Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

15/11/2015

LES SAINTES-MARIES-DE-LA-MER

Samedi 14 novembre 2015

La dernière enfermée de Garlan

les saintes-maries-de-la-mer,course camarguaise

Lucas Faure a eu beaucoup de chance de s'en sortir sans trop de mal

Les Saintes-Maries-de-la-Mer, le CT Boisset et la manade des Baumelles ont mis le paquet pour que la dernière course de Garlan soit un hommage rendu à son extraordinaire carrière et un souvenir impérissable. Dès le matin, la foule se pressait aux Baumelles pour le tri de la course, tout comme les spectateurs faisant la queue aux arènes dès 12h30. Et sous les températures estivales, ce sont des gradins pleins qui accueillaient la pena La Gardounenque, les groupes folkloriques et l'équipe de Renaud Vinuesa, les couleurs blanc, gris, rouge flottant en devises géantes. Beaucoup d'émotion dans les discours retraçant les années "Garlan", et dans les paroles d'un manadier - Joël Linsolas - toujours émerveillé par "Ce taureau pas comme les autres" et pour qui en ce jour "le spectacle est terminé".  La belle histoire entre ces deux-là n'est, elle, pas finie mais elle se poursuivra désormais dans l'intimité de la manade. Belle retraite Garlan !

La course

Regain.- Au petit trot sans forcer, distribue quelques séries, pousse quelquefois aux planches. Un petit rythme, rentre ses ficelles. 1 Carmen et retour.

Artemis.- Offensif, il part souvent en chasse. Utilise tout le pourtour et suit jusqu'au ras des planches. Cadenas pleine piste pour une trajectoire trépidante. Jusqu'au bout avec Ouffe. Comme Regain, il balance souvent les cornes à la rencontre surtout à droite. En revanche, s'engage fort avec les gauchers (Four, Ouffe). 13 minutes, 5 Carmen et retour.

Attila.- Se livre, suit jusqu'aux planches sur les rasets engagés avec conclusions mais de nombreux sauts lui font rendre une copie brouillonne. Rentre une ficelle. 

Rodin se joint à la fête pour reformer quelques minutes son duo avec Sabri Allouani. Le bougre, à 16 ans, il sonne la charge sur une longueur. Applaudissements nourris.

Garlan se laisse admirer le temps de lire son palmarès long comme trois bras. Prend vite position, renvoie Auzolle, Four au loin. Mais à la 4', anticipe Faure, le bouscule, et le malmène, heureusement sans mal. L'animal a encore frappé. Dans la foulée, Cadenas se fait embarquer à la limite de l'accrochage. Garlan c'est Garlan, à 15 ans, il est toujours maître sur son terrain. Faure encore, Allouani, Four... S'il ne démarre pas à tous les coups, sa sortie sur Cadenas est impressionnante, tout comme ses ripostes sur les derniers rasets du jeune raseteur. Et l'air du cocardier joue longtemps pour accompagner son dernier retour au toril, sous les applaudissements du peuple de bouvine debout.

Aioros.- Des poursuites serrées (Faure, Aliaga, Cadenas), des séries conclues (Allouani), Faure obligé de rentrer les reins. Cadenas et sa façon de rester dans le berceau des cornes fait passer le frisson. Aioros enchaîne à vive allure, Sabri passe de justesse, Cadenas idem. Cornes pointées sur Aliaga. 10' les rubans. Domine et rentre ses ficelles. 5 Carmen et retour.

Optimus.- Début un peu décousu vu les circonstances (malaise en contre-piste, puis chute dans les gradins). Un peu esseulé, Optimus baroule, saute. Mais quand ça démarre, les ripostes sont pleines de fougue. Tour à tour Four, Auzolle, Cadenas, Ciacchini, Allouani sont énergiquement expédiés au-delà du pourtour pour un final tout en musique, les glands à la maison.

MARTINE ALIAGA

PHOTOS CHRISTIAN ITIER

CONTINUER

courses camarguaises

Dimanche 15 novembre 2015

Continuer !


Les événements tragiques de la veille à Paris embrumaient encore toutes les têtes, samedi vers 12h30, aux Saintes-Maries-de-la-Mer, quand les spectateurs attendaient déjà l’ouverture des arènes. Petit moment de flottement, la course était-elle maintenue? Oui, le maire Roland Chassain, en avait pris la décision. Et sous ce soleil estival - de novembre (?) - les gradins se remplissaient petit à petit, tandis que sur les terrasses bondées des restaurants, les convives accéléraient la cadence. Vite un café et l’addition! Surtout ne rien rater du spectacle. Surtout ne rien changer aux habitudes. Surtout ne pas céder face à la menace. Mais honorer la mémoire des victimes. Ce qui fut fait par une poignante minute de silence englobant le jeune élève raseteur Steven Lieballe accidentellement décédé mercredi. Le même scénario se déroulant à Gallargues-le-Montueux, Saint-Laurent-d’Aigouze, Jonquières Saint-Vincent où les courses prévues se déroulaient samedi et dimanche.
Ce fut plus compliqué, hier, à Marsillargues, où le CT Les Bajans n’était pas autorisé par la municipalité à tenir son dernier rendez-vous de la saison. Branle-bas de combat. Solution de rechange. Saint-Laurent-d’Aigouze, son maire Laurent Pellissier et le CT Lou Bandot accueillaient de bon cœur leurs voisins. Bouche à oreille, blogs et réseaux sociaux... à l’heure de la capelado, les arènes étaient pleines. Au micro, Aurélien Laget, président de course s’exprimait: «Les événements ne doivent pas nous cloîtrer dans nos maisons...».
Et si La Marseillaise entonnée ensuite fut un peu timide en décibels, elle était bien chargée d’émotion.


