Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29/05/2017

VAUVERT - TROPHEE de L'AVENIR ESPOIR - 130e ANNIVERSAIRE C.T. L'ABRIVADO

Course du Dimanche 28 Mai

A MUIRON (Le Ternen) INCONTESTABLEMENT LE 33ème  TROPHEE Christian MESTRE

A Sofian BENAMMAR le 3ème  TROPHEE Nicole CARTALADE

IMG_3086.JPG

 

Entrée : ¼ - Organisateur : CT L’Abrivado

Présidence : Aurélien LAGET

Raseteurs Droitiers : A Charrade, L Ameraoui, Y El Mahboub, J, Vic, A Ayme -  Raseteurs Gauchers : S Benammar, J Ouffe, L Alarcon -  Tourneurs : B Joseph, JL Ull, O Abbal

Fait Marquant : J Soler et Y Pradier blesses la veille ont été remplacé par A Ayme.

 vauvert,club taurin l'abrivado,Anniversaire,course camarguaiseC’est jour de fête à Vauvert. Si Paris célèbre en cette année le vauvert,club taurin l'abrivado,Anniversaire,course camarguaise130ème Anniversaire du début de la construction de la Tour Eiffel, Vauvert a vu la création du Club Taurin des Arènes. Belle coïncidence non ? Et oui 130 ans que ce club (autrefois cercle taurin vauverdois puis, club taurin vauverdois -1913- avant de devenir en 1952 le CT L’Abrivado présidé depuis 1999 par son 18ème Président Henri Fabre) qui a organisé le congrès de la Fédération  en 1958, 1965 et 2012, qui est membre fondateur du Trident d’Or, qui a été adjudicateur des arènes durant 3 ans, qui a mis sur pied la 1ère course du Trophée de l’Aficion en 1975 et qui  a eu l’honneur de faire fouler dans se piste des Scamandre, Garlan, Ratis et fier aujourd’hui de ses 280 membres, a vu le jour dans le village gardois.

Pour ce 2ème jour de fête donc, une affiche comptant pour le trophée de l’avenir-espoir avait été mijoté. Hélas, et disons-le d’entrée, elle ne fut pas à la hauteur de l’évènement, et les hommes, même si le travail fut parfois timoré, n’en sont pas les seuls fautifs. IMG_3080.JPG

IMG_3078.JPGL’originalité de la capelado, tout en restant très traditionnelle, orchestrée par la chorale Vocissimo Chœurs Lyriques de Camargue, auquel arlésiennes (du groupe des Cabidoules du Cailar) et Andalouses c’étaient jointes pour un magnifique tableau sur l’ai à Capela de Carmen, a séduit …

Si en 1ère partie, Merlot ressort, la 2ème est survolée par Muiron, sans contestation possible.

Chez les hommes, Sofian Benammar fait le doublé (meilleur animateur du jour et des 2 courses  - avec celle de la veille). Antoine Charrade, Loïc Améraoui et par intermittence Youssef El Mahboub  maintiennent le rythme…. Quant aux autres …….IMG_3109.JPG

Lou Linge (Guillierme – n° 804) : Peu de refus sans terminer ce qu’il entreprend et sans positionnement défini.  Malgré son coup de tête, un temps de repos ( ?) il s’incline à la 9ème.

IMG_3121.JPGMerlot (Cayzac – n°754) : Présent, il appuie ses poursuites  jusqu’à la limite, où il tape derrière Benammar (2), Charrade avant de basculer après El Mahboub. Sans baisse de régime durant 8’30, il reçoit son 5ème Carmen à a rentrée. Autant dire qu’une place plus derrière aurait été plus bénéfique pour tout le monde.

IMG_3140.JPGAvant la pause, Tutu (Les Baumelles  - n°006) à la bougeotte. Il tient rarement en place, il saute seul (5 fois) et les hommes ne peuvent s’y frotter. Quand il se place, les hommes ne se pressent guère. A la dernière minute, il tamponne Ouffe et entend le disque rejoué à son retour avec son 2ème gland.

 

 

IMG_3177.JPGAprès la pause, les boissons, les chichis et la farandole endiablée au ralenti du Groupe de Traditons, Muiron (Le Ternen – n°956) IMG_3182.JPG a fourni une prestation ….. Sans reproche ! Certes « petit par la taille », même à ce niveau, on peut le qualifier de « grand » par le talent. D’entrée positionné contre les planches, il surveille tout. Chaque geste de l’homme est anticipé. Mais encore s’il faisait que ça. En plus il accélère sur les trajectoires qu’il conclut qu’à l’extrême limite. Ameraoui et Benamamar forment avec lui un beau duo alors que El Mahboub, en danger dès le départ se fera rattraper et malmené à l’arrivée… Un petit bémol cependant…. Il se montre vulnérable dans les séries. Dommage ! Des Carmen pendant (5) joué à sa rentrée par La Gardonnenque, porteur de son 2ème gland.

IMG_3197.JPGBaudelaire (Paulin – n°059) : Tout commence bien. Présent d’un côté comme de l’autre, il s’engage volontier jusqu’aux planches où il passe plusieurs fois la tête en conclusion avant de se lever derrière Vic, Améraoui ou encore Benammar. Puis progressivement ses réponses perdent en intensité pour finir récalcitrante. Alors qu’il entend le disque 2 fois en course, son retour se fait dans l’indifférence avec sa 2de ficelle.

