Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

26/05/2017

CLASSEMENT DES RASETEURS

Parution du vendredi 26 mai 2017

CLASSEMENT DES RASETEURS

TROPHEE DES AS
Groupe 1

1. MARIGNAN Vincent (D) 200,5

2. ZEKRAOUI Youssef (G) 172,5

3. KATIF Ziko (D) 132,5

4. FAVIER Maxime (G) 127,5

5. CIACCHINI Jérémy (D) 106

6. ERRIK Radouane (G) 104,5

7. ALIAGA Jérémy (G) 93,5

8. BENAFITOU Iliass (D) 83

9. FOUR Bastien (G) 69

10. CADENAS Joachim (D) 64,5

11. MARTIN Jérôme (G) 52

12. CHEKADE Amine (D) 51

13. DUNAN Stephane (D) 43,5

14. OUFFE Julien (G) 39

15. AYME Anthony (D) 36

16. ALLAM Fayssal (G) 33

17. FAURE Lucas (D) 27

18. BOUHARGANE Jamel (G) 25,5

19. MARQUIS Rudy (G) 24

19. RASSIR Sofiane (G) 24

21. BELGOURARI Mehdi (D) 21

22. SOLER Jeremy (D) 20,5

23. GROS Romain (D) 15

24. POUJOL Hadrien (G) 13,5

25. MARTIN François (D) 4

26. AUZOLLE Loïc (D) 3

27. VILLARD Benjamin (D) 1

TROPHEE DES RASETEURS
Groupe 2

1. MAUREL David (D) 73

2. MARQUIER Mathieu (D) 62

3. OUDJIT Jean-Henri (D) 46

4. GUYON Rémi (D) 44

5. MOUTET Damien (D) 29

6. CLARION Christophe (G) 24

6. BENAFITOU Nabbil (G) 24

8. MARTINEZ Damien (D) 15

9. FOUGERE Dimitri (D) 12

10. CANO Guillaume (D) 11

11. VIC Jonathan (D) 10

12. JOURDAN Victor (D) 9

13. GAUTIER Anthony (D) 8

14. ALIAOUI Farid (G) 7

14. GARCIA Ludovic (G) 7

16. SANCHEZ Marc (G) 6

16. MOINE David (D) 6

18. AROCA Samuel (D) 3

19. RICCI Jean-Louis (G) 2

19. RODRIGUEZ Vivien (G) 2

19. FERRIOL Joffrey (G) 2

22. LAFARE Jérémy (G) 1

TROPHEE DE L’AVENIR
Groupe 3

1. ROBERT Geoffrey (G) 193

2. FELIX Vincent (D) 192

3. NAIM Yassin (G) 176

4. BERNARD Enzo (G) 130

5. GAILLARDET Joan (G) 110

6. AMERAOUI Loïc (D) 109

7. CHARRADE Antoine (D) 103

8. DESLYS Joey (G) 102

9. PRADIER Yoan (D) 100

10. BRESSY Ludovic (D) 95

11. MERIC Marvin (G) 80

12. JAUBERT Florent (D) 74

13. EL MAHBOUB Youssef (G) 73

14. MATEO Ludovic (G) 72

15. MICHELIER Yannick (D) 70

15. ZBIRI Smaïn (G) 70

16. VACARESSE Tom (D) 54

17. MARTIN Yannick (G) 53

18. ORTIZ Rodrigue (D) 49

19. CASTELL Tristan (D) 33

20. FAVIER Nicolas (G) 31

21. FOUQUE Romain (D) 26

22. LOPEZ Florian (G) 24

23. BRUNEL Alexis (G) 23

24. BEN AMMAR Sofian (G) 11

25. MONTESINOS Gabriel (D) 6

19/05/2017

CLASSEMENT DES RASETEURS

LOGOTT.jpg

CLASSEMENT DES RASETEURS

Parution Midi Libre du 19 mai 2017

TROPHEE DES AS - Groupe 1
1. MARIGNAN Vincent (D) 178,5
2. ZEKRAOUI Youssef (G) 145,5
3. FAVIER Maxime (G) 127,5
4. KATIF Ziko (D) 121,5
5. CIACCHINI Jérémy (D) 97
6. ERRIK Radouane (G) 89,5
7. ALIAGA Jérémy (G) 82,5
8. BENAFITOU Iliass (D) 75
9. FOUR Bastien (G) 69
10. CHEKADE Amine (D) 51
11. MARTIN Jérôme (G) 47
12. OUFFE Julien (G) 39
13. DUNAN Stephane (D) 36
14. AYME Anthony (D) 36
15. CADENAS Joachim (D) 31,5
16. ALLAM Fayssal (G) 30
17. BOUHARGANE Jamel (G) 25,5
18. MARQUIS Rudy (G) 24
19. BELGOURARI Mehdi (D) 21
20. SOLER Jeremy (D) 20,5
21. FAURE Lucas (D) 20
21. RASSIR Sofiane (G) 20
23. POUJOL Hadrien (G) 13,5
24. GROS Romain (D) 10,5
25. MARTIN François (D) 4
26. AUZOLLE Loïc (D) 3
27. VILLARD Benjamin (D) 1


TROPHEE HONNEUR - Groupe 2
1. MARQUIER Mathieu, (D) 53
2. MAUREL David (D) 52
3. OUDJIT Jean-Henri (D) 34
4. CLARION Christophe (G) 24
5. MOUTET Damien (D) 23
6. GUYON Rémi (D) 19
7. CANO Guillaume (D) 11
8. FOUGERE Dimitri (D) 10
8. VIC Jonathan (D) 10
10. JOURDAN Victor (D) 9
11. BENAFITOU Nabbil (G) 8
12. ALIAOUI Farid (G) 7
12. GARCIA Ludovic (G) 7
14. SANCHEZ Marc (G) 6
15. MOINE David (D) 4
15. MARTINEZ Damien (D) 4
17. AROCA Samuel (D) 3
18. RICCI Jean-Louis (G) 2
18. RODRIGUEZ Vivien (G) 2


