Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

09/04/2017

PALUDS DE NOVES *AVENIR/ESPOIR*

Dimanche 09 Avril 2017

CHICHARITO MAÎTRE A JOUER...

paluds-de-noves,course camarguaise

Belle attitude de Chicharito (Caillan) avec Enzo Bernard

Entrée: 2/3 Organisateur: CT Les Paluds Présidence: F Ginoux Droitiers: Améraoui, Bressy, Guyon, Michelier, Moine Gauchers: N Bénafitou, Bernard, Deslys, N Favier Tourneurs: Khaled, Lieballe, Toureau.

Ouverture de la temporada en douceur qui vaut par la maître prestation de Chicharito et celle de Givalond. Les gauchers s'investissent plus que les droitiers qui reprennent quelques couleurs après la pause. Une minute d'applaudissements est effectuée afin d'honorer la mémoire de Aimé Raffin membre du club, responsable de la sono décédé le 28 Février 2017. Présidence sérieuse de Florian Ginoux qui su primer à bon escient notamment à Chicharito la difficulté du jour.

Sauteur impénitent mais franc sur le raset, COUCOUSSA (Ricard) conserve ses rubans dix minutes grâce à un coup de revers prononcé. Ses poursuites manquent de percussion sauf à deux reprises après Deslys. 2 Carmen et silence au retour. Rapide et volontaire, GIVALOND (Cuillé) se livre des deux côtés et pointe les cornes. Aux ficelles, il enferme sérieusement Favier et se donne généreusement au travail intensif dans dix minutes trente récompensées 5 fois et retour. ARANDA (Caillan) a du mal à se fixer mais s'envoie puissamment en contre piste après Bénafitou. Inconstant et en manque de placement, sa méchanceté évidente le gaspille. Il termine pourtant par une action fracassante après Deslys. 2 Carmen et retour.

Si Bernard coupe la cocarde après deux minutes, CHICHARITO (Caillan) serre vite sa garde. Placement, anticipation, vitesse et sens aiguisé du combat sont ses atouts. Bressy doit lâcher, Bernard fait frémir les gradins plusieurs fois, Bénafitou percuté lève la cocarde, les enfermées s'enchaînent les Carmen aussi pour une prestation très aboutie. 10 Carmen et retour avec ses ficelles. Brave, GAUGUIN (Lautier) défend ses ficelles en deux minutes. Il fait preuve d'abnégation finissant sabots sur le marche pied. Pas ménagé il se bat dans des séries intenses répétées et perd la seconde sur le fil. 9 Carmen et rentrée. AMARRANT (Cuillé) aussi perd vite ses rubans. Aux ficelles agressif, il met en danger Bressy dans le berceau des cornes. Il accuse le coup physiquement mais termine par une émotionnante enfermée sur Améraoui. 7 Carmen et retour. Corpulent, ELYX (Ricard) tient le centre et a du mal à se tourner. Lorsqu'on court avec lui ses arrivées (7) terminent en fracas au-delà des bois. Dommage, ses douze minutes manquent de rythme. 5 Carmen et retour.

 paluds-de-noves,course camarguaise

Coucoussa (Ricard) pointe les cornes après Joey Deslys 

paluds-de-noves,course camarguaise

Givalond (Cuillé) s'engage derrière Ludovic Bressy

paluds-de-noves,course camarguaise

Percussion d'Aranda (Caillan) sur Joëy Deslys

paluds-de-noves,course camarguaise

Chicharito (Caillan) en duo avec Nicolas Favier

 paluds-de-noves,course camarguaise

Gauguin (Lautier) et Enzo Bernard réunis dans un joli raset 

paluds-de-noves,course camarguaise

 Amarrant (Cuillé) s'engage avec conviction derrière Améraoui

paluds-de-noves,course camarguaise

Envolée d'Elyx (Ricard) avec Nicolas Favier 

Texte et photos Éric AUPHAN

Trophée de l’Avenir: Deslys (10) Bressy, Favier (7) Améraoui (5) Bernard (3) Michelier (2)

Les commentaires sont fermés.