Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

22/10/2017

22.10.17-- SAINT LAURENT D'AIGOUZE

  • Course du 21.10.17

QUAND COURSE CAMARGUAISE

RIME AVEC BONNE CAUSE

Le Sérieux de PACHECO et le Brio de NUAGE sous une pluie de Carmen

IMG_4262 - NUAGE (Daumas) sur ROBERT.JPG

En ce samedi, les arènes de St Laurent d’Aigouze ont ouvert leurs portes (après celles de Marsillargues) pour la 24ème année consécutive à une course de bienfaisance au profit de l’UNAPEI –Association d’Aide aux personnes en situation de handicap mental – association chère au cœur de Thierry Félix.

Qui  dit course pour la bonne cause, dit investissement de personne. Aujourd’hui, Raseteurs, Tourneurs, Manadiers, Président de Course, Service Médical, tout le monde participe gratuitement. Ce qui permit à l’Association de récolter en fin de course l’intégralité de la recette, soit 1676€ avant d’honorer les manades Daumas (Meilleur Taureau), Geoffrey Robert (Raseteur le plus méritant) ainsi que Rémy Guyon pour sa 24ème participation à cette course à la veille de son jubilé.

Raseté dans l’esprit qu’il fallait, comme il fallait et adapté à chaque taureau, cet après—midi fut très plaisante à suivre et sans temps mort. Si Pacheco (Salierene) est le plus sérieux et respectable, Nuage (Daumas) alterne plus avec le soleil qu’avec la lune et brille de mille feu côté spectaculaire. Si en premier, Nirvana (Cyr) doit s’affirmer, Drac (Nicollin) en dernier a des qualités non négligeables.

NIRVANA - ROBERT.JPGNirvana (Cyr – n°008) : Sans être dans un état de béatitude parfaite, il a tenu sa place de premier avec ses défauts (beaucoup de déplacements) et ses qualités (départs anticipés et cornes pointées). Sur les rasets allongés (Brunel 3 – Félix et Zékraoui) il pousse jusqu’à la limite. 6 Carmen plus rentrée.

Becasson (Le Juge – n°004) : S’engage fort surBECASSON - BRUNEL.JPG les provocations des hommes mais se montre irrégulier dans le suivi. Les enchaînements ne lui font pas peur, les trajectoires serrées non plus (Lafare, Guyon, Martin) ainsi que les finitions (Guyon, Zekraoui). 9 minutes peut-être irrégulières mais non dénuées d’intérêt. 7 Carmen plus rentrée.

PACHECO - BRUNEL.JPGPacheco (Salierene – n°022) : Tel le célèbre footballeur portant le même nom, il daille,  accélère et va au bout de ce qu’il entreprend. En y ajoutant une bonne gestion du terrain, il est un redoutable partenaire de jeu. Répondant à droite comme à gauche et cornes menaçantes, il raccompagne jusqu’à la limite et lorsque le rythme monte, les menaces à l’arrivée (Zekraoui, Robert, Brunel) sont naissantes. Sans baisser de rythme, il sauve ses ficelles. Une averse de Carmen (11) plus rentrée fortement applaudi.GRASSET - LAFARE.JPG

Grasset (Félix – n°718) : Paradoxalement, Le plus âgé de la course est le plus abordable. Franc et volontaire, les principaux attributs partent en une minute. Finitions sur Félix, bis-repetita derrière Zekraoui, des poursuites limpides ont agrémentées ses 7 minutes de présence récompensées par les honneurs jouées 5 fois.

MERCO - MARTIN.JPGMerco (Rousseau – n°208) : Après l’Ainé, voici le Cadet. Agé seulement de 5 ans, l’activité est débordante pour ce taureau de ligue qui sans refus cède rapidement cocarde et glands. Après un léger passage à vide, il se reprend et répond, passe la tête en finition après Félix alors que ses réactions derrière Zekraoui et Félix affichent sa volonté. 4 Carmen plus rentrée à la 7ème minute.

Nuage (Daumas – n°916) : Après un bref début relativement calme, il a vite misNUAGE - FELIX.JPG les pieds sur terre et c’est mis en valeur dans d’éclatantes finitions, plus d’une dizaine au total après Lafare (4), qui a retrouvé un élan de jeunesse, Zekraoui (2), Robert (2) et Félix pour les plus engagées. Une brillante prestation récompensée par le disque qui avait tourné 10 fois et de chaleureux applaudissements.

Drac (Nicollin – n°188) : Sa franchise, n’est DRAC - ROBERT.JPGvraiment qu’une apparence. Ses accélérations sur les longueurs lui permettent de réaliser des arrivées « tanque-tanque » à la barrière où il n’hésite pas à passer une corne menaçante (Robert 3 – Bressy – Félix 2 – Brunel). Prometteur, son temps de course est récompensé par les honneurs  joués 5 fois.

 Entrée : Environ 130 personnes  Organisateur : Cté des Fêtes

Président : Jacques Roumajon

Raseteurs Droitiers : V Félix, R Guyon, L Bressy

Raseteurs Gauchers : J Lafare, A Brunel, G Robert, Y Zekraoui, J Martin

Tourneurs : F Lopez, A Perez              Texte et Photos Cyril Daniel

 

Les commentaires sont fermés.