Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29/06/2016

LUNEL VIEL *ARENES*

Mercredi 29 juin 2016

Des installations neuves à Lunel-Viel


LUNELVIELARENES4PHCI.jpgCela n’a pas été une surprise. Déjà en 2014, la commission de sécurité de la Préfecture, corroborée depuis par des sociétés privées sollicitées, puis par le technicien municipal, avait alerté sur l’état des tubes métalliques formant les gradins de l’enceinte lunelvielloise. Une structure achetée d’occasion à la ville de Bessèges, en 1986, par la municipalité de l’époque soutenue par une équipe d’amateurs de bouvine dont le manadier Claude Chaballier.
« Au fil du temps, il y a eu des infiltrations d’eau à l’intérieur des tubes qui sont peu à peu “mangés” par la rouille, la corrosion pouvait faire lâcher l’ossature... on ne veut prendre aucun risque... », explique Jean Charpentier, maire. Arènes fermées, les clubs taurins voient leur programmation 2016 tomber à l’eau et une angoisse planer sur le futur de la fe di biòu d’un village attaché à ses traditions. Réunions, démarches auprès du maire, de l’adjoint aux festivités Gilles Cannat, et l’avenir de s’éclaircir grâce au projet des édiles, entériné par le conseil municipal. «Les gradins seront détruits début septembre 2016. Une commission est créée en lien avec la FFCC, les présidents des clubs taurins locaux, manadiers et raseteurs pour reconstruire au mieux, sous l’égide de Charline Vessière, architecte, qui a si bien gardé l’âme des arènes de Lansargues et Beauvoisin », annonce Jean Charpentier.

LUNELVIELARENES1PHMALI.jpeg« Nous travaillerons sur les gradins, les sanitaires, sans toucher à la forme de la piste et surtout pas les arbres. Le toril avait été refait, c’est déjà ça. Bien sûr, le nombre de places assises sera adapté. C’est une arène de village ! » Et l’élu de souligner l’effort de la commune en ces temps compliqués pour les finances municipales : « Il en coûtera 30 000 € pour la démolition par une entreprise spécialisée et 200 000 € pour l’édification. Bien sûr nous demanderons de l’aide et des subventions auprès de toutes les collectivités territoriales, ministère des Sports, etc. Ouverture prévue pour la fête 2017 ».
Côté clubs taurins, c’est le soulagement. Pour Colette Clavel, du Simbeù, « Juillet 2017, ça me semble un peu juste pour que tout soit prêt mais je veux y croire... On ne pouvait se résoudre à ne plus avoir d’arène à Lunel-Viel ». Au CT Lou Biòu, même ressenti pour Florent Tedeschi et René Baffalie. Ce dernier habite tout près des arènes, et se souvient, Midi Libre de l’époque en main, de l’inauguration le 26 avril 1987 où le ruban fut coupé par Gérard Saumade, président du Conseil général de l’Hérault, Jean Valès maire de Lunel-Viel, le conseiller général Claude Barral, Jérôme Vigne, président FFCC et Yves Bouniol, président du Trophée Taurin.
C’est donc l’esprit libre que les deux associations se tiennent prêtes pour leur grand week-end festif des 2 et 3 juillet qui, pour l’occasion, se tiendra à Lansargues. La municipalité du village voisin les a gentiment accueillis et les deux concours de manades au Trophée de l’Avenir s’y dérouleront. Un avant-goût de ce que pourraient être les nouvelles arènes lunelvielloises...


MARTINE ALIAGA
Photos MALI et CHRISTIAN ITIER

 

CE WEEK-END
Les Lunelviellois à Lansargues

Samedi 2 juillet :
Concours de manades organisé par le CT Lou Simbeù, 16 h 30, 9 €, dans le cadre de la journée festive dédiée au jumelage avec le club taurin de Portiragnes.
L’affiche : Saint-Eloi de La Galère, Iroko du Brestalou, Norpol du Pantaï, Noirlac de Michel, Taquirou du Gran Salan, Apollon de la Vidourlenque, Saint-Loup de Vellas.
Raseteurs : Ameraoui, Robert, Charrade, Zekraoui, Faure, J. Martin.
Dimanche 3 juillet :
concours de manades du CT Lou Biòu, 16 h 30, 9 €.
L’’affiche : Agassin des Baumelles, Mistral du Pantai, Criquet de Raynaud, Bienvenu de Rousseau, Tom de Félix, Attila de Paulin, Mirabeau de Rambier. Raseteurs : Cano, Chahboune, Dunan, Montesinos, M. Sanchez, Guyon.