TROPHEE AVENIR - Groupe 3
1. NAIM Yassin (G) 176
2. ROBERT Geoffrey (G) 165
3. FELIX Vincent (D) 163
4. BERNARD Enzo (G) 125
5. GAILLARDET Joan (G) 98
6. BRESSY Ludovic (D) 90
6. CHARRADE Antoine (D) 90
8. DESLYS Joey (G) 86
9. AMERAOUI Loïc (D) 82
10. MATEO Ludovic (G) 72
11. PRADIER Yoan (D) 70
12. MERIC Marvin (G) 66
13. JAUBERT Florent (D) 65
14. MICHELIER Yannick (D) 62
15. ZBIRI Smaïn (G) 59
16. VACARESSE Tom (D) 54
17. EL MAHBOUB Youssef (G) 52
18. ORTIZ Rodrigue (D) 49
19. MARTIN Yannick (G) 46
20. CASTELL Tristan (D) 24
21. BRUNEL Alexis (G) 23
22. FOUQUE Romain (D) 20
24. FAVIER Nicolas (G) 17
25. LOPEZ Florian (G) 16
26. BEN AMMAR Sofian (G) 11
27. MONTESINOS Gabriel (D) 6

02/05/2017

LES COURSES JUSQU'AU 3 MAI

 

LIGUES

les courses,course camarguaiseMERCREDI 3 MAI

* COURSE ANNULEE piste impraticable *

VALLABREGUES : 17 h 30, gratuit, CCBTA, dél. Mazas.

1re des 5 courses de Ligue du Souvenir Luc-Pero

Manades Didelot-Langlade, Mogador, Allard. Raseteurs : Cugniere-Tourreau, Roux, Aliaoui, F. Garcia, Mengual, S. Chekade. Tourneurs : Cuallado, Lévy.

 

 

29/04/2017

PALAVAS-LES-FLOTS

Du Jusqu'au 8 mai
 
La Feria camarguaise
 
PALAVASBLOG.jpgIl y a les taureaux des rues et les taureaux des pistes. Et même si, cette année, les cousins espagnols font défaut, les spectateurs palavasiens les aiment tous. Pour attaquer cette Feria de la Mer 2017, pur concentré de Camargue,  les organisateurs leur offrent, ce soir à 18 h, une course d’école de raseteur pour s’imprégner de ce sport, issu des traditions, bien implanté dans la région, et transmetteur de grandes émotions. Offertes aussi les entrées aux deux courses camarguaises niveau Avenir (samedi 29 avril et 6 mai). Pour Vincent Ribera, coordonnateur des associations organisatrices : « Ces entrées libres permettront au plus grand nombre, et surtout aux néophytes et touristes, de découvrir ce qui se passe dans l’arène. Mais les afeciouna ne sont pas oubliés pour autant car, avec Sabri Allouani, nous avons choisi les taureaux et les raseteurs avec soin ».
Tout comme ceux du lundi 1er mai, où  les acteurs ont été triés sur le volet pour un plateau de qualité comptant pour  le Trophée des As, 1re journée du Trophée Albert-Dubout. En attendant le must des must, lundi 8 mai, avec une affiche telle que la Commission du Trophée Taurin Midi Libre - La Provence l’a classée en Grand Rendez-Vous du Trophée Taurin. On y attend, entre autres, le Biou d’Or en titre Mignon, le Biou de l’Avenir 2015 Cupidon de Paulin, le retour de Greco de la manade Saint-Antoine, et l’espoir de Blatière-Bessac, Pirate. Une seconde partie de feu qui promet le meilleur (nous y reviendrons la semaine prochaine).
En attendant, dès ce soir, direction Palavas, d’abord aux arènes (18 h, gratuit) puis dans les rues  pour les bandides (19 h), ensuite les quatre podiums distillés sur les quais, rive droite, rive gauche, place de l’église, aux arènes... La fiesta se poursuivra dans les bodegas, une tout proche des arènes, puis, au gré des commerçants palavasiens en ville. Que la fête commence !
 
MARTINE ALIAGA
 
Les temps forts du 1er week-end : samedi 29 avril,  11 h, arènes, jeux gardians. 16 h 30, course Avenir, gratuite.
Dimanche 30 avril, (journée du cheval), 11 h, abrivado ; 17 h, spectacle équestre Cavalegria. 22 h, feu d’artifice.
Lundi 1er mai, journée camarguaise, 11 h, concours d’avrivado, 8 manades. 16 h 30, 12 €, Course Trophée des As Occitane : BOER - Blatière-Bessac : CANIO - Cyr : LAOS - Nicollin SYVLERADO - Cuillé : MUSTANG - Chaballier : PAPALINO - Vellas : MARENGO (hp). Raseteurs : Aliaga, I. Benafitou, Chekade, M. Favier, Four, Katif, Rassir, Soler. 19 h, bandido, 8 manades.
 
Réservations : 04 67 50 39 56.

15/04/2017

SOMMIERES *AS 2e GRV*

 sommières,2

L'équipe du CT Lou Carmen

Course du lundi 17 avril 2017

Sommières accueille le 2e GRV

sommières,2Le club taurin Lou Carmen place sa piste sommiéroise dans la cour des grandes. Patrick Pascal et son équipe exploitent les nombreux atouts de la ville et des arènes pour une saison d’envergure qui débute ce lundi de Pâques. Au programme, la plus séduisante des Royales, celle de la manade Saumade. Associée à une équipe de raseteurs de première catégorie où le nom de Joachim Cadenas se détache... La commission du Trophée Taurin a fait tilt et a placé la course en Grand Rendez-Vous, gage de qualité.

Un public en or

Lundi, ce sera donc une grande première et Guy Marotte, maire, « félicite les bénévoles du club taurin » et rappelle « la très bonne saison 2016 même si certaines courses restent déficitaires et qu’il faut rester vigilant». La ville est fière de sa tradition taurine qui, alliée à la douceur et à l’animation des quais du Vidourle, mêle dans l’enceinte ombragée, néophytes et afeciouna. Fière, également, et forte d’un public en or - Sommièrois, Gardois, Héraultais voire Provençaux ou touristes...Des spectateurs prêts à se hisser dans les platanes, les jours de grande foule, ou à s’esquicher au premier rang pour avoir le bonheur de se faire frôler par li biòu et réceptionner les rasibles. Le bonheur quoi ! Un public prompt à s’enflammer pour le sérieux d’un cocardier, le panache d’un barricadier, l’investissement et le courage d’un raseteur, et à réclamer des Carmen pour scander les minutes enthousiasmantes.