MARTINE ALIAGA

14/11/2015

LES COURSES DU WEEK-END

LES COURSES

Confirmation : dimanche
les courses ont bien lieu

la course de marsillargues

aura lieu à saint laurent D'aigouze à 15h


DIMANCHE 15 NOVEMBRE
les courses du week-end,courses camarguaisesMARSILLARGUES : 14 h 30, 10 €, CT Lou Bajan, dél. Dumas. Niveau Avenir HT. Chr. G. M. Complète de la manade Occitane : BOXER - BRENUS - ACHILLE - AJAX - PATOU - BEL AMI - CASTILLAN. Groupe 2. Raseteurs: Bouhargane, Cadenas, Clarion, Faure, J. Martin, Méric + Vic. Tourneurs : Grando, Lopez, Ull.
GALLARGUES-LE-MONTUEUX : 14 h 45, gratuit, comité des fêtes, dél. Pradeilles. Niveau Avenir HT. Chr. E. M. 7e Souvenir Alain-Crouzet. Lagarde : BOUVREUIL - GEOLIER - Blatière-Bessac : SEGUR - JASON - Aubanel-Baroncelli : ANGORA - ENZO. Groupe 3. Raseteurs : Bruschet, Jourdan, Gougeon, Ortiz, Sanchez. Tourneurs : Arnel, F. Garrido, Fargier.
JONQUIERES-SAINT-VINCENT : 14 h 30, 8 €, CT L’Aficion, dél. Mazas. Chr. REMY. Taureaux neuf/étalons neufs des manades Ricard, Bon, Nicollin. Groupe 2. Raseteurs : Boudouin, Ciacchini, Fouad, Ouffe, Pinter. Tourneurs : Beaujard, Kerfouche.

 

12/11/2015

DECES

Mercredi 11 novembre 2015

Chute mortelle de l'élève raseteur

Mercredi matin, à Saint-Rémy-de-Provence, les élèves de l’école de Châteaurenard rasetaient les jeunes cocardiers emboulés de la manade Blanc, à qui la journée était dédiée pour le 40e anniversaire de l’élevage. Sur une action anodine, Steven Lieballe ratait le saut des planches et faisait une chute en contre-piste, tête la première.

Le jeune homme de 19 ans ne se relevant pas, il était rapidement pris en charge par les ambulanciers, puis, devant la gravité de son état, par les pompiers et le Samu. Steven Lieballe était ensuite emporté en hélicoptère vers l’hôpital La Timone à Marseille où malgré les soins, il succombait dans l’après-midi. La nouvelle de son décès tombait à la fin de la course endeuillant le monde de la bouvine.

Nos très sincères condoléances à sa famille et à ses proches. 

M. A.

02/11/2015

ACTO *REUNION*

L'ACTO (association des clubs taurins organisateurs)
organise une réunion d'information sur les difficultés de la FFCC
ce mercredi 4 novembre, à 18 h 45, à Montfrin

Tous les clubs taurins, adhérents ou non de l'association,
sont invités à y participer.

Rendez-vous à la salle Madeleine-Béjard
(et non plus salle du Cercle)
avenue du cocteur Félix-Clément.

 



30/10/2015

SAINT-GILLES *FETES DE LA TOUSSAINT*

Ce week-end

Dimanche, une affiche prometteuse

BLOGSAINTGILLES.jpg

C’est de tradition, Saint-Gilles met ses habits de fête pour la Toussaint. Et dès vendredi, la ville s’animera avec une abrivado bandido de 10 taureaux. Samedi, c’est l’abrivado longue (départ 11 h 30) qui ramènera en ville, les participants du déjeuner tiré du sac à la manade Devaux (9 h). A 14 h 30, 8 €, concours de manades (niveau Avenir), puis abrivado bandido des manades Devaux et Rousty (18 h). Grande journée dimanche 1er novembre animée par la peña Occitane. Abrivado-bandido, manade Thibaud. 12 h 30, repas-spectacle de Régine Pascal (salle polyvalente, sur réservation). 

Et grand concours de manades à 14 h 30, 11 €, niveau As, pour le Gland d’Or, Trophée François-Fabre, dit Santen. L’association des festivités, forte de la qualité de la course de la Biche d’Or (30 août), présente un concours de manades relevé, doté d’une première partie sérieuse (Lucas, Miro et Vincent), et d’une deuxième enthousiasmante. Le Biòu d’Or 2013 Ratis à une 4e place où il devrait exceller ; le doué Chico de Lautier, toujours prêt à en découdre ; le redouté Ulmet de Blanc et le fracassant Cupidon de Cavallini. Les jeunes raseteurs ont été mélangés aux expérimentés dans une équipe apte à relever le défi de la qualité. Prometteur !

Texte et photo
M. A.

* Dimanche 1er novembre, 14h30, 11 € - Réservations : tél. 06 42 49 97 75.

LUNEL * 32e Trophée Pescalune *

MIGNON3.jpg

Mignon, Biou d'Or 2015

Dimanche 1er novembre 2015

Pescalune : une finale étoilée

BLOGGARLAN.jpgCasting des grands jours, ce dimanche, à Lunel, pour la finale du 32e Trophée Pescalune. Et il va falloir en profiter car ce sera la dernière dans cette configuration. A la direction des arènes, Magali Saumade fait le point: «Nous sommes en pleine réflexion avec la municipalité par rapport à la création du futur Espace des Arènes pour lequel les travaux vont débuter en septembre 2016. Le maire Claude Arnaud a exprimé sa volonté de maintenir le nombre de dates de la prochaine temporada. Pas de problème jusqu’au Muscat, donc (en juillet pour la Pescalune) et les Révélations dont la date sera avancée. Et la finale du Pescalune aura bien lieu mais dans des arènes amies».

