Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

13/03/2017

NACIOUN GARDIANO * Accampado *

Lundi 13 mars 2017

Ce dimanche, acampado à Frontignan

_DSC6874.JPGQuelque 600 adhérents de la Nacioun Gardiano sont attendus par Pierre Bouldoire, maire de Frontignan-La Peyrade, et Michel Cassagne président du CT Lou Senglié ce dimanche 19 mars. Car si la ville se situe aux limites du territoire ouest taurin, la fe di biou y est entretenue par des afeciouna militants.
Au programme : dés 9h30, accueil des participants au centre culturel François-Villon avec un café de bienvenue.
10h30, assemblée générale (acampado).

12h15, les participants en costume traditionnel, précèderont la roussataïo pour gagner la salle des Aires où leur sera offert l'apéritif.
A 14h, le traditionnel repas (sur inscription) prolongera la journée qui se terminera par une petite félibrée non moins traditionnelle.
 
Renseignements pratiques de cette journée sur le site de la Nacioun Gardiano où figurent également tout l'historique de la vénérable association : www.nacioun-gardiano.com
Cliquez
 
Infos : repas, 30€ par personne, chèque à l'ordre de Nacioun Gardiano (12€  menu enfant). Inscriptions sous forme nominative détaillée, accompagnées de vos coordonnées téléphoniques, à adresser impérativement avant le 15 mars 2017 dernier délai auprès de : 
Mme Maguelone Granchi, 1 lot d'Aou Fare, 30220 Saint-Laurent-d'Aigouze

11/03/2017

DECES

Jeudi 9 mars 2017

Denis Gouin et Jean-Louis Daniel
nous ont quittés

 

La grande faucheuse frappe tristement fort ces derniers temps dans les champs des afeciouna. Nous venons d'apprendre le décès de Denis Gouin à la suite d'une opération du genou qui ne laissait en rien présager une issue fatale de l'Istréen.
Cette disparition survient après celle, presque aussi brutale, de Jean-Louis Daniel, la semaine passée. Le Codognanais, père du chroniqueur Cyril Daniel, était membre du CT Les Enganes, du Trophée des Vaches cocardières et sympathisant de l'Amicale des chroniqueurs, tout comme Denis.

Ces deux grands amoureux des taureaux laissent leurs familles et leurs amis dans la peine et le désarroi. Nous leurs présentons nos plus sincères condoléances.

M. A.

Adieu grand Denis

décès,denis gouin,jean-louis daniel,courses camarguaisesDiscret mais toujours là quand on avait besoin de lui, Denis est un de ces personnages de la bouvine qui ne font pas de bruit mais qui comptent. Photographe, chroniqueur collaborant à La Marseillaise, fournisseur de crochets de raseteurs mais aussi aficionado du Toro-club Istréen, afeciouna - entre autres - au CT les Farfadets d'Eyguières , membre de l'Amicale des chroniqueurs et photographes de course camarguaise. Affable, il appréciait les moments simples entre amis, les relations sans tapage... Un vrai gentil est parti, sa grande silhouette longiligne restera dans nos mémoires tout autant que son empathie pour les gens et bêtes de Camargue et son amour de la Provence.

Ses obsèques se dérouleront lundi 13 mars, à Istres, église de la Saint-Famille.
A sa fille Françoise, son fils Pierre, l'Amicale des chroniqueurs et photographes présente ses bien sincères condoléances.

décès,denis gouin,jean-louis daniel,courses camarguaises

Lors d'une sortie de l'Amicale à la manade Gillet,
il partageait son savoir avec Guillaume

***************

 

10/03/2017

SAISON 2017

Vendredi 10 mars 2017

A Saint-Gilles
des efforts qualitatifs évidents

STGILLES  (3).JPG

De g. à droite : Ludivine Chagnoleau, Christophe Sevilla,
Hadrien Poujol, Eddy Valadier, Jean-Marc Soulas,
Joël Passemard et Benjamin Guidi

Eddy Valadier, maire, a donné le ton de cette présentation de l’année festive saint-gilloise : « Je suis fier de voir que nous avons redressé la barre en 3 ans. On a retrouvés des couleurs, le programme est riche même si c’est difficile au niveau des courses camarguaises ». A quoi Hadrien Poujol, président de la FFCC répondait (entre autres) : « Ne noircissont pas le tableau, c’est vrai que les arènes de Saint-Gilles sont difficiles à remplir mais il y a du bon boulot de fait ». Christophe Sevilla, adjoint aux festivités soulignait : « Il ne faut pas dissocier les mots tradition et passion », tandis que le représentant de la Métropole nîmoise (et FFCC), Jean-Marc Soulas, réitérait tout son soutien par des partenariats notamment avec Graines de Raseteurs.

Le jeune président du comité des fêtes, Benjamin Guidi présentait le programme : « Depuis 3 ans, on s’était fixé de dynamiser et de changer l’image de notre ville. Nous avons une belle augmentation de la fréquentation de nos événements et des courses. Avec le soutien de la municipalité, le dévouement et la passion de l’équipe et avec tous les acteurs, commerçants, jeunes, manadiers, etc., 2017 sera une année importante et ambitieuse». A Ludivine Chagnoleau, vice-présente de l’association des festivités, de détailler les journées des 29 et 30 avril, pour les 40 ans de la manade du Rousty.

