Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

11/09/2016

LANSARGUES *AVENIR, 58e Finale du Trident d'Or*

Course du 11 septembre 2016

LA MANADE GILLET (203.5) DEVANCE
LA MANADE BLANC-ESPELLY (195)

POUR LA 58e FINALE DU TRIDENT D’OR

lansargues,finale trident d'or,course camarguaise

Petite édition que cette 58ème Finale du Trident d’Or. Pourtant le Club Taurin Frédéric Durand n’avait pas lésiné dans l’organisation avec Arlésiennes, Gardians, Pena et ce malgré une concurrence toute proche (Castries – Grau du Roi). Mais cela ne fait pas tout. En course camarguaise, il y a certes l’organisation, le public, des hommes en blanc et surtout des taureaux. Ce sont ces derniers aujourd’hui qui ont légèrement déçu…. Est-ce par le simple fait que lorsque l’on prononce le mot « Finale » on s’attend à quelque chose de plus  que dans une autre course normale ? Peut-être.

Quoiqu’il en soit, aujourd’hui les manades Gillet et Espelly-Blanc clôturaient, avec cette finale la compétition du Trident d’Or 2016. Sur cette course, s’il fallait retenir un taureau, ce serait Argentin de Gillet (qui d’ailleurs remporta le prix de meilleur élément de la journée). S’il fallait en retenir deux, on pourrait  ajouter Listoun de Blanc-Espelly. Pour le reste, le sentiment reste mitigé. L’avenir nous le dira.

Chez les hommes, L. Bressy  (avec 108 pts) conserve sa première place et reçoit le crochet d’or, J. Gaillardet (avec 94 pts) grimpe à la deuxième place (crochet d’argent), coiffant sur le poteau L. Matéo  (84 pts) écarté sur blessure. S. Dunan est déclaré Animateur du jour. Y. Pradier en 1ère partie et Johan Gaillardet d’un bout à l’autre a mouillé le maillot. L. Bressy s’est bien impliqué tandis que M Méric.,  G Montesinos et J Martin furent plus en retrait.

Côté présidence, pas de soucis majeurs, ça maîtrise sauf par moment avec le CD de Carmen qui déclenche prestement. Nous dirons que l’homme à le doigté facile mais bon, c’était jour de fête, il faisait beau, alors pourquoi pas ?

Pour la Manade Blanc-Espelly : En première position Escourial (n°902) très lansargues,finale trident d'or,course camarguaisemobile est rapidement délesté de ses principaux attributs (1’30) avant de s’échauffer, d’appuyer ses réponses derrière Bressy, Dunan (2), Montesinos avant de signer une belle enfermée en fin de quart d’heure sur Dunan. 6 Carmen plus rentrée. Florestang (n°913), troisième est un adversaire facile. 3 minutes et il ne lui reste qu’une ficelle à défendre qu’il laissera 4 minutes plus tard. 1 Carmen. lansargues,finale trident d'or,course camarguaiseEt pour finir ce trio de la devise Jaune, Rouge, Bleu, Listoun (n°925), cinquième est plein de bravoure. Légèrement anticipatif, il ne lâche pas prise, il accélère sur les trajectoires. Placé il s’engage bien, répond des deux côtés, mais au fil du temps, ce montre moins intensif. Est-ce par épuisement ou par un lâché d’armes ? 13 minutes  récompensées par le disque qui avait tourné 4 fois auparavant.

 

Pour la manade Gillet : lansargues,finale trident d'or,course camarguaiseSecond, Berlioz (n°949), après quelques tours de chauffe, va entreprendre les choses sérieuses. Il s’engage fort sur le raset, fait légèrement le pas et use d’un petit coup de tête. Régulier durant son temps de course il reçoit 3 Carmen renouvelé à son retour au toril. Quatrième, Argentin est loin de faire le lansargues,finale trident d'or,course camarguaisetango. En arrière il ne va pas. Surpris en début, il réalise vite qu’il n’est pas sur une piste de danse mais dans une piste d’arènes. Alors les choses sérieuses vont commencer. Ses engagements sur les rasets sont vifs et intentionnés (Pradier, Bressy, mais son point fort, demeure dans ses arrivées aux planches cornes menaçantes. Il ira même jusqu’à les taper derrière Gaillardet (2), Dunan. A la 7ème, dans une action d’envergure, il rejoint Gaillardet contre le mur d’enceinte. Encore vert tout de même, il s’incline peut avant la fin de son temps règlementaire. 9 Carmen plus retour fortement applaudi. En dernier, Lutin (n°958) a donné une impression lansargues,finale trident d'or,course camarguaised’inachevée. En début, le biou est présent, il termine par une corne menaçante au-dessus des planches, passe la tête. Puis progressivement l’activité blanche s’estompe, le taureau demande de plus en plus d’engagement et ses réactions sont moins incisives. 6 Carment tout de même rejoué à son retour avec sa seconde ficelle.

Lutin serre de prés L. Bressy

Texte et photos
CYRIL DANIEL

 

 

Les commentaires sont fermés.