Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

02/04/2017

CE DIMANCHE

Les organisateurs au chevet des pistes

Il y a bon espoir de voir des cocardiers aujourd'hui

saintlaurentbache.jpg

A Saint-Laurent, les bâches sont en place
depuis avant-hier soir

Les organisateurs sont suspendus aux prévisions de la météo. Hier, la pluie soutenue a coûté l’annulation des Ligues et courses qui étaient prévues. Alors, tous ont relevé les manches pour limiter les dégâts des eaux, drainer les pistes et même les couvrir pour qu’aujourd’hui, les arènes puissent recevoir le public.

A Saint-Laurent-d’Aigouze, par exemple, la course de Ligue de samedi n’a pu se dérouler mais les membres du CT Lou Bandot ont sorti les grandes bâches pour épargner le sable et pour que la 2e journée du Printemps des Royales permette à la manade Nicollin de sortir ses espoirs. « Si la pluie s’arrête comme il semblerait, explique Arnaud Chabanon, le président, on fera le maximum pour sécher la contre-piste et rendre la piste praticable. On a prévu de la sciure, les pelles et les rateaux... A chaque pluie, c’est pareil... Nos arènes ne sont pas assez drainée, déjà la semaine dernière les Fabre-Mailhan n’ont pu sortir...». Même topo à Remoulins où les troupes du président André Paillet tracent des rigoles et où l’aspirateur d’eau est prévu ainsi que les serpières et les copeaux de bois... Et l’Union taurine a bon espoir de tenir sa course.

A Vendargues, les bénévoles de la Muleta sont les champions de remise en état après orage. Jamais battus par les intempéries, toujours prêts à faire au mieux... Quant à Vauvert, la journée des ambassadeurs du terroir est maintenue et Bruno Pascal est positif : «Nous serons aux arènes de bonne heure et tout devrait bien se passer».

Allez, on y croit !

MARTINE ALIAGA

Les commentaires sont fermés.