Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

15/12/2017

DISPARITION

Vendredi 15 décembre 2017

Yvan... plus qu'un taureau

2017YVANPHCD.jpgUn jour de 2001, Yvan était arrivé en terre saintoise, mené anouble des terres de Saint-Hilaire de Beauvoir et du Mas du Grand Vallat, par Yves et Anne Janin. Avec quelques jeunes congénères, il repeuplait le pays orphelin de ses cocardiers fauchés par la suspicion de tuberculose et redonnait espoir à la famille Manaud.

Un jour de 2006, à 6 ans, Yvan époustouflait le grand public dans les arènes de Lunel et recevait le titre de Biòu de l’Avenir. Sa fougue, son placement, sa vitesse d’exécution donnaient des ailes à ce petit gabarit attentif et anticipateur. Et jusqu’en 2013, le N.020 du Pantaï devenait l’incontournable nom à avoir à l’affiche, comblant ses propriétaires et ouvrant les arènes à ses copains de manade.

Un jour de décembre 2017, Hubert a trouvé Yvan couché, mort. A 17 ans, il était parti. Alors une nouvelle étoile s’est allumée au ciel de Bardouine.

Hubert, Françoise, Clotilde, Florence, les enfants, sans oublier Julien le bayle, sont bien peinés. Mais toujours, le nom d’Yvan restera gravé en lettres d’or sur la devise bleue et blanche. Yvan... plus qu’un taureau, un symbole, une référence, celui du renouveau puis de la pérennité du Pantaï.

MARTINE ALIAGA
PHOTO CYRIL DANIEL

Les commentaires sont fermés.