Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

06/05/2008

MONTVERT AU REPOS...

3ccda301e100c7533a72eb13f6fe8e9f.jpg
MONTVERT

 

Repos forcé pour MONTVERT le cocardier vedette de la manade du Brestalou. Suite au réveil d'une ancienne blessure aux vertèbres, le taureau de la manade du Brestalou sera absent des pistes pour six semaines au moins.
Il sera donc absent du concours Lunellois, du Lundi de Pentecôte. Il sera bien difficile aux organisateurs de trouver un remplaçant de même niveau !

◄Info de dernière minute ce sera DUC de Lautier►

Luc PERO

01/05/2008

JEUDI 8 MAI A SAINT-GILLES

5024fce8f4dca838cc477f04ba397310.jpg
LE REDOUTÉ ET DANGEREUX FOREST

2f0f4533822816eb6a755e127789b5c5.jpg
Accochage et blessure pour P. Siméon le 9-09-2007

22/04/2008

DECES DE MAURICE RINALDI

1634e3aab321db91be38a8ae772477e9.jpg
be66a613517d43515cd1db7f39e604c8.jpg

05/04/2008

FELIX CASTRO NOUS A QUITTES...

 

fa33a6241fa93f86a30ca355cea1ade5.jpgPapé Castro n'est plus. Félix, père de Patrick Castro et grand-père de Laurent Castro (joueur de football) s'est éteint aujourd'hui à l'âge de 79 ans. Ancien raseteur à la carrière fort honorable, il était devenu le tourneur de son fils Patrick. Ses obsèques auront lieu Vendredi à 11 heures dans son village d'Aigues-Vives.

 

 

************

L' ADIEU A " PAPÉ CASTRO "

9779c327fccff4a6940e22e3847eb3a2.jpg
4f3c7e3ab598fa176339909dfc231260.jpg
90199064f99770544f150d99c48f6d8c.jpg

31/03/2008

CARTON JAUNE POUR L'AMI DES RASETEURS

A REDESSAN DIMANCHE
a7f69a4670c16c880db45d9cc93a3aff.jpg

Dans la continuité de la grosse action de VALMONT sur Gros, Michel Mathieu " l'ami des raseteurs alors en contre piste s'envoie précipitament en piste pour échapper au cocardier fonçant dans le pourtour et retombe lourdement dans la piste... Plus de peur que de mal mais attention... Ceci est un avertissement gratuit Michel !
Photo Luc PERO

05/03/2008

PALAVAS-LES-FLOTS

LA FERIA DE LA MER ET LA FINALE DU TROPHEE DE L'AVENIR

d9b592f5883d8d3213ee51cc59a54ae5.jpgLors d’un week-end très taurin, la semaine dernière, les organisateurs palavasiens ont dévoilé le programme de la Feria de la Mer 2008 (25 au 30 avril et 1er au 4 mai), toujours avec le souci de présenter toutes les tauromachies, en plus des Espagnols et Camarguais, les Landais débarqueront en 2008 à Palavas pour une journée du Sud-Est, le 3 mai. Si les affiches des corridas présentées par Robert Margé sollicitent les meilleurs de la discipline, les courses camarguaises – avec Sabri Allouani aux commandes – ne sont pas en reste. Sont annoncés: le 27 avril, Voltigeur (Vitou), Vidourlen (Mermoux), Petit Lou (Chaballier), Co Blanco et Condor (Lautier), Caïman (Margé), Faucon (Nicollin) et le 4 mai, Figaro (Margé), Sauron (Mailhan), Lebrau (Plo), Chanéac (Chaballier), Rodin (Les Baumelles), Mathis (Lautier) et Eva (Ricard). En alternance, Allouani, Villard, Outarka, Moutet, Marquier, Clarion, Jourdan, Martinez, Ouffe, Martin-cocher, Oleskevich et Jockin seront sollicités.
7f90696048e52ab00232bf071c025612.jpgLe scoop de la soirée était annoncé par Vincent Ribera : longtemps désirée, la finale du Trophée de l’Avenir, le 5 octobre, venait de tomber dans l’escarcelle palavasienne. Une piste idéale pour la course camarguaise, un nombre suffisant de places, une ville-station balnéaire attrayante pour passer la journée, Palavas-les-Flots voit tous ses atouts récompensés.
Les aficionados et les organisateurs espèrent énormément en cette programmation gardant en mémoire la course historique du 6 mai 2007 où pour la première fois les portes des arènes ont été fermées avant le début d’une course qui restera dans les annales notamment grâce au trio Mathis-Allouani-Villard. Ils seront tous les trois à Palavas en 2008.