Pour conclure, 6ème et durant un ¼ d’heure (Sic !), on attendait quelque chose de détonant avec Bataclan (Occitane – IMG_3232.JPGn°941). Et bien ce fut tout simplement brillant… Les rasets s’enchaînent les uns derrière les autres, les biou ne baisse pas de rythme mais baisse la tête pour sauver ses attributs. Seule la coupe de la cocarde est pour Ouffe, tout le reste  (cocardes, glands et ficelles – sde levée sur la trompette) va dans le crochet de  Charrade. 2 jolies séries, un coup de barrière sur Benammar pour autant de Carmen renouvelé à son retour.

Texte et Photos Cyril DANIEL

SOMMIERES *AS*

Course du dimanche 25 mai 2017

Brennus, Queyras et Frisé assurent

sommières,as,course camarguaise

Perroquet et Ciacchini

Le public – arènes presque pleines malgré l'absence de Cadenas blessé - a attendu patiemment que viennent les émotions, restant stoïque en première partie, commençant à roumeguer au peu de raset à Perroquet et lâchant les chevaux du plaisir avec Brennus, Queyras et Frisé. Il est vrai que si les deux Ricard – Braconnier et Vaccares – ont assuré sévèrement leur place de premier et second, Dalloz passe complètement à travers et plombe l'entame. Perroquet est bien trop craint pour recevoir un travail suffisant, la partie se débloque ensuite avec les qualités de Queyras, Brennus et Frisé. Reste que les plus en vue Marignan, Ciacchini, Errik font du bon boulot, Katif s'implique sans trop de réussite, I. Benafitou sur les derniers taureaux. Et le président fédéral Hadrien Poujol, qui, soutenu par le public, offre quelques belles passes avec les trois derniers.

Braconnier (Ricard).- Placement adéquat, essentiellement gaucher au début, se plie aux exigences de Marignan à droite. Finit son temps sévère des deux côtés. Une ficelle rentre.

Vaccares (Ricard).- Bien posé, droite-gauche avec du pétard, multiplie les séries. Imprévisible, saute après Errik (musique). Sort en force, sélectionne. Aux multiples rasets pour sa 1re ficelle, il se ferme, en prend et en laisse. Se montre plus difficile à convaincre pour la 2e qu'il rentre.

Dalloz (Cuillé).- Au grand galop toute sa course, prend les rasets au passage. Marignan le capte et Dalloz s'envoie (Carmen), une action avec I. Benafitou, une autre sur Marignan et reprend sa course folle. C'est long. Rentre une ficelle.

Froid, placé, vigilant à tout, Perroquet (Ricard) ne provoque pas de vague blanche. I. Benafitou se lance, Ciacchini suit, Katif… Quelques sauts mais son placement irréprochable laisse les hommes à distance pour 12 minutes les rubans. A gauche, Zekraoui, Errik, à droite Katif, Marignan, Ciacchini tentent mais Perroquet ne se laisse pas séduire facilement et toujours la crainte de l'avoir sur le dos en conclusion, plane. Du coup, les ficelles rentrent en silence et pas que de sa faute.

Queyras (Paulin) participe bravement et le travail est plus fourni bien que souvent désorganisé. Les séries, souvent conclues, mettent de l'ambiance. Plus stable aux ficelles bien fournies, Queyras poursuit avec vaillance. Marignan allonge, Queyras bien emmené par Zekraoui, le coup de barrière est puissant avec bascule. Séries frappées à l'arrivée, une-deux Katif- Poujol, puis Errik. C'est vivant et plaisant. 6 Carmen et retour avec ses bobines.

Brennus (Occitane).- Pas 2 minutes qu'il écrase Ilias Benafitou haut sur les tubes dans une envolée subite. Ouf quel coup de semonce ! Fier, puissant, le beau cocardier flotte un peu parfois, et en laisse passer mais quand il est intervient c'est avec beaucoup d'autorité. Le 1er gland à Katif à la 11e. Belle action avec Hadrien Poujol, sous l'ovation. Brennus redouble sur Marignan, Ciacchini, Errik… Rentre un gland. Brillant et solide. 5 Carmen et retour.

Frisé (Ricard, hp). - Le taureau « gai » par excellence idéal pour finir. Surtout quand une paire de raseteurs s'en mêlent. Errik par exemple qui paye de sa personne sous les coups de boutoir, et autres planches fracassées. Tient bon dans les séries et multiplie les actions aux planches (Poujol, Errik, Marignan). 13 minutes pétillantes. Retour avec ses ficelles. La musique en boucle

Texte et photos
MARTINE ALIAGA

Entrée : presque plein. Organisateur : CT Lou Carmen. Président : Marc Moucadel. Raseteurs droitiers : I.Benafitou, Katif, Marignan, Ciacchini. Gauchers : Aliaga, Errik, Allam (sort au 4e blessure musculaire), Poujol, Zekraoui. Tourneurs : Garcia, Estève, Bensalah, Beaujard, Lopez.

