Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

11/12/2017

ANNONCES - MANIFESTATIONS - COURSES - AFFICHES -

rendez-vous,assemblées générales,agenda,courses camarguaises

 Vous pouvez m'envoyer vos affiches (en format JPEG)
et vos infos à martinealiaga34@gmail.com

Tél  07 81 48 50 88 (ou 06 89 10 36 97)

 ***********

LUNEL

Les Santons de Provence

Du 2 au 24 décembre

rendez-vous,assemblées générales,agenda,courses camarguaises

L’expo « Les Santons de Provence » du CT La Cocarde de Lunel ouvrira du 2 au 24 décembre, à l’Espace Louis-Feuillade.
Ouvert du mardi au samedi 9 h-12 h et 14 h-18 h, dimanche 10 h-12 h et 15 h-18 h. Renseignements : 04 67 87 84 19

******

UCTPR

La commission course camarguaise de l’UCTPR
s’est réunie le 25 novembre à Méjanes
pour établir son palmarès 2017 :
catégorie As, Maxime Favier
 Avenir, Vincent Félix
 la manade Lautier
Coup de cœur à Renaud Vinuesa.

Les récompenses seront remises
le samedi 27 janvier 2018
lors de l’assemblée générale
de l’UCTPR à Méjanes.

************  

ECOLE DE RASETEURS
BAILLARGUES METROPOLE

rendez-vous,assemblées générales,agenda,courses camarguaises


 *****************

 TORIL TV - AU FIL DES BARRIERES
Emission N.9

Cliquez sur le lien suivant pour accéder à l’émission.

 
Au programme de ce neuvième numéro :
Jérémy Aliaga, manade Rouquette,
Hadrien Poujol, L'autre regard,
Souvenir d'antan (Mouriès 1980.
Toril TV : site www.toriltv.com
 Page facebook : Toril TV

*******

GALLARGUES

rendez-vous,assemblées générales,agenda,courses camarguaises

 

*********

 

rendez-vous,assemblées générales,agenda,courses camarguaises

*********

VENDARGUES

SALON DES SANTONNIERS 
DE LA NACIOUN GARDIANO

Du 9 au 17 décembre

rendez-vous,assemblées générales,agenda,courses camarguaises

 

La Nacioun gardiano organise son traditionnel Salon des Santonniers du 9 au 17 décembre, à l’Espace Teissier, rue du Général-Berthézène. Une vingtaine d’exposants présenteront leurs santons provençaux. Le thème cette année sera « La Coupe », remise aux felibres provençaux il y a 150 ans, le 30 juillet 1867. Le Capoulié Jacques Mouttet, détenteur de la coupe, la présentera au Salon, le samedi 9 décembre, à partir de 18 h. L’équipe de la Nacioun Gardiano recevra les visiteurs tous les jours de 10 h à 19 h, sans interruption. Entrée gratuite.

***********

rendez-vous,assemblées générales,agenda,courses camarguaises

********

PERNES-LES-FONTAINES
LOU TOUREOU PERNEN

Assemblée générale est noté au calendrier du CT Lou Toureau Pernen pour le vendredi 15 décembre, à 20h30, salle Lou Ventour (aux arènes). Bilan moral et financier, renouvellement du tiers sortant, questions diverses. Et apéritif offert aux participants.

*********

rendez-vous,assemblées générales,agenda,courses camarguaises

 

*****************
PASSION COCARDIERE
La rétrospective 2017
 
"Passion Cocardière", annuel et intemporel, il est la rétrospective de la saison taurine. Retrouvez les grandes courses, les finales, le Biòu d'Or, Biòu de l'Avenir, les 25 ans de la manade Lou Pantaï, une recette de cuisine. Des reportages au cœur des manades de taureaux et de chevaux, et des statistiques pour 100 pages de passion. 15 €.
 
