Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

04/09/2016

SOMMIERES *AS*

Course du dimanche 4 septembre 2016

Mignon - Cupidon, mes deux amours !sommières,mignon,cupidon,course camarguaise

Une belle anticipation de Mignon sur Maxime Favier

Entrée : pratiquement plein. Organisateur : CT Lou Carmen. Président : Marc Moucadel. Raseteurs droitiers : I. Benafitou, Katif, Villard, Belgourari. Gauchers : Aliaga, Errik, Favier, Poujol, Allam. Tourneurs : Cuallado, Daniel, Bensalah, Labrousse, Galibert.

Jolie fin de saison pour le CT Lou Carmen. Les arènes sont pleines et le public prêt à s'enthousiasmer. Bon, il faudra attendre la deuxième partie pour que les clameurs s'élèvent, d'abord avec Mignon magistral, Montesquieu allant a mas puis un Cupidon faisant monter la température. Gaou mettant l'animation et décochant quelques envolées d'envergure. Maxime Favier tire la course avec Jérémy Aliaga pour une gauche bien présente, en face, Katif porte les traces de sa rencontre avec Pinot la veille à Villeneuve, mais puise dans ses réserves pour tenir son côté avec I. Benafitou, Belgourari par moments.

Baryton (Lautier).- Assailli, les pompons volent dans le désordre. Aux ficelles, avec un peu plus d'espace, il termine les poursuites au ras des planches. Bon partenaire qui subit l'abordage pour les derniers tours de sa 1re ficelle jusqu'à 9'45. Plus réservé ensuite face à des hommes attentistes, rentre la 2e. 2 Carmen et retour.

Mandarin (Cuillé).- Sans trop se fixer, accélère sur quelques actions. Prend le pas sur Aliaga. A mi-parcours, hausse le ton, les enchaînements basculent à son avantage pour de sérieuses finitions cornes engagées. Rentre une ficelle. 5 Carmen et retour.

Baigneur (Ricard).- Des sauts multiples, seul, à blanc ou dans l'élan... Pas compliqué sur le raset, quelques embardées frappées (Katif, Belgourari), et la 1re ficelle à Favier (11'30). L'autre rentre.

Mignon (Cuillé).- Les applaudissements saluent son entrée en piste. Majestueux, fringant... Quelques tours de reconnaissance, se place, un raset, deux au plus et repart trouver le bon sitio. Et hop ! Deux sauts tout seul comme un ternen... Mais du mordant dans les ripostes (Aliaga, Belgourari, M. Favier), et de beaux démarrages mettant l'homme en difficulté (Favier, Villard, Belgourari). 11'30 les rubans. Les ripostes sont sèches, sérieuses, parfaitement gérées. Une démonstration. Un quart d'heure accompagné par la musique, et les ficelles qui rentre sous l'ovation. 

Montesquieu (Lautier).- Débute quelconque aux rubans, avec beaucoup de déplacements engendrant la pagaille. Mais une fois placé, sort prestement et raccompagne jusqu'au ras des planches. Donne du jeu, permet les allonges, et met la pression sur Favier, Belgourari. Raseté sur une bonne cadence, il tire sa course jusqu'à rentrer une ficelle. 6 Carmen et retour.

Cupidon (Paulin).- S'il se fait couillonner sans respect aux rubans, c'est qu'il se rend vulnérable sur ses déplacements. Mais, par la suite, même s'il baroule souvent et rasète les hommes, quand il se pose, ses démarrages en trombe et ses arrivées méchamment frappées font la différence. Pousse après I. Benafitou (3 fois), Aliaga (3 fois), se chauffe et conserve sa 2e ficelle au terme d'un bon quart d'heure. 6 Carmen et retour.

Et un dernier Ricard pour la route, ce sera Gaou (hp). Bien dans le style de la race, il fait le spectacle, casse les planches, saute, passe à travers. Ilias Benafitou, pratiquement seul, le prend en main pour des coups de barrière puissants dont un dernier énormissime. Les ficelles à la maison au terme de ses 10 minutes. Des Carmen. 

Texte et photo
MARTINE ALIAGA

Trophée des As : M. Favier, 14 points ; Belgourari, 13 ; I. Benafitou, 9 ; Aliage, 8 ; Katif, 7 ; Poujol, 2.

Trophée des Raseteurs : Errik, 14.

Les prix de la saison : meilleur cocardier Mignon de Cuillé ; meilleur animateur Ilias Benafitou. Coup de coeur à Océane.

 

Les commentaires sont fermés.