Trophée des As : Marignan et Ciacchini, 10 ; Allam et Zekraoui, 7 ; Errik, 5 ; I. Benafitou et Katif, 4 ; Aliaga, 3.

sommières,as,course camarguaise

▲ Brennus et Marignan

▼ Frisé et Poujol

sommières,as,course camarguaise

▼ Frisé et Errik

sommières,as,course camarguaise

▼ Brennus sur Ilias Benafitou
photo de Laurent Sonzogni

sommières,as,course camarguaise

Photo Laurent Sonzogni

28/05/2017

NOVES *AVENIR*

Dimanche 28 Mai 2017

EN HOMMAGE À MARYSE…..

IMG_1455.jpg

Engagement de Noé (Les Baumelles) sur Benjamin Villard

Entrée: 2/3 Organisateur: CTPR L’Encierro. Présidence: N Beltri. Droitiers: Bressy, Fouque, Gros (sort au 7ème) Villard. Gauchers: Clarion, Deslys, Gaillardet, Robert. Tourneurs: Jockin, Lévy, P Rado.

La 1ère journée du souvenir Régis, Régine et René Chauvet débute par une minute d'applaudissements à la mémoire de Maryse décédée dans la semaine. Ce souvenir devient le souvenir de la Famille Chauvet et chaque taureau de la manade portera cette année une devise de deuil. La course s'avère intéressante. Centurion excellent, Viéto dangereux, Noé bagarreur sont les satisfactions. Les autres sont agréables mais Castelet doit se canaliser. Robert est l'homme du jour travailleur et adroit. Gaillardet et Deslys le secondent bien. Les autres apportent un concours précieux même si Bressy est en dessous de son niveau.

La légion blanche saute sur CENTURION (Chauvet n°914 13'30). Il fait front aux rubans avec une émotionnante enfermée après Deslys. Aux ficelles, il se déplace à bon escient, saute après Robert, l'enferme aussi sèchement et assure des poursuites toniques. Excellent premier avec 4 Carmen et rentrée. Le moteur blanc cale trois minutes avec CASTELET (Ricard n°133 15') le temps d'ajuster le pilote noir qui effectue beaucoup de sorties de route en contre piste seul mais aussi aux trousses de Robert qui s'offre le complet aux rubans. Son tempérament de sauteur gâche le travail aux ficelles. 1 Carmen. Imposant, VIÉTO (Bon n°020 15') jette un froid quand Robert glisse au saut. Virulent, il tamponne, brise les planches après Deslys ou saute après Clarion. Calme, placé aux bois, il excelle de volonté dans les séries et compense son manque de vélocité par une agressivité débordante. Conserve ses glands. 5 Carmen et rentrée.

Généreux, NOÉ (Les Baumelles n°939 15') reçoit un déluge de rasets en trois minutes. Aux ficelles, il se jette bien mais rarement jusqu'aux planches puis au fil de la pression il intensifie ses réponses et devient intraitable offrant un final enjoué, percutant et plein de détermination. Ficelles au toril avec 7 Carmen et retour. Rapide, TOURTOULEN (Saumade n°9106 15') défend âprement ses rubans. Cocardier placé aux ficelles, les approches sont difficiles. Il chasse, monte sur les tourneurs et passe le mourre ou la corne à l'arrivée. Besogneux dans les séries il conserve ses bobines en musique jouée 5 fois. Les hommes mettent du braquet trois minutes pour les rubans de FAUSTO (La Galère n°916 12'30). Vif, il accepte le travail des deux côtés sans rechigner. Il s'échauffe et coince Gros à la planche qui cède sous l'impact. Douze minutes trente très combatives. 6 Carmen et rentrée. Rapide, le jeune RADIEUX (Cuillé n°119 10') brille sur les rasets allongés. Un peu vert, il subit la loi blanche mais montre son potentiel dans une action d'envergure au delà des planches après Robert. Il conserve ses ficelles et sera à revoir. 1 Carmen.

Texte et photos Éric AUPHAN

Trophée de l’Avenir: Robert (18) Deslys (11) Fouque (6) Gaillardet (5).

27/05/2017

ALES * TROPHEE DES AS

Course du jeudi 25 mai 2017

Cadenas - Mignon, un duo majeur
qui a fait trembler les arènes du Temperas

ALES MIGNON CADENASPH LS.jpg

Plus de peur que de mal mais grosse frayeur
quand Cadenas se couche devant Mignon

 