Martine ALIAGA

TROPHEE OVATION

Vendredi 29 février à la Manade Didelot 

CHRISTOPHE CLARION
MIS A L'HONNEUR PAR LA MARSEILLAISE

b6e56af4978ad3f9a9cd4db791a41444.jpgC’est à Bellegarde chez le manadier Daniel Didelot que s’étaient donné rendez-vous les aficionados des deux cultures tauromachiques (corrida et course camarguaise) pour la remise du trophée Ovation La Marseillaise. Une foule importante remplissait la superbe salle de la manade devise rouge, blanc, noir et rouge. Plus de deux cents personnes d’horizons taurins différents afin de fêter les récipiendaires de l’année écoulée. En présence de Roland Villalonga patron de la chronique taurine La Marseillaise, de Dominique Perron, président de l’union des clubs taurins Paul Ricard, d’Henri Itier, président de la Fédération de la Course Camarguaise et divers présidents d’associations, de clubs taurins, d’élus pouvait alors commencer la remise.
7ab09f622f47f914066ff4d2b45d985c.jpgC’est d’abord René Chavanieu aficionado accompli qui recevait du haut de ses 85 ans (qu’il ne fait pas) le trophée Relan Paguito. Puis place au 26e Trophée Ovation catégorie corrida remis à Robert Margé par Thierry Ripoll chroniqueur à La Marseillaise accompagné d’un film vidéo de Jean Roumajon tourné au domaine des Monteilles. Un Robert Margé comblé par cette reconnaissance du milieu taurin qui dédiait ce trophée à sa femme, son fils et son gendre. 
2747569fba0099bbde13ce5f42288f56.jpgEnfin la remise du 20e Trophée Ovation course camarguaise était remis par André Chamand chef de chronique La Marseillaise au jeune raseteur Christophe Clarion très honoré de cette distinction. Un film vidéo de Jean Roumajon sur la finale du Trophée de l'Avenir à Châteaurenard venait clôturer la remise avant que tous les acteurs ne se tournent vers le buffet et l’apéritif offert par la maison Ricard.

Texte et Photos Eric AUPHAN

 

 

03/03/2008

TEMPORADA 2008 - LE GRAU DU ROI

Samedi 1 Mars

En l'absence de Philippe CUILLE, Daniel SIMEON et Etienne MOURRUT Député-Maire du Grau du Roi ont dévoilé la saison taurine 2008. Un autre grand rendez-vous pourrait se glisser dans le calendrier Graulen, la Finale du Trophée des Raseteurs...

 
20bdd51b5c2b3b8b4042b0bbe5db1533.jpg
4b4fd84cfe8c9e980d8beac7c5ed06a6.jpg
 
 
Après le satisfecit d’Etienne Mourrut, maire, pour la saison 2007 : «... progression de la fréquentation aux As, c’est encourageant pour tout le monde... », Daniel Siméon - en l’absence de Philippe Cuillé - par un exposé clair et argumenté, donnait les clefs des courses 2008.
Au Trophée des As, les quatre premières courses sont des Royales avec chacune sa particularité : celle des Lautier (qui préfèrent le terme de course complète, dixit Frédéric) sort pour la première fois aux As (le 6 avril). Celles de Cuillé (20 avril) et Blatière-Bessac (8 mai) présentent  une nouvelle  génération  très prometteuse pour chaque élevage. Celle de Nicollin (18 mai) met en avant la dernière course de Virat au Grau. Virat qui  - précise Daniel Siméon -  « est le dernier taureau né chez Jean Lafont et  le premier Bioù d’Or de Nicollin (2002)» et même le second en 2004.
Après cela, le Souvenir Olivier-Arnaud (15 juin) s’annonce brillant avec ces cocardiers qui montent... qui montent... Le 15 août sera affiné avec des taureaux de premier plan pour un super concours de manades. Quant au 38e Trophée de la Mer, seules les dates ont été données : 7/09, 11/09, 14/09, nul doute que les meilleurs seront au rendez-vous.
Avec cela quatre course à l’Avenir, une course de vaches plus la finale de la Cocardière d’Or: la fête votive du 6 au 14 septembre; les adieux de Sanchez, Galibert et Garrido le 12 septembre; le week-end taurin du 20 et 21 septembre, plus les taureaux-piscine il ne manquerait plus que la finale du Trophée des Raseteurs « pour faire une belle et grande fête », (la balle est dans le camp des responsables du Trophée Taurin), et la saison graulène serait énormissime.
En résumé, Daniel Siméon a mis en avant: « la fidélité avec quelques manades avec qui nous travaillons en confiance pour équilibrer les courses...» ; fidélité également et complicité avec les raseteurs pour lesquels il est important de «conserver le plaisir de raseter,  la piste et les taureaux au Grau permettent cela».
Martine ALIAGA 
 
e38ffbb3bd4466516e42c74f417fcd6e.jpg
4c508f23fec80d205de2e5b382090304.jpg
129d57ecc7687893783a0eb32064fd8f.jpg