Au club taurin, tout le monde est sur le pont.Un Grand Rendez-Vous, c’est du sérieux et la préparation en a été rigoureuse. Pour Patrick Pascal: « Programmer la Royale de Saumade c’est un honneur et une grande première »... L’affiche est superbe, la météo annoncée plus que printanière... Lundi, aller à Sommières est une évidence.

MARTINE ALIAGA

L'AFFICHE

L’affiche du 17 avril

16 h (15 h 30 capelado, ouverture des arènes 14h), 12€
organisé par CT Lou Carmen
Trophée des As - 2e Grand Rendez-Vous du Trophée Taurin Midi Libre - La Provence

ROYALE DE SAUMADE

TRELUS - CASTOR - JACOB - CARUSO - SCIPION - POURPIER - EOS

Groupe 1 - Coefficient 1. Raseteurs : Aliaga, I. Benafitou, Cadenas, Errik, M. Favier, Katif, Poujol.

 

Scipion, Pourpier, Eos
l
es princes de la Royale de Saumade

Des cocardiers à maturité, alliant sérieux et panache, pour une Royale qui a séduit, en 2016, à Châteaurenard, Lunel et Le Grau-du-Roi et des taureaux qui, individuellement, ont aussi marqué la saison. La manade Saumade possède une Royale prestigieuse qui devrait prendre toutes ses aises, lundi, dans la piste sommiéroise.

Dans l’ordre de sortie, Trélus (N.721), Castor et Jacob pour une première partie oscillant entre comportement classique et sérieux. En 4e, Caruso, cocardier déterminé, puissant et parfois anticipateur. Puis Scipion (N.525) que l’on ne présente plus, reste à se rappeler ses dernières prestations à la finale des As 2016 et à Vauvert, à la finale du Pescalune (meilleur taureau) où alliant vaillance et bravoure, ses ripostes poussées avaient enchanté les gradiins. Quant à Pourpier (N.514, meilleur de la finale des As et de la saison à Lunel, entre autres), son physique, sa méchanceté et son explosivité en font un dangereux partenaire. Reste le puissant étalon Eos (N.731) dont les barrières sommièroises risquent de se souvenir longtemps. Ici le public pousse les hommes à se transcender... Alors place au spectacle.

sommières,2

 

10/04/2017

LES COURSES DU 7 AU 12 AVRIL 2017

LES COURSES HORS TROPHEE

 

Mercredi 12 avril 

LES SAINTES-MARIES-DE-LA-MER : 15 h 30, 7 €, SAS Taureaux des Saintes, dél. Niguet. Taureaux jeunes en promotion des manades Laurent, Saint-Antoine, Allard. Raseteurs : Montesinos, Alarcon, Oufdil, Ayme, Four, Lafare, Auzolle. Tourneurs : Fouque, P. Rado.

LIGUES


MERCREDI 12 AVRIL

SAINT-CHAPTES : 14 h 30, 5 €, Ass.Maintenance vaches, dél.Mouillor. Manades Chapelle, Briaux, Leron, Gros, de la Clastre, Ribansol, Didelot-Langlade. Raseteurs : Assenat, Roux, Longuet, Aliaoui, F. Garcia, Zelphati, Roustain, Mazzoleni. Tourneurs : Joseph, Lebrun

 

02/04/2017

CE DIMANCHE

Les organisateurs au chevet des pistes

Il y a bon espoir de voir des cocardiers aujourd'hui

saintlaurentbache.jpg

A Saint-Laurent, les bâches sont en place
depuis avant-hier soir

Les organisateurs sont suspendus aux prévisions de la météo. Hier, la pluie soutenue a coûté l’annulation des Ligues et courses qui étaient prévues. Alors, tous ont relevé les manches pour limiter les dégâts des eaux, drainer les pistes et même les couvrir pour qu’aujourd’hui, les arènes puissent recevoir le public.

A Saint-Laurent-d’Aigouze, par exemple, la course de Ligue de samedi n’a pu se dérouler mais les membres du CT Lou Bandot ont sorti les grandes bâches pour épargner le sable et pour que la 2e journée du Printemps des Royales permette à la manade Nicollin de sortir ses espoirs. « Si la pluie s’arrête comme il semblerait, explique Arnaud Chabanon, le président, on fera le maximum pour sécher la contre-piste et rendre la piste praticable. On a prévu de la sciure, les pelles et les rateaux... A chaque pluie, c’est pareil... Nos arènes ne sont pas assez drainée, déjà la semaine dernière les Fabre-Mailhan n’ont pu sortir...». Même topo à Remoulins où les troupes du président André Paillet tracent des rigoles et où l’aspirateur d’eau est prévu ainsi que les serpières et les copeaux de bois... Et l’Union taurine a bon espoir de tenir sa course.

A Vendargues, les bénévoles de la Muleta sont les champions de remise en état après orage. Jamais battus par les intempéries, toujours prêts à faire au mieux... Quant à Vauvert, la journée des ambassadeurs du terroir est maintenue et Bruno Pascal est positif : «Nous serons aux arènes de bonne heure et tout devrait bien se passer».

Allez, on y croit !

MARTINE ALIAGA

01/04/2017

TROPHEES OVATION ET RALAMPAGUITO

LA MARSEILLAISE, dernièrement à Noves

Ovation à la tauromachie

DSC_4062.JPG

Si nos confrères du quotidien La Marseillaise connaissent quelques difficultés, ces inconditionnels des tauromachies ne baissent jamais les bras, en témoigne la soirée qui s’est tenue dernièrement à Noves. Une soirée festive et chaleureuse à l’invitation de la municipalité et du CT L’Encierro de Noves qui accueillaient les gens de taureaux et de toros, les dirigeants de La Marseillaise représentés par Karim Allouache, et les responsables des tauromachies Yves Bustin pour la course camarguaise et Thierry Ripoll pour la corrida.

Les jeunes talents des arènes, le raseteur Vincent Marignan et le torero Adrien Salenc ont reçu les trophées Ovation. Dominique Perron, président de l’Union des clubs taurins Paul-Ricard a fait l’unanimité des deux pratiques s’octroyant le Trophée Relampaguito et le Trophée Lebrau. Enfin, Bernard Carbuccia - Marsella de son nom de torero - responsable des corrida d’Istres, a été mis à l’honneur. La mémoire des disparus André Chamand, historique chef de rubrique, et Denis Gouin, photographe istréen, a été saluée d’une salve d’applaudissements.