LES SAINTES-MARIES-DE-LA-MER

Mercredi 29 juin 2016

Garlan statufié de son vivant

GARLAN2015PHMALI.jpgll a marqué l’histoire de la course camarguaise, il trônera désormais sur le parvis des arènes des Saintes-Maries de la Mer. Garlan qui vit une retraite paisible sur ses terres des Baumelles aura donc son double en bronze dans une attitude qui lui est emblématique. En effet, l’artiste Ali Salem l’a immortalisé dans une anticipation. Une initiative municipale qui sera dévoilée au public, mardi 12 juillet, à 18 h 30.

 

MARTINE ALIAGA

27/06/2016

SOMMIERES *AS*

Dimanche 26 juin 2016

Une troisième mi-temps
qualitativement supérieure

sommières,as,course camarguaise

Maxime Favier face aux difficultés d'Aïoros

Les blancs aiment les bleus et la qualification des footeux pour la suite de l'Euro semble booster nos rasibles. L'entente en piste est excellente, les cocardiers bien travaillés ont du répondant et même si les arènes ne sont pas pleines (2/3 quand même !), les présents se sont régalés de la qualité du travail. Il n'y avait que des demi-points à engranger pour les raseteurs (course unique), les primes sur les cornes n'ont pas atteint des sommets, pourtant même les taureaux compliqués ont eu leur ration et d'excellentes passes. Bravo les blancs !

En tête les excellents Maxime Favier  et Jérémy Aliaga, les rasets style XXL de Cadenas même handicapé par sa blessure au bras, Katif entreprenant, Allouani, Rassir, Ouffe toujours prêts à s'investir. Chaque cocardier a montré ses qualités, Oberoun brouillon en dessous. Mouflet d'Hervas, malgré cette seconde place qui n'est pas la sienne, répond présent avec une rapidité extrême et une vaillance sans limite. Muscadet de Chauvet complique le jeu. Aïoros des Baumelles confirme sa difficulté et les actions avec Aliaga, Cadenas, Favier... font frémir. Toronto de La Galère se dévoile aux ficelles et ses accélérations enchantent le public. La vivacité de Desbana de Lautier entraîne de brillantes actions (malheureusement le taureau se blesse, à la 12e). Et le pétillant Tyrosse de La Galère fait exploser quelques pétards pour terminer.  De la belle ouvrage.

Brouillon, Oberoun de Félix balade et il faut l'intéresser au plus près pourqu'il fonctionne (Cadenas). Les derniers tours de la 2e ficelle résistent malgré le travail soutenu et propre des hommes.

Mouflet d'Hervas livre ses premières salves à fond et son accélération fait mouche sur Cadenas. Vif, il sait changer de terrain et faire le pas qui quiche l'homme (Aliaga, Favier). Droite-gauche, sa vaillance semble sans limite, il se bat dans la bourre et lâche sa 2e ficelle à 14'30. La première à Allouani à deux coups de crochet. 4 Carmen et retour.

Muscadet (Chauvet) trouve vite le bon poste et sort en force jusqu'à flirter avec les barrières (Aliaga). Solide, fonce cornes pointes sur les cites engagés (Aliaga, Favier). Très bon de sa position au toril, bien que compliqué à convaincre, ses ripostes sont affirmées, il complique le jeu et garde ses ficelles. Musique

Aïoros (Les Baumelles) trouve vite son terrain de prédilection. Joue des cornes à la rencontre (Aliaga, Favier) et gagne du terrain dans les duels. Les rasets sont calculés et de grande qualité. Techniquement c'est top. Les tentatives font frémir. Aliaga, Favier, Rassir, ouffe, Katif, Cadenas se retrouvent chaque fois à la limite, les cornes flirtent avec les corps. A gauche, les ripostes sont meurtrières. Un régal d'émotions. Bien sûr les ficelles rentrent. 5 Carmen et retour.

