Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

08/12/2016

MANADE ALBERT CHAPELLE *Cocardière d'Or*

Jeudi 8 décembre 2016

Les invités ont trinqué
à la santé d'Octopussy

chapelle albert,octopussy,course camarguaise

chapelle albert,octopussy,course camarguaiseEt de trois titres de Cocardière d’Or pour la manade Albert Chapelle. Après Gazette (2 fois), la terrible Octopussy coiffe la couronne, menant sur ses terres le staff du Trophée des Vaches cocardières et les amis de la manade. Florent Lupi, le petit-fils d’Albert, embarquait tous les convives pour une visite en charrette bonifiée par ses explications et ses anecdotes: «190 bêtes en tout sur 180 hectares avec le marais, dont, sur le domaine, 54 hectares»... Entre taureaux en devenir et cocardiers de course: «Ici, Primadié, Amphytrion, Mystère, prometteur à 5 ans... Là, les retraités Cérès, 18 ans, et Prince, 14 ans, avec le simbeù Gaspard... Dans ce clos, l’armée de réserve puis les taureaux d’abrivado ». Tous bien soignés « parce que nous nous occupons dignement de toutes les bêtes, nous sommes des éleveurs...».

chapelle albert,octopussy,course camarguaiseDans son pré, la vedette du jour - Octopussy - surveille jalousement son tas de foin, tandis que Damiselo et Desira paissent tranquillement et que Gazette gratte furieusement du sabot défiant des cornes les intrus sur la charrette. Quelques veaux batifolent et se cachent derrière les mères... images bucoliques de la vie de la manade.

Retour au domaine où Patrick Garcia, président du Trophée des Vaches cocardières, et Jacques Roumajon fleurissent les dames Chapelle avant de féliciter : «Florent et toute la famille, vous êtes une manade respectée et respectable...» et de rappeler « Octopussy, s’est révélée lors des courses de “présélections des vaches” résultat du travail des membres du bureau, des manadiers et des stagiaires raseteurs... ». Florent Lupi remerciait les membres des Vaches cocardières qui: «ont su reconnaître le talent cocardier d’Octopussy et engageait  l’association à poursuivre son travail avec tous. La mise en lumière des vaches est fondamentale...»
Après quelques mots chaleureux d’Albert Chapelle, venait le temps de trinquer à la santé d’Octopussy.

Texte et photos
MARTINE ALIAGA

Les commentaires sont fermés.