Et même si la course prévue l’après-midi par « Les Amis de La Marseillaise » en solidarité au journal, a été annulée par la pluie, l’ambiance de la soirée a réchauffé les cœurs.

M. A.

Photo MICHEL NAVAL

24/03/2017

MAUGUIO

Vendredi 24 mars 2017

Un week-end de fête
pour débuter la saison

MAUGUIOMARENGOBENOITPHMALI.jpgUn programme dense autour des traditions, c’est ce que propose l’Union taurine melgorienne et la ville, ce week-end pour ouvrir la temporada : taureaux dans les rues, abrivado, bandido, encierro, toro-paille et, grande course aux arènes... Voilà de quoi mobiliser le peuple afeciouna. D’autant que la course du dimanche (niveau As), débutera également le cycle des 11 courses du Trophée 3 M de la Métropole montpelliéraine, pour le coup hors de son périmètre mais bien sur celui des courses camarguaises.

Dès 14 h 30, le public est convié à une capelado/spectacle en attendant le premier des 7 cocardier (15 h 30, voir ci-contre agenda des courses). Les raseteurs (9 invités) verront leurs meilleurs rasets gratifiés de points de bonification et le meilleur cocardier sera récompensés.

M. A.

PROGRAMME DU WEEK-END

Samedi 25 mars

10h, déjeuner place de la Libération
11h30, abrivado 2 manades
 parcours route des Cabanes
12h, encierro, autour des arènes
Matinée animée par la pena d'Aigues-Mortes
1
5h30, toro-paille aux arènes, 2€
17h, bandido deux manades
route des Cabanes
17h30, encierro autour des arènes

Dimanche 26 mars
12h, abrivado
1 manade, route des Cabanes
12h30, encierro autour des arènes. 

14h30, grande capelado
15h30, 11€, course niveau As hors trophée
1re course du Trophée 3 M
18h30,  bandido, 1 manade
route des cabanes

***************

Les courses du Trophée 3M

6 mars, Mauguio.

1er mai, Saint-Geniès-des-Mourgues.

13 mai, Castries.

27 mai, Baillargues.

18 juin, Pérols.

2 juillet, Saint-Georges-d’Orques.

22 août, Le Crès.

26 août, Lattes.

2 septembre, Villeneuve-lès-Maguelone.

17 septembre, Lansargues.

29 octobre, Vendargues.

 

PORT SAINT-LOUIS DU RHONE

Vendredi 24 mars 2017

Le retour des As

port saint-louis-du-rhône,course camarguaiseA Port Saint-Louis du Rhône, le Toro-club dynamise ses arènes avec, ce dimanche, le retour des As absents depuis de nombreuses années (fin des années 80). Le président Joris Alvarez explique : « ll y 15 ans, nous avons repris le club et on ronronne un peu. L’idée était de faire quelque chose de bien, pour se régaler tous ensemble, raseteurs, manadiers, spectateurs. Joachim Cadenas était totalement impliqué, malheureusement il s’est blessé... C’est dommage mais c’est un fait tauromachique. Du coup, ce sera l'occasion pour les jeunes raseteurs de se montrer, cela peut être un révélateur pour François Martin et Stéphane Dunan, d’autant qu’ils sont encadrés par des hommes expérimentés  - un de chaque côté, à gauche Bastien Four et à droite Damien Moutet. Côté taureaux, il y a ce qu’il faut autour de Banaru avec Bayle, Ventadis, Monro, Cassius , Artalet, et la révélation 2016, Nîmois. On y croit et on espère que le public suivra ». 

M. A.

VAUVERT *10e Printemps des jeunes aficionados*

Vendredi 24 mars 2017

10e PRINTEMPS DES JEUNES AFICIONADOS

VAUVERTCAMERONECHEKADEPHMALI.jpgSamedi 25 mars : 10h, démonstration de danse folklorique camarguaise, des allées du marché aux arènes.

11h, découverte des tauromachies camarguaise et espagnole, aux arènes, 1 vache en démonstration pour les élèves de l'école de raseteur de Vauvert. 1 vache (sin caballo) en démonstration pour les élèves des écoles taurines de Nîmes.

Hommage à Jean Lafont et Philippe Cuillé

12h30,apéritif, parvis des arènes, tapas, animé par un mano a mano musical, DJ et pena.

14h30, ateliers de découverte de la tauromachie, dans la salle Foucaran des arènes, exposition de costumes des diverses tauromachies et atelier pratique de couture et dessin animé par Nathalie Chaubet.

En piste, préparation et entraînement des chevaux de la corrida par la cavalerie Bonijol pour le cheval de picador, et Michael Toubas pour le cheval de rejon.

16h, démonstration de toreo à cheval par Michael Toubas, rejoneador et les recortadores, vaches de la ganaderia Turquay.

Dimanche 26 mars

11h, abrivado

11h30, tienta de trois machos ganaderias Granier, François André, Turquay pour Patrick Varin, Tibo Garcia, Baptiste Cisse, picador Rabin Rehabi

12h30, apéritif, tapas, repas de l'aficion sur le parvis des arènes

16h, novillada sin caballo, ganaderia Turquay pour El Rafi et Solitalito, sobresaliente Adam Samira

17h30 bandido.

Toutes ces animations sont gratuites
Marché artisanal taurin toute la journée.

Renseignements : gard.aficion@gmail.com, tél. 07 82 25 34 25

SAINT-LAURENT-D'AIGOUZE

Vendredi 24 mars 2017

Ce dimanche,
le Printemps des Fabre-Mailhan

IMG_0248.JPGDimanche de Printemps de Royales à Saint-Laurent-d’Aigouze : sur la place, les terrasses des bistrots font le plein. Au balcon de l’église, la présidence reprend ses marques. A la porte, en bas, le tendido 7 a révisé ses fondamentaux. La semaine passée, pour les Blatière-Bessac, les spectateurs ont repris fidèlement la route de Saint-Laurent.Le Printemps des Royales repart pour sa XXIIe édition et garde l’esprit de sa création : permettre aux manadiers de faire courir leurs jeunes cocardiers dans les meilleures conditions. D’où le challenge pour le CT Lou Bandot d’inviter les plus jeunes à raseter. pour des plateaux équilibrés.