Il va donc falloir déguster ce cru 2015 qui profite d’une affiche en majuscules. Côté taureaux d’abord, Thierry Ferrand souligne : « Nous avons choisi les meilleurs des As et aussi parmi les “nominés” de la finale des As ». En tête, auréolé de son titre de Biòu d’Or, Mignon de Cuillé. Garlan des Baumelles (3 Biòu d’Or) (photo ci-dessus avec Ziko Katif) qui, en 4e position, fera ses adieux à la piste lunelloise. Sylverado de Nicollin, vainqueur du Pescalune 2015 (course du 21 avril). Dans les premières places, Quito de Fabre-Mailhan, redoutable premier, et le compliqué Banaru du Rhône. Tandis que Pourpier de Saumade avec sa brillance et son panache sera chargé de clôturer la course. Face à eux, l’équipe en blanc est de premier ordre : le vainqueur des As, Ziko Katif, déjà remarquable l’an passé à Lunel avec le titre de meilleur animateur. Joachim Cadenas, lui, découvrira cette piste, apportant la nouveauté et sa forte personnalité. Bastien Four mènera le côté gauche avec son expérience, son sérieux et la qualité de ses rasets. Avec lui, Jérémy Aliaga, Radouane Errik et Jérôme Martin donneront la réplique aux autres droitiers Ilias Benafitou, Ayme et Chekade. Le Velout Pescalune assurera avec la grâce de ses Arlésiennes la partie traditionnelle, ainsi que la remise des prix, avec la manade Lafon et la peña Mithra. Et Thierry Ferrand de préciser : « Roselyne Delon et Stéphanie Mazet ont œuvré pour un hommage à Garlan de toute beauté ». Celui-ci aura lieu après l’entracte. Gérard Gehin, président du Trophée Pescalune en laisse filtrer quelques séquences : « Claude Arnaud, maire, Stéphanie Mazet pour Art’TC, Denis Brotons, président du CT Goya et moi-même y avons participé... Mais laissons la surprise aux spectateurs... » 

Tout est prêt... et même le temps sera de la partie. Si, si, il fera beau !

MARTINE ALIAGA
PHOTOS CHRISTIAN ITIER

Dimanche 1er novembre, finale du Trophée Pescalune, 14 h 30, 12€. Réservations : 04 67 71 13 27.

 

23/10/2015

HEURE D'HIVER

Dans la nuit de samedi 24 à dimanche 25 octobre

passage à l’heure d’hiver


Les montres retardent d'une heure


à 3h du matin, il sera 2h

*********

19/10/2015

AMICALE DES CHRONIQUEURS ET PHOTOGRAPHES

 

amicale,sortie d'automne,mas du sire quissac,course camarguaise

Aux adhérents de l'Amicale, aux sympathisants, aux amis ou proches

SORTIE D'AUTOMNE

AMICALE FER.jpgLa saison taurine redevenant plus calme, L’Amicale des chroniqueurs et photographes de course camarguaise propose à ses adhérents, sympathisants, amis ou proches,  pour sa sortie d’automne, une journée à La Ganaderia Barcelo, au Mas du Sire sur la Commune de Quissac, le Vendredi 30 Octobre 2015. L’occasion pour vous de découvrir ou redécouvrir la culture hispanique avec un programme associant le Toro et le Cheval tout en discutant bouvine et taureaux camarguais.

Rendez-vous est donc donné à 10h30 pour un départ à 11h (précises) en charrette tractée à la découverte du Toro Bravo en milieu naturel. 11h45, retour pour une animation équestre de Marie Barcelo dans les arènes autour de l’apéritif avec dégustation des produits du Mas.

Repas : Salade Composée - Fideuà – Fromages – Dessert – Vin et Café compris.

Cette journée est ouverte à tous. N’hésitez pas à communiquer au plus grand nombre de vos amis et connaissances sur cette sortie qui se veut avant tout « Amicale ».

Eric AUPHAN et Rémy MARTIN attendent vos inscriptions avant le 24 Octobre accompagnées de votre règlement par chèque à l’ordre de l’Amicale des Chroniqueurs et Photographes Taurins.

Le bureau de l'Amicale

********************

ITINERAIRE
pour ceux qui viennent de Provence

Autoroute A54 – Prendre la Sortie 25 (Nîmes Ouest) et suivre Direction Alès – Continuer le Boulevard des Français Libres direction Alès-Le Vigan puis prendre à gauche la D999 direction Le Vigan-Quissac (Route de Sauve) - Le Mas du Sire, se trouve à l’entrée de Quissac (près de la Clinique)

************

 

BULLETIN D’INSCRIPTION
à renvoyer avant 24 Octobre accompagné du règlemen

à Rémy MARTIN, Rte de Labaume-Serviers 30700 UZES

ou

Eric AUPHAN, Domaine de Fontchâteau, Chemin de Fontchâteau,
13103 ST ETIENNE DU GRES

 

Mr/Mme……………………………………

participeront à la journée du 30 Octobre 2015

 

Nombre de Personne(s) ……………. X 32 € = soit ……………… €

 

 

16/10/2015

LUNEL *NIVEAU AVENIR HT*

Vendredi 16 octobre 2015

Dimanche, les Révélations 2015

LUNELBENAFI.JPGPasser par les arènes de Lunel - autant pour les raseteurs que pour les manadiers - est une fierté et un défi. La réputée piste pescalune imposant sa difficulté aux hommes comme aux bêtes.