Malgré ses aiguilles, les hommes ne craignent pas Toronto (La Galère) du moins aux rubans. Le taureau alterne tenue de piste où il demande à être forcé et quelques vagabondages qui font l'affaire des blancs. Mais finalement, avec ses longues cornes et sa gestion de la piste, il ne baisse pas pied. Les gauchers régalent face à ce client participatif, Cadenas fait peur, le public apprécie. Bien les hommes, bien le taureau ! Ficelles à la maison, 5 Carmen et retour.

Vif comme la poudre, malgré son petit gabarit, Desbana (Lautier) a du répondant. Son investissement aux planches est remarquable et les raseteurs se mettent au diapason. Les actions concluantes s'enchaînent, Favier se démultiplie, Aliaga, Allouani, Ouffe, Katif... ça pète dans tous les sens. Mais Desbana payent une énorme action après Cadenas. Blessé à la patte, il doit réintégrer à la 12e. 7 ou 8 Carmen et retour en musique avec ses ficelles.

Le rythme retombe un peu pour Tyrosse (La Galère, hors points). Mais encore quelques belles poursuites et finitions d'envergure pour bien parachever cette belle après-midi.

MARTINE ALIAGA
PHOTO LAURENT SONZOGNI

Entrée : 2/3 d'arène. Organisateur : CT Lou Carmen. Président : Marc Moucadel. Raseteurs droitiers : Allouani, Cadenas, Katif. Gauchers : Aliaga, Favier, Ouffe, Rassir, Mebarek. Tourneurs : Kerfouche, Estève, Bensalah, Khaled, Ull.

Trophée des As : Favier, 8 points ; Aliaga, 6,6 ; Allouani, 5,5 ; Katif, 3,5 ; Cadenas, 2,5 ; Ouffe, 0,5 ; Rassir, 0,5.

 

26/06/2016

LA GRANDE-MOTTE *AS*

Samedi 25 juin 2016


Bastien Four appose sa griffe

la grande-motte,as,course camarguaise


Le gaucher Saintois et Burano de l’Aurore
remportent le Trophée de La Grande-Motte.


Hier. Entrée : 1/2 arène. Org. CT Lou Gregau. Présidence : J. Valentin. Raseteurs droitiers : Auzolle, I. Benafitou, Katif. Gauchers : Aliaga, Four, Ouffe, Zekraoui (sort au 2e, douleurs musculaires). Tourneurs : Joseph, Estève, Fouque, Bensalah.


La chaleur écrase la piste, les gradins à l’ombre ont la préférence du public, les “Cinq à Sète” font le show sous les applaudissements. En ouverture, les deux jeunes cocardiers des frères Vitou sont à la hauteur du travail des jeunes de l’école de raseteurs de Baillargues. Et le Trophée de La Grande-Motte récompense Four et Burano de l’Aurore. La course est plaisante, un peu plus relevée en 1re partie, les cocardiers donnent du jeu, Burano gère le mieux son temps de course. Le gaucher saintois, Bastien Four s’impose par un travail régulier et une main sûre. A droite, c’est Katif qui mène.
Pélican (Nicollin).- Vadrouille pour 3 minutes les premiers attributs. Va son chemin comme il lui plaît, accélère sur les rasets engagés. Quand il se place, il fait le pas et enchaîne sérieusement. A Zekraoui, la 2e ficelle sur la trompette. 1 Carmen et retour.
Burano (L’Aurore).- S’il ne reste pas longtemps en place, quand il se poste, les invites ne sont pas nombreuses. D’autant qu’il peut s’envoyer aux planches. Sélectionne ou fait parler sa vitesse d’exécution et parachève par plusieurs interventions offensives. Défend sa 1re ficelle jusqu’à la 12e et rentre l’autre après de belles séries. 6 Carmen et retour.
Ramier (Le Brestalou).- Sa rapidité n’inspire guère les blancs, lui, reste disponible et prendrait même un peu plus de pression. Quelques anticipations (Aliaga), puis Katif l’embarque et Ramier se soulève. Attentif, rien ne le rebute et il tient pied dans les séries. Rentre sa 2e ficelle. 6 Carmen et retour.
Chico (Lautier).- Baroule mais poursuit jusqu’au ras des planches. Le faux rythme des blancs ne le sert pas, lui qui se chauffe dans les enchaînements. Calme, régulier, quand les hommes croient qu’il baisse de régime, il enclenche le turbo. Quelques poursuites serrées et rentre ses ficelles. 7 Carmen et retour.
Hugo (Le Joncas).- Vite fait les pompons, Hugo fend l’air et conclut après Katif. Sa franchise et sa vaillance lui font prendre de longues séries. Four l’a à sa main pour cocarde, 1 gland, et une ficelle. Katif met un terme à 8’30. 2 Carmen et retour.
Cheyenne (Layalle).- Lui aussi a la bougeotte et collabore de bon cœur jusqu’à conclure de belle manière. Il se livre aux blancs sans retenue et la 2e ficelle part à 8’30. 2 Carmen et retour.
Triffis (Plo, hp).- Avec détermination, il s’engouffre après les hommes. Se place, se dresse après Aliaga (2), Katif, Benafitou (2), Auzolle. Offre son cœur et montre son caractère pour 10 belles minutes. Ramène une ficelle et plein d’espoirs à Pontevès. 6 Carmen et retour.