En première partie de cette course de la feria, seul Fétiche a tiré son épingle du jeu. Mais en deuxième, Mignon joue le magnifique, suivi par un Folco impressionnant. Massena termine bien lui aussi. Chez les blancs, Cadenas a affolé les compteurs, bien aidé par Aliaga.
Pélican (Nicollin).- Un tour de chauffe, puis il s’engrène en restant dans le terrain des planches. Continue en changeant de terrain avec une belle série. Garde ses ficelles, sans avoir démérité.
Fétiche (Le Joncas).- D’entrée, se jette dans la bagarre où il laisse rapidement ses pompons. Enferme Aliaga sur un raset engagé. Pas bousculé, il change de terrain. Cadenas revient et le fait briller. Termine a mas avec une ficelle. 4 Carmen plus rentrée.
Muscat (Blatière-Bessac).- Raseté à l’emporte-pièce sans se fixer, pas facile. Il vire sans arrêt avec quelques éclairs timides. Une petite série à la fin. Garde ses ficelles dans un quart d’heure sans éclat.
Mignon (Cuillé).- Sort décidé et fuse sur Aliaga. Il continue en insistant sur Cadenas puis grosse action sous l’ovation. Sur un départ hasardeux, Cadenas doit se coucher pleine piste, le tee-shirt déchiré, mais sans mal. Aliaga continue avec efficacité pour la cocarde et le gland. Monumentale enfermée sur Cadenas pour terminer. 6 Carmen plus rentrée, ovationné. Garde ses ficelles.
Folco (Bon).- Très belle présentation. Il positive sur Aliaga sur lequel il tamponne plusieurs fois. Pulvérise la barrière sur le même Aliaga. Une préférence gauchère où il brille sur Ouffe 2 fois de suite. Fracasse la barrière sur Cadenas. Rentre sur une boiterie à la 13e minute. 6 Carmen plus rentrée.
Massena (Cuillé).- Une petite maille, beaucoup de jus. Attaque par un coup de barrière sur Cadenas puis un monumental sur Katif. Il se jette sur le raset en testégeant puis s’envole 2 fois sur Cadenas, ovationné. Entreprend une belle série aux ficelles en percutant. La 1re ficelle à Cadenas sous les bravos. 6 Carmen plus rentrée.
Artiste (Nicollin, hp, pour 10 minutes).- Réagit par intermittence, mais la fatigue se faisant sentir côté raseteurs alors il est difficile de juger sa prestation. 1 Carmen à sa rentrée.


REMY MARTIN
PHOTO LAURENT SONZOGNI

 

Les prix : meilleur raseteur, Cadenas. Meilleur taureau, Mignon de Cuillé.
Coup de cœur : Folco de Bon.
Trophée des As : Cadenas, 37,5 points ; Aliaga, 13,5 ; Katif, 12 ; Ayme, 6 ; Soler, 6 ; A. Benafitou, 3 ; Ouffe, 3.
Course du jeudi 25 mai.
Entrée : le plein. Org. : Toro Alès Cévennes. Président : J. Alvarez.
Raseteurs droitiers : Cadenas, Katif, Ayme, Soler. Gauchers : Aliaga, Ouffe, Rassir (se retire au 2e pour ennuis musculaires), A. Benafitou.
Tourneurs : Khaled, Bensalah, Kerfouche, Jockin.

26/05/2017

VAUVERT *AS, 4e GRV*

Course du jeudi 25 mars 2017

vauvert,grv,optimus,cupidon,course camarguaise

▲ Les anciens raseteurs à la capelado

Des sensations à partir d'Optimus

vauvert,grv,optimus,cupidon,course camarguaise

Optimus - Ilias Benafitou, action frappante !

Après une jolie entrée en matière avec une ribambelle d'enfants, d'Arlésiennes et un numéro équestre, une minute de silence est observée à la mémoire de Maryse Chauvet. Ce 4e Grand Rendez-Vous du Trophée Taurin et 2e journée du Camargue Médical, au final, laisse le spectateur sur sa faim. La chaleur semble écraser blancs et noirs et même si Vincent relève cocardièrement la première partie, il faut attendre Optimus (5e) pour les premières émotions suivi d'un Cupidon rendant une copie bien remplie et la découverte de Nîmois. Le travail des blancs est inconstant malgré les bonnes passes de Marignan, Zekraoui, Ciacchini et I. Benafitou qui se fait remarquer à partir d'Optimus et remporte ce 4e GRV.

Papagaï (Lagarde).- Se défend en jouant des cornes, se décolle parfois mais lance un coup de semonce magistral à Zekraoui. Pousse quelques actions mais ne passe pas la vitesse supérieure, les hommes non plus. Les ficelles rentrent en silence.

Vincent (Aubanel-Baroncelli).- Trouve les bons postes dont il sort prestement. Des ripostes vives et des actions serrées sur Poujol, Zekraoui, Marignan. Très cocardier, régulier et sérieux pour de jolis échanges. Gère la bourre et Zekraoui met un terme à la 12e à sa sérieuse prestation. 5 Carmen et retour.

Pedro (Lautier).- Sans fioritures les premiers échanges avec ce Pedro qui ne tient pas longtemps sa position. Mais pris sur la longueur, il anticipe et raccompagne vivement (Zekraoui, I ; Benafitou, Errik). Prend le pas sur Allam et rentre sa 2e ficelle intacte. 4 Carmen et retour.

Ulmet (Blanc).- S'il s'engage avec violence après les gauchers (Zekraoui 3, Martin), à droite malgré les honnêtes propositions de Marignan, il reste en dedans. Au fil des minutes devient très sévère. Zekraoui pour une grosse réaction et la 1re ficelle à Poujol (14e). 4 Carmen et retour contesté.

