Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30/09/2017

TROPHEE TAURIN MIDI LIBRE - LA PROVENCE - FINALE AVENIR

Samedi 30 septembre 2017 - LES SAINTES-MARIES-DE-LA-MER

Dimanche, zoom sur l’Avenir

 

Les saintes-maries-de-la-mer,finale Avenir,course camarguaiseLes Provençaux sont dans les starting-blocks. Que ce soit à Paluds-de-Noves qui recevra la finale du Trophée Honneur, samedi, ou Les Saintes-Maries-de-la-Mer pour la finale du Trophée de l’Avenir, dimanche. Dans la capitale de la Camargue, les organisateurs des Taureaux des Saintes savourent, avec cette finale, le couronnement de leur première saison aux commandes des arènes. Jean-Elie Agnel souligne : «Nous sommes contents de cette première temporada où on a observé le retour de nombreux afeciouna aux Saintes. L’offre variée - courses camarguaises avec les Impériaux As sur trois journées, les Impériaux espoirs sur six, les vaches, les étalons plus les spectacles - a rencontré l’adhésion du public. La dynamique est bonne». Pour dimanche, tout est prêt. Le Relais culturel pour l’élection du Biòu d’Or (11 h 30), suivie d’un festival d’abrivado. Aux arènes, la capelado concoctée par Patrice Blanc en hommage à trois grandes figures camarguaises (Pierre Aubanel, Henri Laurent, Marcel Raynaud) en présence de la Reine d’Arles. Quant à la course (15 h, 11 €), l’affiche est de qualité côté cocardiers et les raseteurs motivés devraient assurer spectacle et émotion à l’image de leur saison. L’écrin camarguais, entre mer et étangs, n’attend plus que les afeciouna pour offrir les joyaux de ses traditions et l’Avenir de la course camarguaise.

MARTINE ALIAGA

Les couleurs de l'Avenir

Les saintes-maries-de-la-mer,finale Avenir,course camarguaise

Dimanche, c’est sous la bienveillante auréole des saintes Maries et de leur église-forteresse, emblème de la ville communément nommée « capitale de la Camargue », que la finale du Trophée de l’Avenir clôturera une bien animée saison taurine 2017. Si les tensions et les divergences d’opinions ne font que s’accroître au niveau supérieur, il est un groupe de futures vedettes qui respire jeunesse, complicité et humilité.

En chef de file, au sang paternel ancré et pas des moindres, Vincent Félix (21 ans, domicilié à Gallician) s’annonce comme l’étoile du classement. Sorti grandi de l’année dernière, il est très content de cette 2e saison à ce niveau, qui, malgré un coup de corne au démarrage et une entorse survenue plus tard, le voit dépasser les 1000 points, objectif qu’il s’était fixé. Il souligne la très belle compétition de guerrier mais loyale établie avec Geoffrey, qu’il a dépassé au cours de l’été suite à la blessure de ce dernier. Une bonne entente qu’il a réellement appréciée. Pino des Baumelles a été le taureau qui l’a remis en question.