Texte et photos
MARTINE ALIAGA


Trophée des As : Four, 22 points ; Katif, 14 ; Zekraoui, 10 ; Auzolle, 10 ; I. Benafitou, 9 ; Aliaga, 6 ; Ouffe, 2.

*******************

L'école de raseteurs de Baillargues
et les taureaux emboulés de Vitou Frères

De la vaillance, de l'envie, de la fougue pour les deux exemplaires de la manade Vitou Frères et un gros investissement aux planches pour le second qui catapultent l'élève raseteur (sans mal). 

la grande-motte,as,course camarguaise

la grande-motte,as,course camarguaise

**************************

25/06/2016

PLAN D'ORGON *2ème Série Trident d'Or*

Samedi 25 Juin 2016

L'EFFICACITÉ D'ENZO BERNARD…

 Plan d'Orgon 25 06 35.jpg

Enzo Bernard poursuivi par ROYMAI (Mermoux)  

Entrée: ¼. Organisateur: CTPR Lou Rami. Présidence: G Roccia Droitiers: Améraoui, Bressy, Pradier, Sanchis Gauchers: Bernard, Lopez, Matéo, Naïm Tourneurs: Beaujard, Dumas, Duran, Roux.

Les vaillants petits taureaux de la manade Fournier devancent ceux plus imposants de la manade Mermoux pénalisés par l'handicap visuel de Roméro. L'ordre de sortie entre Jerez et Aragon aurait dû être inversé. Côté raseteurs, Bernard est efficace tandis que Matéo est peu récompensé de son travail. L'équipe travaille parfois trop précipitée parfois trop relâchée et les points reflètent l'activité.

Pour la manade Mermoux (181 points) le vagabond SARLA (2nd) use d'un coup de tête pour défendre ses rubans plus de 4 minutes. Aux ficelles, plus constant il n'est pas bousculé mais démontre sur les rasets engagés qu'il a du répondant. Pourtant, il les rentre en silence. Placé et rapide, ROMÉRO (3ème) fait réfléchir poussant même la tête au dessus des bois jusqu'à sauter après Bernard (6'). Son handicap visuel depuis un mois l'handicape et a mi-course, il laisse passer, perd son second gland (10') puis garde ses ficelles sans convaincre après moult refus. 1 Carmen et retour en silence. Corpulent, ROYMAI(5ème) impressionne. Bernard s'octroie tous les rubans. Aux ficelles, il se prête au jeu et effectue des poursuites serrées et percutantes dont une d'envergure sur Sanchis. Une ficelle pour Bernard, l'autre au toril en musique jouée cinq fois pour ce redoutable combattant.

Pour la manade Fournier (187 points) TIAGO (1er) est pris à contre pied aux rubans en moins d'une minute. Il se jette cornes en avant et se tient toujours prêt sur la reprise. Huit minutes volontaires mais avec manque de finitions. 2 Carmen et retour. Ça tourne vinaigre aux rubans pour JÉREZ (4ème) en 50 secondes malgré ses arrivées cornes aux planches. Victime de sa franchise et d'une mini-furia, il défend sa seconde ficelles après 4 minutes. Un grand coup de barrière sur Sanchis et il rentre après 8'30 éprouvantes. 3 Carmen et retour. Cul aux planches, ARAGON (6ème)à du jus mais est plus un quatrième. Cocardier, il nécessite des rasets arrêtés et ses cornes cherchent souvent à crocheter les raseteurs. Sérieux, il aurait pu passer quatrième. Ficelles au toril. 4 Carmen et rentrée.