29/02/2008

LE GRAU DU ROI - ABRIVADO DES PLAGES

Samedi 1 Mars  

MOINS D'AUTHENCITE, MAIS PLUS DE SECURITE
POUR LE CONCOURS D'ABRIVADO

**************

fbf7b6c894fa8e13fb96af7053d111bf.jpg
b394ecd46dd6eeb09f69dc3eb263b640.jpg
b3ead2094791e6898abab513b91213ef.jpg
5fc9f22a8212a3f80da3b99153c6b2a6.jpg
e8306b850802c40821f84b54fe4b0af5.jpg
7e0f5b511ce72da48ac3870dfa278f5f.jpg
f72ae37bd2fd5c2505a42bbff61e751b.jpg
60740413e134eaaf0ec26775624ccfb3.jpg

 

Photos Luc PERO


20/02/2008

LA FFCC FETE SON CHAMPION

Vendredi 15 Février

LE CHAMPION 2007 CHICHEMENT FÊTÉ
AU SIÈGE DE LA FÉDÉRATION

7efc759652dfd19c6c26e542400228c2.jpg
Peu de monde ( la pléthore de manifestations ce vendredi en est peut-être la cause ?) devant le buffet de Didier Penant, Monsieur 51 de la Bouvine, pour trinquer à la victoire de Loïc AUZOLLE. Bien dommage pour celui qui s'est battu en champion pour obtenir cette récompense. Le Président Henri Itier après l'avoir félicité, lui a remis le maillot de la consécration. Un film retraçant les meilleurs moments de la finale du Trophée des As, a permis à la petite assistance de faire et refaire la saison passée.
Pour Loïc c'est un nouveau challenge qui l'attend en 2008, il compte bien le jouer à fond, avec les qualités qui sont les siennes et qui lui ont apporté le titre en 2007.
Bravo et Bonne chance Loïc !
Texte et photo Luc PERO

19/02/2008

SAINT-GENIES-DE-MALGOIRES

22, 23, 24 FEVRIER

 11e FESTIVAL DU FILM TAURIN ET CAMARGUAIS

51399f67a36f4eef2686b5b5d3f7c20e.jpgNé voilà 11 ans de la fe d'un groupe de passionnés qui ne voulait pas enterrer la tradition camarguaise dans son village, le Festival du film taurin et camarguais donne rendez-vous ce week-end à Saint-Geniès-de-Malgoires. Et il a bien grandi le petit festival porté par le CT Lou Gandar ! Au fil des saisons, la qualité des images et l'originalité des thèmes ont produit de véritables "pépites" qui touchent les spectateurs au cœur et qui offrent un panorama complet de la bouvine. Car, si les afeciouna sont d'avance conquis, les néophytes peuvent  trouver à  Saint-Geniès, les clefs d'un monde qu'ils ont du mal parfois à pénétrer. Les images présentées ont donc valeur culturelle quant à la civilisation quelles dépeignent et valeur historique grâce aux recherches des vidéastes et aux documents d'archives présentés. Quand le travail de quelques bénévoles rencontre autant de succès au vu des éditions précédentes, c'est qu'il répond – outre sa qualité - à une demande, à un vide. Si la notoriété du festival va crescendo, il serait souhaitable que les organisateurs soient suffisamment aidés pour que tous les films voyagent davantage et soient proposés au plus grand nombre.

411c24342fcb203627bfd4a773f8e7a1.jpgEn attendant de découvrir les projections 2008, un film déjà attise la curiosité : "Au delà du raset" (projeté dimanche). Le personnage central est le raseteur Sabri Allouani. Sur ce sujet en or, on imagine que les images et les textes proposés seront à la hauteur, l'affiche en donne un avant-goût. Vite que cela commence !

En parallèle, le village est en fête : avec des animations taurines et une expo photos et peintures. Autre tour de force du Gandar, tout est gratuit. Pour vous restaurer, des chapiteaux chauffés sont opérationnels midi et soir.
Voyez tout est prévu, alors tous à Saint-Geniès.