Revenait à Joel Passemard, élu responsable des courses camarguaises, de lister les courses camarguaises : au Trophée des As, dimanche 30 avril, 1re journée de la Biche d’Or, Trophée Clavel-Médical, Souvenir Emile-Bilhau (Cortes, Peu Se, Verdoun, Camaï, Montesquieu, Moka, Jappeloup). Finale de la Biche d’Or et Trophée Clavel Médical le 27 août (Pirate, Lou Bari, Vincent, Galopin, Léo, Cerbère, lucky) et la grand course du 1er novembre, Trophée du Gland d'Or, Souvenir François-Fabre dont le casting dépendra en partie des bons taureaux de la saison. Raseteurs annoncés en alternance, Cadenas, Auzolle, Ayme, Favier, F. Martin, Poujol, Bouhargane, Aliaga, Benafitou, Marquis, etc. A l'Avenir, courses les 29 avril, 26 août, 29 octobre.

Premier rendez-vous aux arènes Emile-Bilhau le 29 avril.

MARTINE ALIAGA

SAISON 2017

le grau-du-roi,courses camarguaises

Vendredi 10 mars 2017

Au Grau-du-Roi,
grands spectacles annoncés

le grau-du-roi,courses camarguaises

 

Alors qu’à l’extérieur le vent déchaîné annulait l’abrivado des plages en noyant la plage, à la villa Parry, les présents se pressaient pour écouter le programme 2017 graulen. Le maire Robert Crauste, entouré de Lucien Topie, Hadrien Poujol, Vincent Ribera et Sabri Allouani, se félicitait "de la belle réussite des arènes avec de grandes dates et des spectacles de qualité qui participent à la notoriété du Grau, rappelant que "nous défendons et soutenons ardemment les traditions et nous ne diminuerons pas le nombre de jours de la fête votive". Saluant Hadrien Poujol, nouveau président de la FFCC : "C'est une grande fîerté d'accueillir un garçon qui fait face à ses responsabilités avec son équipe" et associant le chorégraphe Patrice Blanc à la réussite de la saison : "avec ses spectacles grandioses qui nous enchantent".

Vincent Ribera revenait sur la saison 2016 : « En 2016, il y a eu quatre courses à guichets fermés, la barre est haute mais nous avons travaillé tout l’hiver avec Sabri pour faire au moins aussi bien cette année ».

Neuf courses au Trophée des As où la Royale de Saumade clignote en lettres majuscules le 25 juin, et celle des Laurent le 4 juin. Des concours de manades relevés les 16, 30 avril, 14 juillet ; un 15 août mirobolant (Aramis, Trancardel, Lebrau, Scipion, Cupidon, Ajax, Marengo, Landié) et un Trophée de la Mer de grande envergure où la 1re journée (10 septembre) brille comme le phare de l’Espiguette (Trélus, Sugar, Cruchot, Mignon, Optimus, Greco, Jupiter).

Respect également pour les courses à l’Avenir avec une belle diveristé de taureaux et manades. Les dates : 9, 23 avril, 7 mai, les gratuites des 11, 12, 13 15 septembre plus les 16, 23 et 24 septembre. Les raseteurs invités sont à la hauteur des cartels taureaux... C’est simple, les meilleurs seront là en alternance.

Les abonnements sont ouverts, sus aux places !

MARTINE ALIAGA

Réservations :
tél. 04 66 51 12 12.

le grau-du-roi,courses camarguaises

*****************

 

06/03/2017

AIMARGUES * JOURNEE FANFONNE GUILLIERME *

aimargues,fanfonne guillierme,course camarguaise

Dimanche 5 mars 2017

Le bonheur du partage

La journée Fanfonne-Guillierme sonne le rassemblement des gens de bouvine. Pour rendre hommage à la célèbre manadière, pour se retrouver en ce début de saison, pour partager cette fe di biou qui se porte fièrement quel que soit l'âge et le degré d'implication : éleveur, cavalier (ière), Arlésienne,  groupe folklorique, raseteur...  élu, organisateur, photographe, chroniqueur ou simple spectateur.

aimargues,fanfonne guillierme,course camarguaiseEn ce premier dimanche de mars, toutes les routes de la fe mènent à Aimargues, berceau de la dame de Praviel. Les parkings, les rues, les places sont bondées. La bénédiction des chevaux est un corps à corps grouillant entre la place de l'église et la mairie où nombre de gardianou et gardianettes tiennent leur place, entre leurs aînés attentifs. Les mainteneurs sont là, les amazones sont là, les gardians et manadiers sont là... Filles et garçons réunis dans la même communion. La tradition est vivace, vivante, la transmission visible. L'abrivado fait passer le frisson entre les rangs serrés de spectateurs, la roussataïo enchante... L'acampado est chaleureuse.  La Reine d'Arles Mandy Graillon, le président FFCC Hadrien Poujol ou Thibaud Servière, président du comité des fêtes, témoignent de la prise de pouvoir de la jeunesse avec des discours engagés et sincères. Les élus et les aînés encadrent, soutiennent et parlent d'expérience... Cela fait un bien fou et augure d'une belle dynamique.

aimargues,fanfonne guillierme,course camarguaise

aimargues,fanfonne guillierme,course camarguaise

aimargues,fanfonne guillierme,course camarguaise

Les biou de Guillierme
parachèvent la journée

aimargues,fanfonne guillierme,course camarguaise

Bessoun met Ameraoui en danger

De toute leur jeunesse éclatante autour de leur aîné Bessoun (11ans), les bioù de la manade Guillierme ont parachevé cette belle journée de partage intergénérationnel. Dans les arènes bien garnies où le soleil joue à cache à cache avec quelques gouttes, les raseteurs ont pris des risques et du plaisir transmis aux gradins et la présidence récompense hommes et bêtes dans un Carmen général.

