Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29/05/2017

VAUVERT - TROPHEE de L'AVENIR ESPOIR - 130e ANNIVERSAIRE C.T. L'ABRIVADO

Course du Dimanche 28 Mai

A MUIRON (Le Ternen) INCONTESTABLEMENT LE 33ème  TROPHEE Christian MESTRE

A Sofian BENAMMAR le 3ème  TROPHEE Nicole CARTALADE

IMG_3086.JPG

 

Entrée : ¼ - Organisateur : CT L’Abrivado

Présidence : Aurélien LAGET

Raseteurs Droitiers : A Charrade, L Ameraoui, Y El Mahboub, J, Vic, A Ayme -  Raseteurs Gauchers : S Benammar, J Ouffe, L Alarcon -  Tourneurs : B Joseph, JL Ull, O Abbal

Fait Marquant : J Soler et Y Pradier blesses la veille ont été remplacé par A Ayme.

 vauvert,club taurin l'abrivado,Anniversaire,course camarguaiseC’est jour de fête à Vauvert. Si Paris célèbre en cette année le vauvert,club taurin l'abrivado,Anniversaire,course camarguaise130ème Anniversaire du début de la construction de la Tour Eiffel, Vauvert a vu la création du Club Taurin des Arènes. Belle coïncidence non ? Et oui 130 ans que ce club (autrefois cercle taurin vauverdois puis, club taurin vauverdois -1913- avant de devenir en 1952 le CT L’Abrivado présidé depuis 1999 par son 18ème Président Henri Fabre) qui a organisé le congrès de la Fédération  en 1958, 1965 et 2012, qui est membre fondateur du Trident d’Or, qui a été adjudicateur des arènes durant 3 ans, qui a mis sur pied la 1ère course du Trophée de l’Aficion en 1975 et qui  a eu l’honneur de faire fouler dans se piste des Scamandre, Garlan, Ratis et fier aujourd’hui de ses 280 membres, a vu le jour dans le village gardois.

Pour ce 2ème jour de fête donc, une affiche comptant pour le trophée de l’avenir-espoir avait été mijoté. Hélas, et disons-le d’entrée, elle ne fut pas à la hauteur de l’évènement, et les hommes, même si le travail fut parfois timoré, n’en sont pas les seuls fautifs. IMG_3080.JPG

IMG_3078.JPGL’originalité de la capelado, tout en restant très traditionnelle, orchestrée par la chorale Vocissimo Chœurs Lyriques de Camargue, auquel arlésiennes (du groupe des Cabidoules du Cailar) et Andalouses c’étaient jointes pour un magnifique tableau sur l’ai à Capela de Carmen, a séduit …

Si en 1ère partie, Merlot ressort, la 2ème est survolée par Muiron, sans contestation possible.

Chez les hommes, Sofian Benammar fait le doublé (meilleur animateur du jour et des 2 courses  - avec celle de la veille). Antoine Charrade, Loïc Améraoui et par intermittence Youssef El Mahboub  maintiennent le rythme…. Quant aux autres …….IMG_3109.JPG

Lou Linge (Guillierme – n° 804) : Peu de refus sans terminer ce qu’il entreprend et sans positionnement défini.  Malgré son coup de tête, un temps de repos ( ?) il s’incline à la 9ème.

IMG_3121.JPGMerlot (Cayzac – n°754) : Présent, il appuie ses poursuites  jusqu’à la limite, où il tape derrière Benammar (2), Charrade avant de basculer après El Mahboub. Sans baisse de régime durant 8’30, il reçoit son 5ème Carmen à a rentrée. Autant dire qu’une place plus derrière aurait été plus bénéfique pour tout le monde.

IMG_3140.JPGAvant la pause, Tutu (Les Baumelles  - n°006) à la bougeotte. Il tient rarement en place, il saute seul (5 fois) et les hommes ne peuvent s’y frotter. Quand il se place, les hommes ne se pressent guère. A la dernière minute, il tamponne Ouffe et entend le disque rejoué à son retour avec son 2ème gland.

 

 

IMG_3177.JPGAprès la pause, les boissons, les chichis et la farandole endiablée au ralenti du Groupe de Traditons, Muiron (Le Ternen – n°956) IMG_3182.JPG a fourni une prestation ….. Sans reproche ! Certes « petit par la taille », même à ce niveau, on peut le qualifier de « grand » par le talent. D’entrée positionné contre les planches, il surveille tout. Chaque geste de l’homme est anticipé. Mais encore s’il faisait que ça. En plus il accélère sur les trajectoires qu’il conclut qu’à l’extrême limite. Ameraoui et Benamamar forment avec lui un beau duo alors que El Mahboub, en danger dès le départ se fera rattraper et malmené à l’arrivée… Un petit bémol cependant…. Il se montre vulnérable dans les séries. Dommage ! Des Carmen pendant (5) joué à sa rentrée par La Gardonnenque, porteur de son 2ème gland.

IMG_3197.JPGBaudelaire (Paulin – n°059) : Tout commence bien. Présent d’un côté comme de l’autre, il s’engage volontier jusqu’aux planches où il passe plusieurs fois la tête en conclusion avant de se lever derrière Vic, Améraoui ou encore Benammar. Puis progressivement ses réponses perdent en intensité pour finir récalcitrante. Alors qu’il entend le disque 2 fois en course, son retour se fait dans l’indifférence avec sa 2de ficelle.

Pour conclure, 6ème et durant un ¼ d’heure (Sic !), on attendait quelque chose de détonant avec Bataclan (Occitane – IMG_3232.JPGn°941). Et bien ce fut tout simplement brillant… Les rasets s’enchaînent les uns derrière les autres, les biou ne baisse pas de rythme mais baisse la tête pour sauver ses attributs. Seule la coupe de la cocarde est pour Ouffe, tout le reste  (cocardes, glands et ficelles – sde levée sur la trompette) va dans le crochet de  Charrade. 2 jolies séries, un coup de barrière sur Benammar pour autant de Carmen renouvelé à son retour.

Texte et Photos Cyril DANIEL

Les commentaires sont fermés.