Martine ALIAGA 

VENDREDI 22 FEVRIER : 18h, ouverture du festival, film vainqueur 2006 ; 19h, apéritif animation musicale ; 21h projections de "Souvenir de Camargue", "Lunel en fête", "Soccorsi", "30 ans à Souvignargues", "J'aime les tau", "Songe d'une nuit en Camargue", "Aubais", "Fête à Saint-Geniès 2007".

fa826fd4800450b40081c6ee03f73828.jpgSAMEDI 23 FEVRIER : 9h, déjeuner place de la mairie ; 10h, festival d'abrivado et bandido manades Leron, Monteil, Le Seden, Lopez, Aubanel, La Vistrenque, Lou Simbeù, Thibaud, Martini, du Levant, Vidal, Gire ; 11h30, vaches et veau pour la jeunesse ; 12h, apéritif ; 13h, repas ; 15h, vaches et veau pour la jeunesse ; 16h30, projections : "Taureaux de rues", "Histoire de famille", "PEP", "Ecole des raseteurs", "Aigues-Mortes", "Tau" ; 21h, projections : "Entre vent et roseau", "Trois générations et une même passion", "76e Cocarde d'Or", "Ringo", "Histoire d'eau", "Corps avec lui".

780a7c28148607656b8268800a5b1dec.jpgDIMANCHE 25 FEVRIER : 9h30, déjeuner ; 10h, festival d'abrivado ; 11h, vache et veau pour la jeunesse ; 11h30, apéritif ; 12h, repas ; 14h, projections : "Télé Miroir", "Ton pouce", "Marcel Passeraud", "Le 17 Barraié", "Camarina Bioù d'Or 2007", "L'homme des deux sables", "Au-delà du raset". 18h, palmarès, projection du film vainqueur 2008 ; 19h, apéritif.

12/02/2008

BEAUCAIRE : saison 2008

4 COURSES POUR LE MUGUET, 4 POUR LA PALME
ET LA FED COUPE POUR FINIR

45e9695cfc6b96fde4abe57187e97eb8.jpgVendredi 8 février, dans la salle du Casino, la municipalité a présenté la saison 2008. A la tribune, Jean-Marie André ;  Mireille Celllier, maire ; Michel Abric, élu responsable de la commission taurine et Henri Itier, président de la FFCC. Dans la salle une centaine de personnes dont les manadiers Benabent  (Le Grand Salan), Saint-Pierre, Le Brestalou, Mermoux, Guillierme et les raseteurs et tourneurs  parmi lesquels Poujol, Khaled, Gleize, Labrousse, etc.

Pour la 10e année de fonctionnement de la Régie municipale des arènes, Michel Abric a mis l'accent sur "la volonté municipale de bien utiliser l'argent du contribuable par une attention particulière aux dépenses" mais aussi de continuer sur la lancée de 2007 - qui a été une très bonne cuvée - en programmant pour le Muguet des taureaux nouveaux mélangés à des valeurs sûres et pour la Palme les meilleurs du moment tant pour les cocardiers que pour les raseteurs. En veillant à "monter des courses équilibrées (taureaux, raseteurs) et en mettant chaque cocardier à sa place, ce qui a très bien marché l'année dernière".
Après les 400 000 € utilisés ces dernières années à la rénovation des arènes  ce qui permet d'arborer le Label tourisme handicap et d'être homologué après du ministère Jeunesse et Sports, Beaucaire a l'outil pour programmer des spectacles de haut niveau et intéresser un maximum de spectateurs. Après avoir renouvelé sa confiance à Patrice Blanc pour les capelado des finales, Michel Abric a présenté le programme: "4 courses pour le Muguet d'Or (23 mars, 6 avril, 27 avril, 25 mai), 4 courses pour la Palme d'Or (13, 20, 24, 28 juillet), la finale du Trophée de l'Avenir et - nouveauté - la Coupe de France de la FFCC, le 26 octobre".
cab70365ecc818a8bf62c0ec8d924ac4.jpgLe président Henri Itier en a présenté les grandes lignes : "La course camarguaise a besoin d'événements, nous devons passer à la vitesse supérieure par des spectacles de qualité, en élargissant le public et en faisant venir les jeunes au taureau.  Il faut mettre le sport en avant, c'est le sport qui sauvera la tradition. Aussi, nous organiserons à Beaucaire, la 1re Coupe de France". Pour cette Fed Coupe, une quinzaine de courses aux As seront retenues dans la saison et un jury donnera des points de bonification pour récompenser le beau raset ou le courage du raseteur. "C'est un essai",  a précisé le président en poursuivant : "en piste nous aurons les quatre meilleurs gauchers et les quatre meilleurs droitiers plus deux entrants, les tourneurs seront désignés". Quant aux taureaux, ils appartiendront - selon ce qui avait été dit aux réunions des comités départementaux - pour trois d'entre eux aux manades du podium du championnat de France 2007 (Lautier, Chauvet, Lagarde). 
Et Mireille Cellier de conclure : "Nous aurons donc les meilleurs raseteurs et les meilleurs taureaux à Beaucaire, c'est une bonne chose. Faire plaisir aux spectateurs est une bonne affectation des deniers publics".

