Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28/08/2016

LATTES *AVENIR*

Course du dimanche 28 août 2016

Errik et Faro sur le podium

lattes,course camarguaise

Radouane Errik et lnsolent de Robert Michel

Entrée : 3/4 d’arène. Président : J. Valentin. Organisateur : mairie. Raseteurs droitiers : Miralles, Vic, Roig, D. Martinez. Gauchers : N. Benafitou, Errik. Tourneur : Lebrun.


Au terme des deux courses du Trophée Paul-Andrieu, Errik et Faro de Fabre-Mailhan (course du jeudi) montent sur le podium. Que cette finale a paru longue avec des raseteurs fatigués et un seul tourneur! Mais avec de la bonne volonté, les blancs arrivent quand même à valoriser les qualités d’Insolent et Petous.
Tobias (Saumade).- Quelques sauts d’ennuis mais reste attentif, le long des planches pour des ripostes serrées. Pousse dans les actions après Vic et Miralles et s’engage jusqu’à basculer après Vic. Les ficelles rentrent. 3 Carmen et retour.
Noirlac (Michel.- Il a du gaz en début de course et montre sa vaillance quand les hommes enchaînent. A mi-parcours, retient davantage ses charges. Les hommes grattent consciencieusement les ficelles dont une rentre. 4 Carmen et retour.
Fakir (Vellas).- Rigoureusement placé, son physique impressionne. Pourtant, il gère calmement les rasets avec une préférence pour les droitiers. Un saut-surprise. A mi-parcours, tire la langue, et se réserve pour rentrer ses ficelles.
Sueno (Vellas).- A 4 ans, il semble bien inexpérimenté même s’il montre quelques notions de placement. Par moments, distrait, puis pas très concerné pour 11 minutes.
Insolent (Michel).- En voilà un qui a envie. Il enchaîne prestement et en prendrait bien un peu plus. Il fait le pas sur les droitiers, ce qui lui donne de l’avance, et il reste concerné jusqu’aux planches. Séries bien menées et bien embarqué par Miralles, bascule après lui. La 1re ficelle part au terme du quart d’heure, l’autre rentre. 7 Carmen et retour.
Petous (Saumade).- Fringant il démarre au moindre mouvement. Un peu brouillon parfois face à des raseteurs désunis qui ne lui proposent rien de construit. Pourtant, ses poursuites sont fougueusement menées jusqu’aux planches où il peut sauter après. Rentre 1 gland. A revoir. 5 Carmen et retour.


Texte et photo
MARTINE ALIAGA


Trophée des Raseteurs : Vic, 17 points ; N. Benafitou, 11 ; Errik, 9 ; D. Martinez, 8 ; Miralles, 6.

Les commentaires sont fermés.