Plan d'Orgon 25 06 03.jpg

Enfermée de Tiago (Fournier) sur Ludovic Bressy

Plan d'Orgon 25 06 13.jpg

Sarla (Mermoux) avec Ludovic Matéo 

Plan d'Orgon 25 06 20.jpg

 Gros engagement de Roméro (Mermoux) après Enzo Bernard

Plan d'Orgon 25 06 30.jpg

Arrivée cornes pointées de Jerez (Fournier) sur Yoan Pradier

Plan d'Orgon 25 06 48.jpg

Percussion de Roymai (Mermoux) derrière Enzo Bernard

Plan d'Orgon 25 06 56.jpg

Danger aux planches pour Ludovic Matéo avec Aragon (Fournier)

Texte et photos Éric AUPHAN

Trophée de l’Avenir: Bernard (16) Améraoui (8) Bressy (7) Matéo (6) Lopez (4) Naïm Pradier (3).

Trophée des Raseteurs: Sanchis (8).      

****************************************************************************

Deux grosses actions aux planches avec Boris Sanchis

Plan d'Orgon 25 06 25.jpg

Plan d'Orgon 25 06 26.jpg

Plan d'Orgon 25 06 27.jpg

Plan d'Orgon 25 06 28.jpg

Avec Jerez (Fournier) ci dessus et Roymai (Mermoux) ci-dessous

Plan d'Orgon 25 06 37.jpg

Plan d'Orgon 25 06 38.jpg

Plan d'Orgon 25 06 39.jpg

Plan d'Orgon 25 06 40.jpg

******************************************************************

 

24/06/2016

LA GRANDE-MOTTE *WEEK-END CAMARGUAIS*

Parution le 24 juin 2016 - CT Lou Gregau

A la Camarguaise !

GDEMOTTEAYMEPHMALI.jpgL’allée des campings qui mène aux arènes Juan-Bautista va vibrer tout le week-end au rythme des traditions camarguaises. Le CT Lou Gregau met les petits plats dans les grands et installe sa bodega champêtre à l’ombre des pins et des platanes. Dans les rues comme en piste, place aux taureaux et aux chevaux ! En extérieur : festivals d’abrivado le matin et bandido le soir (samedi et dimanche, 11 h 30, 18 h) et roussataïo de la manade Marié dans la ville, arrivée aux arènes (dimanche 11 h). En piste, avant les courses, sont prévus des taureaux emboulés (15 h 30, samedi, manade Vitou Frères, école de raseteurs de Baillargues ; dimanche 15 h 30, manade Lautier, école de raseteurs de Portiragnes).
Côté courses camarguaises, il y a du nouveau. Le concours de manades Trophée de La Grande-Motte comptant pour le Trophée des As a été programmé, cette année, le samedi (16 h, 10 €). « C’est plus facile pour avoir les raseteurs que nous voulions », explique le président Marcel Lautier qui a invité Aliaga, Auzolle, I. Benafitou, Four, Katif, Ouffe et Zekraoui. Une équipe relevée pour affronter les Pélican de Nicollin, Burano de L’Aurore, Ramier du Brestalou, Chico de Lautier, Hugo du Joncas, Cheyenne de Layalle et Triffis de Plo. Dimanche, à l’Avenir (16 h, 7 €), Le Gregau joue la carte des manades locales bien fournies en cocardiers espoirs. Robert Michel, Claude Chaballier, Joël Paulin, André Vitou (Le Levant) et les frères Andréo (Le Ternen) mèneront respectivement Roumanis, Chicolo, Ouranos, Clovis et Milo. Les habitués de la piste grand-mottoise compléteront : Cavallini avec Barbare, Lautier avec Sauvage. Un mélange de raseteurs expérimentés et espoirs a été requis et la capelado sera menée par les Cavaliers Camarguais.
Sûr, il ne manquera rien. L’ambiance est garantie, relevée par la peña “Cinq à Sète”.


