Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

18/07/2016

BEAUCAIRE *PALME D'OR, 1re journée* AS

Course du dimanche 17 juillet 2016

Première ébouriffante pour La Palme

beaucaire,palme d'or,course camarguaise

Duo Jupiter - Cadenas

Il n'y a pas de souci à se faire, la Palme est convoitée. Si Joachim Cadenas s'empare de la première place en faisant monter la température sur les gradins, Youssef Zekraoui et Maxime Favier n'ont pas dit leur dernier mot. Mais le chouchou du public a pris une belle longueur d'avance.

Spécial dédicace à Youssef Zekraoui qui, dans l'affolement général de la compétition, est le seul à garder la tête froide et respecter les cocardiers. La course aux attributs ne justifie pas le massacre d'un taureau. L'honneur d'un raseteur tient aussi à son comportement en piste.  Et il n'y a aucun règlement à invoquer pour cela, chacun est maître de ses gestes.

Les trois premiers taureaux ont tenu la dragée haute dans une lutte de haute volée. Boer (Occitane), excellent 1er, offensif, utilise toute la piste, multiplie les actions, longues séries et conclusions violentes. Rentre une ficelle.
Cohiba (Fabre-Mailhan) arrive à s'imposer dans le combat qu'il attaque en mouvement pour affiner son placement. La bataille fait rage aux pompons. Mais aux ficelles, placé, il fait le pas au départ et enclenche le turbo. Quand les hommes s'affolent, lui, fait du large. Rentre ses ficelles.

Trancardel (Bon) gère au mieux. Alterne les bons postes et les déplacements pour des actions poussées au ras des bois. 11'30 de bonne facture. 

L'agressivité d'Ulmet (Blanc) lui fait tenir 14 minutes trépidantes. Le taureau est revenu, après blessure, à son meilleur niveau. Décidé, bien positionné, il s'investit par des engagements poussés notamment sur les gauchers mais Cadenas le force à droite. Les offensives se multiplient pour des arrivées en fanfare.

Ca se gâte pour Biterrois (Rouquette) qui, n'arrivant pas à se placer, subit la foudre sans aucun égard. Dévarié par les assauts désordonnés - du grand n'importe quoi - il n'a que sa générosité à offrir.

Quant à Jupiter (Laurent), il tamponne un bon nombre de fois pour 8'30 flamboyantes. Des explosions énormes après Cadenas, Zekroui, Favier où il bascule à deux reprises.

Margasse (Rambier, hp) met du temps à se chauffer mais une fois à point, il enchaîne les actions jusqu'à exploser les planches. L'étalon a du placement et ne se livre pas pour rien. Son agressivité est dosée mais quand il vient, c'est une bombe jusqu'à traverser les planches après Faure et coincer la jambe de Cadenas, espérons-le sans mal pour le raseteur. Rentre ses ficelles.

MARTINE ALIAGA

La Marseillaise ouvre solennellement la Palme d'Or en mémoire des victimes de l'attentat de Nice, reprise par les spectateurs, le moment est fort.

En avant course, Renaud Vinuesa et son équipe donne un aperçu du spectacle "Crin Blanc" pour de jolis tableaux camarguais. Toujours aussi réussi !

Entrée : 3/4 d'arène. Organisateur : Affaires taurines. Président : Aurélien Laget. Raseteurs droitiers : Cadenas, Chekade, Faure, Katif, Sanchis, Mascarin. Gauchers : Allam, Ouffe, Zekraoui, M. Favier. Tourneurs: Joseph, Kerfouche, Cuallado, Estève, Khaled.

Trophée des As : Cadenas, 19 points ; Zekraoui, 14 ; Katif, 12 ; Favier, 9 ; Allam, 6 ; Chekade, 6 ; Mascarin, 2 ; Faure, 1

Trophée des Raseteurs : Sanchis, 16.

Classement de la Palme d'Or  (les sept taureaux comptent) : Cadenas, 37 (dont 7 points de bonification accordés par le jury de la Palme) ; 2. Zekraoui 19 (5 bonif) ; 3. Favier, 14 (5 bonif) ; 4. Katif, 12 ; 5. Sanchis, 8.

 

 

Les commentaires sont fermés.