Le calendrier mural du Biou d'Or et des vainqueurs de l'année à 6 €
 
Dans les points presses
et boutique en ligne : www.coursecamarguaise.com

rendez-vous,assemblées générales,agenda,courses camarguaises

rendez-vous,assemblées générales,agenda,courses camarguaises

***************
EDITIONS SANSOUIRE
Les calendriers 2018
 
▼Calendrier camarguais
Format Poste (A4) -12 pages intérieur + Couverture
Magnifiques Photos couleurs -Prix : 6 €

rendez-vous,assemblées générales,agenda,courses camarguaises

▼  Calendrier de la Reine d'Arles
Format : 34 x 40 cm -12 pages intérieur + Couverture
Photographie : J.Y. Brossard -Prix : 25 € 

rendez-vous,assemblées générales,agenda,courses camarguaises

Calendrier Rigolo

Format Poste (A4) -12 pages intérieur + Couverture
La camargue en dessins humoristiques originaux d'Eddie Pons
Prix : 8 €
rendez-vous,assemblées générales,agenda,courses camarguaises
En vente sur Nîmes et Arles
dans les librairies et quelques presses
et les presses en général dans les villages.


***************
CASTRIES
FESTIVAL DU FILM DES CULTURES TAURINES

rendez-vous,assemblées générales,agenda,courses camarguaises

**********

 

rendez-vous,courses camarguaises

 

08/12/2017

EVENEMENT *MANADE CUILLE A GENERAC*

Vendredi 8 décembre 2017

Le 3e Biòu d'Or de Mignon fêté

CUILLEPHCD.jpg

Des satisfactions, l'hommage à Philippe Cuillé
et beaucoup de questions

Amis et famille de la marque, amateurs, organisateurs, mais aussi manadiers, instances fédérales et du Trophée Taurin Midi Libre - La Provence avaient bravé le froid pour se rendre à Générac.

manade cuillé,mignon,course camarguaise« L’an dernier, je terminais mes propos de la sorte : Beleu a l’an que ven. E ben vaqui, i sian mai, fai très cop ! Je suis aujourd’hui un manadier comblé, lucide et triste à la fois », attaquait Jean-Pierre Cuillé devant une belle chambrée en ce samedi de décembre où le Mas des Pavillons réceptionnait en l’honneur de Mignon.

Un manadier comblé disait-il, il n’en faudrait pas moins, avec cette récompense suprême remportée par le cocardier de la famille, à la carrière d’une rare longévité. Comblé également par la reconnaissance de ses pairs et par les membres de la Commission de Trophée Taurin qui « ne se trompent guère ! », insistait Aimé Hugon. Applaudissements !

manade cuillé,mignon,course camarguaiseMalgré la joie toute visible, les visages ont vite pris un autre regard, lorsque Jean-Pierre évoqua ses soucis sur l’avenir de la course camarguaise. «Inquiétudes quant à la difficulté des taureaux jeunes à franchir les étapes et à devenir des vedettes ». Ceci menant à poser certaines questions… «Est-ce la faute aux manadiers qui les font trop ou trop peu courir, aux directeurs d’arènes qui depuis 50 ans font tout pour le confort des uns et des autres, sauf pour le taureau... Est-ce celle des présidents de course qui n’ont pas les pouvoirs ou qui ne veulent pas sortir des gens qui sont néfastes au spectacle et ils sont nombreux, nous les connaissons tous ? Est-ce celle du Trophée Taurin qui pousse à la course aux points ? Est-ce celle de la Fédération qui ne dit rien ? Est-ce celle des raseteurs qui confondent souvent les arènes avec le boulodrome en passant leur après-midi à faire des carreaux ? »

manade cuillé,mignon,course camarguaiseTant de questions qui ont tilté à l’oreille du président de la FFCC Hadrien Poujol : « Nous avons 3 ans pour faire changer les choses, je ne suis pas là pour faire un concours de popularité ! Ce ne va pas plaire à tout le monde, mais ce sera comme ça ».