MARTINE ALIAGA


SOMMIERES

Trophée des As, dimanche, 17 h 30
Pour éviter aux afeciouna fans de football d’avoir à choisir entre leurs deux passions, le CT Lou Carmen a programmé le début de la course à 17 h 30, 11 €, après le match France-Irlande (Euro, 15h). En cas de victoire des Bleus, l’ambiance du chaudron sommiérois devrait monter encore d’un cran. Surtout que le concours de manades proposé (Desbana, Muscadet, Aïoros, Mouflet, Oberoun Toronto et Tyrosse) face à un plateau raseteurs compétitif (Aliaga, Allouani, Cadenas, Favier, Katif, Ouffe, Rassir) est prometteur.

23/06/2016

CLASSEMENT DES RASETEURS

LOGOTT.jpg

Parution du 24 juin 2016

Trophée des As - Gr. 1
1. KATIF Ziko (D) 214
2. FAVIER Maxime (G) 185
3. CADENAS Joachim (D) 166,5
4. FOUR Bastien (G) 159,5
5. ALIAGA Jérémy (G) 144
6. ALLOUANI Sabri (D) 143
7. AYME Anthony (D) 120
8. BOUHARGANE J. (G) 116,5
9. RASSIR Sofiane (G) 89,5
10. BELGOURARI Mehdi (D) 86
11. BENAFITOU Ilias (D) 82
12. CHEKADE Amine (D) 74,5
13. ZEKRAOUI Youssef (G) 70
14. OUFFE Julien (G) 67
15. POUJOL Hadrien (G) 55,5
16. ALLAM Fayssal (G) 52,5
17. AUZOLLE Loïc (D) 46
18. CIACCHINI Jérémy (D) 45,5
19. MARTIN Jérôme (G) 42,5
20. VILLARD Benjamin (D) 39,5
21. GLEIZE Alexandre (D) 39
22. BRUSCHET Romain (D) 12
23. FAURE Lucas (D) 10
24. MASCARIN Romain (D) 4
Trophée de l’Avenir - Gr. 3
1. MARTIN François (D) 389
2. MARIGNAN Vincent (D) 328
3. CHARRADE Antoine (D) 276
4. FELIX Vincent (D) 254
4. GAILLARDET Joan (G) 254
6. BERNARD Enzo (G) 205
7. ROBERT Geoffrey (G) 203
8. DUNAN Stéphane (D) 169
8. BRESSY Ludovic (D) 169
10. ZBIRI Smaïn (G) 160
11. MERIC Marvin (G) 147
12. MATEO Ludovic (G) 134
13. PRADIER Yohan (D) 132
14. MARTIN Yannick (G) 128
15. NAIM Yassin (G) 121
16. AMERAOUI Loïc (D) 114
17. SOLER Jérémy (D) 112
18. .DESLYS Joey (G) 65
19. LOPEZ Florian (G) 57
20. MONTESINOS Gabriel (D) 55
21. BENAMMAR Sofian (G) 52
22. MARQUIS Rudy (G) 51
23. VACARESSE Tom (D) 27
24. ORTIZ Rodrigue (D) 19
25. FAVIER Nicolas (G) 17
26. CHAHBOUNE Brahum 10
27. RADO Florian (D) 4
Tr. des Raseteurs - Gr. 2
1. ERRIK Radouane (G) 111
2. BENAFITOU Nabil (G) 103
3. JOURDAN Victor (D) 102
4. CANO Guillaume (D) 82
5. MARQUIER Mathieu (D) 78
6. MAUREL David (D) 70
7. MOUTET Damien (D) 64
8. FOUGERE Dimitri (D) 61
9. CLARION Christophe (G) 49
10. GUYON Rémi (D) 45
11. ALIAOUI Farid (G) 44
12. MOINE David (D) 41
13. CHIG Mohammed (D) 38
14. FERRIOL Jeoffrey (G) 36
15. VIC Jonathan (D) 32
15. SANCHEZ Marc (G) 32
17. MARTIN COCHER D. (G) 31
17. MARTINEZ Damien (D) 31
19. CARTALADE Kevin (G) 27
20. GUIN Romain (G) 25
21. ROIG Thomas (D) 23
21. OUFDIL Hicham (D) 23
23. GAUTIER Anthony (D) 21
24. AROCA Samuel (D) 20
25. SABOT Benjamin (D) 19
26. SABATIER David (D) 17
27. CASTEL Cyril (D) 16
28. OUDJIT Jean-Henri (D) 14
29. MIRALLES Cédric (D) 12
30. RICCI J.-L. (G) 10
31. ALARCON Loïc (G) 9
32. CHARNELET Mickaël (D) 8
32. GOUGEON Mickaël (G) 8
34. RODRIGUEZ Vivien (G) 7
34. IBARRA Rémy (D) 7
34. RUIZ Olivier (G) 7
34. PINTER Jérémy (G) 7
34. CAIZERGUES Kévin (D) 7
39. SANCHIS Boris (D) 5
40. LAURENT J.-Michel (D) 3
41. ELHAJJOUJI Fouad (G) 2
41. LAFARE Jérémy (G) 2
41. PEREZ Yannick (D) 2
41. GARCIA Ludovic (G) 2
41. DUMONT Thomas (D) 2

