Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

12/11/2017

Manade CAVALLINI - 12 11 2017

IMG_5055.JPGDANS L’INTIMITE DU MAS DE PIOCH

ET DE LA MANADE CAVALLINI

Alors que certaines arènes clôturaient leur saison en ce dimanche 12 novembre, la Manade Laura et Laurent Cavallini avait ouvert le Mas de Pioch aux organisateurs qui leur ont fait confiance tout au long de la saison, et aux amis de la devise Blanc, Rose et Bleu.

C’est en fin de matinée, sous un ciel bleu azur, balayé par un petit air, que la bonne centaine de personnes a pris place dans le convoi exceptionnel  de quatre remorques conduites par le Pélot et escorté par une quinzaine de cavaliers a arpenté les herbages de l’élevage saintois.

IMG_4980.JPGLe premier clos visité, est celui des vaches de ventre. Une cinquante au total qui devraient mettre bas d’ici une quinzaine de jour.  Artaban, le taureau jeune IMG_4989 - ARTANBAN.JPGmarqué du n° 254, finaliste des courses de ligues 2017 dans les arènes de Vendargues, ne faisant pas bon ménage avec les cocardiers, y a été ajouté.  C’est dans ce clos que le gardian, Armand Gourdoux a dévoilé les secrets de la sélection  avec pour base des origines F. Mailhan, Pastré et Cambi. Origines renforcées aujourd’hui avec l’apport du sang Baroncellien avec des étalons de Cuillé et Vinuesa.

IMG_4976.JPG

Les temps de contempler ce « qui est la base de tout élevage », Jules César, comme le surnomme sa fille Laura, allait remettre les gaz pour nous conduire dans le clos mitoyen, celui alloué aux taureaux jeunes et taureaux de ligue de 2018. D’une présentation exemplaire, à l’exception d’un débrouté, les gardians les ont rassemblés tout près des charrettes pour qu’ils soient contemplés et côtoyés à proximité.

IMG_5003.JPG

 

IMG_5019 - ASPIRAN.JPG

Puis, c’est vers le clos des cocardiers, qui font la fierté de tout élevage que la balade de termina, non sans crainte lorsque IMG_5020 - ARTISTE.JPGArtiste fit mine de foncer sur les charrettes. Calme mais tout de même inquiété par ce monde les dévisageant, Cupidon, Severin, Aspirant, Artiste, Tariquet, Frigolet et autres Eros, Caprice, Jarjaïo et Carolin, peut-être plus curieux que nous, se sont laissés approcher et contempler.

IMG_5021 - EROS.JPG

IMG_5057.JPGLe temps de trouver les retardataires, une bonne cinquantaine tout de même, les discussions, sur les découvertes du matin ou sur la saison qui venait de s’écouler ont démarré  dans l’arrière salle autour de l’apéritif avant que tout ce monde de divers horizons mais tous ancrés du dénominateur commun se mettent à table…. Jusqu’alors « invisible » et « muette »,IMG_5063.JPG ce fut au tour de Laura d’adresser quelques mots à ses hôtes. Avec détermination, humour envers son père, quelques petites pointes lancées par-ci par-là,  remerciements, elle retraça les grandes lignes de la saison 2017 et quelques points forts pour la manade avant de faire l’inventaire des cornus disponibles pour l’année prochaine. Et de conclure, en rassurant les organisateurs en les informant « il n’est pas utile que vous notiez tout ce dont nous pouvons vous amener la saison prochaine dans vos arènes, une feuille descriptive vous sera remise lors de votre départ »

Elle ne dort pas la petite !!!!!!

IMG_5067.JPG

                                  Texte et Photos Cyril Daniel

Les commentaires sont fermés.