L’enjeu de la course proposée dimanche est là. Et si on s’en réfère à la qualité des finales du Trophée de l’Avenir à Lunel, on sait que des cocardiers même jeunes et n’ayant que peu l’expérience des grandes pistes peuvent y tirer leur épingle du jeu. Il sera donc très attractif de découvrir ce dimanche, le comportement des taureaux sélectionnés. Roumanis (manade Michel) avec sa bonne tenue de piste et son envie d’en découdre. Vallespir (Blatière-Bessac) plus expérimenté, et portant toutes les qualités de sa race. Poudidet (Cuillé) pouvant s’enflammer au terme de poursuites serrées. Bayard (Nicollin) à la farouche détermination. Baucis (Saumade) avec sa prestance et sa présence remarquables. Pagnol (Fournier) et ses prestations barricadières et pas que... Enfin le spectaculaire Artalet (Laurent) au brio prometteur. Face à eux, une équipe jeune complétée de cadres expérimentés... Et Ziko Katif auréolé de sa victoire au Trophée des As.

M. A.

Dimanche, 15 h 30, 9 €.

Billetterie, tél. 04 67 71 13 27.

 

07/08/2015

PORTIRAGNES

Samedi 7 août 2015

Une passerelle pour accéder aux arènes

portiragnes,course camarguaiseCertains ont plus de difficultés que d’autres pour s’installer sur les gradins. Nos collègues afeciouna en fauteuils roulants notamment. La plupart des arènes sont aujourd’hui équipées de plans inclinés ou d’ascenseurs qui font le bonheur des personnes handicapées. Cela manquait à Portiragnes et Manu Pero, ami de longue date du CT Lou Camarguen, n’a pas manqué de s’en inquiéter. La municipalité a joué le jeu et désormais tout le monde peut assister aux courses de taureaux et autres taureaux-piscine.

Ce dimanche (17 h, 8 €), pour sa traditionnelle deuxième course de la saison au Trophée de l’Avenir - Souvenir Georges-Coget -, Lou Camarguen a programmé les manades héraultaises proches comme Le Grand Salan et Chazot, ou plus lointaines, Brestalou, Lopez, Occitane, Félix. 

A l’ouest du département aussi, les traditions camarguaises animent les villages. L’accueil y est chaleureux et la convivialité de mise.

M. A. 

29/07/2015

AMBIANCE *SOMMIERES*

Sommières en fête jusqu’au 2 août

Chaud chaud le public !

 sommières,ambiance,course camarguaise

Le Vidourle en contrebas promène une escadrille de canards ; sur l’esplanade, la file s’étire devant les guichets du CT Lou Carmen. Il est 15h les premiers spectateurs piaffent à l’entrée des arènes. 16h, les gradins sont pleins, le président de course envoie : « Serrez-vous un peu que tout le monde puisse s’asseoir », et lance la capelado des élèves raseteurs sommiérois, scandée par un public déjà réceptif. Deux jeunes cocardiers coopératifs et volontaires, pour des jeunes qui, sous les encouragements, tiennent à raseter au mieux. L’ambiance est là.

sommières,ambiance,course camarguaise16h30, jambes pendantes pour mieux ressentir les frissons quand les cocardiers basculent en contre-piste, c’est la cohue sur les premiers rangs. Au sortir des escaliers, entre deux platanes, les derniers arrivés s’organisent.

Les deux premiers taureaux ne transmettent pas beaucoup d’émotion, le travail des raseteurs est brouillon, les gradins réagissent et roumèguent…

Le suivant, lui, capte d’entrée l’intérêt. Agressif, il pète les planches, s’envoie sur les hommes, bouscule un raseteur au saut. Les spectateurs tremblent, crient… Les touristes sont ébahis. Le biou en attrape un par la basket, les clameurs s’intensifient… Le raseteur revient en piste, c’est l’ovation.

sommières,ambiance,course camarguaiseUn cocardiers réticent déclenche les huées des uns, les autres s’indignent « On ne siffle pas un taureau… ». Le manadier manifeste sa réprobation, et tout s’enflamme… Pas trop longtemps.

Voilà le suivant qui sort et généreusement participe, les bravos à nouveau résonnent. Le taureau d’après se joue des barrières, saute à tout va. Les "jambes pendantes" sont aux premières loges. Certains rient jaune, la plupart sont ravis. Ils sont venus pour ça. Quant au dernier biou, porteur d’une devise aux couleurs chères aux Sommiérois,  pétillant et joueur, il fait l’unanimité et a droit à une réjouissante ovation… « C’est bien passé, finalement… », exprime un connaisseur qui, bien sûr, sera à nouveau là demain.

Voilà à Sommières, c’est comme ça ! Le public y est chaud bouillant, la course camarguaise bien vivante… Profitez-en tous les jours jusqu’à dimanche.

Texte et  photos
MARTINE ALIAGA

23/07/2015

LES SAINTES-MARIES-DE-LA-MER

Dimanche 26 juillet 2015

111e FESTO VIERGINENCO

les saintes-maries,festo vierginencoFidèle au souvenir de Frédéric Mistral et du Marquis Folco de Baroncelli, la Nacioun Gardiano célèbrera le dimanche 26 juillet, aux Saintes Maries de la Mer sa 111ème Fèsto Vierginenco.