23:55 Publié dans RASETEURS | Lien permanent | Commentaires (0)

MONTFRIN *ANNIVERSAIRE DES ARENES ET GLAND D'Or*

Parution du mercredi 22 juin 2016


Le village mobilisé
pour les 90 ans des arènes


MONTFRINVAUBANFMARTINPHLS.jpgLe cadre y est idyllique, l’ambiance chaude. Le Gardon tout proche offre sa fraîcheur tout autant que les grands platanes qui bordent sa piste.
Les arènes de Montfrin portent vénérablement leurs 90 ans. Après le traditionnel rond de charrettes du XIXe, place fut faite en 1926, à une construction “en dur”. Au fil des inondations, l’enceinte a certes connu des déboires, mais bien entretenue et complétée il y a quelques années d’une nouvelle tribune, elle figure parmi les rendez-vous de choc et de charme incontournables de la planète taureaux.
La qualité des affiches proposées par le CT Lou Pougaou pour la compétition phare du Gland d’Or majore l’intensité de ces après-midi entre afeciouna où les meilleurs jeunes cocardiers affrontent les nouvelles générations de raseteurs. Gagner le Gland d’Or ajoute une ligne majeure au palmarès des protagonistes. D’où de mémorables empoignades... D’où des quarts d’heure d’anthologie... D’où la très bonne réputation...

Ce week-end, le village tout entier se mêle pour fêter l’anniversaire. Les enfants, déjà imprégnés en classe, des traditions taurines et qui suivront samedi, les ateliers de découverte de la course camarguaise avant de participer dimanche à la capelado. La ville de Montfrin, l’Association des Amis du Patrimoine et le CT Lou Pougaou ont œuvré pour présenter une exposition retraçant les 90 ans des arènes mais aussi la vie du village. Dimanche, tout ce petit monde devrait se réunir pour partager le repas devant les arènes avant que la 4e journée du Gland d’Or n’enflamme, espérons-le, une fois encore le chaudron montfrinois.

MARTINE ALIAGA

PROGRAMME

Vendredi : 19 h, salle de la Coop, vernissage de l’expo.

Samedi : 14 h, aux arènes, 1re journée des jeunes aficionados, ateliers découverte. 16 h, goûter. 3 taureaux emboulés.

Dimanche : 11 h, 2 vaches emboulées. 12 h, apéritif animé. 13 h, repas (sur réservation). 15 h 30, 3 taureaux emboulés. 16 h, capelado des jeunes aficionados. 16 h 30, 9 €, Trophée de l’Avenir, Gland d’Or. 19 h 30, apéritif offert par la municipalité.

montfrin,gland d'or,90 ans des arènes,course camarguaise

montfrin,gland d'or,90 ans des arènes,course camarguaise

********************

 

21/06/2016

VALLABREGUES *Avenir - Trophée L. Lacroix - J. Roumieux*

Dimanche 19 juin 2016

CARMEN GENERAL !

Vallabrègues,trophée de l'avenir,course camarguaise

                                                   ⇑ GEOLIER (Lagarde) sur B. SANCHIS ⇑

Entrée : 3/4

Organisateurs : CT Lou Mamaï

Présidence :  Joël Dijon

Raseteurs : Droitiers : L Bressy, B Sanchis, A Gautier (sort au 5e), B Sabot - Gauchers : J Ferriol, L Matéo, O Ruiz -  Tourneurs : R Tourki, G Sagnier, P Rado

 

Débuté par 3 taureaux emboulés de la manade Gillet rasetés par les élèves des écoles de Fos sur Mer et St Rémy de Provence, ce concours de manades s’est avéré correct dans son ensemble même s’il a manqué, coté raseteurs une locomotive comblant les moments creux malgré l’activité croissante de L Bressy, L Matéo et par intermittence de B. Sabot. Si Geolier est le cocardier du jour par excellence, les autres ont démontré des qualités certaines qui n’ont pas pu toujours s’épanouir…. Si Florestan  apporte le petit plus en première partie, Gazier, Raphellois et Fausto animent bien la seconde.