Tristesse et recueillement lors de l’évocation de Philippe Cuillé, homme des passions, homme de biòu qui avait débuté aux côtés de son frère comme amateur chez Henri Laurent, avec la complicité duquel l’élevage Cuillé a pu être fondé, avant de devenir directeur de diverses arènes (Arles, Nîmes, Le Grau-du-Roi, Lunel). « Les taureaux, c’était sa vie » et aujourd’hui, ce sont Pierre, Amélie, Vincent et Benjamin qui ont pris la suite au sein de l’élevage.

A Pierre de parler de Mignon… Juste pour annoncer que le cocardier comptera quatre sorties en 2018 et que ses adieux se feront « dans la mesure du possible en grande pompe, à l’image de sa carrière ». Ce dont se félicitait Frédéric Touzellier, maire de Générac, village qui, grâce à Mignon, a vu son nom porté dans les arènes de Provence et de Languedoc.

manade cuillé,mignon,course camarguaiseIl ne restait plus qu’à Aimé Hugon à prendre la parole et saluer celui pour qui ce rassemblement avait lieu par un « Bravo Mignon ! », tout en avouant qu’il faisait partie de ceux qui ne pensaient pas qu’il ferait le triplé. Rebondissant sur les précédents propos, et nostalgique un tant soit peu, Aimé évoque un film sur Gandar, vu la veille. « En piste, il y avait une nuée de raseteurs et quand le Gandar se déplaçait, personne ne courrait derrière. Pourtant chaque vedette avait son tourneur. Donc cela a existé. Aujourd’hui, tellement qu’ils sont sportifs et que l’on a modifié les arènes, on a tout fait contre les taureaux. Maintenant ce n’est pas que la faute des raseteurs, des arènes, mais vu le nombre de courses, certains taureaux n’ont rien à faire dans un spectacle payant. Je le pense sincèrement ».

Une réception sans langue de bois, ou les discussions se sont poursuivies jusqu’à tard dans l’après-midi sous un temps glacial, venté, gris et parfois neigeux et en toute convivialité.

Tout ça en l’honneur de Mignon et de la famille Cuillé.

Encore félicitations !

Texte et photos
CYRIL DANIEL

 

Encore une saison incroyable
pour un cocardier exceptionnel

MIGNON4PHCD.jpg2017. Depuis son titre de Biou de l’Avenir reçu en 2010 au Grau-du-Roi, Mignon tient l’affiche au Trophée des As. Sept ans de compétition au cours desquels ce cocardier exceptionnellement intelligent a peaufiné sa technique sans jamais perdre son altier port de tête, son physique magnifique et son moral de Seigneur. Un régal pour les chroniqueurs qui n’ont pas ménagé les superlatifs pour accompagner la saison menant Mignon à son 3e Biou d’Or.

Le 14 avril à Arles, le N.349 de la manade Cuillé entame, à 14 ans, sa temporada, se montrant « sérieux et classique ». Le 8 mai à Palavas, « il étincelle avec fougue devant Zekraoui ».Le 25 mai à Alès, « Mignon le magnifique porte le danger sur Cadenas et Aliaga ». 11 juin, à Lansargues, il « fait hésiter les blancs grâce à son intelligence de placement et sa rapidité ». Le 2 juillet à Châteaurenard, « l’approche est difficile et les rasets interminables avec Cadenas et Marignan ». Le 23 juillet à Beaucaire « Mignon fait le ménage pour gérer son terrain dans un quart d’heure de qualité ». 15 août à Mauguio c’est « l’excellence avec des anticipations féroces aux trousses de Jérôme Martin ». Et malgré une blessure qui le prive de la fête du Grau-du-Roi en septembre, le 8 octobre pour sa dernière finale du Trophée en Arles, Mignon honore son 3e titre par une « course de bon gestionnaire même si peu aidé par les blancs en ce jour ».

Au final, jamais il n’a failli, toujours il a dominé, maître en piste, noble et fier. Exceptionnel taureau de Camargue !