IMG_0232.JPGIci raseteurs et tourneurs sont surveillés comme le lait sur le feu. Les gimmicks résonnent à chaque tentative peu heureuse : « On ne court pas derrière les taureaux », « On ne fait pas monter le taureau », « On ne l’arrête pas sur son déplacement »... Autant que faire se peut, les hommes démarrent taureau arrêté et on peut voir de belles actions. Mais même si c’est le cocardier qui est au centre de l’attention, le raseteur sincère et audacieux y gagnera le respect des spectateurs et ses premiers galons de gloire.

Ce dimanche, (16 h, 9 €) ce sont les jeunes cocardiers de la manade Fabre-Mailhan qui sont attendus : Carignan, Kouros, Mitifio, Campagnié, Barcarin, Colombo... et en face le maximum de jeunes tenues blanches. Comme il se doit !

Texte et photos
MARTINE ALIAGA

LES COURSES DU 22e PRINTEMPS DES ROYALES

Dimanche 19 mars : Blatière-Bessac
Dimanche 26 mars : Fabre-Mailhan
Dimanche 2 avril : Nicollin

Dimanche 16 avril : Laurent
Samedi 22 avril : Lagarde
Dimanche 23 avril : Saumade
Dimanche 30 avril : Cuillé

Finale le dimanche 3 septembre

 

13/03/2017

NACIOUN GARDIANO * Accampado *

Lundi 13 mars 2017

Ce dimanche, acampado à Frontignan

_DSC6874.JPGQuelque 600 adhérents de la Nacioun Gardiano sont attendus par Pierre Bouldoire, maire de Frontignan-La Peyrade, et Michel Cassagne président du CT Lou Senglié ce dimanche 19 mars. Car si la ville se situe aux limites du territoire ouest taurin, la fe di biou y est entretenue par des afeciouna militants.
Au programme : dés 9h30, accueil des participants au centre culturel François-Villon avec un café de bienvenue.
10h30, assemblée générale (acampado).

12h15, les participants en costume traditionnel, précèderont la roussataïo pour gagner la salle des Aires où leur sera offert l'apéritif.
A 14h, le traditionnel repas (sur inscription) prolongera la journée qui se terminera par une petite félibrée non moins traditionnelle.
 
Renseignements pratiques de cette journée sur le site de la Nacioun Gardiano où figurent également tout l'historique de la vénérable association : www.nacioun-gardiano.com
Cliquez
 
Infos : repas, 30€ par personne, chèque à l'ordre de Nacioun Gardiano (12€  menu enfant). Inscriptions sous forme nominative détaillée, accompagnées de vos coordonnées téléphoniques, à adresser impérativement avant le 15 mars 2017 dernier délai auprès de : 
Mme Maguelone Granchi, 1 lot d'Aou Fare, 30220 Saint-Laurent-d'Aigouze

11/03/2017

DECES

Jeudi 9 mars 2017

Denis Gouin et Jean-Louis Daniel
nous ont quittés

 

La grande faucheuse frappe tristement fort ces derniers temps dans les champs des afeciouna. Nous venons d'apprendre le décès de Denis Gouin à la suite d'une opération du genou qui ne laissait en rien présager une issue fatale de l'Istréen.
Cette disparition survient après celle, presque aussi brutale, de Jean-Louis Daniel, la semaine passée. Le Codognanais, père du chroniqueur Cyril Daniel, était membre du CT Les Enganes, du Trophée des Vaches cocardières et sympathisant de l'Amicale des chroniqueurs, tout comme Denis.

Ces deux grands amoureux des taureaux laissent leurs familles et leurs amis dans la peine et le désarroi. Nous leurs présentons nos plus sincères condoléances.

M. A.

Adieu grand Denis

décès,denis gouin,jean-louis daniel,courses camarguaisesDiscret mais toujours là quand on avait besoin de lui, Denis est un de ces personnages de la bouvine qui ne font pas de bruit mais qui comptent. Photographe, chroniqueur collaborant à La Marseillaise, fournisseur de crochets de raseteurs mais aussi aficionado du Toro-club Istréen, afeciouna - entre autres - au CT les Farfadets d'Eyguières , membre de l'Amicale des chroniqueurs et photographes de course camarguaise. Affable, il appréciait les moments simples entre amis, les relations sans tapage... Un vrai gentil est parti, sa grande silhouette longiligne restera dans nos mémoires tout autant que son empathie pour les gens et bêtes de Camargue et son amour de la Provence.

Ses obsèques se dérouleront lundi 13 mars, à Istres, église de la Saint-Famille.
A sa fille Françoise, son fils Pierre, l'Amicale des chroniqueurs et photographes présente ses bien sincères condoléances.

décès,denis gouin,jean-louis daniel,courses camarguaises

Lors d'une sortie de l'Amicale à la manade Gillet,
il partageait son savoir avec Guillaume

***************

 

10/03/2017

SAISON 2017

Vendredi 10 mars 2017

A Saint-Gilles
des efforts qualitatifs évidents

STGILLES  (3).JPG

De g. à droite : Ludivine Chagnoleau, Christophe Sevilla,
Hadrien Poujol, Eddy Valadier, Jean-Marc Soulas,
Joël Passemard et Benjamin Guidi

Eddy Valadier, maire, a donné le ton de cette présentation de l’année festive saint-gilloise : « Je suis fier de voir que nous avons redressé la barre en 3 ans. On a retrouvés des couleurs, le programme est riche même si c’est difficile au niveau des courses camarguaises ». A quoi Hadrien Poujol, président de la FFCC répondait (entre autres) : « Ne noircissont pas le tableau, c’est vrai que les arènes de Saint-Gilles sont difficiles à remplir mais il y a du bon boulot de fait ». Christophe Sevilla, adjoint aux festivités soulignait : « Il ne faut pas dissocier les mots tradition et passion », tandis que le représentant de la Métropole nîmoise (et FFCC), Jean-Marc Soulas, réitérait tout son soutien par des partenariats notamment avec Graines de Raseteurs.

Le jeune président du comité des fêtes, Benjamin Guidi présentait le programme : « Depuis 3 ans, on s’était fixé de dynamiser et de changer l’image de notre ville. Nous avons une belle augmentation de la fréquentation de nos événements et des courses. Avec le soutien de la municipalité, le dévouement et la passion de l’équipe et avec tous les acteurs, commerçants, jeunes, manadiers, etc., 2017 sera une année importante et ambitieuse». A Ludivine Chagnoleau, vice-présente de l’association des festivités, de détailler les journées des 29 et 30 avril, pour les 40 ans de la manade du Rousty.