Optimus (Les Baumelles).- D'entrée, grosse action sur Ciacchini, et, peu attaqué, course tourneurs et raseteurs. Il lui faut du travail pour s'exprimer et, là, ça manque. A mi-parcours, oblige I. Benafitou à tracer droit et fracasse les planches après, redouble avec force sur Ciacchini. Ça part de là, les actions s'enchaînent pour des minutes vibrantes et frappées. Finit crescendo avec ses ficelles. 7 Carmen et retour.

Cupidon (Paulin).- Cul aux planches, attentif, il a réponse à tout. Gros engagement sur Zekraoui, belles trajectoires avec Marignan, de multiples séries souvent conclues frappées. Une vaillance extrême qu'il garde jusqu'au dernier raset de Marignan, 2e ficelle dans le crochet sur la sonnerie. 6 Carmen et retour.

Nîmois (Fabre-Mailhan, N.033 pour 12 minutes, hp).- Dès la trompette, fait preuve d'un caractère offensif. Se livre avec fougue dans une ou deux séries, se place, saute ou bascule après l'homme, impact après Ciacchini, puis Belgourari et un dernier pour Marignan. Jeune, tout vert et intéressant. A revoir.

MARTINE ALIAGA

Trophée des As : Zekraoui, 15 points (dont 2 de bonification) ; Marignan, 14 ; I. Benafitou, 10 (dont 2 bonif) ; Ciachini, 9 (dont 1 bonif.) ; J. Martin, 7 (dont 1 bonif.) ; Belgourari, 6 : Poujol, Errik, 4 ; Allam, 2.

Ilias Benafitou remporte le 4e Grand Rendez-Vous

Entrée : 1/2 arène. Organisateur : commission des festivités. Président : Claude Chevalier. Raseteurs droitiers : I. Benafitou, Ciacchini, Marignan, Belgourari. Gauchers : Allam, Errick, J. Martin, Poujol, Zekraoui. Tourneurs : Garcia, Fouque, Moulin, Lopez, Beaujard.

vauvert,grv,optimus,cupidon,course camarguaise

▼ Zekraoui attrapé par le pantalon par Vincent

vauvert,grv,optimus,cupidon,course camarguaise

▼ Cupidon de Paulin

vauvert,grv,optimus,cupidon,course camarguaise

************************

 