A droite, Cadenas (sort au 5e contusionné par Bessoun) avec Félix, Ameraoui, Montesinos, mène le bal tandis qu'à gauche Sanchez, Clarion, Robert, Brunel ne font pas de la figuration pour un rendu appréciable.

Lou Taï (7 ans) ouvre le bal avec générosité et multiplie les actions. Du placement, du cœur, de la générosité. Cadenas dans les cornes, puis Félix chauffent l'ambiance, Lou Taï accélère, enchaîne et frise les planches sans répit jusqu'à la 11e. Une très belle entame. 8 Carmen et retour.

Araire (6 ans) se montre plus brouillon mais, déterminé quand il se place, ses ripostes vont jusqu'à la limite. Ne lâche sa 1re ficelle que sur la trompette. 8 Carmen et retour.

aimargues,fanfonne guillierme,course camarguaise

Araire - Marc Sanchez

Antonio (6 ans) flotte un peu, ne se laisse pas manoeuvrer, les blancs le testent. Bonne série où il passe le mourre (Sanchez) et ne perd son 2e gland qu'à 8'40. Poursuite haletante après Cadenas. Se sort de l'emprise quand les hommes se font pressants, garde du mordant et ses ficelles. 5 Carmen et retour.

Avec expérience, Bessoun appuie au bon moment et se dédouble en finition. Dès la 30e seconde, il fait voltiger Cadenas et dans la foulée accroche Améraoui par le tee-shirt. Rapide et coupant le terrain, avec son placement décalé et ses accélérations en fin de raset, il accroît les difficultés. Tour à tour enfermés Félix, Ameraoui, Sanchez, Brunel s'en sortent juste. Grosse série pour finir et rentre une ficelle. 9 Carmen et retour.

aimargues,fanfonne guillierme,course camarguaise

Bessoun - Félix

Ameloun (6 ans). Cadenas sorti, Félix et Améraoui sont aux manettes. Ameloun se laisse distraire mais se montre tellement rapide sur les reprises qu'il surprend plusieurs fois les blancs. Tout « vert » et pétillant, il se fait finalement respecter après avoir donné des chaleurs à Sanchez. Rentre ses ficelles en musique.

Bornegre (7 ans). Attaqué plein pot, il veut répondre à tout, se chauffe, se cabre après Ameraoui et se livre dans de longs enchaînements. Trois actions où il se soulève après Ameraoui. Prend de l'envergure aux planches après Sanchez et termine avec beaucoup de cœur en s'escampant méchamment après Robert. 12'30 brillantes.8 Carmen et retour.

aimargues,fanfonne guillierme,course camarguaise

Bornegre - Ameraoui

MARTINE ALIAGA
Photos CHRISTIAN ITIER et M.A.

Entrée : ¾ d'arène. Organisateur : comité des fêtes. Président de course: Aurélien Laget. Raseteurs à droite : Cadenas, Félix, Montesinos, Ameraoui. Gauchers : Sanchez, Clarion, Robert, Brunel. Tourneurs : Khaled, Arnel, A. Perez.

 

03/03/2017

BEAUCAIRE * SAISON 2017 *

Vendredi 3 mars 2017

Enthousiasme et espoirs

beaucaire,palme d'or,course camarguaiseSurfant sur une excellente saison 2016, les organisateurs beaucairois et les élus ont reçu un très bon accueil des spectateurs qui ont rempli la salle du casino municipal. Maurice Mouret, adjoint aux courses camarguaises, s’est félicité « du renouveau des arènes beaucaires qui en avaient bien besoin », rappelant l’engouement de la Palme d’Or 2016 et les portes fermées bien avant l’heure pour la finale. Julien Sanchez, maire, salue le nouveau président fédéral et rappelle l’investissement municipal « pour que les courses camarguaises soient à la hauteur de Beaucaire, annonçant également la création d’une école taurine municipale... Nous sommes attachés à notre identité et à notre passion et défendons les traditions...»

Place à Daniel Siméon pour rentrer dans le vif du sujet, la programmation 2017. Avec un enthousiasme jamais démenti, l’organisateur a livré quelques-unes de ses visions : « La course camarguaise c’est de la tauromachie, ce n’est pas de la comptabilité... Pour un raseteur, c’est mourir tous les jours, soit s’investir à chaque instant, ressortir vivant mais glorieux... La course camarguaise c’est un sacerdoce et c’est un bonheur lorsque ça fonctionne, et il faut que ça fonctionne tous les dimanches...». Se tournant vers Hadrien Poujol : «Il y a un nouveau président à la FFCC et c’est de l’espoir. Un homme jeune avec la sagesse d’un homme et la jeunesse pour tout changer. La course camarguaise est à un tournant, il ne faut pas le rater... ».

Enthousiasme qui se retrouve dans les courses du Muguet d’Or où « il faut de la verdeur, de la nouveauté dans les taureaux et où les jeunes raseteurs et les plus expérimentés devront se mettre au diapason », annonçant des hommages à Philippe Cuillé, Jean Lafont, à la manade Nicollin... et précisant, avec Jacky Siméon : « pour Le Muguet, le cercle sera tracé et les points de bonification payés ».