C’est avec fierté et bonheur que seront honorées 89 jeunes-filles de Provence et de Petite Camargue, qui, comme au temps de Frédéric Mistral viendront témoigner de leur attachement à nos traditions et tout particulièrement au costume du pays d’Arles. Jamais un nombre aussi important n’a été atteint depuis la deuxième fête instaurée par le Maître de Maillane et donnée au théâtre antique d’Arles en 1904.

Nous vous donnons donc rendez-vous pour cette journée, haute en couleur et chargée d’émotions, qui symbolise pour elles leur passage dans le monde d’adulte, en conscientes et dignes héritières d’un héritage qu’elles transmettront aux générations à venir.

LE PROGRAMME

9 h30 : Rendez-vous des jeunes-filles et de leurs marraines devant l’église

10 h 30 : Aux arènes : Messe en lengo nostro 

12 h 15 : Abrivado, manade Aubanel-Baroncelli

12 h 30: Bénédiction des taureaux de l’abrivado, des juments et des poulains de la manade Fourmaud, présentation des jeunes-filles.

14 h: Repas au relais culturel (25 €, inscriptions uniquement par courrier, avant le lundi 20 juillet, date de réception, auprès de M. Jean-Luc BOUIS, Trésorier de la Nacioun Gardiano, 14, rue des Aires, 34160 SUSSARGUES)

16 h 30 : Défilé en ville et hommage à Mireille

17 h : Aux arènes : spectacle de tradition : 

Danses provençales par les groupes Marquis de Baroncelli et Mantenenço -Jeux gardians : Oranges, Brassards, saut de cheval à cheval - Carrousel des Amazones de la Confrérie de ST. Georges. - Abrivado en piste - Jeu des Bouquets - Remise des diplômes et en clôture La Grande Farandole.

20 h : Roussataio des manades Fourmaud et Layalle : transhumance des juments et des poulains menés par les Amazones.

Entrée générale 8 €, demi-tarif : 5 €, gratuit moins de 10 ans 

 

22/07/2015

TROPHEE CAMARINA

Mercredi 22 juillet 2015

Communiqué de l'Association Camarina

GRECO DE LA MANADE SAINT ANTOINE
REMPORTE LE 21e TROPHEE CAMARINA

beaucaire,association camarina,greco de saint-antoine,course camarguaisePour la première fois depuis la création de ce Trophée, un taureau gagne deux fois consécutivement le prix du meilleur taureau de la course d’ouverture de la Palme d’Or.

Et GRECO l’a mérité amplement par son comportement à la fois barricadier et dominateur, devant OPTIMUS et TRIDENT excellents tous deux mais un ton au dessous.

Cette course nous a laissé le sentiment d’être à l’orée d’une ère nouvelle, avec la jeune vague composée de CADENAS sublime et constant dans l’excellence, KATIF d’une élégance et d une témérité folle, ZEKRAOUI un belluaire comme il y a longtemps qu’on n’en a vu, et enfin BELGOURARI à la main sûre et au calme olympien devant le danger. Ne manquaient que FAVIER ou ALIAGA pour constituer un "quinté" qui pourrait rappeler aux anciens le fameux Carré d’As des années 60.

Et quand la Présidence , aux mains de Joris Alvarez, se met au diapason, en imposant en piste ordre et qualité, on se dit que la course camarguaise et la Palme d’Or en particulier, ont de très beaux jours devant elles.

Bravo à GRECO superbe vainqueur, mention spéciale aux hommes en blanc qui ont bonifié les taureaux de ce jour, et vivement dimanche pour confirmation.

Bernard DUMARCHER

Secrétaire Association Camarina de Beaucaire

Photo Christian ITIER

 