Revenait à Joel Passemard, élu responsable des courses camarguaises, de lister les courses camarguaises : au Trophée des As, dimanche 30 avril, 1re journée de la Biche d’Or, Trophée Clavel-Médical, Souvenir Emile-Bilhau (Cortes, Peu Se, Verdoun, Camaï, Montesquieu, Moka, Jappeloup). Finale de la Biche d’Or et Trophée Clavel Médical le 27 août (Pirate, Lou Bari, Vincent, Galopin, Léo, Cerbère, lucky) et la grand course du 1er novembre, Trophée du Gland d'Or, Souvenir François-Fabre dont le casting dépendra en partie des bons taureaux de la saison. Raseteurs annoncés en alternance, Cadenas, Auzolle, Ayme, Favier, F. Martin, Poujol, Bouhargane, Aliaga, Benafitou, Marquis, etc. A l'Avenir, courses les 29 avril, 26 août, 29 octobre.

Premier rendez-vous aux arènes Emile-Bilhau le 29 avril.

MARTINE ALIAGA

SAISON 2017

le grau-du-roi,courses camarguaises

Vendredi 10 mars 2017

Au Grau-du-Roi,
grands spectacles annoncés

le grau-du-roi,courses camarguaises

 

Alors qu’à l’extérieur le vent déchaîné annulait l’abrivado des plages en noyant la plage, à la villa Parry, les présents se pressaient pour écouter le programme 2017 graulen. Le maire Robert Crauste, entouré de Lucien Topie, Hadrien Poujol, Vincent Ribera et Sabri Allouani, se félicitait "de la belle réussite des arènes avec de grandes dates et des spectacles de qualité qui participent à la notoriété du Grau, rappelant que "nous défendons et soutenons ardemment les traditions et nous ne diminuerons pas le nombre de jours de la fête votive". Saluant Hadrien Poujol, nouveau président de la FFCC : "C'est une grande fîerté d'accueillir un garçon qui fait face à ses responsabilités avec son équipe" et associant le chorégraphe Patrice Blanc à la réussite de la saison : "avec ses spectacles grandioses qui nous enchantent".

Vincent Ribera revenait sur la saison 2016 : « En 2016, il y a eu quatre courses à guichets fermés, la barre est haute mais nous avons travaillé tout l’hiver avec Sabri pour faire au moins aussi bien cette année ».

Neuf courses au Trophée des As où la Royale de Saumade clignote en lettres majuscules le 25 juin, et celle des Laurent le 4 juin. Des concours de manades relevés les 16, 30 avril, 14 juillet ; un 15 août mirobolant (Aramis, Trancardel, Lebrau, Scipion, Cupidon, Ajax, Marengo, Landié) et un Trophée de la Mer de grande envergure où la 1re journée (10 septembre) brille comme le phare de l’Espiguette (Trélus, Sugar, Cruchot, Mignon, Optimus, Greco, Jupiter).

Respect également pour les courses à l’Avenir avec une belle diveristé de taureaux et manades. Les dates : 9, 23 avril, 7 mai, les gratuites des 11, 12, 13 15 septembre plus les 16, 23 et 24 septembre. Les raseteurs invités sont à la hauteur des cartels taureaux... C’est simple, les meilleurs seront là en alternance.

Les abonnements sont ouverts, sus aux places !

MARTINE ALIAGA

Réservations :
tél. 04 66 51 12 12.

le grau-du-roi,courses camarguaises

*****************

 

06/03/2017

AIMARGUES * JOURNEE FANFONNE GUILLIERME *

aimargues,fanfonne guillierme,course camarguaise

Dimanche 5 mars 2017

Le bonheur du partage

La journée Fanfonne-Guillierme sonne le rassemblement des gens de bouvine. Pour rendre hommage à la célèbre manadière, pour se retrouver en ce début de saison, pour partager cette fe di biou qui se porte fièrement quel que soit l'âge et le degré d'implication : éleveur, cavalier (ière), Arlésienne,  groupe folklorique, raseteur...  élu, organisateur, photographe, chroniqueur ou simple spectateur.

aimargues,fanfonne guillierme,course camarguaiseEn ce premier dimanche de mars, toutes les routes de la fe mènent à Aimargues, berceau de la dame de Praviel. Les parkings, les rues, les places sont bondées. La bénédiction des chevaux est un corps à corps grouillant entre la place de l'église et la mairie où nombre de gardianou et gardianettes tiennent leur place, entre leurs aînés attentifs. Les mainteneurs sont là, les amazones sont là, les gardians et manadiers sont là... Filles et garçons réunis dans la même communion. La tradition est vivace, vivante, la transmission visible. L'abrivado fait passer le frisson entre les rangs serrés de spectateurs, la roussataïo enchante... L'acampado est chaleureuse.  La Reine d'Arles Mandy Graillon, le président FFCC Hadrien Poujol ou Thibaud Servière, président du comité des fêtes, témoignent de la prise de pouvoir de la jeunesse avec des discours engagés et sincères. Les élus et les aînés encadrent, soutiennent et parlent d'expérience... Cela fait un bien fou et augure d'une belle dynamique.

aimargues,fanfonne guillierme,course camarguaise

aimargues,fanfonne guillierme,course camarguaise

aimargues,fanfonne guillierme,course camarguaise

Les biou de Guillierme
parachèvent la journée

aimargues,fanfonne guillierme,course camarguaise

Bessoun met Ameraoui en danger

De toute leur jeunesse éclatante autour de leur aîné Bessoun (11ans), les bioù de la manade Guillierme ont parachevé cette belle journée de partage intergénérationnel. Dans les arènes bien garnies où le soleil joue à cache à cache avec quelques gouttes, les raseteurs ont pris des risques et du plaisir transmis aux gradins et la présidence récompense hommes et bêtes dans un Carmen général.

A droite, Cadenas (sort au 5e contusionné par Bessoun) avec Félix, Ameraoui, Montesinos, mène le bal tandis qu'à gauche Sanchez, Clarion, Robert, Brunel ne font pas de la figuration pour un rendu appréciable.

