Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

27/07/2016

BAILLARGUES *AVENIR*

Course du mardi 26 juillet 2016

Intéressant !

Pour cette 2e journée du Trophée J.-F. Brouilet, le CT Le Sanglier propose un concours de manades intéressant, avec de bonnes surprises côtés taureaux et un tempo des hommes soutenu au début et descendant au fil des quarts d’heure. On ne s’en plaindra pas par ces temps d’excitation outrancière malvenue dans certaines courses à l’Avenir.
Milord de Janin fait partie des découvertes. D’abord en mouvement puis calé, il raccompagne régulièrement, sans s’affoler, mais avec ténacité. Quelques anticipations, un cabrage après Naim. S’exécute sur les beaux rasets courts de François Martin pour 13 minutes appliquées et sérieuses. 5 Carmen et retour.
Instable, Rix de Ricard surprend par ses sauts impromptus. Mais se laisse tondre à la volée en 6 minutes.
Changement de jeu avec Pyros (Le Grand Salan). S’il cherche sa place les premières minutes, une fois trouvé le bon poste, il s’engouffre à la poursuite des blancs surtout les droitiers qu’il serre jusqu’aux planches. Attentif, il balade les hommes, accélère en fin de raset, et ne se laisse pas manœuvrer. Ficelles à la maison. 5 Carmen et retour.
Jacob (Saumade) fait parler son expérience et reste ferme jusqu’aux barrières. Dans son style classique, il use les blancs qui lèvent le pied en fin de quart d’heure. Une ficelle au toril pour ce cocardier sérieux et régulier. 4 Carmen et retour.
Vif dans les enchaînements, Fougueux des Termes montre qu’il en veut. Parfois un peu brouillon, il compense par sa détermination surtout à droite (Marignan, Martin, Benafitou) et ses accélérations fulgurantes lui font prendre le dessus. Les candidats ne se bousculent pas et il rentre ses ficelles. 3 Carmen et retour.
Ouranos (Paulin) a un turbo dans le moteur dès que les hommes pointent dans son collimateur. Montre du caractère dans des anticipations (Méric, Marignan) et des enchaînements conclus (I. Benafitou). Les trajectoires sont belles, Ouranos aux trousses et quand les blancs fatiguent, lui, frais comme un gardon, en voudrait encore. Les ficelles rentrent 5 Carmen et retour.
Personne en vue pour Canoubié de Ricard (hp) d’autant qu’il saute sans arrêt et revient en piste seul. Quelques passes et beaucoup trop d’évasions...


MARTINE ALIAGA


Trophée de l’Avenir : Marignan, 19 ; F. Martin, 16 : Méric, 9 ; Naim, 3.

Les commentaires sont fermés.