10/07/2015

CLASSEMENT DES RASETEURS

Courses et classement,courses camarguaises

CLASSEMENT DES RASETEURS

Parution du vendredi 10 juillet

Trophée des As - Gr.1 

1. CHEKADE Amine (D) 320

2. KATIF Ziko (D) 265

3. BELGOURARI Mehdi (D) 219

4. AUZOLLE Loic (D) 214

5. ALLOUANI Sabri (D) 169

6. FOUR Bastien (G) 159,5

7. ZEKRAOUI Youssef (G) 142

8. ALIAGA Jérémy (G) 138,5

9. AYME Anthony (D) 131

10. OUFFE Julien (G) 105,5

11. FAVIER Maxime (G) 80,5

12. BENAFITOU Ilias (D) 75

13. RASSIR Sofiane (G) 69

14. BOUHARGANE Jamal (G) 58

15. BRUSCHET Romain (D) 40

16. MARTIN Jérôme (G) 23

17. ALLAM Fayssal (G) 22,5

18. POUJOL Hadrien (G) 22

19. BENAFITOU Adil (G) 13

20. GLEIZE Alex. (D) 10

21. GROS Romain (D) 5

22. OUTARKA Lahcène (D) 5

23. VILLARD Benjamin (D) 3

Trophée des Raseteurs - Gr.2

1. GUYON Rémi (D) 188

2. JOURDAN Victor (D) 159

3. MAUREL David (D) 158

4. MARQUIER Mathieu (D) 148

5. CLARION Christophe (G) 141

6. SANCHIS Boris (D) 138

7. FOUGERE Dimitri (D) 109

8. OUDJIT Jean-Henri (D) 105

9. SANCHEZ Marc (G) 101

10. BENAFITOU Nabil (G) 99

11. MOUTET Damien (D) 91

12. MARTIN COCHER D. (G) 86

13. FERRIOL Jeoffrey (G) 77

14. SABATIER David (D) 73

15. ALIAOUI Farid (G) 62

16. OUFDIL Icham (D) 38

17. MONDY Thomas (G) 32

17. MOINE David (D) 32

17. PINTER Jérémy (G) 32

17. GOUGEON Mickaël (G) 32

21. ALARCON Loïc (G) 28

21. CAIZERGUES Kévin (D) 28

23. ERRIK Radouane (G) 27

23. IBARRA Rémy (D) 27

23. CARTALADE Kévin (G) 27

26. MARTINEZ Damien (D) 23

27. GAUTIER Anthony (D) 22

28. GARCIA Ludovic (G) 21

29. BINI Benjamin (D) 20

29. CANO Guillaume (D) 20

29. VIC Jonathan (D) 20

32. GRAMMATICO Fabien (D) 19

32. GUIN Romain (G) 19

34. RICCI Jean-Louis (G) 16

35. MEBAREK Sidi (G) 15

36. CHIG Mohamed (D) 11

37. JODAR Emmanuel (D) 8

38. MIRALLES Cédric (D) 6

38. CHARNELET Mickaël (D) 6

40. BOYER Frédéric (G) 5

40. MONDY Romain (D) 5

40. PAPARONE Nicolas (D) 5

40. RUIZ Olivier (G) 5

44. BENOIT Benjamin (D) 2

Trophée de l’Avenir - Gr.3

1. CIACCHINI Jérémy (D) 289

2. DUNAN Stéphane (D) 282

3. CADENAS Joachim (D) 269

4. ROBERT Geoffrey (G) 256

5. SOLER Jérémy (D) 213

6. FAURE Lucas (D) 207

7. ZBIRI Smaïn (G) 176

8. MARIGNAN Vincent (D) 163

9. MERIC Marvin (G) 157

10. CHARRADE Antoine (D) 147

11. PRADIER Yoan (D) 130

12. GAILLARDET Joan (G) 123

13. SABOT Benjamin (D) 105

14. MONTESINOS Gaby (D) 74

15. MARTIN François (D) 60

16. EL HAJJOUJI Fouad (G) 56

17. ROIG Thomas (D) 52

18. MATEO Ludovic (G) 39

19. ANANE Mehdi (G) 18

20. ORTIZ Rodrigue (D) 12

21. GRANIER Jean-Baptiste (D) 4

22. ZINI Walid (G) 3

*****************

 

29/06/2015

LES COURSES ET CLASSEMENT JUSQU'AU 2 JUIN

LOGOTT.jpg

TROPHEE DE L’AVENIR

JEUDI 2 JUILLET

AIGUES-VIVES : 17 h 16 h 30, gratuit, comité d’animation, dél. Mouillor. 

Chr. REMY

Saint-Pierre : MACAREL - Saumade : JACOB - Cuillé : BRAMASSET

Occitane : BEL AMI - Félix : MERLIN - Paulin : MAQUISARD

Nicollin : MOUSQUIOUN (hp)

Gr. 3 - Raseteurs : Aliaga, Belgourari, Bruschet, Caizergues, Méric, Sanchez

LES COURSES

JEUDI 2 JUILLET

RODILHAN : 21 h, gratuit, CT de Rodilhan, dél. Sagne. Manades Orgonens, Cavallini, Hervas. Groupe 2. Raseteurs : Carrasco, Charnelet, L. Garcia, Gougeon, Y. Perez, Ruiz.

LES LIGUES

MERCREDI 1er JUILLET

AIGUES-VIVES : 17h 16 h 30, 5 €, CT Lou Ferri, dél. Vaquette. Manades Bon, Saint-Pierre, Félix. Raseteurs : Bakloul, Boulmaoui, Bressy, Caizergues, Gougeon, Jaubert, Lopez, Ortega. Tourneurs : Galibert, Fargier.

*ANNULE* ARLES : 17 h 30, 11 €, SA Jalabert Frères, dél. Buchaca. Manades Fournier, Paulin, Ricard. Raseteurs : Ameraoui, S. Ben Ammar, Carta, Félix, Y. Martin, Mebarek, Santelli, Salinesi. Tourneurs : Dunan, G. Rado.

