Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

10/07/2016

VILLENEUVE-LES-MAGUELONE *AVENIR*

Samedi 9 juillet 2016 - Souvenir Jeannot-Vidal et Elise Vallier

Mafre, un espoir récompensé

Le cagnard anesthésie les spectateurs mais en piste, les raseteurs multiplient les rasets. L'équipe est travailleuse et quand les "jeunes" marquent un peu le pas, les aînés continuent jusqu'à raseter Mistigri, 7e, et, comme Katif, risquer la blessure. Chapeau les blancs ! Marignan, Soler, Y. Martin, Méric... pour de très belles passes ; Clarion, Vic... sérieux ; Aliaga, Katif omniprésents. Côtés taureaux, des specimens au physique irréprochable, notons-le. Vermont irrégulier, Cenote et ses accélérations, la générosité d'Insolent, les actions poussées de Maquisard,  la volonté de Mafre, Fakir pas assez titillé et l'étonnant Mistigri auteur de l'envolée du jour. Les prix récompensent Katif et Mafre.

Vermont (Le Ternen).- Branché sur courant alternatif, soit il se livre et s'emporte (Aliaga) soit il se décale et se fait réticent. Une poussée après Soler. 2 Carmen en course.

Cenote (L'Aurore).- Se laisse prendre au vire vire au début, mais une fois bien placé, se fait intéressant avec ce petit coup de rein dans le raset. Ziko l'emmène, Cenote accélère, tape et bascule. Sa franchise l'honore pour 9 minutes de qualité. 2 Carmen et retour.

Insolent (Michel).- A six ans, sa générosité lui fait tout prendre et il se livre dans de longues séries avec une vaillance notoire. Un grand coeur qui multiplie les enchaînements pour 10 minutes rythmées. 3 Carmen et retour.

Maquisard (Les Termes).- A son discrédit, il baroule beaucoup et parfois se centre. A son actif, quand il se place, ses actions sont poussées jusqu'au ras des planches. Avec Soler, Katif, il passe les cornes pour un presque quart d'heure en dent de scie. 3 Carmen et retour.

Mafre (Paulin).- Stéphane Marignan, en contre-piste : "Qu'il est beau, c'est une peinture !", parole de peintre et ancien raseteur. En plus, ce jeune élément se montre leste et rapide. Au début, il se fait cueillir sur des enchaînements soutenus. Cherche sa place, veut tout prendre, gâche un peu la conclusion. Mais avec un travail assidu, il monte en température et affiche sa grande volonté. Il ne lâche rien et rentre ses ficelles. 5 Carmen et retour.

Fakir (Nicollin).- Ses incessants déplacements épuisent les hommes. Katif, Aliaga et Soler se relaient, ils insistent et Fakir se dresse aux planches. Mais il demande trop d'investissement et s'il reste un peu plus fringant sur les rasets droitiers, à gauche, il se retient. 2 Carmen et retour.

L'équipe blanche est réduite pour tester l'agressivité de Mistrigri (Cyr, hp, 10 minutes). Lui, fringant et querelleur, tape sur tout ce qui bouge. Katif l'invite, la réponse est fulgurante, méchante et frappante haut sur les tubes, écrasant les jambes du raseteur. La plus spectaculaire action du jour. Rentre son 2e gland. 1 Carmen et retour.

MARTINE ALIAGA

 

Les commentaires sont fermés.