Martine ALIAGA
Photos Luc PERO

d430c5e4d31908e46d104b2b4ced7351.jpg

LES COURSES
(sous réserve de quelques changements)

MUGUET D'OR

72875956d2edd20b97158ead9516254d.jpg23 MARS : Corsaire (La Galère), Rascaillon (Blanc), Arnaud (Nicollin), Apis (Brestalou), Dantes (Lautier), Yvan (Lou Pantai).

6 AVRIL : Orus (Grand Salan), Lieutenant (Lautier), Vannier (Fabre-Mailhan), Azérac (Paulin-Niquet), Gastounet (Saint-Pierre), Pluton (Nicollin).

27 AVRIL : Cuzco (Janin), Floridor (La Galère), Brun (Lautier), Fournelet (Blanc), Sauron (Fabre-Mailhan), Paludier (Margé).

25 MAI : Louxor (Janin), Gregau (Saumade), Lanza (Blatière-Bessac), Lancier (Lautier), Antenor (Nicollin), Poète (Navarro).

PALME D'OR

125ae38fdbf54b81f872528fe107cac1.jpg13 JUILLET : Tommy (Saint-Antoine), Fanal (Cuillé), Andalou (Blanc-Espelly), Montvert (Brestalou), Pazac (Daumas), Mathis (Lautier).

20 JUILLET : Romain (Mermoux), Tibère (Blatière-Bessac), Chauvet (Bambou), Virat (Nicollin), Pasteur (Fabre-Mailhan), Angelus (Lautier).

24 JUILLET : Ramuntcho (Guillierme), Jodas (Lautier), Leventi (Plo), Sévero (Ribaud), Beaucairois (La Galère), Camarina (Chauvet).

28 JUILLET : Gaucelm (Nicollin), Sauron (Fabre-Mailhan), Duc (Lautier), Lou Pountchu (Guillierme), Vidourlen (Mermoux), Jeannot (Grand Salan), Caiman (Margé).

Raseteurs en alternance : Allouani, Villard, Mascarin, Auzolle, Outarka, Gleize, Martin-Cocher, Benafitou, Poujol, Khaled, Martinez, Clarion.

f6aaed7c9fbc2063824633791a77c221.jpg

05/02/2008

VAUVERT : EXPO SUR LE SEIGNEUR DE CAMARGUE

GOYA DE LA PISTE AUX CIMAISES

3101691b0435f82578f2eef8ec959ecf.jpg

L'affluence lors du vernissage – les trois niveaux de l'Espace Jean-Jaurès pleins à craquer -  vendredi 1er février, a été un début de réponse quant à la qualité de l'expo Goya Seigneur de Camargue qui se tient jusqu'au 2 mars à Vauvert, à l'initiative du service culturel de la ville.
6d873cdef659d9a416ecc100996f2304.jpgUne exposition populaire artistique pour laquelle Patrick Siméon a mis en scène la vie et la carrière de Goya, le cocardier mythique de la famille Laurent. Pour cela, autour du Maître Claude Viallat, une cinquantaine d'artistes ont décliné le taureau de légende dans une large palette de techniques et un foisonnement de couleurs. Les photos apportent leur témoignage. Les vidéos font vivre le passé restituant aux plus jeunes l'ambiance hystérique des gradins et, malgré la non limitation du nombre de raseteurs en piste, le peu de clients face à l'atypique cocardier. En point d'orgue, au dernier étage, la fameuse dynastie est réunie par les trois têtes naturalisées  de Vovo, Loustic (respectivement grand-père et père) et Goya. La boucle pourrait ainsi être bouclée.
4188627c32b89d7898601ed47b7a209f.jpg Si ce n'est que de Goya, ce sont encore ceux qui l'ont côtoyé qui en parlent le mieux. L'éternelle discussion des "anciens", aux propos passionnés et étincelles aux fond des yeux,  face aux "jeunes" qui espèrent vivre un jour pareil engouement.
Goya, il y a ceux qui y étaient et qui retracent fébrilement leurs souvenirs,  ceux qui ragent de n'avoir pas fait le bon choix à l'époque mais qui racontent quand même et ceux qui devront se contenter d'écouter avidement les précédents. Mais pour tous, il y a l'expo.
Merci à ceux qui transmettent la légende en la mettant à portée du plus grand nombre…
Merci à Goya d'avoir existé…

