Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

06/06/2017

SOMMIERES *AS*

Course du lundi 5 juin 2017

Coquillon confirme

sommières,course camarguaise

Enfermée et conclusion :
Coquillon signe sur Ciacchini

Si Sysley (1er), Baigneur (3e) et Notaire (5e) passent mal, Coquillon (6e), pour sa première course aux As (si je ne me trompe pas), confirme ses qualités, Boer (2e) va a mas, Rudy alterne les plus et les moins, Agassin (7e) pour un bon final. En blanc, Ciacchini, M. Favier, Katif, Errik pour les actions les plus significatives. Une course en dents de scie donc avec des taureaux pour certains très remuants engendrant de mauvais rasets (comment faire autrement), mais l'ensemble passe bien, le positif l'emporte.

Sisley (Blatière-Bessac).- Sans cesse en mouvement, prend les rasets de passage et plutôt à contrecoeur. Il faut la bourre pour l'obtention de la 1re ficelle pour qu'il se révolte (tape après Chekade en musique). Bien travaillée la 2e rentre.

Boer (Occitane).- Lui aussi a la bougeotte au début engendrant un maximum de mauvais rasets. Mais quand il s'y met, il se jette méchamment (Allouani). Se stabilise petit à petit, et là on retrouve le Boer qu'on aime, puissant, concluant avec force (Ciacchini, Errik, Chekade, Favier) et envoyant une corne meurtrière (Favier). "Un taureau qui va a mas comme ça, c'est un bon taureau" me dit Manon, "Entièrement d'accord !". Rentre ses ficelles, 7 Carmen et retour.

sommières,course camarguaise

▲ Boer ne fait pas le voyage pour rien.
L'arrivée sur Ciacchini est fracassante

Baigneur (Ricard).- Il saute seul ou après l'homme pour 7 minutes les rubans. Les hommes tentent de le forcer à se battre mais même épuisé il ne pense qu'a sauter les barrières. Rentre ses ficelles.

Rudy (La Galère).- Il est branché sur courant alternatif, soit il se livre même sous l'avalanche de mauvais rasets, soit il tamponne de bon coeur. Mais aux ficelles, il relève le défi, cocardier et finisseur, il ponctue les actions de bonnes finitions, surprenant même Cuallado à la planche. Se ménage quelques respirations mais frappe sur Poujol, Ziko, Errik pour 13'50 la 1re ficelle. Sauve l'autre. 4 Carmen et retour.

sommières,course camarguaise

▲ Rudy passe le mourre après Maxime Favier

Notaire (Cuillé).- Choisit le devant du toril où il est dur à convaincre et où il revient toujours. Quelques fusées, mais beaucoup trop stoïque, rentre ses ficelles.

Coquillon (Lautier).- Il va vite, se retourne comme un chat, chasse, se fait bien sûr chiper ses rubans sur ses déplacements. Puis se place, et le combat aux ficelles change de physionomie. Attentif à tout, il s'emporte en finition et calme la troupe blanche. Katif et Ciacchini se font surprendre par sa vitesse, les poursuites deviennent denses et émotionnantes (Benafitou, Ciacchini) et les finitions jusqu'au-boutistes (Ciacchini, Benafitou, Katif). A 8 ans, il rentre ses ficelles et confirme ses qualités. 6 Carmen et retour.

Agassin (Les Baumelles, Hp,  12 minutes). Remuant et concluant (Allouani, Katif, Benafitou), quand ça chauffe trop, il perd un peu le rythme mais reste finisseur. Les ficelles rentrent, des Carmen.

Texte et photos
MARTINE ALIAGA

Entrée : presque plein. Org : CT Lou Carmen. Président : Marc Moucadel. Raseteurs droitiers : Allouani, I. Benafitou, Ciacchini, Katif, Vic, Chekade. Gauchers : Errik, M. Favier, Poujol. Tourneurs : Garcia, Cuallado, Estève, Beaujard.

Trophée des As : M. Favier, 10 points ; chekade, Katif, 9 ; Poujol, 7 ; Errik, 6 ; Allouani, Ciacchini, 4.

Trophée Honneur : Vic, 4.

 

 

Les commentaires sont fermés.