Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

13/07/2016

AIMARGUES *Vaches Cocardières*

Course du 12 juillet 2016

THERESA (Blatière Bessac)
LE NEC PLUS ULTRA
aimargues,vaches cocardières,course camarguaise

         Théresa dans une de ses puissantes finitions
(sur M. Sanchez)

Que dire ? La course de Vaches Cocardières présentée par le Comité des Fêtes a tenu ses promesses, de la première à la dernière, excepté toutefois de Coréenne, réticente pour coopérer souverainement.

L’on pourrait en mardi, avant-veille du 14 juillet, dire que Théresa a tiré le feu d’artifice en avance. Mais, le mot est trop faible. Enormissime, Explosive, tels sont les qualificatifs entendus à la sortie des arènes, quasi-pleines pour l’occasion.  Avec elles, doivent être citées également sa cousine d’élevage, Fiélouse, et ses consœurs Félicité de St-Pierre, le duo de la Famille Raynaud formé par Carioca et Carmen, sans oublier Palunenque de Nicollin, qui nous a laissé sur notre faim même si ……

Chez les blancs, Tom Vacaresse tire devant et totalise, Cédric Miralles et Christophe Clarion secondé à gauche à Marc Sanchez suivent. Les autres font selon leurs moyens (non négligeables cependant)

aimargues,vaches cocardières,course camarguaiseCarioca (Raynaud – n°415) : Après un petit séjour central en début de prestation sa place va se trouver près des planches d’où elle va se jeter sur les rasets en poussant tout au long, notamment sur les gauchers qu’elle raccompagne au fil de planches. Clarion, Vacaresse, Sanchez (2) et Miralles seront menacés. 3 Carmen plus retour dépouillée sur la trompette - Photo sur Tom Vacaresse

Cc : Vacaresse - C : Vacaresse -  1er G :  Alarcon – 2ème G : Sanchez

1ère F : Vacaresse – 2ème F : Sanchez

Coréenne  (St-Pierre – n°914) : Sans refus elle s’engage sur tout, mais deaimargues,vaches cocardières,course camarguaise quelle manière. A mois de planter les cornes dans le sable…. Ou que les raseteurs aient un crochet aux talons de leurs baskets pour y prendre un attribut qu’elle va d’ailleurs tous conserver.

         Ici sur Cédric Miralles

Bohémienne (Nicollin – n°153) : Dissipée, elle a tendance à sauter (3 fois) mais, quand elle est aimargues,vaches cocardières,course camarguaisequichée, elle enchaîne les rasets et peut conclure comme derrière Alarcon (Photo)(Carmen). Musique au retour avec une ficelle.

Cc : Clarion- C : Sanchez -  1er G :  Vacaresse  – 2ème G : Vacaresse - 1ère F : Clarion

 

Juste avant la pause, Fiélouse (Blatière-Béssac – n°954) est elle aussi attirée par leaimargues,vaches cocardières,course camarguaise couloir (8 fois) mais à côté de cela, ce qu’elle fait, est tellement bien fait, qu’on en oublie presque le reste. Ses arrivées sont percutantes derrière Vacaresse (Photo ⇒), Sanchez, ou élevées derrière Charnelet, Miralles (2)…. Battante, elle ne s’avoue jamais vaincue et conserve sans forcer ses ficelles. 4 Carmen plus rentrée

Cc : Vacaresse - C : Vacaresse -  1er G :  Miralles– 2ème G : Errik

aimargues,vaches cocardières,course camarguaiseA la reprise, Théresa (Blatière-Béssac – n°448) va continuer sur la lancée et la course va alors gravir plusieurs échelons. A prestation va monter en puissance, et plus les hommes vont la consentir, plus elle va se donner et redouble d’énergie. Chaque raset va se conclure de plus en plus fort et de manière de plus en plus menaçante aux barrières. Les séries sont également conclues. 8 Carmen pour une quinzaine d’actions. C’est beau, c’est fort, c’est enivrant, on ne voudrait pas que ça s’arrête. Mais toute bonne chose à une fin et heureusement. Ovation et ficelles autour des cornes, elle retourne aux Iscles. ⇑Photo sur Cédric Miralles

Cc : Clarion- C : Vacaresse -  1er G : Charnelet – 2ème G : Clarion

Félicité (St-Pierre – n°128) : Découverte dans le cadre des sélections àaimargues,vaches cocardières,course camarguaise Vestric au mois de Mai, elle n’a rien perdu de sa verve, bien au contraire. Classique, un bon placement, elle fait le pas sur chaque départ, baisse la tête et tricote des cornes. Progressivement, elle prend l’ascendant sur les hommes, derrière qui elle accélère une fois le crochet l’ayant frôlé. Carmen, entendu seulement  une fois ( ?) la raccompagne avec ses ficelles. Photo sur Christophe Clarion

Cc : Vacaresse - C : Clarion -  1er G : Sanchez– 2ème G : Sanchez

 

Carmen (Raynaud – n°807) a de l’avant. Elle tient tête à tout, poursuit bien avant de s’envoler aux trousses de Vacaresse (3), Miralles ou encore percuter les planches derrière Charnelet ou bien passer la tête.  5 Carmen retour inclus avec pour elle aussi les ficelles en place.

Cc : Miralles - C : Vacaresse -  1er G : Miralles – 2ème G : Vacaresse

aimargues,vaches cocardières,course camarguaisePour conclure, la lauréate des courses de sélection de Vestric, Palunenque (Nicollin –n° 279) ne sera guère inquiétée durant son temps de course. Pas consentie, ou consentie de loin, ou titiller par Miralles, le seul à essayer mais très vite détourné, elle va conserver sa cocarde intacte primée à 250 €. Excusez du peu.

 

Texte et Photos
CYRIL DANIEL

Entrée : Quasi-Plein (Gratuit) - Présidence : Aurélien Laget

Raseteurs : T. Vacaresse - C. Miralles - Ch. Clarion - M. Sanchez - R. Errik - M. Charnelet - L. Alarcon

Tourneurs: B. Joseph - JL. Ull - O. Menargues

Les commentaires sont fermés.