 

 GOYA : POURQUOI LA LEGENDE ?

c5cf66fffa8e45f4291fa6613ce26358.jpgLa bouvine est un milieu fermé, et, paraît-il difficilement accessible à qui n'est pas du sérail… C'est un reproche que l'on entend souvent ! Pour ceux qui voudraient soulever un pan du voile, un passage à l'expo Goya Seigneur de Camargue s'impose, les afeciouna eux iront d'office.
Comment un animal mort depuis plus de vingt ans peut-il être source de tant d'intérêt ? Pourquoi monopolise-t-il tant les énergies, les passions et les moyens ? Pourquoi lui ?
2374eb3a6f3b51da2ae3fa53be7aa9b6.jpgDébuts de réponse : Goya est un taureau camarguais, son physique avantageux est emblématique de sa race. Il appartient à une des plus grandes dynasties camarguaises, la famille Laurent. Son caractère indépendant, fantasque a défrayé la chronique car il a suscité l'enthousiasme et la peur en piste comme sur les gradins. Né à une époque charnière (1964), sa carrière atypique a peut-être trouvé écho dans le grand vent de liberté qui soufflait alors sur la société. Dépoussiérant les comportements classiques qui voulaient qu'un bon taureau se "garde", il a déboulonné par son occupation de la piste – et de la contre piste - , les anciens codes. Ses détracteurs autant que ses supporters ont alors rempli les arènes. Ses frasques ont alimenté les discussions. La bête a été personnifiée, ses qualités et défauts humainement définis : Goya impertinent, insolent, intelligent, diabolique, imprévisible, excentrique… Les raseteurs qui l'ont affronté ont ajouté leur peur de le combattre à cause de sa facilité à déjouer leurs tactiques d'approche, sa vitesse d'exécution et son agilité à les suivre jusqu'aux gradins, engendrant "barroulages" et graves blessures. Le nombre de spectateurs repérés, pourchassés et malmenés en contre piste par le féroce animal a contribué à accroître la fascination.
894b666716dd87450a79183c6ffbf785.jpgLes Camarguais ont trouvé en Goya, une idole à laquelle ils peuvent s'identifier : forte de tempérament, indisciplinée, belliqueuse. L'histoire de Goya a commencé dans les années soixante… plus de quarante après la légende du Seigneur de Camargue déplace toujours les foules.

Martine ALIAGA
Photos  Luc PERO

   * Lire également sur le blog Goya, la passion intacte dans la catégorie MANADES/TAUREAUX

 

Du 2 février au 2 mars

GOYA SEIGNEUR DE CAMARGUE

exposition populaire artistique

df4400d882acac7b8e3081879fbb0dbf.jpg

Espace Jean-Jaurès - VAUVERT

ouvert du mardi au samedi 10h-12h et 15h-18h
Renseignements : 04 66 73 17 33

63 artistes, deux vidéos, des photos
une affiche de l'expo (numérotée et mise en vente)
et exceptionnellement réunies
les têtes naturalisées de Vovo, Loustic, Goya

25/01/2008

BILAN 2007

478aafec222f975eee85c73390de5caa.jpg

01/01/2008

MEILLEURS VOEUX A TOUS

de1756da02f12fc07bfba5e7b6ef8589.jpg

00:05 Publié dans ACTU-BOUVINE | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bonne année

15/12/2007

JOUR DE NEIGE EN PETITE CAMARGUE

SAMEDI 15 DECEMBRE 2007

072b98eae0739e07de182a8e480509a6.jpg
97d69063dd0091647c097bb3052f87c3.jpg
Photos Luc PERO

ARÈNES DE NÎMES 2007 - 2008

LES ARÈNES EN HABITS DE FÊTE

Comme tous les ans de mi-décembre à fin janvier, l'Amphithêatre nîmois se pare de ses plus beaux atours afin de participer aux illuminations festives de la ville pour célébrer comme il se doit les fêtes de Noël et du Nouvel An.

702f93ca082338b7b516cf1516bcc6d6.jpg
9f6ac0a8daff28cd3843afc9b79ebcbd.jpg
01b025e1d6e95b5adb4f24050b7aae7f.jpg

 

Photos Luc PERO

14/12/2007

PRESIDENTS DE COURSE

APRES LEUR A. G. A LA MANADE SAINT-PIERRE

MARC MOUCADEL, PRESIDENT DES PRESIDENTS
FAIT LE POINT

QUESTIONS-REPONSES

9b973718b3c5e8e6d69e262fcc5e8364.jpgAprès une saison d’existence, où en l’association ?
104 présidents de course sont licenciés à la FFCC, 30% d’entre eux n’exercent pas et sur la trentaine qui officient régulièrement, dix-huit sont membres de l’association. Nous invitons donc un maximum de présidents à nous rejoindre en 2008.

