Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

10/02/2017

VACHES COCARDIERES

Vendredi 10 février 2017

LES VACHES COCARDIERES
MAINTIENNENT LE CAP MALGRE TOUT !

2017VACHES.jpg

2017VACHES3PHCD.jpgCe dimanche 5 février, à Vauvert  se tenait l’assemblée générale du  Trophée des Vaches Cocardières. Dans cette intersaison, imprégnée par les primaires, le président Patrick Garcia afficha d’entrée de jeu le positionnement du Trophée qu’il préside. Amorce pouvait être faite sur le bilan d’une saison relativement chaotique et compliquée sur le point financier. Même si les membres du bureau ont dû mettre la main à la poche pour rétablir l’équilibre des comptes, certaines subventions promises publiquement demeurent toujours attendues ainsi que le souligna le Trésorier, Francis Vidal dans un compte rendu très détaillé faisant apparaître tout de même un compte de résultat positif avoisinant les 1000 €.

C’est en présence de bon nombre d’élus, de représentants de la bouvine (FFCC, Raço di Biou, AETCC, raseteurs), de quelques manadiers, de très peu de raseteurs et d’organisateurs que le secrétaire général, Roger Astrologi retraça les grandes lignes de la saison écoulée (composée de 16 courses) en mettant en exergue les différents lauréats, notamment ceux de la Finale qui a failli ne pas avoir lieu,  à cause d’une pression récurrente des raseteurs classés (à l’exception d’un) qui demandaient une invitation.

Nouvelle Réglementation Intérieure : pour pallier à cela,  il a été travaillé une réorganisation de la compétition pour 2017, ainsi que l’expliqua Jacques Roumajon… La comptabilisation des points sera faite sur l’année  et une remise des compteurs à zéro s’effectuera le matin de la finale, un peu à l’image de nos voisins landais. Il y aura récompenses pour les vainqueurs de l’année et pour les vainqueurs du jour. Obligation faite pour l’organisateur d’inviter un minimum de 5 raseteurs de son choix sur les 10 autorisés (au lieu de 12 actuellement). Le but est avant tout de mettre en valeur les cocardières…

Remerciements aux généreux donateurs (particuliers, associatifs, commerçants) pour la survie du Trophée, la parole finale allait être donnée aux représentants régionaux et départementaux qui n’ont pas manqué de saluer le parcours, l’intérêt, et la nécessité  pour les éleveurs de l’existence de ce trophée.

« C’est par votre militantisme, votre passion que les vaches font leur place en course camarguaise », dixit Jean Denat, Maire de Vauvert, dans son allocution axée surtout sur la préservation des zones humides, l’engagement et les difficultés de faire reconnaître la race Camargue dans ce qui est maintenant notre Grande Région et le retrait de la prime pour les prophylaxies versée aux manadiers. Quant à Léopold Rosso, président du syndicat mixte pour la protection de la Camargue gardoise et de Caroline Breschit, conseillère départementale du canton d’Aigues-Mortes ils n’étaient pas venus les mains vides, mais porteuses de subventions.

« Si sans Femme, il n’y aurait pas d’hommes, sans vaches, il n’y aurait pas de taureaux, alors vive le Trophée des Vaches Cocardières ! » ainsi seront les mots de conclusion par un membre de l’assemblée.

Texte et photos
CYRIL DANIEL

2017VACHESPHCD.jpg

********************

                                        

Les commentaires sont fermés.