Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

16/03/2018

FFCC * Congrès suite*

Vendredi 16 mars 2018 - Ce week-end

12 courses toutes catégories confondues
sans compétition…

RASETBLOG.jpgPremier tour de chauffe - si l’on excepte la course du Congrès dimanche dernier - hors compétition pour les cocardiers et les raseteurs ce week-end. Le début du Trophée Taurin est prévu pour l’instant le dimanche 1er avril, mais il faudra d’ici là que les nouveaux règlements soient votés en comité directeur fédéral, prévu le 27 mars. Cela risque de faire un peu juste au vu des nouvelles possibilités présentées brièvement par le président Hadrien Poujol au Congrès : « il faut faire évoluer la course camarguaise vers le spectacle et faire briller les taureaux ». A savoir entre autres : classement des pistes (A, B, C, D) avec modification du nombre de raseteurs/tourneurs. Abandon du comptage des points des 30 meilleurs courses aux As et des 20 en Honneur. Toutes les courses en coefficient 1. Ficelles à 2 points. As : les trois raseteurs offrant le plus beau spectacle, recevant d’un jury désigné, respectivement 12, 9, 6 points de bonus (pistes A, B) ; 9, 6, 3 (pistes C, D). En fin de course, les meilleurs raseteurs seront mis à l’honneur.

Vaches cocardières : les points des raseteurs seront pris en compte dans leurs classements respectifs (Avenir/Honneur).

D’autre part, les discussions se poursuivent, en bonne entente, afin d’élaborer une convention entre Midi Libre, La Provence et la FFCC et pour l’intégration de membres de la commission du Trophée Taurin au sein de la commission « Compétition » fédérale.

Les sujets de réflexion entre toutes les parties prenantes de la course camarguaise pour finaliser les règlements continuent donc. Convertir en chiffre (points), l’émotion et le spectacle tout en conservant l’équité, l’émulation entre les hommes, le respect des taureaux et l’intérêt du public... L’équation n’est pas simple.

En tenant compte des vœux des uns, de l’expérience des autres et de la bonne volonté de tous, cela devra forcément et rapidement aboutir.

MARTINE ALIAGA

Les commentaires sont fermés.