CLASSEMENT DES RASETEURS

Parution vendredi 26 juin

Trophée des As - Gr.1 

1. CHEKADE Amine (D) 240,5

2. AUZOLLE Loic (D) 214

3. KATIF Zakaria (D) 213

4. BELGOURARI Mehdi (D) 177

5. ALLOUANI Sabri (D) 157

6. FOUR Bastien (G) 133

7. ZEKRAOUI Youssef (G) 123

8. AYME Anthony (D) 114

9. ALIAGA Jérémy (G) 111,5

10. OUFFE Julien (G) 85,5

11. FAVIER Maxime (G) 80,5

12. RASSIR Sofiane (G) 69

13. BENAFITOU Iliass (D) 59

14. BOUHARGANE Jamal (G) 35

15. BRUSCHET Romain (D) 34

16. MARTIN Jérôme (G) 23

17. ALLAM Fayssal (G) 22,5

18. POUJOL Hadrien (G) 22

19. GROS Romain (D) 5

20. OUTARKA Lahcène (D) 5

21. VILLARD Benjamin (D) 1

Trophée des Raseteurs - Gr.2

1. GUYON Rémi (D) 162

2. JOURDAN Victor (D) 148

3. SANCHIS Boris (D) 132

4. CLARION Christophe (G) 128

5. MAUREL David (D) 127

6. MARQUIER Mat. (D) 115

7. OUDJIT Jean-Henri (D) 101

8. FOUGERE Dimitri (D) 93

9. BENAFITOU Nabil (G) 89

10. SANCHEZ Marc (G) 82

11. ERRIK Radouane (G) 80,5

12. MOUTET Damien (D) 80

13. MARTIN COCHER D. (G) 73

14. SABATIER David (D) 66

15. ALIAOUI Farid (G) 54

16. FERRIOL Joffrey (G) 49

17. OUFDIL Icham (D) 36

18. MONDY Thomas (G) 32

19. MOINE David (D) 32

20. IBARRA Rémy (D) 27

21. ALARCON Loïc (G) 26

22. CARTALADE Kévin (G) 25

23. CAIZERGUES Kévin (D) 22

24. GARCIA Ludovic (G) 21

24. PINTER Jérémy (G) 21

26. BINI Benjamin (D) 20

26. CANO Guillaume (D) 20

26. VIC Jonathan (D) 20

29. GRAMMATICO Fabien (D) 19

30. GUIN Romain (G) 18

30. GAUTIER Anthony (D) 18

32. RICCI Jean-Louis (G) 16

33. GOUGEON Mickaël (G) 14

34. MARTINEZ Damien (D) 12

35. CHIG Mohamed (D) 11

36. MEBAREK Sidi (G) 9

37. JODAR Emmanuel (D) 8

38. MIRALLES Cédric (D) 6

38. GLEIZE Alexandre (D) 6

40. BOYER Frédéric (G) 5

40. MONDY Romain (D) 5

40. PAPARONE Nicolas (D) 5

40. RUIZ Olivier (G) 3

44. BENOIT Benjamin (D) 2

45. CHARNELET Mickaël (D) 1

Trophée de l’Avenir - Gr.3

1. DUNAN Stéphane (D) 254

2. CIACCHINI Jérémy (D) 232

3. ROBERT Geoffrey (G) 210

4. CADENAS Joachim (D) 197

5. SOLER Jérémy (D) 181

6. FAURE Lucas (D) 168

7. MARIGNAN Vincent (D) 155

8. ZBIRI Smaïn (G) 151

9. CHARRADE Antoine (D) 140

10. MERIC Marvin (G) 138

11. GAILLARDET Joan (G) 123

12. PRADIER Yoan (D) 122

13. SABOT Benjamin (D) 99

14. MONTESINOS Gaby (D) 64

15. MARTIN François (D) 60

16. EL HAJJOUJI Fouad (G) 56

17. ROIG Thomas (D) 45

18. MATEO Ludovic (G) 36

19. ORTIZ Rodrigue (D) 12

20. ANANE Mehdi (G) 11

21. GRANIER Jean-Baptiste (D) 4

22. ZINI Walid (G) 3

 

25/06/2015

ARLES *TROPHEE DES AS*

Le point sur la Cocarde d'Or, à J-10

arles,83e cocarde d'or,course camarguaiseLa commission taurine arlésienne et l’organisation Jalabert ont tranché, cette Cocarde d’Or sera la 83e « puisque celle de l’an dernier n’a pas eu lieu, à cause de la pluie »D’ailleurs échaudé par l’expérience 2014, l’organisateur a d’ores et déjà posé le samedi 11 juillet en date de report. Au cas où... Ainsi la dernière course libre - puisque le nombre de raseteurs n’est pas arrêté et les trois groupes sont mélangés - attend le public le lundi 6 juillet au sein des fêtes d’Arles. « La pression monte, explique Gérald Rado, responsable technique, surtout chez les jeunes, ils sont très motivés. Cela devrait donner une excellente Cocarde : la nouvelle génération face à l’expérience des raseteurs plus âgés. L’édition 2015 est très ouverte, difficile de dire qui pourra gagner... » Reste que la première partie ne va pas être du gâteau avec Maï des Baumelles, Gavot du Pantaï, Angelo de Raynaud. «Oui, la première partie est dure, confirme Géral Rado, pour endiguer les ardeurs, mais la seconde avec Daudet de Fabre-Mailhan, Jivago de Blatière, Brutus de Lautier et Oscar de La Galère est pétillante ». Rendez-vous lundi 6 juillet, à 17 h 30...

MARTINE ALIAGA

PRATIQUE

Capelado lundi 6 juillet, à 17 h 30, tous les raseteurs peuvent participer avec 10 tourneurs désignés par la FFCC.

Locations : par téléphone au 08 91 70 03 70 ; par Internet www.arenes-arles.com ; au bureau des arènes d’Arles, du lundi au vendredi de 9 h à 12 h, de 14 h à 18 h. Les samedi 4 et dimanche 5 juillet, à partir de 10 h ; le lundi 6 juillet à partir de 9h.

Pour gérer au mieux les vestiaires, les raseteurs sont priés de s’inscrire en téléphonant à Gérald Rado tél. 06 20 31 25 44.

LA GRANDE-MOTTE *SAMEDI ET DIMANCHE*

Les 27 et 28 juin 2015

Le week-end camarguais du Gregau

la grande-motte,ct lou gregau,courses camarguaisesLe CT Lou Gregau fait vivre les traditions camarguaises tout au long de l’année avec et pour les Grand-Mottois et se démultiplie l’été venu pour les nombreux touristes. Et si les taureaux-piscine animent les arènes Juan-Bautista, en juillet et août (mardis, jeudis et dimanches soirs, 21 h 30), en ce dernier week-end de juin, c’est toute la palette des animations camarguaises qui sera présentée.