CLASSEMENT DES RASETEURS

Parution du vendredi 26 mai 2017

CLASSEMENT DES RASETEURS

TROPHEE DES AS
Groupe 1

1. MARIGNAN Vincent (D) 200,5

2. ZEKRAOUI Youssef (G) 172,5

3. KATIF Ziko (D) 132,5

4. FAVIER Maxime (G) 127,5

5. CIACCHINI Jérémy (D) 106

6. ERRIK Radouane (G) 104,5

7. ALIAGA Jérémy (G) 93,5

8. BENAFITOU Iliass (D) 83

9. FOUR Bastien (G) 69

10. CADENAS Joachim (D) 64,5

11. MARTIN Jérôme (G) 52

12. CHEKADE Amine (D) 51

13. DUNAN Stephane (D) 43,5

14. OUFFE Julien (G) 39

15. AYME Anthony (D) 36

16. ALLAM Fayssal (G) 33

17. FAURE Lucas (D) 27

18. BOUHARGANE Jamel (G) 25,5

19. MARQUIS Rudy (G) 24

19. RASSIR Sofiane (G) 24

21. BELGOURARI Mehdi (D) 21

22. SOLER Jeremy (D) 20,5

23. GROS Romain (D) 15

24. POUJOL Hadrien (G) 13,5

25. MARTIN François (D) 4

26. AUZOLLE Loïc (D) 3

27. VILLARD Benjamin (D) 1

TROPHEE DES RASETEURS
Groupe 2

1. MAUREL David (D) 73

2. MARQUIER Mathieu (D) 62

3. OUDJIT Jean-Henri (D) 46

4. GUYON Rémi (D) 44

5. MOUTET Damien (D) 29

6. CLARION Christophe (G) 24

6. BENAFITOU Nabbil (G) 24

8. MARTINEZ Damien (D) 15

9. FOUGERE Dimitri (D) 12

10. CANO Guillaume (D) 11

11. VIC Jonathan (D) 10

12. JOURDAN Victor (D) 9

13. GAUTIER Anthony (D) 8

14. ALIAOUI Farid (G) 7

14. GARCIA Ludovic (G) 7

16. SANCHEZ Marc (G) 6

16. MOINE David (D) 6

18. AROCA Samuel (D) 3

19. RICCI Jean-Louis (G) 2

19. RODRIGUEZ Vivien (G) 2

19. FERRIOL Joffrey (G) 2

22. LAFARE Jérémy (G) 1

TROPHEE DE L’AVENIR
Groupe 3

1. ROBERT Geoffrey (G) 193

2. FELIX Vincent (D) 192

3. NAIM Yassin (G) 176

4. BERNARD Enzo (G) 130

5. GAILLARDET Joan (G) 110

6. AMERAOUI Loïc (D) 109

7. CHARRADE Antoine (D) 103

8. DESLYS Joey (G) 102

9. PRADIER Yoan (D) 100

10. BRESSY Ludovic (D) 95

11. MERIC Marvin (G) 80

12. JAUBERT Florent (D) 74

13. EL MAHBOUB Youssef (G) 73

14. MATEO Ludovic (G) 72

15. MICHELIER Yannick (D) 70

15. ZBIRI Smaïn (G) 70

16. VACARESSE Tom (D) 54

17. MARTIN Yannick (G) 53

18. ORTIZ Rodrigue (D) 49

19. CASTELL Tristan (D) 33

20. FAVIER Nicolas (G) 31

21. FOUQUE Romain (D) 26

22. LOPEZ Florian (G) 24

23. BRUNEL Alexis (G) 23

24. BEN AMMAR Sofian (G) 11

25. MONTESINOS Gabriel (D) 6

25/05/2017

DECES

Jeudi 25 mai 2017

Maryse Chauvet est décédée

La bouvine est en deuil, Maryse Chauvet est décédée. Elle était l’héritière de la manade créée par son père Régis et à la mort de celui-ci (1994) dirigée par sa sœur Régine (disparue en 2004) et son frère René (disparu en 2007). Cet élevage parmi les plus beaux fleurons camarguais a connu de grands taureaux. Les premiers dans les années 60-70 Aiguilleur et Aureillois. Puis Saint-Rémois, Mistral, Raphélois ou Maffre... Plus récemment c’est Camarina, l’enfant chéri de Maryse, qui a enthousiasmé toute l’aficion. Biòu de l’Avenir 2001, Biòu d’Or 2005, 2007, 2008. Avec lui, Aimarguois, Mouriésen ont passé le cap de la première décennie du XXIe siècle. Aujourd’hui ce sont Arlésien, Colvert, Muscadet et toute une jeune génération prometteuse qui font briller la devise vert, jaune, bleu.
Dernièrement, la manade s’était restructurée, souhaitons-lui d’honorer longtemps la mémoire de Régis, Régine, René et Maryse en perpétuant cette lignée de cocardiers chère à la course camarguaise.
La commission et la direction du Trophée Taurin Midi Libre - La Provence, chroniqueurs et photographes présentent à la famille et aux proches leurs plus sincères condoléances.


M. A.


Les obsèques de Maryse Chauvet se dérouleront le samedi 27 mai, à 9 h 30, à Noves.

La famille reçoit ce jeudi et vendredi de 14 h à 19 h, 14, route de Mollégès à Noves.

23/05/2017

LANSARGUES - Trophée de l'Avenir

Course du Dimanche 21 Mai

 

SANS ENNUI

IMG_2322 - CAPELADO.JPG

Entrée : 1/3 -  Organisateurs : Cté des Fêtes  Présidence : Philip Chabanon

Raseteurs : Droitiers : V Félix, T Castell, V Jourdan, S Aroca

                   Gauchers : Y Martin, M Meric, G Robert, M Sanchez

Tourneurs : B Joseph, J Daniel, S Lebrun

IMG_2458 - Nicolas NOGUERA.JPGLe sérieux, le classique, le vaillant, un tant soit peu spectaculaire, tout était réuni pour ce concours de manades où les hommes, appliqués, entrainés par Félix et Robert, n’ont pas laissé de répits aux cocardiers. Genépy, Tobias et surtout Rubicon résistent grâce à leur sérieux, Campagnol étant bien à sa place.

Encore un bon casting sélectionné par le Cté des Fêtes lansarguois et son président Nicolas Noguera qui ne perd pas une miette de ce qui se passe en piste, y allant même par moment de ses conseils.

 

 

IMG_2448 - Magali SAUMADE.JPGPour la manade Saumade - IMG_2366 - GENEPY (Saumade) sur T CASTELL.JPG

Genepy (n°740) 2e: Vulnérable aux pompons, c'est aux ficelles qu’il se met en valeur avec, outre son placement, des réactions anticipées et accompagnées jusqu'aux planches. Une ficelle au toril avec le disque joué 4 fois.

IMG_2401 - TOBIAS (Saumade) sur T CASTELL.JPG

Tobias (n°932) 3e : Hargneux, ses ripostes sont de plus en plus intentionnées et imprévisibles au fil du temps comme derrière Robert, Castell et Félix ou il franchit les planches 2 fois. Ficelles en place il reçoit son 5eme Carmen a la rentrée.

 IMG_2450 - CARABIN (Saumade) sur V FELIX.JPGCarabin (n°982) 5e, est vaillant, tellement vaillant qu’il ne résiste que 6 minutes.

Rascaillan (n°987) 6e,  fournit 9 minutes trèsIMG_2480 - RASCAILLAN (Saumade) sur V FELIX.JPG intenses en enchaînant les rasets sans se laisser compter et en multipliant les conclusions sur Aroca (3), Jourdan, Félix, Robert (2) et Castell. 6 Carmen plus rentrée.

IMG_2496 - Pierre CUILLE.JPG

 

 

 

 

Pour la manade Cuillé  -

Campagnol (n°964) -1er : Positionné et chargé, il s'engageIMG_2336 - CAMPAGNOL (Cuillé) sur V FELIX.JPG fort dans les rasets surtout venant de gauche. Avec Robert les arrivées sont serrées. 5 Carmen plus rentrée pour 11’30.

