Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

21/09/2017

VAUVERT : FINALE DES VACHES COCARDIERES

Mardi 19 septembre 2017

Qui succédera à Octopussy ?

Dimanche, à Vauvert, la Cocardière d'Or 2017 sera élue

vauvert,vaches cocardières,course camarguaise

▲ Octopussy de la manade Chapelle
Cocardière d'Or 2016

Dimanche 24 septembre, les arènes Jean-Brunel de Vauvert accueilleront après 1990, 1993 et 1999, la finale des Vaches Cocardières au cours d’une journée d’aficion et de tradition illustrant l’emblème local «Vauvert, c’est vivre les traditions».

Scrupuleusement sélectionnées par les membres du Trophée, ce sont 7 cocardières qui ont été proposées à la Commission des Festivités, présidée par Bruno Pascal, pour défendre leurs attributs, face à 10 raseteurs et 4 tourneurs.

Dans l’ordre de sortie : 1re, Saintoise (Les Baumelles).- Avec une seule sortie cette année (Aimargues), son sérieux et son classicisme ont su séduire pour ouvrir les débats. 2e, Valentine (Chaballier).- Tout vauvert,vaches cocardières,course camarguaiseaussi sérieuse, elle devrait tenir les hommes en respect surtout que, quand on la serre, elle sait menacer à l’arrivée. 3e, Sarah (La Galère).- A 8 ans, elle a déjà 4 finales à son actif. Dorénavant plus classique, elle alterne sérieux et mobilité et peut, dans la pression, s’engager au-dessus des planches. vauvert,vaches cocardières,course camarguaise4e, Octopussy (Chapelle).- La Cocardière d’Or en titre, clôturera une fort belle saison. Cocardière dans l’âme avec placement et anticipation, spectaculaire aux moments opportuns, et dominatrice par-dessus tout - elle a conservé tous ses attributs à chacune de ses prestations - elle devrait, dans cette piste relativement grande, tenir la dragée haute aux hommes.

vauvert,vaches cocardières,course camarguaise5e, Thérésa (Blatière-Bessac).- Au caractère bien trempé de la race des Iscles, la Cocardière d’Argent et meilleure vache de la finale 2016 à Pérols, est d’une régularité irréprochable. Vaillante, intraitable à la planche, c’est une valeur sûre. vauvert,vaches cocardières,course camarguaise6e, Valsière (Chaballier).- La triple Cocardière d’Or (2012, 2014 et 2015), âgée aujourd’hui de 11 ans, alterne désormais entre le sérieux et le spectaculaire avec des arrivées d’une rare puissance. Ce sera sa 7e participation à une finale. 7e, Azalais (Ricard).- Quasiment inconnue dans vauvert,vaches cocardières,course camarguaisele circuit (deux courses en 2017) c’est du fantasque, propre aux pensionnaires du Domaine de Méjanes, qui devrait enflammer les gradins avec sauts, mais aussi envolées. 8e, Beretta (Nicollin).- La lauréate de la Promotion JeanLouis Daniel dans les arènes de Vestric est encore toute jeune. A 6 ans, sa rapidité et ses percussions aux planches en font une dernière qui devrait laisser le public sur une fort bonne note.

Les raseteurs : comme il avait été annoncé en février lors de l’assemblée générale du Trophée, le règlement de la Finale a été obligé d’évoluer, de s’adapter et de suivre le mouvement. Désormais, le Trophée des Vaches Cocardières se joue sur la saison.
D’ores et déjà, on peut dire que le vainqueur de cette 37e édition est le gaucher Mickael Gougeon (110 points). Il est suivi de Tom Vacaresse (56) et de Jean-Louis Ricci (50).
La finale venue, les compteurs seront remis à zéro et se jouera le Trophée Philippe-Thiers. Seront alors récompensés le raseteur ayant totalisé le plus de points sur la journée (prix de 500 €), le 2e (200 €) ainsi que le plus méritant (150 €).
Nouveauté également dans le choix des raseteurs. Sur les 10 participants réglementaires, l’organisateur est tenu d’inviter 6 raseteurs de son choix, pas forcément classés au Trophée des Vaches. Laissant ainsi la place à 4 entrants. Seront d’ores et déjà présents à la capelado les droitiers Auzolle, Guyon, Vacaresse et les gauchers Ferriol, Gougeon, Benammar.

Texte et photo
CYRIL DANIEL

PROGRAMME

Dimanche 24 septembre. 10 h 30, élection de la Cocardière d’Or, salle Foucaran aux arènes. 11 h, abrivado départ du pré des Demoiselles. 12 h, apéritif musical avec la peña Los Sombreros. 16 h, 9 €, 37e finale. Remise des prix en piste suivie d’une bandido manade Aubanel jusqu’au Jeu-deBallon.

CLASSEMENT DES RASETEURS

Au 1er septembre : 1. Gougeon, 110 points ; 2. Vacaresse, 56 ; 3. Ricci, 50 ; 4. Clarion, 39 ; 5. Sanchez, 35 ; 6. Douville, 32 ; 7. Miralles, 28 ; 8. Guyon, 22 ; 9. Chekade, 21 ; 10. Charnelet, 19. 11. Caizergues, 15 ; 12. Auzolle, 13 ; Ferriol, 12 ; 14. Ouffe, 8 ; 15. Gautier, 7.

 

Les commentaires sont fermés.