Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

25/11/2016

FFCC *Communiqué*

COMMUNIQUE

Nîmes, le 23 novembre 2016


2016FFCC.jpgLe bureau de la FFCC, toujours dans une volonté de transparence, souhaite expliciter davantage aux licenciés la démarche dans laquelle l’équipe fédérale actuelle de la FFCC s’est engagée depuis maintenant plus d’un an avec chacun des licenciés.
Pour rappel, l’équipe actuelle de la FFCC a été élue suite à une profonde crise financière et politique de la FFCC, créant une rupture avec l’histoire fédérale.
- Crise financière, tout d’abord, avec un endettement à hauteur de 180 000€, la crainte
d’une cessation de paiement, des contrats informatiques qui plombent la trésorerie, des malversations financières, des défraiements injustifiés pour certains membres du bureau, etc….
- Crise politique, car une partie des acteurs de la course camarguaise ne sentent pas représentés ou écoutés, une gestion au jour le jour de la fédération sans vision à long terme. Cette cacophonie n’inspire guère les collectivités territoriales et autres partenaires de la FFCC à continuer ou à engager de nouveaux projets avec une
institution au bord du gouffre.
Dès lors, nous avons dû prendre un virage qui nous a conduit à mettre en place de nouvelles méthodes de collaboration et de travail, plus efficaces pour conduire le profond changement indispensable pour pérenniser l’activité et surtout les valeurs portées par la FFCC. Depuis le mois de février, et comme évoqué durant les mois précédents l’élection, mais également dans les newsletters, nos deux priorités ont été :
- La remise à flot des finances fédérales
- La révision des statuts afin d’éviter les impasses des années précédentes.
En même temps, 824 courses camarguaises ont pu se dérouler en toute quiétude durant la saison 2016. 71% des courses ont été organisées par les clubs taurins, 15% par les comités des fêtes, 7% par les grandes arènes, et 7% par les mairies et autres collectivités. Ces chiffres montrent la dynamique autour de notre sport.
Le dynamisme et l’importance des clubs taurins ne sont plus à démontrer. Conscient de cela, et soucieux de leur avenir, la FFCC a souhaité leur faire réaliser des économies sur les courses de ligue en retirant l’obligation d’engager deux raseteurs expérimentés. Cela permet une économie non négligeable pour les clubs taurins organisant plusieurs courses de ligue durant la saison, et facilite ainsi l’éclosion de jeunes taureaux et raseteurs.
Au cours de cette année un travail colossal, et bénévole, a été réalisé par les membres de la fédération. Ce bénévolat qui est en perte de vitesse un peu partout, mais qui a su remettre une fédération à la dérive, sur de vrais rails.
Nous avons expérimenté le fonctionnement que nous avons présenté aux licenciés lors de notre élection. Ce fonctionnement a permis de nouer un dialogue porteur, représentatif et
équitable.
Aujourd’hui, nous pouvons affirmer que la FFCC est saine financièrement et se remet en projet.
Nous sommes convaincus, pour l’avoir fait, que l’avenir de la FFCC repose sur la mise en place de projet grâce à la confiance retrouvée de partenaires institutionnels, près d’une centaine de politique (maires, conseillers généraux, conseillers régionaux, communautés de communes) nous ont soutenu, mais aussi sur la recherche de solutions basées sur un dialogue équitable avec l’ensemble des acteurs de la FFCC.
Le travail conduit avec le Ministère des Sports sur la refonte des statuts dans le cadre de la demande de renouvellement d’agrément a consisté à proposer des statuts conformes au code du sport, qui permettent de formaliser le fonctionnement fédéral sur lequel l’ensemble de l’équipe fédérale s’est appuyée sur cette année de pleine mobilisation.
Cette refonte permet de pérenniser le dialogue au sein de la FFCC pour une vision plus globale. Le pouvoir de décision est partagé entre les différentes parties prenantes. Les clubs
taurins qui représentent la pierre angulaire de cet édifice sont au centre de cette refonte puisqu’ils constituent 65% du corps électoral lors des assemblées générales. C’est au cours de ces dernières que sont votées les modifications tarifaires. Il ne vous aura donc pas échappé qu’au cours de ces dernières les clubs taurins détiennent la majorité absolue du pouvoir de décision.
Le projet prévoit une organisation différente du comité directeur. La répartition par collège d’acteurs, a pour but de rassembler en son sein les personnes directement concernées, ce qui fut rarement le cas ces dernières années.
Dans cette réorganisation le collège club taurin possède 8 représentants, tout comme les manadiers et les raseteurs dans leur collège respectif. Le collège 4 rassemble un représentant
du trophée des vaches cocardières (issu d’un club taurin), du Trident d’Or (compétition organisée à 100% par des clubs taurins), un représentant des délégués, forcément issu d’un club taurin. Au bas mot ce sont donc 11 personnes issues de clubs taurins qui participeraient au dialogue, aux échanges et aux prises de décisions lors des futurs comités directeurs, si ces statuts sont acceptés.
Les statuts représentent un outil de travail qui règlemente le fonctionnement des fédérations sportives et notamment de la FFCC. Ils veillent à mettre en œuvre un fonctionnement
démocratique, conforme aux valeurs du sport. Dans ce sens, nous pensons que les statuts devront évoluer au regard des besoins et des évolutions du fonctionnement fédéral. Et ce, en préservant les fondamentaux de la course camarguaise.
Enfin, les statuts ne remplaceront jamais le travail d’échange et de lien indispensable entre chaque acteur de la course camarguaise.
La course camarguaise, dans notre âme et notre cœur à tous, est bien sur pleine d’atouts. Elle fait notre identité et celle de notre territoire, développe une grande économie.
Cependant, même si la FFCC se remet en projet, avec une situation financière désormais saine, nous ne pouvons nier que l’avenir de FFCC nécessite plus que jamais l’appui et la coopération de tous ces acteurs, réunis au sein de la fédération. Le fonctionnement de la fédération doit être au reflet et évoluer avec ses besoins. N’ayons pas peur d’avancer, notre passion reste intacte et nos valeurs sacrées.


Le bureau FFCC

*JEUDI 1er DECEMBRE, à Fourques, les licenciés FFCC sont conviés à une assemblée générale pour voter les nouveaux statuts. Rendez-vous 18h, à l'auditorium les 2 Rhône *

Les commentaires sont fermés.