Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

03/07/2017

CHATEAURENARD *AS*

Dimanche 02 Juillet 2017

UN CUILLÉ TROP MIGNON, CADENAS-MARIGNAN LA CLASSE

IMG_1720.jpg

Magistral raset de Joachim Cadenas avec le bioù d'or en titre Mignon (Cuillé)

Entrée: 2/3 Organisateur: TAC Présidence: P Gibert Droitiers: Auzolle, I Bénafitou, Cadenas, Marignan Gauchers: Érrik, Favier, Four, R Marquis (sort au 5ème), Martin, Poujol. Tourneurs: Cuallado, Fouque, Garcia, Khaled, Moulin. Belle affluence pour la troisième journée des maraîchers qui s'avère au final un succès grâce à la prestation flamboyante du bioù d'or en titre Mignon et les rasets de feu du duo Cadenas - Marignan. Joachim est incroyable d'aisance et Vincent qui prend du volume face à l'adversité détient une technique formidable. Ils ne se sont pas économisés pour la cocarde d'or. Bénafitou est aussi à citer. Bayle, Laos et Camaï entendent le disque au retour pour des prestations sérieuses.

Dès l'entame c'est le tournoi des rubans pour IVANHOÉ (Blatière) qui lâchent en guère plus d'une minute. Aux ficelles, les blancs partent en croisade face aux réactions épisodiques. Deux actions aux planches et une ficelle au toril en silence. 1 Carmen. Sérieux cocardier, BAYLE (Vinuesa) joue des cornes à la rencontre et les pointe dangereusement à l'arrivée où il peut percuter. Une frayeur avec Cadenas sur une fusée et aux ficelles il oblige Auzolle à rompre. Il se cabre sur Cadenas et conserve avec brio ses ficelles en musique jouée trois fois. Compliqué, LAOS (Cyr) ne lâche pas ses rubans facilement avec un comportement irrégulier certes mais face aux excellents rasets des droitiers il se bonifie au fil des minutes améliorant son placement. Moins virulent avec les gauchers il assure une prestation néanmoins brillante et conserve son unique fiçelle. 5 Carmen et rentrée.

Placé cul aux planches, MIGNON (Cuillé) impose des rasets calculés. L'approche est difficile et seuls Cadenas et Marignan le rasèrent dans son terrain avec des poursuites interminables. Les deux droitiers rivalisent de complicité avec le bioù d'or et les rasets deviennent magiques. Sans faiblir, il franchit les planches et malmène Marquis qui ne s'était pas accroché et le renvoi en piste pantalon déchiré. Au paroxysme d'une course maîtrisée il réintègre le toril sous l'ovation porteur de ses ficelles. 6 Carmen et rentrée. Flashé aux rubans en moins de deux minutes, CAMAÏ (Vidourlenque) volontaire doit faire face à l'ardeur des raseteurs retrouvés notamment les gauchers magistralement enfermés mais aussi Cadenas qui en tire le maximum pendant onze minutes brillantes. 5 Carmen et rentrée. Rapide, BAUCCIS (Saumade) perd ses rubans en une minute. Vaillant, il se livre généreusement des deux côtés pendant huit minutes classiques. 1 Carmen et retour. Plutôt gaucher, MOKA (Le Rousty) effectue deux sauts après Four et un coup de barrière sur Favier mais c'est encore Cadenas qui avec des rasets limpides l'emmène dans des poursuites frissonnantes jusqu'à l'impact aux planches. 6 Carmen et retour.

IMG_1675.jpg

Ivanhoé (Blatière-Bessac) sur Anthony Ayme

IMG_1692.jpg

Rugueuse finition de Bayle (Vinuesa) sur Joachim Cadenas

IMG_1702.jpg

Raset de Joachim Cadenas avec Laos (Cyr)

IMG_1741.jpg

Geste précis de Vincent Marignan à la tête du bioù d'or Mignon (Cuillé)

IMG_1735.jpg

Vincent Marignan enfermé par l'excellent Mignon (Cuillé)

Chateaurenard 02 07 045.JPG

Jérôme Martin face à l'anticipation de Camaï (Vidourlenque)

Chateaurenard 02 07 049.JPG

Raset d'Ilias Bénafitou avec Bauccis (Saumade)

Chateaurenard 02 07 052.JPG

Gros engagement à la planche de Moka (Le Rousty) avec Maxime Favier 

Texte et photos Éric AUPHAN

Trophée des As : Marignan (27) Cadenas (22,5) I Bénafitou (15) Martin, Poujol (6) Érrik, Favier (4,5) Four (3) Ayme (1,5).

Les commentaires sont fermés.