La Palme d’Or

Quant à la Palme, la barre est haute. Le défi sera relevée par Boer, Maquisard, Trancardel, Ulmet, Arlésien, Greco, Jupiter, le 16 juillet. Aramis Lebrau, Mignon, Optimus, Cupidon, Marquis, le 23 juillet. La finale a été repensée avec un côté plus spectaculaire (Vincent, Galopin, Chico, Laos, Mustang, Margasse, Pino). A noter, la présentation de Ratis pour ses adieux, associée à la dernière saison d’un de ses principaux adversaires Hadrien Poujol... Côté raseteurs, les meilleurs bien sûr et d’ailleurs pour laisser toute place à la compétition, inversement à 2016, il n’y aura pas de points de bonification, seuls seront comptés les attributs levés mais peut-être un Trophée pour le Raset d’Or sera-t-il mis en place pour valloriser le travail du raseteur... Restent la Palme d’Argent (jeudi 27 juillet) et le Marius-Gardiol (29 octobre) pour lequel une belle affiche est en préparation avec, entre autres, Mignon.

Sur le papier, la saison beaucairoise pavoise, reste à passer l’épreuve de la piste, mais bardés d’espoirs et d’enthousiasme, les afeciouna y croient. Rendez-vous le 9 avril.

MARTINE ALIAGA
Texte et photos

beaucaire,palme d'or,course camarguaise

Le président FFCC Hadrien Poujol
a prôné le rassemblement au sein d'une Fédération forte
***************

 

20/02/2017

COURSES AU PLAN

A Bellegarde, dimanche 19 février 2017

Des jeunes et des taureaux... 

Reportage photos de Georges Martin

Chaud... Chaud !

BELLEGARDE2PHGM.jpg

BELLEGARDE3PHGM.jpg

BELLEGARDE4PHGM.jpg

BELLEGARDE5PHGM.jpg

BELLEGARDE6PHGM.jpg

BELLEGARDE7PHGM.jpg

BELLEGARDE8PHGM.jpg

BELLEGARDE9PHGM.jpg

Manades Les Baumelles, Tommy, La Galère

*****************

18/02/2017

FFCC *ELECTIONS*

Samedi 18 février 2017

La liste d'Hadrien Poujol
en tête des suffrages

elections,ffcc,poujol,triol,course camarguaiseLa liste menée par Hadrien Poujol a remporté 65% des suffrages, celle de Nicolas Triol 35.
Le nombre de votants - 1863 sur 2293 inscrits - montre la mobilisation des acteurs de la course camarguaise et leur intérêt pour leur Fédération.

En détail  : 1861 suffrages s'exprimaient, 2 blancs et nuls.
La liste Poujol recueillait 1 212 voix
la liste Triol, 649.
Sur les 35 sièges à pourvoir au comité directeur
29 sièges vont à la liste Poujol
6 à celle de Triol.

 

Hadrien Poujol
le nouveau président de la FFCC

elections,ffcc,poujol,triol,course camarguaise

Passage de témoin entre Hadrien Poujol et Jacques Mailhan

Il était minuit passé, vendredi soir, quand les totaux des votes des licenciés de la FFCC pour élire leur nouveau comité directeur sont tombés. Les visages d’Hadrien Poujol et de ses co-listiers s’éclairaient alors d’un grand sourire au vu des chiffres annoncés. La victoire est belle donnant approbation du travail effectué par l’équipe en place. Le résultat laisse aussi la place à six élus de la liste de Nicolas Triol ce qui permettra au camp opposé de s’exprimer au sein de la nouvelle assemblée. Une belle satisfaction : la mobilisation importante des licenciés même si cela a créé un long embouteillage notamment sur le bureau de vote des clubs taurins du Gard menant le début du dépouillement à 22 h 30. 

« Certes cela a été un peu long, attaquait le président sortant Jacques Mailhan (qui reste N.2 de la liste élue, NDLR) mais je remercie tous ceux qui se sont déplacés. Je suis ravi que le monde de la bouvine se soit retrouvé, dans l’apaisement, le sérieux, la sérénité. Plus de 1 200 voix se sont portées sur Hadrien. Je suis sûr de ne pas m’être trompé quand je lui ai demandé de prendre la présidence. Il est jeune, il a des qualités... et une équipe compétente autour de lui. Je remercie aussi les manadiers qui ont voté en nombre pour cette équipe...».

Emu pour sa première prise de parole en tant que président, Hadrien Poujol a rappelé : « Jamais je n’aurais pensé, il y a quelques mois, en être là... Ma vie c’est les taureaux, je dois tout aux taureaux, aux organisateurs, au public... Aujourd’hui je veux m’investir pour la tauromachie et pour la FFCC... Maintenant arrêtons les chamailleries, parlons de course camarguaise et avançons. Travaillons tous ensemble ».
Adoubé par Jacques Mailhan, le néo dirigeant lui rendait un hommage sincère :
« Jacques, c’est toi qui nous a mené dans cette aventure, tu fais partie des grands hommes de la Camargue ».
Le manadier des Bernacles revenait sur l’année 2016 : « Malgré les difficultés, j’ai passé une année merveilleuse, j’ai découvert des gens, des talents... J’ai apporté mon expérience, Hadrien a su écouter les conseils.... et le nombre important de voix de notre liste conforte le bien fondé de notre travail. Il faut que nous continuions le travail des anciens pour le transmettre à nos enfants. Il y a un travail énorme à faire. Bien sûr on ne peut pas changer les règles de bases de la course camarguaise, c’est toujours l’affrontement d’un homme et d’un taureau, mais on peut évoluer, moderniser, attirer les jeunes générations...
A Hadrien de conclure : « C’est parti pour une aventure de 4 ans ».


