Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

04/11/2016

BEAUCAIRE

Trophée Marius-Gardiol, dimanche 6 novembre 2016

Parachever une brillante saison

beaucaire,trophée marius-gardiol,course camarguaiseL’automne installé et la fin de saison arrivant ne font pas oublier le pétillant du Muguet d’Or printanier ni la fièvre de la Palme estivale.
Daniel Siméon à la tête de la Régie municipale organisatrice ne s’en cache pas : « C’est un bonheur que d’être là ! Je suis épaté du résultat des courses, de l’ambiance, de l’enthousiasme du public ». Et l’heureux organisateur de lister les motifs du succès: « Finalement cette piste à la réputation difficile pour les taureaux s’est révélée brillante grâce au talent des raseteurs. En premier Cadenas, bien sûr, qui, là plus qu’ailleurs peut-être, a aidé les taureaux mais il ne faut pas oublier Zekraoui, Favier... ou Rassir en début de saison. Ils ont offert du grand spectacle ».

beaucaire,trophée marius-gardiol,course camarguaiseSpectacle avec des barricadiers qui, aux trousses d’hommes entreprenants, ont exprimé toute leur fougue. Spectacle aussi, différent certes mais ô combien exigeant, avec des cocardiers qui, face à des raseteurs guerriers, ont gagné de haute lutte, le respect... A la clé, le public profite de toute la gamme de l’art taurin et des émotions qu’il procure.

« Une saison positive, reprend l’organisateur, qui a enregistré plus de
3000 spectateurs les deux dimanches de la Palme et “joué à guichets fermés” à la finale du lundi ».
Pour clôturer ce bel épisode 2016, le Trophée Marius-Gardiol se tourne vers « l’horizon 2017, avec quelques-uns des cocardiers qui pourraient prendre les premières places demain dans leurs élevages respectifs ». Soit dans l’ordre de sortie : Miro de Blanc-Espelly, Guichou de Navarro, Léo de Raynaud, Mustang de Cuillé, Artalet de Laurent, Marquis de Ricard et Courejau de Blatière-Bessac.

En blanc, bien sûr Joachim Cadenas « qui fait un bien fou aux taureaux, au public, à la course camarguaise en général et qui motive ses compagnons de piste ». A ses côtés, Zekraoui, M. Favier, Bouhargane, F. Martin, Allam et Dunan.
Rendez-vous ce dimanche, aux arènes Paul-Laurent, pour, avec ces hommes et ces taureaux-là, clôturer la saison sur de belles images.


MARTINE ALIAGA


Dimanche 6 novembre, 15 h, 11€

Les commentaires sont fermés.