MARTINE ALIAGA

manade cuillé,mignon,course camarguaise

PHOTOS CYRIL DANIEL

*********************

 

04/12/2017

11e CHARROI DES OLIVES

Samedi 2 décembre 2017

▼ Honneur aux meneurs et aux chevaux

CHEVAUXMENEURS2.jpg

▼ Le Charroi remonte le temps

SOMMIERES.jpg

IMG_9926.JPG

▼ Au four...

IMG_9899.JPG

▼ ... et au Moulin (de Villevieille)

IMG_9938.JPG

IMG_9947.JPG

IMG_9953.JPG

sommières,villevieille,saint-geniès-des-mourgues,charroi des olives,course camarguaise

sommières,villevieille,saint-geniès-des-mourgues,charroi des olives,course camarguaise

sommières,villevieille,saint-geniès-des-mourgues,charroi des olives,course camarguaise

▼ Livraison assurée
vite au déjeuner

sommières,villevieille,saint-geniès-des-mourgues,charroi des olives,course camarguaise

▼ Top départ pour le retour
ciel chargé, froid

sommières,villevieille,saint-geniès-des-mourgues,charroi des olives,course camarguaise

▼ Traversée du Marché

ça passe juste

sommières,villevieille,saint-geniès-des-mourgues,charroi des olives,course camarguaise

sommières,villevieille,saint-geniès-des-mourgues,charroi des olives,course camarguaise

sommières,villevieille,saint-geniès-des-mourgues,charroi des olives,course camarguaise

sommières,villevieille,saint-geniès-des-mourgues,charroi des olives,course camarguaise

▼ Direction le bercail
d'un bon pas, il gèle

sommières,villevieille,saint-geniès-des-mourgues,charroi des olives,course camarguaise

sommières,villevieille,saint-geniès-des-mourgues,charroi des olives,course camarguaise

sommières,villevieille,saint-geniès-des-mourgues,charroi des olives,course camarguaise

▼ Je rêve ou il neige ?

sommières,villevieille,saint-geniès-des-mourgues,charroi des olives,course camarguaise

sommières,villevieille,saint-geniès-des-mourgues,charroi des olives,course camarguaise

▼ Soigner les chevaux, tout rentrer
avant de lever le verre
au 11e Charroi des Olives

sommières,villevieille,saint-geniès-des-mourgues,charroi des olives,course camarguaise

sommières,villevieille,saint-geniès-des-mourgues,charroi des olives,course camarguaise

PHOTOS MARTINE ALIAGA

Un Charroi à tous les temps

Retrouver l'ancien temps. N'en garder qu'un temps, celui de la récolte d'olives. Prendre le temps d'atteler en charrettes d'époque. Et tailler la route de nuit au pas de chevaux de trait pour livrer le précieux chargement au moulin. En, ce temps de l'Avent, onze ou douze attelages refont chaque année début décembre le périple des anciens.

Le temps d'une nuit, affronter la rudesse des températures, s'habituer à l'obscurité juste trouée de loupiotes, humer les odeurs de cuir, de bois, l'oreille attentive aux sonnailles et grelots des harnachements, quand les conversations se font murmures.

Le petit voyage est maintenant bien rôdé. Et les convoyeurs savent en gérer tous les temps en savourant chaque étape : marcher dans les pas des chevaux pour alléger leur charge. S'arrêter à l'invite d'amis pour un café chaud autour d'un feu de bois et repartir dans la campagne endormie. Au pont, quand les robes des chevaux fument sous l'effort, les meneurs ne sont plus que silhouettes découpées dans le halo de lueurs pâles. Les marcheurs s'accrochent alors aux ridelles des charrettes pour garder le rythme, la fatigue se fait sentir, le froid est mordant malgré les capes et les grosses vestes.