MARTINE ALIAGA
Photos CHRISTIAN ITIER et M. A.

Nicolas Triol : "J'honorerai mon poste..." 

 

elections,ffcc,poujol,triol,course camarguaiseSi la campagne entre les deux listes est quelquefois monté en température par réseaux sociaux interposés, les votes, le dépouillement et l’annonce des résultats ont profité d’une bonne ambiance. Dans sa première prise de parole en tant que président, Hadrien Poujol a tendu la main à Nicolas Triol : « Nicolas, toi aussi tu t’es investi, même si on ne peut pas s’entendre sur tout, il y a du travail et on a besoin de tout le monde » le priant de s’exprimer à ses côtés. Ce dont le candidat perdant s’est acquitté : « Je félicite les vainqueurs et j’honorerai le poste qui m’est offert au comité directeur avec cinq de mes co-listiers. Je remercie mon équipe et j’essayerai de continuer du mieux possible notamment par la mise en place de projets... ».
Après la mobilisation, l’apaisement et le rassemblement, la FFCC est en ordre de marche.

Le décompte des voix

Par bureaux

N.1 : inscrits 838, votants 677, blancs et nuls 1, exprimés 676.Liste Poujol 412. Triol 264.

N.2 : inscrits 433, votants 369, blancs et nul 0, suffrages exprimés 369. Poujol 224. Triol 145.

N.3 : inscrits 311, votants 236, blancs et nuls 0, exprimés 236. Poujol 172. Triol 64.

N.4 : inscrits 520, votants 420, blancs et nuls 0, exprimés 420. Poujol 269. Triol 151.

N.5 : inscrits 191, votants 161, blancs et nuls 1, exprimés 160. Poujol 135. Triol 25.
Total : inscrits 2293, votants 1863, blancs et nuls 2, exprimés 1861. Poujol 1212.Triol 649.

Sièges au comité directeur : Poujol 29. Triol 6.

**********

AFFLUENCE

elections,ffcc,poujol,triol,course camarguaise

elections,ffcc,poujol,triol,course camarguaise

Dépouillement

elections,ffcc,poujol,triol,course camarguaise

Annonce des résultats

elections,ffcc,poujol,triol,course camarguaise

*****************

 

17/02/2017

DECES

Vendredi 17 février 2017

Philippe Cuillé n'est plus

PHILIPPE CUILLE.JPG

Photo Christian Itier

Le 28 janvier dernier à Méjanes, Philippe Cuillé recevait des mains du président Dominique Perron, le prix Corrida Sud-Est de l’UCTPR qui récompensait le bétail de sa ganaderia. Hier matin, c’est avec stupeur que l’on apprenait son décès au terme d’une maladie fulgurante. L’aficion porte le deuil de cet homme de passion. Cocardiers camarguais ou toros de corrida, Philippe en avait fait le socle de sa vie. D’abord manadier en créant avec ses frères et sœur la manade Cuillé en 1970, puis ganadero et, dans le même temps, dirigeant les arènes du Grau-du-Roi, Les Saintes-Maries, Alès, Lunel...
Les obsèques se dérouleront à l’église de Générac, samedi 18 février, à 10 h 30. Selon sa volonté, il n’y aura ni fleur ni couronne mais la possibilité de faire un don à l’association Imagine for Margo qui aide les enfants atteints de leucémie.
Midi Libre et le Trophée Taurin présentent à la famille Cuillé leurs plus sincères condoléances.

16/02/2017

FFCC *communiqué*

Jeudi 16 février 2017

Communiqué

Lundi 13/02/2017, le Comité directeur de la FFCC s’est réuni au siège de l’association avec pour ordre du jour l’arrêté des comptes de la fédération au 31/12/2016.  

Le président de séance rappelle en préambule les efforts financiers accomplis par tous les licenciés, preuve d’une ferme volonté de faire face aux difficultés.  Ces efforts conjugués à la refonte des forfaits petites et grandes arènes ont permis une augmentation des ressources propres de + 80 K€.  Le montant des recettes d’exploitation après prise en compte des subventions d’exploitation s’élève à 270 K€.

Pour la même période le total des charges d’exploitation s’élève à 204 K€ en baisse de 50 K€. Cette baisse s’explique essentiellement par le non remplacement du DTN sur l’exercice 2016 afin de permettre un redressement des finances dans les plus brefs délais.

L’objectif que c’était fixé le comité directeur,  de redonner à la fédération une autonomie financière et une capacité financière suffisante pour entreprendre des projets structurants et d’avenir, hors subventions exceptionnelles, est atteint.

Grace à la mobilisation de l’ensemble des acteurs et à l’écoute attentive des collectivités, le montant des subventions exceptionnelles a dépassé toutes les espérances pour atteindre la somme de 231 K€.

Le résultat de l’exercice s’élève à 285 K€. Ce résultat permet la reconstitution des fonds propres de la fédération, il est le gage d’une gestion saine et permet après avoir frôlé la catastrophe financière un avenir aux perspectives prometteuses.

La trésorerie de la fédération au 31/12/2016 s’élève à la somme de 143 K€. Ce qui constitue une trésorerie légitime pour financer les charges à venir.