Quels sont vos interlocuteurs privilégiés ?
Tous les acteurs de la course camarguaise. Nous avons pris des contacts avec la FFCC pour avoir des représentants au comité directeur notamment dans les commissions "Statuts et règlement" et "Sécurité". Nous rencontrerons les associations de manadiers et celle des raseteurs. Des conversations intéressantes ont eu lieu avec des membres du Trophée Taurin.
Pour quelles propositions ?
Par exemple: nous voulons être concertés et participer à la future école des présidents de course de la FFCC ; nous demandons aux raseteurs d’équilibrer les capelado et de venir se présenter jusqu’à la présidence; nous insistons sur les gestes traditionnels pour la levée des attributs à faire uniquement par le raseteur concerné (pas par le tourneur); nous demandons une remise à jour plus claire du règlement du président de course, etc.
Quelques points rédhibitoires ?
Nous refusons le terme d’arbitre. Nous sommes des  présidents de courses, notre fonction, notre rôle est d’arbitrer. Nous sommes aussi hostiles à la rumeur de la nomination des présidents par la FFCC.
Des avancées ?
Nous avons constaté moins de litiges graves, cette saison. La FFCC a fait un effort sur la discipline et nous nous sentons davantage soutenus.
Un mot sur cette journée ?
Nous avons été agréablement reçus par le manadier Christian Saint-Pierre au domaine de la Mourade et après une  séance de travail de qualité -  en présence notamment d’Henri Itier, président de la FFCC, Frédéric Raynaud représentant les manadiers, Patrick Bonton, conseiller général Rhony-Vidourle -  et un bistournage, les conversations se sont poursuivies autour d’une bonne table.

Propos recueillis par
Martine ALIAGA

09/12/2007

SORTIE DES CHRONIQUEURS

SAMEDI 8 DECEMBRE :  AMICALE DES CHRONIQUEURS ET PHOTOGRAPHES DE COURSE CAMARGUAISE

LES MEDIAS EN BALADE

 

6798b2eb623d28c499ee780036f7e661.jpgLa belle bâtisse ocre jaune se découvre au bout de l'allée de platanes, si près de la route Saint-Gilles–Vauvert et pourtant si loin du bruit et de l'agitation. Au loin, on découvre les patures… des hectares quadrillés par les roubines, le pays des taureaux. On est à la manade Espelly-Blanc. Georges et Bernadette Blanc travaillent dur pour maintenir l'héritage d'Albert Espelly. Maintes fois, les inondations ont anéanti leur labeur, ils sont toujours repartis. Aujourd'hui, avec Andalou qui porte haut les couleurs jaune, rouge, bleu, et une salle flambant neuve pour accueillir les groupes dans un superbe parc boisé, la manade dont les origines remontent à 1912, espèrent recueillir les fruits d'une sélection précieusement suivie depuis 1957.

4a50f5ed17b53be208904b4123f47e3a.jpgC'est là que l'Amicale des chroniqueurs et photographes de course camarguaise a décidé de passer sa sortie d'automne. Une journée calme et chaleureuse autour d'une bonne table après un apéritif offert par Pernod 51. Au-delà des spécificités de chaque journal et support médiatique, l'occasion d'échanger des idées, de partager différents points de vue et de parler encore et toujours d3300065af712669fe4832b198d4b028.jpgde course camarguaise. De beaucoup s'amuser aussi, il ne manque pas de joyeux drilles dans la bande. L'heure n'était pas aux discours, bien sûr, mais Georges Blanc et Raymond Siméon, venu en voisin, ainsi que Luc Pero, le président, ont été chaleureusement applaudis pour leur prise de parole.

Martine ALIAGA

* Manade Espelly-Blanc, Mas San Miguel, route de Montpellier, 30800 Saint-Gilles. Tél. 04 66 22 94 25, 06 82 58 13 64 et 06 87 75 69 77 

b553002ab6ab8ca16acb88908a595cfc.jpg
de0ba56fb8e73fa44b617e9b9d5f1363.jpg
27fd10db358e9642d51a640265f3c830.jpg
1c3f3aa3a9968e1c5644e44dd3b35b08.jpg
c5d80dc9abb7c77d328f238a2c3c8891.jpg

 

