Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

27/04/2018

SAINT-GILLES

Vendredi 27 avril 2018

Anniversaires à Saint-Gilles

80 ans des arènes et 50 ans de la manade Pierre Aubanel

SAINT-GILLES.jpg1938-2018 : 80 ans s’alignent pour marquer l’histoire des arènes qui portent le nom de leur manadier local Emile Bilhau. L’ancien raseteur et Saint-Gillois Joël Passemard connaît bien la longue tradition taurine de cette piste qu’il foula bien des fois : « Parmi quelques-uns des grands taureaux, on peut citer Segren de Guillierme, la Royale de Lafon avec Ventadour que nous avions raseté Gérard Barbeyrac et moi, la Royale de Blatière avec Gandar et Mécano, Jeannot de Bilhau et la Royale complète en 1952, raseté entre autres par Gérard Martin, des taureaux comme Petit Lancier d’Aubanel-Baroncelli, Paco de Cuillé, plus récemment Andalou d’Espelly-Blanc, Fournelet de Blanc, les Biòu d’Or Mathis et Ratis et il y a en bien d’autres. Et bien sûr, à chaque époque, les plus grands raseteurs ont tous été présents...».

En témoignage, des photos ont été collectées auprès de particuliers et d’anciens raseteurs et font l’objet d’une expo visible aux arènes samedi (à partir de 11 h) et dimanche. Autre anniversaire associé à ce week-end festif, les 50 ans de la manade que Pierre Aubanel a implantée au Mas du Petit Barjac. Le manadier étant décédé en février, ce sont ses fils Béranger et Réginald qui, samedi après-midi aux arènes, présenteront le spectacle « La Camargue de Pierre Aubanel ».

Dimanche, c’est le Souvenir Emile-Bilhau qui sera évoqué. Et le spectacle avant-course chorégraphié par Patrice-Blanc ne manquera pas de suggérer les grands personnages et événements saint-Gillois. A 16 h, la trompette retentira pour la sortie de Métis de Daumas suivi de Fétiche du Joncas, Pedro de Lautier, Quintilien du Ternen, Cettori d’Aubanel-Baroncelli, Moka du Rousty et Milhaudois de Lagarde travaillés par une bonne équipe de raseteurs (voir grille ci-contre). Plusieurs prix seront attribués aux raseteurs, celui de la Biche d’Or aux points, le Clavel Médical au meilleur animateur et le meilleur cocardier recevra le Souvenir Emile-Bilhau.

Expo, spectacles, abrivado, bandido, bodega et course camarguaise rythmeront donc le week-end où estrambord et fe di biòu devraient être les maîtres-mots.

Texte et photo
MARTINE ALIAGA

Au programme

Samedi 28 avril 

11 h, inauguration de l’exposition de photos « Les arènes de Saint-Gilles, 80 ans d’histoire » et apéritif aux arènes.

16 h, 5 €, spectacle équestre « La Camargue de Pierre Aubanel », et deux taureaux emboulés d’Aubanel pour l’école d’Arles. 19 h, abrivado bandido manade Aubanel. 20 h 30, 5 €, soirée bodega des arènes avec Gipsy Soy et Yannis Alonzo, salle polyvalente. Restauration sur place avec food truck.

Dimanche 29 avril

Souvenir Emile Bilhau. Journée animée par la peña L’Occitane. 9 h 30, dépôt de gerbe sur la tombe d’Emile-Bilhau (ancien cimetière). 11 h 30, festival d’abrivado 3 manades Rousty, Thibaud, Agnel. 15 h 30, spectacle d’avant-course « La fe di biòu aux arènes de Saint-Gilles » par Patrice Blanc. Capelado avec les anciens raseteurs. 16 h, 13 €, course niveau As, Trophée de la Biche d’Or, Clavel Médical et Souvenir Emile-Bilhau. 19 h, abrivado bandido, manade du Rousty.

Information et réservations au 06 42 49 97 75

Les commentaires sont fermés.