 

IMG_2412 - RUBICON (Cuillé) sur G ROBERT.JPGAvec Rubicon (n°963) – 4e, c’est cocardierement au top. Cornes en avant il part avec puissance derrière les blancs qui ne peuvent pas toujours IMG_2492 - LIZARD (Cuillé) sur G ROBERT.JPGmettre la main. Cul aux planches, il ne se laisse pas submerger. Les arrivées sont menaçantes derrière Robert (3) et Aroca. Ficelles intactes son retour se fait en musique jouée 4 fois.

Pour conclure, Lizard (n°108- HP), est fantasque en bombardant les planches qu’il franchit derrière Robert. Sur les autres, ses agissements sont irréguliers. Carmen entendu 1 fois le raccompagne.

Trophée de l’Avenir : Félix 17, Robert 17, Méric 12, Castell 3, Y Martin 2

Texte et Photos Cyril Daniel

 

22/05/2017

BEAUCAIRE *TROPHEE DES AS*

Course du dimanche 21 mai 2017 - Finale du Muguet d'Or

Zekraoui – Cadenas :
deux styles, deux tempéraments

beaucaire,muguet d'or,cadenas,zekraoui,course camarguaiseUn gaucher:
Youssef Zekraoui (Photo▲). Téméraire, dans le berceau des cornes du début du raset jusqu'à la fin, élégant, fin. Il ose souvent le raset court et sait aussi allonger et faire briller. Volontiers rieur, parleur, voire commentateur…

Un droitier:
Joachim Cadenas.
Toujours concentré, il plonge entre les cornes, capte le taureau, reçoit sa charge, la tempère si besoin, l'allonge en cas d'utilité et lui sert une sortie le plus souvent à son avantage. Athlétique, introverti, en piste il n'y a que le taureau, Khaled son tourneur et lui.

Deux hommes, deux styles, qui à Beaucaire pour la finale du Muguet d'Or, se sont défiés à distance. A côté de ces deux phénomènes, les autres raseteurs ont essayé de s'insérer, Ciacchini y est parvenu par moments, Errik un peu. Le nombre important de raseteurs blessés ayant éclairci les rangs.

Malgré leurs talents conjugués, la course n'a pas vraiment subjugué si ce n'est quelques moments d'intensité avec Banaru, Serpatier ou Arlésien. Mais dans l'ensemble cela a manqué de pétard et de cohésion hormis Epervier, excellent premier de Cuillé et Gigolo de Michel, 7e, qui, plein d'envie, fait une brillante démonstration dans cette grande piste malgré le peu de sollicitations.

Au final, Youssef Zekraoui remporte le Muguet d'Or suivi de Maxime Favier, à trois points avant la finale mais qui, blessé la veille, n'était pas en piste. 3e Joachim Cadenas. Meilleur taureau du Muguet : Trancardel de Bon (course du 23 avril).

MARTINE ALIAGA
PHOTOS MALI - GEORGES MARTIN

Joachim CADENAS signe son retour en piste

avec Sugar ▼

beaucaire,muguet d'or,cadenas,zekraoui,course camarguaise

Avec le déconcertant Banaru ▼ 

beaucaire,muguet d'or,cadenas,zekraoui,course camarguaise

▼ Serpatier d'Espelly-Blanc (5e)
signe une belle anticipation sur Ciacchini

beaucaire,muguet d'or,cadenas,zekraoui,course camarguaise

▼ Gigolo de Michel (7e hp)
en veut et le prouve à la moindre sollicitation.
Là il déchire le pantalon de Zekraoui

beaucaire,muguet d'or,cadenas,zekraoui,course camarguaise

Epervier (Cuillé).- Se bat méchamment, placement et déplacements bien gérés sous la ruée blanche. Il se fait vite respecter avec cette corne toujours présente au ras des barrières. Utilise toute la piste, Allam joue avec le feu sur des longueurs, se soulève après Errik. Un temps de récupération et ça repart, Zekraoui dans le berceau, Cadenas enfermé sur une action émotionnante où la trajectoire s'allonge, le public frémit. Garde une ficelle, très bon premier. 6 Carmen et retour.

Monro (Bon).- Balade sa grande carcasse et ses cornes XXL et s'engouffre dans les rasets stylés de Cadenas et Zekraoui. Un bon coup de revers à gauche et s'engageant franchement à droite, à son rythme, il tient sa place et sauve ses ficelles. 3 Carmen et retour.

Sugar (Nicollin).- Se laisse « claver » devant le toril, les rubans volent sans gnacque. S'amuse à faire voler les planches alors que le quart d'heure s'éternise devant les nombreux tours de ficelle. Cadenas et Zekraoui sortent le grand jeu artistique, Ciacchini et Gros se mettent au diapason. 1re ficelle, ça s'anime jusqu'à la 12e minute. La 2e rentre. 2 Carmen et retour.

Banaru (Le Rhône).- Vite fait les rubans par Cadenas et Zekraoui. Aux ficelles, Banaru essaye tous les placements qu'il quitte selon son bon vouloir. Les hommes « tabanègent ». Avec parfois des trajectoires déconcertantes, Banaru garde son mystère, mais avec Jo et Youyou, les actions créent l'émotion. Zekraoui gère l'anticipation tandis que Cadenas étire ses duos au maximum. Banaru, lui, rentre sa 2e ficelle. 1 Carmen et retour.