Photos M. ALIAGA et L. PERO


06/12/2007

LES RASETEURS DE LIGUE EN STAGE

FONT ROMEU DU 3 AU 8 DECEMBRE

LES JEUNES STAGAIRES GOUTENT LE SPORT DE HAUT NIVEAU

b4d68865bad7a2e71ab13954bc8fe754.jpg
535269d59ff955290ce454f14aae438b.jpg

Exit les protections, place aux courses de Ligues. Un simple changement d’appellation pour "coller" à la création des Ligues Languedoc-Roussillon et PACA. Cela permet, entre autres, grâce aux subventions régionales, de financer au bénéfice des apprentis raseteurs un stage au Centre national d’entraînement en altitude à Font-Romeu.
909754c170bcb4c2dded92c47a9fbb33.jpgCe sont donc dix-neuf stagiaires qui, depuis lundi et jusqu’à demain, font l’expérience des pratiques sportives de haut niveau. Découverte de la vie en collectivité pour certains, de la discipline et de l’hygiène de vie d’un sportif pour d’autres, mais pour tous la soif d’apprendre. Dans ces installations entièrement vouées à l'étude et aux sports, avec en toile de fond les forêts et les pics enneigés des Pyrénées, voyons comment évoluent nos sportifs à nous, nos raseteurs. Paroles de jeunes : « Chacun a sa chambre... On fait connaissance avec les stagiaires première année... On apprend à gérer notre saison... Le médecin de l’équipe de France d’aviron nous a fait un cours de diététique, c’était très intéressant... En calculant la masse graisseuse, j’ai découvert que j’étais en surpoids, j'ai trois kilos à perdre... Pour le test de Cooper (endurance), on s’est sorti les tripes... Le soir, on s’embête un peu, alors on sort mais le lendemain on est trop crevés… ».
Des stagiaires avec un bon état d’esprit selon Jean-Yves3a262eb127cf0f5a142baeeddc0f59f5.jpg leur préparateur physique: « Il faut qu’ils développent leur motivation. Ils n’ont pas de base d’entraînement et c’est là dessus que nous travaillons. Un programme général qu’ils pourront appliquer individuellement. Il faut travailler la dynamique et l’endurance. Tous ont de bonnes qualités physiques. Avant le stage, je me suis renseigné sur internet pour connaître la course camarguaise. C'est vrai qu'en plus des qualités physiques dont ils ont besoin, il y a le facteur danger (par le taureau) à intégrer ».
Pour Gérard Barbeyrac, directeur technique de la FFCC, qui les encadre et veille au grain : « C’est bénéfique. Ils ont un pied à l’étrier pour l’avenir, notamment avec un bilan médical qui peut leur éviter des blessures musculaires. Il y a une bonne ambiance dans le groupe, des liens se créent…. Bon le soir, ils font un peu la foire. D'accord pour se coucher tard, mais le lendemain, il faut être à l'heure ».
188cde26abe1becc5ccdcfbd7c36a251.jpgQuant au message d’Henri Itier, André Turquay et Nicolas Triol, venus pour deux jours au centre, il est clair : « Nous attendons de vous du sérieux, du respect envers tous les acteurs de la course camarguaise. Nous espérons que nous retrouverons ce bon état d’esprit plus tard ».
Et même si pour cette année, la date choisie n’est pas la meilleure, les prochains stages pourraient se faire en février pour que le bénéfice physique soit vraiment probant. En attendant, entre muscu, randonnées en montagne et sieste, les jeunes raseteurs vont être au top pour… les fêtes de Noël.

Martine ALIAGA

***********************
EN COURS

d258d8bffe42865a731d340fd5b10f74.jpg
28a36ade78de2dbccdf1ec04fd75ee39.jpg
4303df569b81401cdd7446e38c321408.jpg
3caf6210d3592e456901b09c364fbe18.jpg
ENTRAINEMENT
83d26a5564103ae8331d0ec5e80e579a.jpg
b415d54df46a94a1d61bffb21911a051.jpg
f911aaa33207977328431c141aaeffe6.jpg
8b54d08ad0f0add8ab0fa6cd0940b7f3.jpg
5e940ba47e69d118e4d7f6eef1d58ae7.jpg
2875c78e4bed8a5baceda493fdec39c6.jpg
79bc67a095cd1a61afa3026ab403d6c4.jpg
79e46c054c5ce31beaf05be996d5d518.jpg
c8eb8d8b51b4d67882ec758d814c09e5.jpg
770aaca3d85928e65ee5668e478e173e.jpg
ada7f39020b2d8f22f0f43450f721d23.jpg
cad3880671f0af652593857f84345e03.jpg
bc0f1b1ae9c38b0d80cc074e9de0533a.jpg
Photos Luc PERO