Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

17/07/2016

CAVAILLON *AVENIR*

Samedi 16 Juillet 2016

LA BELLE BATAILLE DE MARIGNANCavaiillon 16 07 002.JPG

Vincent Marignan très entreprenant
ici avec Provençal (Navarro)

Entrée: 1/20ème Organisateur: CT Cavaillonnais Présidence: D Rocarpin Droitiers: Bressy, Marignan, Maurel, Roig. Gauchers: Aliaoui, Lopez, Zbiri. Tourneurs: J Dumas, Dunan, Lieballe, Roux.

Tel le chevalier Bayard à la bataille d'Italie, sans peur et sans reproche, le jeune Vincent Marignan survole la course. Il totalise et assume son statut de leader de l'Avenir en prenant la royale des espoirs de la manade Navarro à son compte bien épaulé par Bressy, Lopez et Zbiri. Maurel en reprise retrouve ses sensations. Chez les bioùs, Provençal débute bien, Néron se fait respecter et Gustin laisse une belle impression. Une minute de silence est honorée à la mémoire des victimes du tragique attentat de Nice.

Rapide, PROVENÇAL (1er) ne se laisse pas approcher facilement. Ses réponses sont sèches, incisives avec quatre percussions derrière Roig (2), Marignan et Aliaoui pour autant de Carmen. Aux ficelles c'est solide. Il en rentre une en musique. Quelques coups de pinceau et MONET(2nd) défend ses ficelles. Pourtant, il s'engage décidé. Les hommes profitent de sa bravoure et de son placement aléatoire en neuf minutes trente avec 2 Carmen lorsqu'il saute après Lopez et Maurel.Les rubans de PABLO (3e) volent en soixante secondes. La aussi, les hommes profitent de la franchise du bioù qui manque de reins et réintègre le toril après cinq minutes trente. 1 Carmen.

Instable, NÉRON (4e) promène six minutes les hommes aux rubans. Mieux placé aux ficelles, ses poursuites sont plus abouties cornes pointées jusqu'à ses soulever après Zbiri. Il conserve ses deux ficelles sans démériter. 3 Carmen et rentrée. Véloce, SALOMON (5e) se jette d'un raset à l'autre sans rechigner. Il lui manque juste la finition car cocardier classique il accepte vaillamment le combat dix minutes.3 Carmen et retour. Ça ne rigole pas avec GUSTIN (6e) virulent et agressif cornes aux planches. Plein de conviction dans les rasets, il est délaissé aux ficelles soit à mi course et ne pourra exprimer totalement son potentiel. 1 Carmen et rentrée de domination. Baptisé, CAPITAN (7e HP) le jeune taù en supplément dix minutes débute bien mais ses évasions en contre piste gâchent l'impression d'ensemble. Carmen généreux au retour.

Cavaiillon 16 07 004.JPG

 Bel engagement de Provençal (Navarro)
après Vincent Marignan
  

Cavaiillon 16 07 008.JPG

Un saut de Monet (Navarro)
derrière David Maurel
  

Cavaiillon 16 07 011.JPG

Arrivée cornes pointées de Néron (Navarro)
avec David Maurel
 

 Cavaiillon 16 07 015.JPG

 Encore Vincent Marignan
qui lève la ficelle de Salomon (Navarro)

Cavaiillon 16 07 019.JPG

Tête au dessus des bois pour Gustin (Navarro)
sur Vincent Marignan

Cavaiillon 16 07 021.JPG

 Belle attitude de Ludovic Bressy
à la tête de Capitan (Navarro)

Texte et photos
ERIC AUPHAN

Trophée de l’Avenir: Marignan (32) Bressy (11) Lopez, Zbiri (5).

Les commentaires sont fermés.