Lou Taï (7 ans) ouvre le bal avec générosité et multiplie les actions. Du placement, du cœur, de la générosité. Cadenas dans les cornes, puis Félix chauffent l'ambiance, Lou Taï accélère, enchaîne et frise les planches sans répit jusqu'à la 11e. Une très belle entame. 8 Carmen et retour.

Araire (6 ans) se montre plus brouillon mais, déterminé quand il se place, ses ripostes vont jusqu'à la limite. Ne lâche sa 1re ficelle que sur la trompette. 8 Carmen et retour.

aimargues,fanfonne guillierme,course camarguaise

Araire - Marc Sanchez

Antonio (6 ans) flotte un peu, ne se laisse pas manoeuvrer, les blancs le testent. Bonne série où il passe le mourre (Sanchez) et ne perd son 2e gland qu'à 8'40. Poursuite haletante après Cadenas. Se sort de l'emprise quand les hommes se font pressants, garde du mordant et ses ficelles. 5 Carmen et retour.

Avec expérience, Bessoun appuie au bon moment et se dédouble en finition. Dès la 30e seconde, il fait voltiger Cadenas et dans la foulée accroche Améraoui par le tee-shirt. Rapide et coupant le terrain, avec son placement décalé et ses accélérations en fin de raset, il accroît les difficultés. Tour à tour enfermés Félix, Ameraoui, Sanchez, Brunel s'en sortent juste. Grosse série pour finir et rentre une ficelle. 9 Carmen et retour.

aimargues,fanfonne guillierme,course camarguaise

Bessoun - Félix

Ameloun (6 ans). Cadenas sorti, Félix et Améraoui sont aux manettes. Ameloun se laisse distraire mais se montre tellement rapide sur les reprises qu'il surprend plusieurs fois les blancs. Tout « vert » et pétillant, il se fait finalement respecter après avoir donné des chaleurs à Sanchez. Rentre ses ficelles en musique.

Bornegre (7 ans). Attaqué plein pot, il veut répondre à tout, se chauffe, se cabre après Ameraoui et se livre dans de longs enchaînements. Trois actions où il se soulève après Ameraoui. Prend de l'envergure aux planches après Sanchez et termine avec beaucoup de cœur en s'escampant méchamment après Robert. 12'30 brillantes.8 Carmen et retour.

aimargues,fanfonne guillierme,course camarguaise

Bornegre - Ameraoui

MARTINE ALIAGA
Photos CHRISTIAN ITIER et M.A.

Entrée : ¾ d'arène. Organisateur : comité des fêtes. Président de course: Aurélien Laget. Raseteurs à droite : Cadenas, Félix, Montesinos, Ameraoui. Gauchers : Sanchez, Clarion, Robert, Brunel. Tourneurs : Khaled, Arnel, A. Perez.

 

03/03/2017

BEAUCAIRE * SAISON 2017 *

Vendredi 3 mars 2017

Enthousiasme et espoirs

beaucaire,palme d'or,course camarguaiseSurfant sur une excellente saison 2016, les organisateurs beaucairois et les élus ont reçu un très bon accueil des spectateurs qui ont rempli la salle du casino municipal. Maurice Mouret, adjoint aux courses camarguaises, s’est félicité « du renouveau des arènes beaucaires qui en avaient bien besoin », rappelant l’engouement de la Palme d’Or 2016 et les portes fermées bien avant l’heure pour la finale. Julien Sanchez, maire, salue le nouveau président fédéral et rappelle l’investissement municipal « pour que les courses camarguaises soient à la hauteur de Beaucaire, annonçant également la création d’une école taurine municipale... Nous sommes attachés à notre identité et à notre passion et défendons les traditions...»

Place à Daniel Siméon pour rentrer dans le vif du sujet, la programmation 2017. Avec un enthousiasme jamais démenti, l’organisateur a livré quelques-unes de ses visions : « La course camarguaise c’est de la tauromachie, ce n’est pas de la comptabilité... Pour un raseteur, c’est mourir tous les jours, soit s’investir à chaque instant, ressortir vivant mais glorieux... La course camarguaise c’est un sacerdoce et c’est un bonheur lorsque ça fonctionne, et il faut que ça fonctionne tous les dimanches...». Se tournant vers Hadrien Poujol : «Il y a un nouveau président à la FFCC et c’est de l’espoir. Un homme jeune avec la sagesse d’un homme et la jeunesse pour tout changer. La course camarguaise est à un tournant, il ne faut pas le rater... ».

Enthousiasme qui se retrouve dans les courses du Muguet d’Or où « il faut de la verdeur, de la nouveauté dans les taureaux et où les jeunes raseteurs et les plus expérimentés devront se mettre au diapason », annonçant des hommages à Philippe Cuillé, Jean Lafont, à la manade Nicollin... et précisant, avec Jacky Siméon : « pour Le Muguet, le cercle sera tracé et les points de bonification payés ».

La Palme d’Or

Quant à la Palme, la barre est haute. Le défi sera relevée par Boer, Maquisard, Trancardel, Ulmet, Arlésien, Greco, Jupiter, le 16 juillet. Aramis Lebrau, Mignon, Optimus, Cupidon, Marquis, le 23 juillet. La finale a été repensée avec un côté plus spectaculaire (Vincent, Galopin, Chico, Laos, Mustang, Margasse, Pino). A noter, la présentation de Ratis pour ses adieux, associée à la dernière saison d’un de ses principaux adversaires Hadrien Poujol... Côté raseteurs, les meilleurs bien sûr et d’ailleurs pour laisser toute place à la compétition, inversement à 2016, il n’y aura pas de points de bonification, seuls seront comptés les attributs levés mais peut-être un Trophée pour le Raset d’Or sera-t-il mis en place pour valloriser le travail du raseteur... Restent la Palme d’Argent (jeudi 27 juillet) et le Marius-Gardiol (29 octobre) pour lequel une belle affiche est en préparation avec, entre autres, Mignon.

Sur le papier, la saison beaucairoise pavoise, reste à passer l’épreuve de la piste, mais bardés d’espoirs et d’enthousiasme, les afeciouna y croient. Rendez-vous le 9 avril.

MARTINE ALIAGA
Texte et photos

beaucaire,palme d'or,course camarguaise

Le président FFCC Hadrien Poujol
a prôné le rassemblement au sein d'une Fédération forte
***************

 

20/02/2017

COURSES AU PLAN

A Bellegarde, dimanche 19 février 2017

Des jeunes et des taureaux... 

