Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

13/09/2016

PEROLS * Finale des Vaches Cocardières *

18/09/2016Trophée des Vaches Cocardières
Finale du Trophée Phiippe-Thiers

 Qui pour succéder à Valsière (Chaballier)
 et Thomas Dumont ?

pérols,vaches cocardières,finale,course camarguaise

Après la Provence en 2015 (Saint-Martin-Crau), le Trophée Philippe-Thiers, Trophée des Vaches Cocardières sera de retour en Languedoc, à Pérols plus exactement, le dimanche 18 septembre  pour sa 36e Finale. Ce sera également l’occasion de renouer avec Daniel Siméon, qui avait ouvert, les années précédentes (2007, 2008, 2010, 2012,  2014), les arènes du Grau-du-Roi à cette finale qui organisée dans le cadre de le fête locale  s’attirait un record d’affluence.

Dernièrement donc, c’est à l’issue de la dernière course à Saint-Chaptes, et après les 14 courses inscrites au calendrier, que les membres du Trophée Philippe-Thiers se sont réunis afin d’établir l’affiche de cette finale qui d’ores et déjà, sur le papier, s’annonce pétillante, spectaculaire, fort captivante et créatrice d’émotions et sensations.

Il faut dire, qu’avec les vaches, la déception est rarement, voir quasiment jamais d’actualités.

Voici en quelques lignes les vaches retenues :

pérols,vaches cocardières,finale,course camarguaiseHacienda (Cyr) : Déjà évoquée l’an dernier, Hacienda est une vache vaillante, qui baisse la tête sur les sollicitations dont les plus allongées peuvent se conclure aux planches – Elle a pu être vu en 2016 à Marsillargues.

Agée de 11 ans (n°563), cette finale devrait être sa dernière apparition en piste, son propriétaire souhaitant désormais la réserver pour la reproduction.

pérols,vaches cocardières,finale,course camarguaise

Pandora (Les Baumelles) : D’un tempérament vif et sérieux, elle anticipe chaque départ et accélère sur ses trajectoires, empêchant ainsi les hommes à poser leur crochet sur son frontal. Ses réparties sont suivies et intentionnées. Remarquée les saisons précédentes, ses sorties 2016 ont été Cabannes (26/07) et Vauvert (16/08)

pérols,vaches cocardières,finale,course camarguaise

 

Octopussy (Chapelle) : La Cocardière d’Argent 2015 est une classique très rapide et anticipatrice dans ses réactions, qu’elle termine au fil des barrières. Partenaire idéale et non sans danger, ses dégagements la rendent imprenable

A chacune de ses sorties, Vestric (20/05), Cabannes (27/07), Vauvert (16/08), Saint-Chaptes (20/08), elle a rentré la quasi-totalité de ses attributs.

Sarah (La Galère) : Appelée en remplacement de Comette (Raynaud) blessée pérols,vaches cocardières,finale,course camarguaisedepuis a course de Vauvert, c’est une vache sûre qui sait être cocardière mais aussi spectaculaire ce qui lui a valu d’être élue Meilleure vaches de la finale au Grau du Roi en 2014.

Ses courses en 2016 : 28/03 Pelissanne, 20/05 Vestric et Candiac, 11/06 Codognan, 14/07 Générac

pérols,vaches cocardières,finale,course camarguaiseBaïonnette (Pagès) : Lauréate des courses de sélection 2013 à l’âge de 5 ans (n°802, elle ne cesse de progresser d’une année sur l’autre. C’est une battante qui ne rend jamais les armes, qui s’échauffe au fil du temps pour conclure spectaculairement, ce qui lui valut le prix de Meilleure vaches de la  Finale 2015 à Saint-Martin de Crau.

Ses courses en 2015 : Gallargues Le Montueux (01/05), Vestric et Candiac (23/05), Codognan (11/06), Cabannes (26/07) et Vauvert (16/08)

Valsière (Chaballier) : Est-ce réellement nécessaire de présenter cette cocardière pérols,vaches cocardières,finale,course camarguaisede la manade Chaballier, âgée de 10 ans (n°605) qui a déjà ramené à sa devise 3 titres de cocardières d’or (2012, 2014, 2015).  Cocardière certes, ses arrivées sont explosives aux planches où sa corne vient toujours menacer la tenue blanche. Trois sorties en 2016: Générac (14/07), Marsillargues (2/08) et Vauvert (16/08) où elle gagnera le Trophée de la Ville….

pérols,vaches cocardières,finale,course camarguaiseThéresa (Blatière-Bessac) : Bien trempée dans le moule des Iscles, c’est une battante qui ne demande qu’à être bousculée pour se mettre à l’œuvre du haut de ses 12 ans (n°448).  Rapide, corne menaçante, ses engagements aux planches en font une cocardière redoutée et redoutable…  Qui n’a pas en mémoire cette course du 12/07 à Aimargues qui fut tout simplement explosive.

Ses sorties 2016 : Aimargues (12/07) Vauvert (16/08)

 

Palunenque (Nicollin) : La plus jeune de cette finale -7 ans (n°945), elle est la pérols,vaches cocardières,finale,course camarguaiselauréate des courses de sélections 2016 et ne peut en conséquence concourir pour le titre suprême, ni pour le prix de la Finale. D’une stature imposante et rapide, ses réactions de terminent dans la majorité des cas par une envolée au-dessus des planches. Chacune de ses sorties 2016  (Aimargues, Marsillargues) s’est transformée par une prise d’air, ne recevant que quelques tentatives d’approche.

pérols,vaches cocardières,finale,course camarguaiseAgathe (La Galère) : Rien de tel pour conclure une course. Les planches ne sont pas un obstacle pour elle, en venant s’y écraser sans retenue comme ce fut le cas en 2016 à Vestric-et-Candiac (01/06 et 15/06)  dans le cadre des sélections  à Cabannes (26/07), recevant le titre de Demoiselle de Provence et à Pérols (09/08).

 

Autant dire que les tenues blanches, au nombre de 12 pérols,vaches cocardières,finale,course camarguaiseaidées par 4 tourneurs ne passeront pas un après-midi de tout repos dans cette piste de Pérols. D’autant plus que les jeux semblent être faits.  En première place, nous retrouvons le triple vainqueur (2009 – 2010 et 2015), Thomas Dumont (171 pts), suivi par la tout jeune Tom Vacaresse (137 points) et le vétéran Jean-Louis Ricci (59 points). S’en suivent, Cédric Miralles (51 point),  Kevin Cartalade (38 points), Marc Sanchez (37 points), Jérémy Pinter (30 points), Christophe Clarion (28 points), Jeoffrey Ferriol (25 points), Sofiane Benammar (24 points), Mickael Gougeon (20 points) et Antoine Charrade (17 points).

 

La remise des prix, récompensant les 3 premiers raseteurs classés (à condition qu’ils soient présents à la finale sauf blessure) la Cocardière d’Or, la Cocardière d’Argent, la lauréate des courses de sélection et la Meilleure Vache de la finale clôturera cette 36ème Finale des Vaches Cocardières.

Programme de la journée :

10h00 – Election de la Cocardière d’Or 2016 dans les arènes

12h30 – Repas (sur réservations)

16h00 – XXXVIème Finale de la Cocardière d’Or

                                                 Texte et Photos Cyril Daniel

Les commentaires sont fermés.