 Le président de séance remercie l’ensemble des acteurs ayants contribués à ce résultat. Le travail ne fait que commencer et les projets novateurs ne manquent pas. La mobilisation de tous reste nécessaire, pour stabiliser la fédération et construire l’avenir de notre course camarguaise.

Florence Clauzel, trésorière fédérale
Christian Begout, expert-comptable

02/02/2017

LANSARGUES *ECOLE DE RASETEURS*

Paru sur le blog Lansargues Info de Fred
(http://lansargues-info.blogs.midilibre.com/).

INFO EXPRESS: RÉOUVERTURE PROCHAINE DE L'ECOLE TAURINE DE LANSARGUES ! 

A l' initiative de Michel Martin, accompagné d'anciens raseteurs et tourneurs lansarguois, a été décidé la ré-ouverture de l'école taurine de Lansargues.

C'est une nouvelle d'autant plus réjouissante que Lansargues a toujours eu une représentation importante au sein de la course camarguaise, notamment au sein des raseteurs, de Roger César à Tristan Castell, en passant par Michel Martin, Eric et Victor Jourdan,  ou plus près de nous Benji  Valette, Nicolas Noguera, Folco Plaza...

Cette excellentissime nouvelle ne pourra que conforter la devise de notre village : "Tan que viouren, de biouau auouren".

Les inscriptions se font auprès de
Michel MARTIN, tél. 06.11.66.11.58
ou Nicolas NOGUERA, tél.06.15.19.57.17

20/01/2017

CASTRIES *FILMS*

Ce samedi 21 et dimanche 22 janvier 2017

Les cultures taurines
en images

 

castries,festival films,courses camarguaisesTop départ pour la 9e édition du Festival des rencontres de cultures taurines de Castries ce samedi à partir de 14h. Le CT Le Trident et Aqueduc Vidéo de Jean Roumajon perpétuent ce sympathique rendez-vous de ce début d'année qui conjugue plaisir des images et reprise de contacts entre gens de taureaux. Bouvine et corrida, Sud-Est, Sud-Ouest et Espagne réunis dans une même passion. Mise en valeur des traditions, des terroirs, des pratiques sportives et artistiques... transcendée par les vidéastes et les photographes aiguillonnés par les différents concours, le tout dans la bonne humeur et une ambiance très familiale. C'est la couleur propre à ce Festival.

 

LES PROJECTIONS AU PROGRAMME

Samedi 21 janvier

A partir de 14h15. Fêtes et traditions d'Hervé Thollon. Moi le taureau de Jean-Pierre Camargue. Taureau d'exception de José Vidal. La Passion l'emporte de Vidéo Hardian. Feria dans le Sud-Ouest de christian itier. La Revanche de Benjamin Alcon. Lou Simbeu de Laure Valentin. Le Charroi des Oives de Bernard Porras. Cadenas dans l'action de Jean Roumajon. Entraîneur et vacher d'Eric Dubois. Chanat de Jérémy Serrano et Nigues. Sur ma vie de Benjamin Alcon. Mayoral de Colette et Jean-Louis Martel. El Maestro de Michel Naval.

A partir de 21h15, Lourdes de Christian Itier. Le Toril d'alain Berrizi. Kisoa de Claire Boujard. Coeur de Castareno de Maurice Daussant. Passion de Torero de Jean roumajon. Coupo Santo du Club-Photo de Baillargues. Cultures taurines dans le monde de JR.

Dimanche 22 janvier

A partir de 10h. Pèlerinage des gardians de Jean Roumajon. Joachim Cadenas dans l'action de Jean Roumajon. Cultures taurines dans le monde de JR.

A partir de 14h15. Cadenas dans l'action de Jean Roumajon. Maxime Favier de passionné de Jean Roumajon. Merci Sabri et les Seigneurs camarguais de Benjamin Alcon. La saga des Félix de Jean Roumajon. Jan Matieu de Roger-Pierre Auguste. Une statue pour Garlan de Jean Roumajon. Le bonheur est dans le pré de Jean Rouamjon. Jérémy Aliaga, raseteur par passion de Jean Roumajon.

Annonce du palmarès, remise des prix, Coupo Santo interprétée par Régine pascal. Apéritif de clôture offert par la municipalité.

Bande annonce : https://youtu.be/kJVLRHBhX0o

01/01/2017

VOEUX 2017

IMG_6711.JPG

12:24 Publié dans ACTU-BOUVINE | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : voeux