Le temps passe lentement sous les frondaisons des derniers kilomètres, nuit totale, ça et là des chevaux dans leurs prés s'agitent au passage du curieux défilé de leurs congénères au travail. Des chiens aboient. Au petit matin, le ciel change à l'Est, les couleurs s'invitent. Là-bas, Sommières sort de la brume. Il y a quelques lumières aux fenêtres. Les sabots claquent sur le goudron du pont romain. Magie de l'instant près des remparts sommiérois, les images du début du siècle dernier s'imposent. Le charroi a remonté le temps.

Le Moulin fourmille le temps du déchargement. Un à un, chaque attelage dépose son butin. Les voix sont fortes, les rires fusent. Il est temps de reprendre des forces. Le temps du retour passera à vive allure, Légers, les chevaux boucleront le trajet en une bonne paire d'heures. A l'arrivée, rapidement libérés de leurs traits et soignés, ils retrouveront la liberté.

Il sera alors temps de savourer voire de ripailler. Et foi de charretier, cela prendra un certain temps.

MARTINE ALIAGA

 

03/12/2017

DECES

Dimanche 3 décembre 2017

Philip Chabanon a le regret d'informer du décès de sa maman,
veuve de René Chabanon speaker au arènes de Lunel.
Les obsèques auront lieu au temple
de Saint-Laurent d'AIgouze
le lundi 4 décembre à 14h30.

Nous présentons à Philip et à sa famille nos plus sincères condoléances

01/12/2017

EVENEMENT *28e Rallye Aïcha des Gazelles du Maroc

Vendredi 1er décembre 2017

Des Gazelles camarguaises

gazelles3.jpg

Christian Chomel et Barraïé à l’arrière ; trois biòu, un cheval, la croix gardiane sur le flanc gauche ; deux biòu et un cheval de plus, une cabane de gardian sur le côté droit... Au détour des dunes du Sud Maroc, la Camargue jaillira bientôt du sable... Une Camargue peinte par Jean Marignan sur la carrosserie du 4X4 HDJ 80, conduit par Karine Esperandieu et Cendrine Jouannet pour le 28e Rallye Aïcha des Gazelles.
Les deux Gardoises, fans de sports mécaniques, vont plonger du 16 au 31 mars 2018 dans le seul rallye-raid au féminin qui, depuis 28 ans, lance ses équipages dans le désert marocain sans chronomètre ni GPS mais avec carte et boussole. Le moins possible de kilomètres à réaliser à l’aide d’une navigation à l’ancienne pour rallier des balises à valider. Le but, arriver à terme sur la plage d’Essaouira. Mais pas seulement. L’épopée sportive est doublée via l’association Cœur de Gazelles, d’un engagement d’aide médicale à la population des régions reculées du Maroc.
De quoi réjouir les deux participantes qui, expérimentées en pilotages auto et moto, tant sur circuit que sur route et même désert marocain, peuvent ici employer leur générosité et empathie naturelles. Sensibilisées aux problèmes ophtalmiques - Cendrine souffre d’un glaucome malin - leur association Gazzz’elles 30 fera don de paires de lunettes de vue (contrôlées par l’Institut Emmanuel d’Alzon) et de lunettes de soleil via l’Association Cœur de Gazelles pour les villageois habitants les terres les plus lointaines.
Les filles partagent également « le goût pour la nature et les choses simples de la vie » et affichent toutes les deux un tempérament intrépide voire téméraire, la même ténacité et détermination. Elles en auront bien besoin pour affronter la compétition, les bivouacs, et déjouer les dangers du sable.
Pour ce faire, leur dromadaire du désert a tout pour les servir. L’expérience en plus. Souvenez-vous ! Le Toyota arborait déjà ses couleurs camarguaises en 2008 quand Jacky Maurin, afeciouna et membre du Trophée Taurin, l’avait préparé pour un « Dakar » malheureusement annulé par des attentats en Mauritanie. C’est aujourd’hui au féminin que cette bête des sables gonflée du moteur aux amortisseurs, va conjuguer ses qualités.
Les deux filles motivées comme jamais, en sont - entre deux entraînements - à boucler leur budget. Et inutile de préciser que les sponsors sont les bienvenus. Pour que leur rêve devienne réalité et que la Camargue défile de l’Atlas marocain à la plage d’Essaouira.