Serpatier (Blanc-Espelly).- Il ne trouve pas sa place et subit les assauts aux pompons, sans éclat. Place une très belle anticipation sur Ciacchini, mais semble fla sans sa brillance habituelle. Heureusement, Zekraoui lui offre une superbe traversée de piste, Ciacchini redouble, Cadenas le capte, Ciacchini serré de près. La 1re ficelle à Cadenas sur la sonnerie.3 Carmen.

Arlésien (Chauvet).- Sans respirer, 40 secondes les rubans. Aux ficelles, il montre sa franchise et les raseteurs exploitent mal ses qualités. Plus incisif à droite mais lui aussi, un peu fla, il se chauffe sous les demandes de Ciacchini (corne dans la fesse), Cadenas, Dunan pour de beaux engagements aux planches. 8 minutes, 6 Carmen et retour.

Gigolo (Michel, hp).- Il a le temps de découvrir la piste avant que les blancs ne lui servent quelques mauvais rasets. Puis Zekraoui fait l'effort, alors l'explosion est énorme. Dans l'impact le raseteur se fait déchirer le pantalon. Sans travail, Gigolo attend et montre son envie, il est chaud bouillant prêt à en découdre. S'envoie sur Errik et un dernier pour Zekraoui. Rentre ses ficelles, il a réussi son examen de passage chez les grands. 2 Carmen et retour.

 

LES POINTS

Trophée des As : Cadenas, 33 points ; Zekraoui, 27 ; Errik, 15 ; Ciacchini, 9 ; Dunan, 7,5 ; Gros, 4,5 ; Allam, 3

Meilleur taureau du Muguet : Trancardel de Bon (course du 23 avril).
Muguet d'Or : 1er Zekraoui, 52 points ; 2. M. Favier, 29 ; 3e Cadenas 25.

 

21/05/2017

MAUGUIO - TROPHEE DE L'AVENIR -

Course du samedi 20 Mai 2017

TRANQUILLOU !!

IMG_2151.JPG

Entrée : Environ 250 - Organisateur : CT Le Trident

Présidence : Didier Gaillard

Raseteurs Droitiers : R Bruschet (sort au 3eme), T Castell, V Félix, J Soler, Y Michelier - Raseteurs Gauchers : Y Martin, M Meric, J Ouffe, G Robert -  Tourneurs : J Daniel, A Perez, S Lebrun

Tranquillou, c’est sans forcer la cadence que les hommes ont dirigé les débats. V. Félix à droite, G. Robert à gauche se distinguent et récoltent alors que Castell tente mais n’y parvient pas toujours. Pourtant avec 9 invités à l’affiche, on aurait pu penser que …..Ben il n’en fut rien.  Comme quoi le nombre ne veut pas toujours dire grand-chose. Il vaut mieux du nombre dans un bon esprit que peu dans la tourmente.

Chez les noirs, hormis le premier et le dernier, le quatre autres ont été plaisants à suivre même si aucun ne fait le petit plus qui lui permet dominer la course.

IMG_2158.JPGÉlégant (Lautier n° 637) : Quelques réactions suivies à gauche pour beaucoup d'irrégularités à droite ou il ne vient pas droit à la vue du crochet. IMG_2185.JPG
Voltaire (Les Baumelles n°005) : Mobile mais vaillant aux pompons il se canalise aux ficelles. Ses réactions deviennent intenses notamment derrière Robert, Félix, Ouffe,  Soler et surtout Bruschet dont une où il se fera bousculer. 7 Carmen plus rentrée.
IMG_2207.JPGPilou (Félix n°860) : Classique, et sans se laisser déborder, il s'engage en coupant le terrain. A 2 reprises Robert l'entraîne dans des trajectoires serrées. Sans pression il conserve une ficelle.2 Carmen plus rentrée.
Fougueux (Les Termes n°717) : Brouillon cocarde et glands, sa coure va monter IMG_2244.JPGd’intensité aux ficelles. Positionné, les hommes  ne lui laissent guère de répits et là il s’y plaît. Il pousse sur les longueurs et dans une extrême bravoure, il enchaîne des rasets. Rentre une ficelle avec les honneurs entendus 5 fois.

IMG_2286 - KLOROS (Paulin) sur.JPGKloros (Paulin n°058) : Sans quitter le terrain des planches i ce n’est pour se dégager, il prend les rasets de tous côtés, sans forcer le rythme hormis derrière les gauchers ou quasi-systématiquement il pousse jusqu’aux bois pour  s’y lever. Y Martin, Robert, Castell et Soler se feront raccompagner sous l’air Bizet joué 8 fois comme à son retour avec les ficelles.IMG_2316 - AYGADIER (Ternen) sur.JPG

Aygadier (Le Ternen n°213) : De son placement central, tantôt il ignore, tantôt il répond en baissant la tête en venant au bout sans pour autant conclure, dans 12 minutes réglementaire peu convaincantes. A revoir vu son jeune âge.

Trophée de l’avenir : Félix 12, Robert 11,

Michelier 6, Castell 6, Y Martin 5, Meric 2 --  Texte et Photos Cyril Daniel