Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

18/09/2016

LE GRAU-DU-ROI *AVENIR*

Samedi 17 septembre
 
Des qualités à chaque place

GDRLOUGUECHOUPHLSB.jpg

Lou Guechou supérieur grâce à ses anticipations,
ici sur Marignan

 
Une après-midi satisfaisante qui termine avec un Pirate pétaradant après la bonne entame de Prieur, le plaisant et régulier Caraque, les anticipations de Lou Guechou, un Quarante Sous un peu trop baladeur mais qui réplique avec conviction, Gigolo qui n’en rate pas une pour s’illustrer aux planches, Milo et sa vitesse d’exécution. Chacun entend les honneurs au retour.
L’équipe des blancs fait le job avec de jolis moments malgré quelques passages de mauvaise pression sur les taureaux, jeunes notamment.
Prieur (Bon).- Des enchaînements, des coups de barrières, quelques sauts pour un premier qui, une fois placé, appuie ses finitions. 11 minutes.
Caraque (Chauvet).- Cornes pointées, ce joli cocardier se livre avec envie jusqu’aux planches. Bien positionné, à l’affût, il pousse fort après les hommes. Classique, régulier et travailleur, il fournit 10’30 de qualité. 
Lou Guechou (La galère). - Les rubans volent vite mais aux ficelles, une fois placé, les hommes s’en méfient. Marignan, Zekraoui pour les plus assidus. Attentif, Lou Guechou anticipe le départ des rasets et sa vitesse fait merveille jsuqu’aux planches. Les enfermées se succèdent, ça passe juste et Errik lève la 2e ficelle sur le gong.
Quarante Sous (Saint-Antoine).- Vif, rapide, il ne trouve pas sa place et se déplace sans arrêt, cela nuit à sa prestation, dommage car quand il vient, c’est toujours avec conviction et les cornes dangereusement pointées. Sur une action, il se coince la patte arrière entre le marchepied et la planche, et doit réintégrer le toril (11e)
Gigolo (Michel, 6 ans). - Dès la trompette, il est dans le rythme, poursuit Dunan qu’il placarde sur les tubes. Placide d’allure et classique dans les rasets, il ne rate pas une occasion de s’illustrer aux planches. Surveille tout, enchaîne et frappe en rafale (dont un énorme sur Zekraoui). Pas trop de placement mais un cœur énorme et beaucoup d’investissement en conclusion. 13 minutes.
Gigolo sur Marignan

GDRGIGOLOPHMALI.jpg

 
Milo (Le Ternen, 6 ans).- Léger et vif, il va vite et se propulse le pitre aux planches. Souple des pattes arrière, il se retourne comme un chat. les hommes le délaissent ou un temps. Puis ça repart, il collabore consciencieusement et peut s’engager haut et fort. Rentre une ficelle.
Pirate (Blatière-Bessac, 7 ans).- Une force de la nature, brut et querelleur. Pas de blanc à l’horizon, il part à l’abordage des planches. Se gaspille un peu mais quand on lui propose un duo, il se jette méchamment. Ça pète de partout et une belle rafale de quatre impacts d’affilée. Puissant et finisseur rentre une ficelle au terme de ses 10 minutes. 
MARTINE ALIAGA
PHOTOS MALI - LAURENT SONZOGNI
 
Trophée de l'Avenir : Dunan, 12 points ; Marignan, 9 ; Zbiri, 3.
Entrée : 2/3 d'arène. Org. SAS Ribera. Président : J. Valentin. Raseteurs droitiers : Auzolle, Chekade, Dunan, Marignan, Vic. Gauchers : Errik, J. Martin, Zekraoui, Zbiri. Tourneurs : Lieballe, Dunan, Ull, Joseph.

 

Les commentaires sont fermés.