24/11/2016

SAINT-LAURENT-D'AIGOUZE *Jubilé*

Samedi 19 novembre 2016

Avec Denis Labrousse
les copains d'abord

BLOGLABROUSSE.jpg

«Que l'on soit petit raseteur ou grand, c’est la passion qui nous anime», résumera Hadrien Poujol au terme de cet après-midi automnal à Saint-Laurent-d’Aigouze où Denis Labrousse faisait son jubilé. Et c’est bien de passion dont il a été question, en piste ou sur les gradins d’ailleurs, autour de l’ancien raseteur et tourneur qui bouclait en ce samedi, plus de trente ans passés en piste. D’abord une capelado de rêve, ratissant large des années 70 à 2000 avec les anciens très anciens, les anciens plus récents, les nouveaux anciens, plus quelques raseteurs actuels et jeunes pousses. Une capelado pour saluer un homme qui, s’il n’a pas trusté les attributs et les trophées, a accompagné avec ferveur en tant que tourneur nombre de tenues blanches dont Cédric Miralles, Lahcène Outarka ou Hadrien Poujol, tous présents. Une capelado en guise de transmission aussi, faisant raseter côte à côte Hadrien, Joachim, Mathis, sous les yeux de Christian Chomel, en tribune… Cela a du sens.
En piste, les sourires étaient affichés et les plaisanteries amicales descendaient de la présidence tenue avec allegria par Philippe Gibert et plus tard Gérard Muscat. Un seul mot d’ordre se faire plaisir entre amis pour que la der de Denis soit une belle fête et reste un joli souvenir.
Et dès le premier des taureaux menés par Renaud Vinuesa pour les raseteurs en activités, la passion prenait le pas et chacun de se ruer sur les attributs. Joachim Cadenas, Hadrien Poujol, Julien Ouffe, Mathis Meseguer, Sofiane Benamar et tous les autres… La toute jeune génération se faisant déjà remarquer, Denis se démultipliant pour tenir le rythme. Mais c’est bien avec les “jeunes anciens” que l’ambiance s’est débridée. Comme toujours, les figures artistiques se faisaient des plus compliquées, les rires accompagnant les plus téméraires. A l’applaudimètre, Denis Labrousse pour quelques passes acrobatiques ou encore Patrick Laurent, Morade, Khaled, Christophe Triol… et quelques cascades de Rudolph Zerti ou Outarka… Quand au dernier taureau, nommé prémonitoirement à la grande soirée prévue en suivant, Churrascaia, ce sont de drôles d’attributs que Denis a été largement invité à lever. Ce qui lui a valu, pris dans les dentelles, certainement le plus grand coup de barrière de sa carrière. Magnifique jusqu’au bout Denis ! Et avec le sourire toujours!
Cadeaux, petits discours, embrassades, et au moment de l’au revoir, l’émotion qui gagne et étrangle le dernier mot «Merci à tous!»

Texte et photos
MARTINE ALIAGA

17/11/2016

RECOMPENSES

Mardi 15 novembre 2016

La soirée du Trophée 3M
à Saint-Georges-d’Orques

BLOG3MPHCI.jpg


«Donner du sens aux traditions et aux sports locaux, mettre en valeur la course camarguaise dans les villes et villages de la Métropole», s’est exprimé Philippe Saurel, maire de Montpellier et président de la Métropole; «Valoriser le beau geste, l’investissement des raseteurs, mettre en valeur les cocardiers et le travail des organisateurs», insistait Jean-Luc Meissonnier, maire de Baillargues et vice-président de la Métropole...
«Et montrer tout ce qui nous attache aux taureaux et l’aficion autour de Montpellier... », rajoutait Jacques Mailhan, président de la FFCC et des manadiers de la Raço di biòu. Voilà les objectifs de ce Trophée Montpellier, Métropole, Méditerranée, doté de subventions motivantes et dont la 2e édition trouvait son terme mardi dernier à Saint-Georges-d’Orques sous les projecteurs du plateau de TV Sud.
En présence d’un important contingent de manadiers, raseteurs, organisateurs, élus, les vainqueurs de chaque course ont eu droit à un passage sur le plateau animé par Patrick Mallet et Jacky Siméon, pour au final, déterminer les podiums: soit pour les raseteurs 1er, François Martin; 2e, Ziko Katif; 3e, Jérémy Aliaga; pour les manades, Le Ternen se détache avec 2 victoires (Muiron et Quintilien), les sept autres se partageant la 2e place. Quant aux capelado «culturellement enrichissante», dira Jean-Luc Meissonnier, si les efforts de tous les organisateurs sont à souligner, la Section taurine de Villeneuve prend une méritée première place, suivie par le CT Le Trident de Saint-Georges-d’Orques et la Régie municipale de Pérols.
Après le succès des deux premières éditions, Le “3 M” est d’ores et déjà reprogrammé pour 2017.


M. A.
Photos C. I.


SAVOIR

DSC_3874.JPG* Les neuf courses du Trophée 3 M
Saint-Geniès des Mourgues : vainqueurs Attila de Paulin et François Martin.
Castries, Geolier de Lagarde et F. Martin.
Le Crès, Burano de L’Aurore et F. Martin. Baillargues, Muiron du Ternen et F. Martin.
Pérols, Artalet de Laurent et Ziko Katif.
Saint-Georges, Quintilien du Ternen et Katif.
Lattes, Gaudi de Chaballier et F. Martin.
Villeneuve-lès-Maguelone, Pinot des Baumelles et Katif.
Vendargues, Pescaïre de Rambier et Jérémy Aliaga.


* Les diffusions de l’émission sur TV SUD
Ce samedi 19/11 à 18 h 30 sur TV Sud Camargue Cévennes.
Rediffusions toutes antennes : samedi 19/11, 21 h ; dimanche 20/11, 1 h, 5 h, 8 h, 10 h, 12 h ; mercredi 23/11, 11 h ; jeudi 24/11, 12 h ; samedi 26/11, 11 h.

