Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

04/09/2016

SAINT LAURENT D'AIGOUZE - 21e FINALE DU PRINTEMPS DES ROYALES

Course du 4 septembre 2016 - Trophée de l'Avenir

A LA MANADE B. LAGARDE et V. FELIX
LE XXIe PRINTEMPS DES ROYALES

A BAYARD (Nicollin) et Z. ZEKRAOUI
LES PRIX DE LA FINALE

saint laurent d'aigouze, printemps des royales,course camarguaise

saint laurent d'aigouze, printemps des royales,course camarguaiseEntrée : 2/3

Organisateur : CTPR Lou Bandot

Présidence : Très attentive de Thierry Cure assisté de Alain Hugon et Arnaud Chabanon

Raseteurs droitiers : V. Félix, D. Fougère, G. Montesinos, R. Ibarra - Raseteurs gauchers : Y. Zekraoui, C. Clarion, R. Marquis

Tourneurs : P Rado, B. Joseph  

 

Tout en se montrant plaisante, la 21ème  Finale du Printemps des Royales, n’a pas réussi à faire oublier a lourdeur du temps et l’étouffante chaleur de ce dimanche estival…. Les bourgeons ont eu du mal à éclore, ou encore, la mayonnaise n’a pas réussi à monter, pour reprendre l’analyse du Président du club taurin Lou Bandot en fin de course. Une course tout de même loin d’être ennuyeuse, mais manquant du petit plus qui fait que... malgré les prestations de Tourtoulen et Bayard, l’implication de Y. Zekraoui, C. Clarion et par intermittence de V. Félix, K Marquis et G Montesinos.

Alors qu’en ouverture, l’Ecole de Rasteurs locale s’était mesurée à deux pensionnaires de la manade Fabre-Mailhan, une imposante remise des prix en présence des Cabidoules du Cailar, de la pena Mistral et des gardians de la manade Lescot  a clôturé  cette édition 2016 .

saint laurent d'aigouze, printemps des royales,course camarguaiseVentoux (Cuillé – n°719) : Calme et idéalement positionné, il se prête au jeu avec une nette préférence pour les droitiers sans pour autant ignorer les gauchers. 4 minutes, le temps des principaux attributs. Aux ficelles ses allonges derrière R. Ibarra, Y. Zekraoui (2) et R. Marquis (Photo) vont déclencher le disque rejoué à sa rentrée porteur de sa 2e ficelle.

saint laurent d'aigouze, printemps des royales,course camarguaiseHussard (Laurent – n°812) : Même s’il se dépense sans compter dans d’inlassables déplacements, il répond à tout et appuie de temps à autres ses répliques jusqu’aux planches où il peut poser la tête. Se posant davantage aux ficelles, la 1ère reste dans le crochet de Zekraoui à la 11ème minute, la seconde retourne au toril aux accents de Carmen qui résonne pour la 3ème fois.(Photo avec C. Clarion)

Coutard (Fabre-Mailhan – n°952) : Tel un métronome, il se jette dans les saint laurent d'aigouze, printemps des royales,course camarguaiserasets sans restriction au point d’en perdre les principaux attributs en 1’20. Aux ficelles, après avoir cédé la première à Y. Zekraoui (7’), les rasets sont s’espacer, le biou va jouer d’un petit coup de revers à l’approche des crochets. Relativement franc tout de même, il va s’incliner à la 13ème minute. 2 Carmen plus rentrée. - (Photo avec V. Félix)

saint laurent d'aigouze, printemps des royales,course camarguaiseTourtoulen (Saumade – n°9106) : Imperturbable et imposant les règle du jeu, notamment par un placement irréprochable et une occupation de l’espace appropriée, il s’engage sans rechigner  sur les sollicitations des hommes qui sont raccompagnés jusqu’aux planches, où il tape des cornes. A la dernière minute, alors qu’il accuse un peu le coup, il vient se dresser derrière V. Félix. Seconde ficelle intacte il regagne le toril avec un 3ème Carmen pour une course sérieuse. (Photo avec C. Clarion)

saint laurent d'aigouze, printemps des royales,course camarguaiseBayard (Nicollin – n°973) : D’une extrême vaillance, alors que 45 secondes viennent de s’écouler il ne lui reste plus que ses ficelles à  défendre, et 4 minutes plus tard, la seconde. Derrière G. Montesinos (2), Y. Zekraoui (3)et R. Marquis (Photo) ses poursuites sont appuyées jusqu’au fil des barrières où il glisse à l’arrivée. Toujours sur le même il défend son ultime attribut jusqu’à la 13ème. 7 Carmen plus retour  récompensant sa belle vaillance.

saint laurent d'aigouze, printemps des royales,course camarguaiseGabier (Lagarde – n°098) : 9 minutes 30 irrégulières ou il alterne le bon (des poursuites appliquées et conclues) et le moins bon (indifférences et manque d’engagement). Malgré ce, V. Félix, D. Fougère (Photo) et Y. Zekraoui seront raccompagnés au-dessus des planches. 2 Carmen plus retour.

Pour conclure, on attendait Napaca (Blatière-saint laurent d'aigouze, printemps des royales,course camarguaiseBéssac – n°909) – hors points -  et nous sommes restés sur notre faim. 10 minutes caractérielles où il tape les planches sur les hommes en contre piste, ignore ou lâche le raset ou s’écrase comme une brute contre les planches en finition de courts rasets de Clarion (2), Y Zekraoui (Photos) , R. Marquis ou G. Montesinos. 3 Carmen plus retour, ficelles intactes après 10 minutes de course.

Les Récompenses :

saint laurent d'aigouze, printemps des royales,course camarguaiseLa manade B. Lagarde reçoit le prix de Meilleure Royale 2016

Et Vincent Félix le prix du Meilleur Animateur

 

 

saint laurent d'aigouze, printemps des royales,course camarguaiseLa manade Nicollin, représentée  par Guillaume Granchit reçoit le prix de Meilleur Taureau de la finale pour Bayard alors que Youssef Zekraoui reçoit celui de meilleur animateur

 

Texte et Photos Cyril Daniel

Les commentaires sont fermés.