gazelles2.jpg


MARTINE ALIAGA
PHOTOS Gazzz'Elles 30

BON A SAVOIR

Rallye Aïcha des Gazelles du Maroc du 16 au 31 mars 2018. Départ de Nice, bateau jusqu’à Tanger, départ et arrivée de la compétition à Essaouira.
Contact : Association Les Gazzz’Elles 30.
Mail : gazzzelles30@outlook.fr
Page Facebook : Les GazzzElles30.
Cendrine, tél. 06 38 65 28 17.
Karine, tél. 06 72 25 52 17.

TRIDENT D'OR

Vendredi 1er décembre 2017

Le Trident d'Or prêt pour 2018

 

fontvieille,trident d'or,course camarguaiseOrganisés et efficaces, les membres du comité du Trident d’Or sont, chaque année, les premiers - ou presque - à présenter le calendrier de leur prochaine saison.

Après Manduel en 2017, c’est Fontvieille et son CTPR, fort de ses 120 ans l’an prochain, qui accueillait l’assemblée générale et qui donc organisera la finale de la 60e édition en septembre 2018.

Devant une belle assemblée accueillie par le maire Guy Frustié et Philippe Bayle, Christian Vallat, président du Trident d’Or, rappelait la longue collaboration qui lie les deux parties depuis la création de cette compétition. Parole était ensuite donnée à Christian Massard, trésorier, qui listait des finances saines et Jean-Paul Marteau, le secrétaire, pour le survol de l’édition 2017 ayant vu la manade Lautier prendre le pas sur Nicollin lors de la finale.

fontvieille,trident d'or,course camarguaiseMoment intense et devenu « culte » ces derniers temps avec le tirage au sort des futures courses de 1res séries. Un savant montage d’où sortent - hier de chapeaux, dimanche de bols - les dates, les manades, leur ordre de sortie en piste... (lire ci-dessous).

A l’issue, le président Christian Vallat était satisfait « l’édition 2017 a été intéressante, les clubs taurins et de nombreux manadiers se sont déplacés pour l’AG. Nous avons décerné un prix au meilleur taureau des 1res séries, Vulcain d’Allard pour sa course du 14 avril à Saint-Etienne-du-Grès ».

Voilà l’édition 2018 lancée, on notera l’entrée en lice de la manade Cavallini, la fidélité des CT organisateurs et celle des manadiers à cette compétition reconnue vouée à l’éclosion des jeunes cocardiers.

MARTINE ALIAGA
PHOTOS REMI HONORE

LES PREMIERES SERIES 2018

30 manades, 10 pistes, 10 courses

1er avril, à Fontvieille : manades Nicollin, 1 manade, Blanc.

2 avril, Saint-Rémy-de-Provence : Gillet, Caillan, Richebois

14 avril, Saint-Etienne-du-Grès : Lou Pantaï, Saint-Pierre, Saliérène

8 avril, Manduel : Fournier, Guillierme, Plo

21 avril, Salin-de-Giraud : Thibaud, Cavallini, La Galère

22 avril, Caissargues : Lautier, Grand Salan, Raynaud

28 avril, Cavaillon : Mermoux, Brestalou, Allard

7 mai, Cabannes : Le Rhône, Chauvet, Les Baumelles

8 mai, Vallabrègues : Blanc-Espelly, L’Amarée, Navarro

13 mai, Pernes-les-Fontaines : Le Joncas, Ribaud, Saint-Antoine

 

ET AUSSI

Le tiers sortant du bureau s’est représenté et a été réélu par l’assemblée. 7 manadiers ont demandé à être notés. La manade Cavallini est qualifiée pour 2018, la manade Lagarde s’abstient.