Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

07/08/2016

SALIN DE GIRAUD *AVENIR*

Samedi 06 Août 2016

VAUBAN PLACE FORTE AUX SALINS …

IMG_0287.jpg

L'agressivité de Vauban (Blanc) ici derrière Joan Gaillardet

Entrée: 1/3 Organisateur: CT Lou Salinié Présidence: JP Bernard Droitiers: Marignan, Moine, Pradier (sort au dernier) Gauchers: Allam, Gaillardet, Martin Tourneurs: Cuallado, Dunan, Duran, Lévy.

Course ou le public en a pris plein les yeux tant les rafales de vent soulevaient le sable. Pas agréable non plus pour les hommes de raseter dans la poussière. Au final une course très tranquille. Vauban le plus combatif est désigné meilleur taureau. Marignan remporte haut la main le 21ème souvenir Serge Pascal. Pradier est meilleur animateur auquel il faut ajouter Joan Gaillardet.

Mise en jambes tranquille avec un ELUZATE (La Galère) coopératif et brave qui ne rechigne pas. Il s'incline peu avant le terme non sans percuter Gaillardet (4) et Marignan. 2 Carmen et rentrée. Avec le mobile SPHYNX (Chapelle), les hommes ne se posent pas de question mais le bioù chasse et fuse sur tout ce qui bouge. Aux ficelles il complique la tâche et se bonifie quand on le pousse dans ses retranchements notamment avec les beaux rasets de Marignan. Compliqué, il perd une ficelle sur la sonnerie. 2 Carmen et retour. Cul aux planches, le vigilant SARPEDON (Lautier) crée la difficulté. Il défend ses ficelles à mi-course et s'il se jette bien sur les départs d'un Pradier assidu, il lâche avant l'arrivée sauf derrière les gauchers. Il rentre sa première ficelle. 1 Carmen et rentrée.

Décidé, VAUBAN (Blanc) en véritable place forte raccompagne prestement les droitiers et percute les trois gauchers à tour de rôle. Concentré, il est agressif et combatif. Il n'est pas imprenable mais c'est sur la sonnerie qu'il perd sa seconde ficelle. 5 Carmen et retour. Volontaire, GACHOLE (Allard) envoie les cornes au début. Il pêche dans le placement, les blancs ne s'investissent pas non plus du fait de sa géolocalisation loin des planches. Dans ces conditions difficile d'illuminer la piste. Un Carmen et silence au retour. Trappu, CUSCO (Layalle) ce n'est pas le pérou pour les hommes. Peu concluant après les gauchers, quand il est lancé après les droitiers c'est parfois explosif et destructeur. Cogneur, il fait le job et conserve une ficelle. 5 Carmen et retour. QUO VADIS (Laurent) cherche l'homme, se dresse sur les tourneurs et impressionne. Du coup le travail est relatif mais Gaillardet et Marignan sont percutés violemment. Sur le raset il semble abordable mais ses quinze minutes dominatrices. 2 Carmen et retour.

IMG_0245.jpg

 Joan Gaillardet en duo avec Eluzate (La Galère)

IMG_0260.jpg

Poursuite de Sphynx (Chapelle) derrière Vincent Marignan

IMG_0266.jpg

Geste précise de Vincent Marignan à la tête de Sarpedon (Lautier)

IMG_0279.jpg

Engagement aux planches de Vauban (Blanc) derrière Jérôme Martin

IMG_0309.jpg

Vincent Marignan dans un raset avec Gachole (Allard)

IMG_0331.jpg

Cusco ( Layalle) explosif aux trousses de Vincent  Marignan

IMG_0356.jpg

Quo Vadis (Laurent) se dresse haut pour chercher Joan Gaillardet

Texte et photos Éric AUPHAN

Trophée de l’Avenir: Marignan (25) Pradier (17) Gaillardet (12).

Les commentaires sont fermés.