Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

23/10/2017

CABANNES *31ème COUPE DES PETITS MANADIERS*

Dimanche 22 Octobre 2017

UN ATLAS AU SOMMET.…

 IMG_2966.jpg

Gros engagement d'Atlas (Didelot Langlade ) sur Romain Fouque 

Entrée: ¾ Organisateur: CTPR Lou Prouvenco Présidence: F Ginoux Droitiers: Fouque, Moine, Pradier (sort au 6ème), Vic Gauchers: Brunel, Ferriol, Martin Cocher Tourneurs: Cuallado, Lieballe, Thierry, P Rado.

Trente ans auparavant Gardoun manade Didelot remporte la première coupe des petits manadiers. Atlas le lion noir sorti avec du pétard récidive et remporte la 31ème. Avec lui le trio Arlésien (second prix), Panisse et Okapi se fait remarquer. Chez les hommes Fouque avec ses rasets esthétiques remporte le prix du meilleur animateur d'une équipe complice mais au sein de laquelle il a manqué un leader.

Pas de trilogie des rubans pour CÉSAR (Des Montilles n°829) qui conserve un gland au retour. Certes, calme et bien placé il contrôle mais manque de franchise étant souvent à contretemps. Silence au retour. Vif, OKAPI (Saint Germain n° 056) se jette dans les séries en musique. Il se chauffe et ne refuse rien. Aux ficelles, il tape sur Martin Cocher, se soulève après Fouque et réalise un grand coup de barrière sur Martin Cocher. Il va a mas, serre Brunel et conserve une ficelle en musique jouée cinq fois. Volontaire, PANISSE (Sylvéréal n°714) coupe le terrain cornes en avant. Présent et dangereux sur chaque cite, il est attentif et s'engage fort. Cocardier sérieux, il serre Fouque, accélère sur les reprises et conserve ses ficelles. 2 Carmen et rentrée.

Vaillant, PIVERS (Layalle n°901) tambourine d'un raset à l'autre sans retenue durant cinq minutes. Aux ficelles les rasets s'espacent puis le rythme reprend sur la fin sans qu'il ne pousse trop aux planches. Il conserve une ficelle. 2 Carmen et retour. Vert et novice à ce niveau, JOJO (Mogador n°148) à vouloir tout prendre subit la pression. Aux ficelles, il s'engage avec beaucoup de cœur jusqu'à sauter après Ferriol, Vic et Moine mais un peu après-coup. Pas ménagé mais méritant, il sauve une ficelle. 3 Carmen et rentrée. Brillant, ARLESIEN (Chapelle-Brugeas n°920) annonce la couleur dès les rubans. Spectaculaire, il s'engage avec détermination aux planches et même si son placement n'est pas toujours idéal, il enclenche une demi-douzaine de coups de boutoir. 8 Carmen et retour avec ses ficelles. Tel un lion, ATLAS (Didelot Langlade n°012) est immédiatement agressif. Véloce, rapide et l'œil vif il en impose. Aux bois c'est parfois explosif comme avec Ferriol (2) ou Moine. Il saute aussi après Vic mais le point culminant de ses douze minutes survient lorsqu'il brise les planches après Fouque. 5 Carmen et rentrée.

Cabannes 22 10 002.jpg

Geste précis de Damien Martin Cocher sur César (Les Montilles)

Cabannes 22 10 010.jpg

Danger aux planches pour Damien Martin Cocher avec Okapi (Saint Germain)

Cabannes 22 10 015.jpg

Romain Fouque poursuivi par Panisse (Sylveréal)

Cabannes 22 10 018.JPG

Yoan Pradier avec Pivers (Layalle)

Cabannes 22 10 021.JPG

Percussion d'Arlésien (Chapelle-Brugeas) sur Romain Fouque

Cabannes 22 10 025.JPG

Arlésien (Chapelle-Brugeas) se dresse sur Joffrey Ferriol

Cabannes 22 10 027.JPG

Atlas (Didelot-Langlade) au-delà des planches après Jonathan Vic

Texte et photos Éric AUPHAN 

Les commentaires sont fermés.