DSC_3835.JPG

**************

05/11/2016

SAINT REMY DE PROVENCE

  **** SAINT REMY DE PROVENCE**** 

ADIEUX d'ESTRELLOUN

                                  COURSE ANNULEE CAUSE INTEMPÉRIES

14900578_1229382297081917_4527464160313396210_n.jpg

Etat de la piste ce matin - Photo Club Taurin Des Alpilles

 

04/11/2016

BEAUCAIRE

Trophée Marius-Gardiol, dimanche 6 novembre 2016

Parachever une brillante saison

beaucaire,trophée marius-gardiol,course camarguaiseL’automne installé et la fin de saison arrivant ne font pas oublier le pétillant du Muguet d’Or printanier ni la fièvre de la Palme estivale.
Daniel Siméon à la tête de la Régie municipale organisatrice ne s’en cache pas : « C’est un bonheur que d’être là ! Je suis épaté du résultat des courses, de l’ambiance, de l’enthousiasme du public ». Et l’heureux organisateur de lister les motifs du succès: « Finalement cette piste à la réputation difficile pour les taureaux s’est révélée brillante grâce au talent des raseteurs. En premier Cadenas, bien sûr, qui, là plus qu’ailleurs peut-être, a aidé les taureaux mais il ne faut pas oublier Zekraoui, Favier... ou Rassir en début de saison. Ils ont offert du grand spectacle ».

beaucaire,trophée marius-gardiol,course camarguaiseSpectacle avec des barricadiers qui, aux trousses d’hommes entreprenants, ont exprimé toute leur fougue. Spectacle aussi, différent certes mais ô combien exigeant, avec des cocardiers qui, face à des raseteurs guerriers, ont gagné de haute lutte, le respect... A la clé, le public profite de toute la gamme de l’art taurin et des émotions qu’il procure.

« Une saison positive, reprend l’organisateur, qui a enregistré plus de
3000 spectateurs les deux dimanches de la Palme et “joué à guichets fermés” à la finale du lundi ».
Pour clôturer ce bel épisode 2016, le Trophée Marius-Gardiol se tourne vers « l’horizon 2017, avec quelques-uns des cocardiers qui pourraient prendre les premières places demain dans leurs élevages respectifs ». Soit dans l’ordre de sortie : Miro de Blanc-Espelly, Guichou de Navarro, Léo de Raynaud, Mustang de Cuillé, Artalet de Laurent, Marquis de Ricard et Courejau de Blatière-Bessac.

En blanc, bien sûr Joachim Cadenas « qui fait un bien fou aux taureaux, au public, à la course camarguaise en général et qui motive ses compagnons de piste ». A ses côtés, Zekraoui, M. Favier, Bouhargane, F. Martin, Allam et Dunan.
Rendez-vous ce dimanche, aux arènes Paul-Laurent, pour, avec ces hommes et ces taureaux-là, clôturer la saison sur de belles images.


MARTINE ALIAGA


Dimanche 6 novembre, 15 h, 11€

11/10/2016

ALES *FINALE DU TROPHEE DES RASETEURS*

logo TT2.jpg

ALES
Finale du Trophée des Raseteurs
 
Annulée pour cause de mauvais temps
le 1er octobre, la finale du
Trophée des Raseteurs se déroulera à
Alès, samedi 22 octobre
14h30, 11€
L’affiche des cocardiers a été modifiée
Mouret de Fournier
Fétiche du Joncas
Castellas de Fabre-Mailhan
Camaï de La Vidourlenque
Triton de Plo
Trancardel de Bon
Milhaudois de Lagarde
 
Et les dix premiers raseteurs du groupe 2. 
Réservations : 06 18 48 60 48.

 

20/09/2016

SOMMIERES ECOLE DE RASETEURS

SOMMIERESECOLE.jpg

Ce samedi 24 septembre
16h30, 5€
FINALE DE L'ÉCOLE DE RASETEURS DE SOMMIERES
concours de 6 manades

FRELON de THIBAUD - RESCAPA de LANGLADE
 MILAN de BRESTALOU - MIRILLON de SYLVEREAL
 ISARD de MERMOUX - CENTURION du PANTAI
Remise des prix en piste

13/09/2016

LE GRAU-DU-ROI

Mardi 13 septembre 12016
 
Hier au Grau-du-Roi
 
GDRNAIMBRENUS.jpg15h, 15h30 aux vestiaires du Grau-du-Roi. Il manque cinq raseteurs sur les huit invités pour cette course comptant pour le Trophée de l’Avenir débutant à 16h... Absents et injoignables au téléphone... Vincent Ribera, l’organisateur, et Sabri Allouani en charge des courses camarguaises, ne décolèrent pas: «On ne comprend pas... Sans prévenir à l’avance et sans répondre au téléphone, ils nous mettent devant le fait accompli, nous laissant dans l’impossibilité de pallier à ces défections et d’assurer leur remplacement. C’est un manque total de respect pour le public et la direction des arènes.»
Alors que les gradins sont bien remplis pour cette première course gratuite de la fête, trois des raseteurs prévus et Nicolas Oleskevich qui, étant présent, a été requis, ont assuré leur place.
«Demain (aujourd’hui mardi, NDLR), pour le concours de manades à l’Avenir, reprend Vincent Ribera, il y aura huit raseteurs et peut-être neuf à la capelado, je m’y engage, nous allons faire appel à des garçons fiables et sérieux».
 
MARTINE ALIAGA
Aujourd'hui, mardi 13 septembre
16 h, entrée gratuite
Raynaud : COCOGNON - Les Baumelles : SOUVIGNARGUAIS - Blatière-Bessac : DINGO - Hervas : EPSILON - Rouquette : MELGUEIL - Paulin : ATTILA - Daumas : ARROGANT (hp)
Raseteurs : Soler, Marignan, Vic, Oufdfil, Zekraoui, Errik, Bernard, Méric.