Viconte (Gillet) : Son manque de maturité malgré ses 9 ans rend sa prestation brouillonne avec mobilité, sauts (7). Rentre une ficelle avec 1 Carmen plus rentré.

Vallabrègues,trophée de l'avenir,course camarguaiseLascle (Guillierme) : Surpris cède on passe vite aux ficelles (1’30). Avec un placement sûr, c’est avec vaillance qu’il se défend en faisant front avec régularité et en tapant à 3 reprises derrière Sanchis, Ferriol (⇐Photo) et Ruiz. Les honneurs, joués 3 fois à sa rentrée à la 11eme.

Florestan (Espelly-Blanc) : Vaillant dans un premier temps, c’est sérieusement qu’il défend se ficelles. Il pousse sur les rasets (Sabot, Bressy), anticipe Bressy. 5 Carmen plus retour ficelles intactes.Vallabrègues,trophée de l'avenir,course camarguaise

Florestan sur Ludovic MATEO  ⇒

Geolier (Lagarde) : Avec des répliques vives il raccompagne sévèrement jusqu’aux planches avec la corne ou en s’engageant une dizaine de fois derrière Matéo, Sabot(5) et Ruiz (2)… Placements, dégagements il reste le gardien de sa 1ere ficelle à 250 €. 9 Carmen.

Vallabrègues,trophée de l'avenir,course camarguaiseGazier (Saint-Pierre) : Pleins gaz, il répond à tout, sans sélectionner. Ses enchaînements déclenchent le disque mainte fois tout comme ses engagements aux planches derrière Sabot (2) ou Sanchis (⇐ Photo). Consenti arrêté, il accélère sur les longueurs. 7 fois les honneurs renouvelés à son retour avec une ficelle.

Raphelois (Navarro) : Il en veut, mais les hommes moins. Malgré tout, il étale ses qualités. Anticipe Matéo, enferme et tamponne sur Sabot. A la 12eme Matéo le prive de sa cocarde et son 1 er gland. Bref, un client redoutable qui rentre un gland avec le disque joué 3 fois pendant.

Fausto (La Galère – Hors-Points) : La cerise sur la gâteau avec de profonds engagements aux planches (Bressy 2, Sabot, Ruiz) dont certains ou il bascule (Bressy, Sabot). De plus son placement fait réfléchir les hommes qui ne se pressent pas malgré la montée des enchères. La Vallabrègues,trophée de l'avenir,course camarguaise

1ère  ficelle à 200 € retourne au toril avec le disque pour la 7 eme fois.            Fausto tape derrière Ludovic Bressy  ⇒

Trophée de l’Avenir : L. Bressy 7 points, L Matéo 13

Trophée des Raseteurs : B Sabot 9, J Ferriol 6, A Gautier 5, O Ruiz 2

 

Texte et photos
Cyril DANIEL

 

                                                                                                                                                                           

20/06/2016

DES NOUVELLES DES BLESSES

Lundi 21 juin 2016

Trois blessés


CADENAS.jpgDimanche, un vent mauvais a soufflé sur les pistes. Trois raseteurs ont été victimes de coups de corne. Joachim Cadenas, à Mouriès, par Pétrus d'Occitane, Damien Moutet, à Lansargues, par Mousquiou de Nicollin et François Martin à Pérols par Quarante Sous de Saint-Antoine.

Heureusement, les trois sont déjà sur leurs pieds même si, cette semaine, des examens complémentaires devront affiner les diagnostics pour chacun.

MARTINFRANCOISGAUDIPHMALI.jpgLe bras de Joachim a été recousu, le muscle a été un peu touché... Une mèche a été posée à l’abdomen de Damien. Reste le jeune François qui a pris une rouste monumentale et impressionnante, plus une petite pointe au bras. Des coups, des plaies, partout sur le corps, peut-être une petite fêlure du sternum...
A ces valeureux combattants, nous souhaitons une prompte convalescence.

MARTINE ALIAGA