10 raseteurs en piste

Second très satisfait lui aussi, Geoffrey Robert (23 ans, Saint-Gilles) l’est d’autant plus qu’il réussit à finir une saison et à participer à la finale pour sa 3e année, malgré un arrêt de deux semaines pour blessure musculaire qui lui coûte la 1re place. Pour autant, il ne s’est pas laissé abattre et revient sur l’écart creusé par Deslys. Apache de Cuillé, récemment rencontré et anticipateur, lui laisse un souvenir indéniable. L’impétueux gaucher Joey Deslys (24 ans, Saint-Rémy-de-Provence) monte sur la 3e marche du podium pour sa seconde année et se réjouit d’avoir pu remporter des trophées comme la Saint-Roch ou la Corne d’Or Eyraguaise tout en ayant évité les blessures. Pour autant, un malencontreux coup de corne le 11 septembre dernier vient écourter son élan et le prive de finale, le laissant quelque peu déçu. Il retiendra lui aussi Pino des Baumelles, intouchable à Port Saint-Louis (il passait un scanner le jour de la photo, ndlr). 4e, du même côté, c’est l’élégant Enzo Bernard (22 ans, Avignon) qui s’affirme pour sa 2e saison à ce niveau. S’il essuie quelques blessures, avec une arrivée fracassante dans les tubes à Jonquières et un coup de corne sous le pied, il demeure assez satisfait de sa progression ainsi que son ascension dans le classement. Enfin, pour sa 6e année à l’Avenir, Joan Gaillardet (25 ans, Le Sambuc) est lui aussi fier de ne pas avoir eu à subir de blessures conséquentes pour la 1re fois, si ce n’est ce claquage important lundi qui l’écartera lui aussi de la piste saintoise. Il aurait souhaité affronter Pino des Baumelles et Campeon de Pagès, qu’il affectionne particulièrement. Juste derrière lui, c’est Yoan Pradier (25 ans, Arles) qui, content de sa saison, sera absent du sable pour soigner un coup de corne très récent également. S’en suit l’Héraultais Marvin Méric (23 ans, Baillargues) qui conclut une saison decrescendo, très bien au début avant l’apparition de quelques blessures l’empêchant d’être à 100 % de ses capacités et de finir correctement la compétition. Smain Zbiri (24 ans, Tarascon) souligne une santé physique qui lui a permis de faire une bonne saison mais il ne sera pas présent dimanche. Le malchanceux Antoine Charrade (22 ans, La Calmette) qui essuie 3 années d’importants dégâts physiques, sera de la partie mais espère pouvoir enfin évoluer comme il le souhaite dès l’année prochaine ! Quant à l’esthétique Arlésien Ludovic Bressy (21 ans), il reconnaît avoir manqué un peu de confiance en lui mais assure d’avoir pris énormément de plaisir.

Parmi ces dix premiers raseteurs sélectionnés de fait, certains ne pourront participer à la finale et seront donc remplacés par les suivants directs du classement, en fonction de leur disponibilité. Nous savons d’ores et déjà que les Yannick, Martin et Michelier, viendront compléter l’effectif d’un spectacle qui s’annonce solaire.

ANGELIQUE
PHOTO HERVE BERNON

Demain, présentation des sept cocardiers de la finale.

CLASSEMENT DES RASETEURS

TROPHEE DE L’AVENIR - GR 3

1. FELIX Vincent (D) 1024

2. ROBERT Geoffrey (G) 834

3. DESLYS Joey (G) 649

4. BERNARD Enzo (G) 612

5. GAILLARDET Joan (G) 592

6. PRADIER Yoan (D) 536

7. MERIC Marvin (G) 513

8. ZBIRI Smaïn (G) 463

9. CHARRADE Antoine (D) 446

10. BRESSY Ludovic (D) 375

11. MARTIN Yannick (G) 373

12. MICHELIER Yannick (D) 359

13. MATEO Ludovic (G) 317

14. AMERAOUI Loïc (D) 313

15. NAIM Yassin (G) 284

16. VACARESSE Tom (D) 268

17. JAUBERT Florent (D) 249

18. EL MAHBOUB Youssef (G) 248

19. BEN AMMAR Sofian (G) 203

20. FOUQUE Romain (D) 193

21. BRUNEL Alexis (G) 128

22. CASTELL Tristan (D) 126

23. ORTIZ Rodrigue (D) 113

24. LOPEZ Florian (G) 105

25. CHAHBOUNE Abder; (G) 93

26. ZELPHATI Charlie (G) 88

27. MONTESINOS Gabriel (D) 66

28. LAURIER Pascal (D) 57

29. FAVIER Nicolas (G) 43

 

L'AFFICHE

Dimanche 1er octobre, 15 h, 11€, organisé par la SASTaureaux des Saintes, finale du Trophée de l’Avenir.

Les cocardiers :

Raynaud : TOSCAN

Nicollin : MOUSQUIOUN

Pagès : CAMPEON

Le Ternen : MUIRON

Lautier : COQUILLON

Les Baumelles : PINO

Paulin : ATTILA

Les raseteurs participants :

Ameraoui, Bernard, Bressy, Charrade, Félix, Y. Martin, Méric, Michelier, Robert, Zbiri

Programme de la journée :

11 h 30, élection du Biòu d’Or au Relais culturel.

Festival d’abrivado, manades Saint-Louis, Aubanel et Agnel.

15 h, capelado chorégraphiée par Patrice Blanc et course de la finale.

Réservations :

tél. 04 90 47 78 56.

Les commentaires sont fermés.