Reportage photos de Georges Martin

Chaud... Chaud !

BELLEGARDE2PHGM.jpg

BELLEGARDE3PHGM.jpg

BELLEGARDE4PHGM.jpg

BELLEGARDE5PHGM.jpg

BELLEGARDE6PHGM.jpg

BELLEGARDE7PHGM.jpg

BELLEGARDE8PHGM.jpg

BELLEGARDE9PHGM.jpg

Manades Les Baumelles, Tommy, La Galère

*****************

18/02/2017

FFCC *ELECTIONS*

Samedi 18 février 2017

La liste d'Hadrien Poujol
en tête des suffrages

elections,ffcc,poujol,triol,course camarguaiseLa liste menée par Hadrien Poujol a remporté 65% des suffrages, celle de Nicolas Triol 35.
Le nombre de votants - 1863 sur 2293 inscrits - montre la mobilisation des acteurs de la course camarguaise et leur intérêt pour leur Fédération.

En détail  : 1861 suffrages s'exprimaient, 2 blancs et nuls.
La liste Poujol recueillait 1 212 voix
la liste Triol, 649.
Sur les 35 sièges à pourvoir au comité directeur
29 sièges vont à la liste Poujol
6 à celle de Triol.

 

Hadrien Poujol
le nouveau président de la FFCC

elections,ffcc,poujol,triol,course camarguaise

Passage de témoin entre Hadrien Poujol et Jacques Mailhan

Il était minuit passé, vendredi soir, quand les totaux des votes des licenciés de la FFCC pour élire leur nouveau comité directeur sont tombés. Les visages d’Hadrien Poujol et de ses co-listiers s’éclairaient alors d’un grand sourire au vu des chiffres annoncés. La victoire est belle donnant approbation du travail effectué par l’équipe en place. Le résultat laisse aussi la place à six élus de la liste de Nicolas Triol ce qui permettra au camp opposé de s’exprimer au sein de la nouvelle assemblée. Une belle satisfaction : la mobilisation importante des licenciés même si cela a créé un long embouteillage notamment sur le bureau de vote des clubs taurins du Gard menant le début du dépouillement à 22 h 30. 

« Certes cela a été un peu long, attaquait le président sortant Jacques Mailhan (qui reste N.2 de la liste élue, NDLR) mais je remercie tous ceux qui se sont déplacés. Je suis ravi que le monde de la bouvine se soit retrouvé, dans l’apaisement, le sérieux, la sérénité. Plus de 1 200 voix se sont portées sur Hadrien. Je suis sûr de ne pas m’être trompé quand je lui ai demandé de prendre la présidence. Il est jeune, il a des qualités... et une équipe compétente autour de lui. Je remercie aussi les manadiers qui ont voté en nombre pour cette équipe...».

Emu pour sa première prise de parole en tant que président, Hadrien Poujol a rappelé : « Jamais je n’aurais pensé, il y a quelques mois, en être là... Ma vie c’est les taureaux, je dois tout aux taureaux, aux organisateurs, au public... Aujourd’hui je veux m’investir pour la tauromachie et pour la FFCC... Maintenant arrêtons les chamailleries, parlons de course camarguaise et avançons. Travaillons tous ensemble ».
Adoubé par Jacques Mailhan, le néo dirigeant lui rendait un hommage sincère :
« Jacques, c’est toi qui nous a mené dans cette aventure, tu fais partie des grands hommes de la Camargue ».
Le manadier des Bernacles revenait sur l’année 2016 : « Malgré les difficultés, j’ai passé une année merveilleuse, j’ai découvert des gens, des talents... J’ai apporté mon expérience, Hadrien a su écouter les conseils.... et le nombre important de voix de notre liste conforte le bien fondé de notre travail. Il faut que nous continuions le travail des anciens pour le transmettre à nos enfants. Il y a un travail énorme à faire. Bien sûr on ne peut pas changer les règles de bases de la course camarguaise, c’est toujours l’affrontement d’un homme et d’un taureau, mais on peut évoluer, moderniser, attirer les jeunes générations...
A Hadrien de conclure : « C’est parti pour une aventure de 4 ans ».


MARTINE ALIAGA
Photos CHRISTIAN ITIER et M. A.

Nicolas Triol : "J'honorerai mon poste..." 

 

elections,ffcc,poujol,triol,course camarguaiseSi la campagne entre les deux listes est quelquefois monté en température par réseaux sociaux interposés, les votes, le dépouillement et l’annonce des résultats ont profité d’une bonne ambiance. Dans sa première prise de parole en tant que président, Hadrien Poujol a tendu la main à Nicolas Triol : « Nicolas, toi aussi tu t’es investi, même si on ne peut pas s’entendre sur tout, il y a du travail et on a besoin de tout le monde » le priant de s’exprimer à ses côtés. Ce dont le candidat perdant s’est acquitté : « Je félicite les vainqueurs et j’honorerai le poste qui m’est offert au comité directeur avec cinq de mes co-listiers. Je remercie mon équipe et j’essayerai de continuer du mieux possible notamment par la mise en place de projets... ».
Après la mobilisation, l’apaisement et le rassemblement, la FFCC est en ordre de marche.

Le décompte des voix

Par bureaux

N.1 : inscrits 838, votants 677, blancs et nuls 1, exprimés 676.Liste Poujol 412. Triol 264.

N.2 : inscrits 433, votants 369, blancs et nul 0, suffrages exprimés 369. Poujol 224. Triol 145.

N.3 : inscrits 311, votants 236, blancs et nuls 0, exprimés 236. Poujol 172. Triol 64.

N.4 : inscrits 520, votants 420, blancs et nuls 0, exprimés 420. Poujol 269. Triol 151.

N.5 : inscrits 191, votants 161, blancs et nuls 1, exprimés 160. Poujol 135. Triol 25.
Total : inscrits 2293, votants 1863, blancs et nuls 2, exprimés 1861. Poujol 1212.Triol 649.

Sièges au comité directeur : Poujol 29. Triol 6.

**********

AFFLUENCE

elections,ffcc,poujol,triol,course camarguaise

elections,ffcc,poujol,triol,course camarguaise

Dépouillement

elections,ffcc,poujol,triol,course camarguaise

Annonce des résultats

elections,ffcc,poujol,triol,course camarguaise

*****************