Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30/07/2018

BEAUCAIRE *AS*

Lundi 30 juillet 2018

La Palme d'Or à Youssef Zekraoui

beaucaire,palme d'or,zekraoui,optimus,cupidon,course camarguaise

Youssef main au frontal
sur Attila

Meilleur cocardier, Cupidon de Paulin (6e)

Raset d'Or à Yacin Naïm

Amine Chekade blessé par Caruso de Saumade (3e)

Dernier raset de Benjamin Villard à Beaucaire

Très belle prestation autoritaire et dominatrice
d'Optimus des Baumelles (5e)

Des trois courses de la Palme d'Or, cette finale est la plus complète et la plus intéressante : la première (11h, le 15 juillet) a manqué d'implication des hommes mais a enregistré les bonnes prestations d'Ourasi et de Jupiter et déjà la main mise de Youssef Zekraroui ; la deuxième (le 22 juillet), où l'indiscipline des tourneurs a noyé l'implication de Lebrau et le final retentissant de Timoko et fait passer au second plan les très beaux rasets de Zekraoui, Marignan et Naïm.

En ce lundi de finale, le climat s'est apaisé en piste, et si la course tarde à prendre du volume (Coubertin inexistant et Laos, austère et compliqué, mais intéressant dans les difficultés qu'il pose aux hommes), c'est - malheureusement - l'accident d'Amine Chekade face à Caruso qui va faire monter l'intensité. Alternant placement et déplacement, Caruso va se battre pour défendre ses ficelles et en rentrer une.

Attila, même s'il manque de pétard, va se soumettre sur un bon rythme face à l'implication des hommes, notamment Zekraoui, Errik, Naïm, Marignan.

▼ Optimus sur Errik

beaucaire,palme d'or,zekraoui,optimus,cupidon,course camarguaise

 

Mais c'est avec Optimus que l'ampleur de la finale va se délier. Bon gestionnaire de l'espace, le cocardier des Baumelles fait preuve de maîtrise, de méchanceté et oblige les hommes à sortir le grand jeu. Ses conclusions brutales sur Naïm (coincé à la cheville), Errik, Zekraoui, le font craindre. Le 2e gland à 13'30, les ficelles au toril en patron.

▼ Optimus coince la cheville de Naïm

beaucaire,palme d'or,zekraoui,optimus,cupidon,course camarguaise

Cupidon, dans un autre registre, fait le spectacle de belle manière. De très belles longueurs avec Cadenas, Naïm se déchaîne soutenu par le public, les emportements aux planches sont d'ampleur (Errik, Ciacchini, Naïm) pour une belle prestation et le prix du jour.

Kouros (Fabre-Mailhan).- Motivé aux planches et vif sur les enchaînements mais un peu tendre et la 2e ficelle à Benjamin Villard sous les bravos

MARTINE ALIAGA


▼ Naïm-Cupidon
un duo percutant

beaucaire,palme d'or,zekraoui,optimus,cupidon,course camarguaise

 

La course

Attila de Lautier, Optimus des Baumelles et Cupidon de Paulin sont le trio majeur de l’après-midi. Ce dernier remporte les suffrages du jury. Youssef Zekraoui gère son avance et s’offre la Palme d’Or 2018. Chekade, le malheureux, subit un gros coup de corne par Caruso. Cadenas reprend le crochet et n’a rien perdu. Le jeune Naïm se met en évidence et s’éclate sur le 6e taureau. Villard est mis à l’honneur pour son dernier tour dans la piste beaucairoise.
Coubertin (Cuillé).- Une mise en bouche difficile à digérer. Peu d’efforts, pas grand-chose à se mettre sous la dent. Une ficelle au toril.
Laos (Cyr).- Il reste stoïque sur les invitations des gauchers. Placé, solide, il ne s’éparpille pas. Enferme Chekade (1 Carmen). Difficile à manœuvrer aux ficelles, il en reste propriétaire.
Caruso (Saumade).- Se déplace beaucoup au début, puis à la 5e minute, sur un départ hasardeux, Chekade est obligé de se coucher. Le taureau lui passe dessus et lui inflige un gros coup de corne. Le chrono est arrêté, le raseteur intègre vite l’infirmerie et Daniel Siméon propose de faire l’entracte. A la reprise, Cadenas, Marignan et Zekraoui imposent leur tempo à Caruso. Zekraoui pour la 1re ficelle, la 2e au toril. 2 Carmen et retour.
Attila (Lautier).- Attaque sur un bon rythme même s'il lui manque son intensité habituelle. Les enchaînements, nombreux, et poussés jusqu'au ras des planches, le font briller (Zekraoui, Charrade). Après Zekraoui, Errik, Attila pousse fort pour 13'30 minutes honnêtes. 6 Carmen et retour.
Optimus (les Baumelles).- Anticipe Marignan, à la 6e coince la cheville de Naïm. Une gestion de course maîtrisée entre séquences rapides, tranchantes et spectaculaires et des moments de récupération avec métier. Errik et Zekraoui pour ses plus belles actions. 5 Carmen et retour, avec ses ficelles.
Cupidon (Paulin).- Zekraoui allume la mèche, Ciacchini se fait tamponner deux fois, Cadenas nous sort des rasets d’école, et Naïm prend le pouvoir à gauche et fait briller le taureau (3 fois). De forts engagements dans ses poursuites, Cupidon finit avec panache ce qu’il entreprend. Il perd une ficelle au terme d’un très bon quart d’heure. 9 Carmen et retour.
Kouros (Fabre-Mailhan, hp).- Cadenas l’embarque en musique, tape derrière Naïm et Ciacchini. Villard lui ravit sa 2e ficelle. Un peu léger face à cette équipe, 10 minutes, 3 Carmen.
 
JEANNOT
Photos C. ITIER
 
Course du lundi 30 juillet.
Entrée : 3/4 d’arène. Org : mairie. Président : Joris Alvarez. Raseteurs droitiers : Charrade, Cadenas, Ayme, Ciachini, Marignan, Chekade, Villard. Gauchers : Zekraoui, Naim, Allam, Errik. Tourneurs : Dunan, Beaujard, Kerfouche, Lopez, Bensalah.
Trophée des As : Zekraoui, 24 points ; Marignan, 16, 5 ; Ciacchini, 15 ; Naïm, 10, 5 ; Ayme, 9 ; Errik, 7,5 ; Cadenas, Allam, Charrade, 3 ; Chekade, 1,5
Les prix
Vainqueur de la Palme d'Or : Youssef Zekraoui ; 2e, Vincent Marignan ; 3e, Jérémy Ciacchini.
Meilleur cocardier : Cupidon de Paulin
Raset d'Or : Yacine Naïm
Hommage à Benjamin Villard, derniers rasets dans la piste de Beaucaire

beaucaire,palme d'or,zekraoui,optimus,cupidon,course camarguaise

 
***********
Amine Chekade : blessé par Caruso de Saumade, le raseteur souffre d'un arrachement du pectoral qui lui a valu 40 points de suture.
Nous lui souhaitons un bon rétablissement.

Les commentaires sont fermés.