Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

02/08/2016

BEAUCAIRE *TROPHEE DES AS*

Course du lundi 1er août 2016 - Finale de la Palme d'Or

Le public ovationne Cadenas

beaucaire,palme d'or,course camarguaise

Départ fulgurant de Laos sur l'invitation rapprochée de Joachim Cadenas

Laos de Cyr fin stratège s’impose
devant des gradins pleins à craquer.

beaucaire,palme d'or,course camarguaiseEntrée : archi-plein. Président : Joris Alvarez. Organisateur : Service des affaires taurines.
Raseteurs droitiers : Auzolle, Cadenas, Chekade (sort au 3e), Faure, Katif, Sanchis, Ciacchini, Gros (rentre au 4e). Gauchers : Allam, Maxime Favier, Ouffe, Zekraoui (sort au 3e), Aliaga, Poujol, Zbiri (rentre au 4e).
Tourneurs : Kerfouche, Estève, Khaled, Joseph, Cuallado.


Joachim Cadenas, largement en tête en début de cette finale de la Palme d’Or et la sortie de Zekraoui (au 3e taureau), 2e ex-aequo avec Maxime Favier, la bataille des hommes n’a pas eu lieu. Mais avec 13 raseteurs à la capelado, la course a gardé de l’intensité. Et puis, des arènes pleines (plus de billet à la vente dès 16 h), cela galvanise une ambiance déjà bien engagée par une capelado originale et bien menée. Cadenas bien sûr, focalise l’attention et les bravos, mais M. Favier joue le jeu jusqu’au bout. Au final, le public se lève pour ovationner Cadenas. Côté taureaux, Aparicio se défend, Laos s’impose, Chico affiche sa vaillance et Absolut finit bien. Une belle remise des prix et tous de repartir avec le sourire, la fête a été belle et le roi fait l’unanimité !
Loubard (Cuillé).- Assailli par les hommes, il se défend en jouant des cornes et en changeant de terrain. Se donne de l’air en utilisant toute la piste et en repoussant méchamment les assauts. Mais se blesse et réintègre à la 7e.
Aparicio (Rouquette).- Choisit de suite sa place dont il sait sortir à bon escient. Sélectionne ses adversaires et utilise intelligemment tout l’espace. Droite-gauche, il impose des ripostes sèches aux trousses des hommes. Défend sa première ficelle jusqu’à la 14e minute, rentre l’autre. 2 Carmen et retour.
Laos (Cyr).- Placement optimum, sorties fulgurantes, les hommes sont avertis. Sourd aux mauvaises intentions, ses plus belles actions s’emballent sur les invitations rentre-dedans de Cadenas et Favier. Chaud après Ciacchini à plusieurs reprises. Un, deux rasets, repart se placer et au besoin envoie la corne en finition (Favier), le stratège se fait respecter et rentre une ficelle. 4 Carmen et retour.
Bayle (Vinuesa).- Il n’est pas dans un très grand jour. Cul aux planches, il faut le rentrer pour qu’il déclenche. Cadenas, Favier, Poujol, s’y collent pour quelques éclats. Mais Bayle manque de conviction. Rentre ses ficelles. 4 Carmen et retour.
Chico (Lautier).- Attaque à fond et participe de bon cœur. Main au frontal, les hommes allongent, Chico fait le job consciencieusement. Le taureau sait se ménager pour repartir dispos au combat. Il multiplie les poursuites serrées et fait l’effort jusqu’aux planches. Un métronome ! Une ficelle rentre. 6 Carmen et retour.
Perroquet (Ricard).- S’approprie toute la piste et les premiers attributs volent sur ses déplacements. Attend les hommes qui ne se pressent pas, craignant ses réactions intempestives. Mais aujourd’hui Perroquet n’a pas envie de jouer, lâche les rasets et promène. Il se cabre après Cadenas et ce sera tout. 7’30”.
Absolut (Ricard).- Hors-points. Une machine à coups de barrière alliée à un bon positionnement. Le festival peut commencer. Cadenas assure le spectacle. Favier, Aliaga enchaînent, pour des envolées superbes qui concluent avec la manière cette belle Palme d’Or. Les ficelles à la maison dans un concerto de Carmen.


MARTINE ALIAGA
PHOTOS CHRISTIAN ITIER

beaucaire,palme d'or,course camarguaise

Pour clôturer la Palme, le spectacle absolu avec le barricadier de Ricard et M. Favier


POINTS - PRIX
TROPHÉE DES AS (coef 1,5) :
M. Favier, 22,5 pts ; Cadenas, 18 ; Aliaga, 12 ; Katif, 11 ; Poujol, 9 ; Allam, 6 ; Ciacchini, 6 ; Zekraoui, 3 ; Auzolle, 3.
PALME D’OR 2016 :
1. Cadenas, 86 pts ; 2. Favier, 52 ; 3. Zekraoui, 34 pts.
Meilleur taureau des trois courses : Mignon de Cuillé.
Meilleur taureau du Club taurin beaucairois : Absolut de Ricard (prix remis en novembre au Chalet).
Médaille de la Ville remise à Daniel Siméon.

Les commentaires sont fermés.