5 ; Ouffe, 0,5 ; Rassir, 0,5.

 

Les commentaires sont fermés.