Abrivado et bandido vont rythmer les festivités et dimanche (11 h) c’est la roussataïo de la manade Marié qui défilera en ville jusqu’aux arènes. Les jeunes des écoles de raseteurs seront mis en avant en ouverture des deux courses. Pour les deux affiches, le casting est soigné tant au niveau bétail que raseteurs. Chez les blancs, quelques belles pointures comme Katif et Aliaga, samedi ; dimanche, le retour de Four, Ouffe l’homme en forme du moment accompagnent Ayme, A. et I. Benafitou, Clarion, Gleize et Jourdan. Les néophytes autant que les afeciouna devraient y trouver leur compte. D’autant que l’ambiance est chaleureuse dans ce coin de Petite-Camargue qui cultive l’authentique au pied des modernes Pyramides.

MARTINE ALIAGA

AU PROGRAMME

SAMEDI

11 h 30, festival d’abrivado, 6 manades. 15 h 30, taureaux emboulés de Lautier pour l’école de raseteurs de Portiragnes. 16 h, 7 €, Avenir, Trophée Michel-Séverac. Dans l’ordre de sortie : Queribus, Farfelu, Cenote, Byros, Renard, Picpoul et Cupidon. 18 h, festival de bandido.

DIMANCHE

11 h, roussataïo manade Marié de l’avenue de l’Europe jusqu’aux arènes. 11 h 30, festival d’abrivado, 5 manades. 15 h 30, taureaux emboulés du Levant pour l’école de raseteurs de Marsillargues. 16 h, 10 €, As, Trophée de la Grande-Motte. Dans l’ordre de sortie : Vibre, Perceval, Artiste, Roussillon, Phœbus, Léo, Papalino. 18 h, festival de bandido. Possiblité de restauration sur place. Animation : peña Cinq à Sète.

 

SOMMIERES *TROPHEE DES AS*

Ce dimanche 28 juin 2015

POUR VIBRER ENCORE !

sommières,adieux de garlan,course camarguaiseLe CT Lou Carmen propose des platteaux de qualité et trouve récompense par une bonne fréquentation. Aux As, le concours du 7 juin, les complètes de Ricard (31 mai) ou celle de Nicollin dimanche dernier, ont affiché une belle entrée et, au final, des spectateurs définitivement conquis par le bétail et l’intensité des échanges en piste. Du coup, l’ambiance est au rendez-vous, et tout le monde est gagnant.

Ce dimanche, l’affiche monte encore d’un cran avec les adieux de Garlan des Baumelles à qui hommage sera rendu et six beaux cocardiers de Cuillé et Bon. Un mélange de taureaux très sérieux et extrêmement spectaculaires dans l’ordre de sortie ci-après : Loubard, un des meilleurs premiers du circuit ; Monro, sérieux jusque dans ses finitions ; Pharmacien, très cocardier expert des enfermées ; Maître Garlan que l’on ne présente plus ; Dalloz, percutant et combattif, plus Clodomir et Chambao chargés du feu d’artifice final. 

L’équipe blanche qui a enthousiasmé les spectateurs la semaine passée est reconduite : Allouani, Belgourari, Katif pour les plus présents ; Aliaga vient s’ajouter aux gauchers. Et Lahcène Outarka est toujours invité d’honneur, « reconnaissance oblige avec tout ce qu’il a apporté aux courses de Sommières en particulier et aux autres en général », précise Jean-Luc Herleman le vice-président du Carmen. Le président Christian Garrido ajoute : « Depuis le début de la saison, les spectateurs se régalent, les raseteurs jouent le jeu, tout est pour le mieux ».

Et pour un symbole fort, la devise “blanc, gris et rouge” des Baumelles portée par Garlan sera lotée.

MARTINE ALIAGA
PHOTO CHRISTIAN ITIER

DIMANCHE : course à 16 h 30, 11 €. En ouverture, 16 h, emboulés de Cuillé pour l’école de raseteurs de Sommières.

 

29/05/2015

BEAUCAIRE *AS* CE DIMANCHE

Dimanche 31 mai 2015 - Trophée des As

Le Muguet pour Canto !

beaucaire,finale du muguet d'or,course camarguaiseIls étaient quatre garçons en blanc qui faisaient lever les foules. C’était dans les années 1957 à 1965. Leur nom : André Soler, Francis San Juan, Roger Pascal et François Canto, le public les appelaient le Carré d’As. Et le décès du Beaucairois François Canto le 9 mai 1965 au lendemain d’une blessure infligée par Aureillois de Chauvet sonnait la fin d’une belle histoire.

Aujourd’hui, c’est Roger Pascal, le dernier dépositaire de l’amitié entre ces quatre hommes. Celui qui est aussi le président des anciens raseteurs aura certainement une foule de souvenirs en tête lorsqu’il mènera, dimanche (16 h), la grande capelado des tenues blanches d’antan en l’honneur de François Canto et du cinquantenaire de sa disparition.

Car Daniel Siméon, organisateur de la course, et son frère et conseiller Jacky, ont souhaité marquer cette 50e finale du Muguet d’Or par un rendez-vous avec le souvenir. Certainement plus de cinquante anciennes gloires du crochet seront en piste et leur carrière sera évoquée. Tandis que les groupes l’Etoile d’Avenir d’Arles et Soies et velours d’Argence apporteront le côté folklorique.

A midi, un dépôt de gerbe aura été effectué au mémorial des raseteurs disparus (à côté des arènes) par la municipalité, les anciens raseteurs et tous ceux qui se joindront à eux.

beaucaire,finale du muguet d'or,course camarguaiseQuant à la course, c’est un joli bouquet mêlant cocardiers expérimentés notamment les premiers (Marcias et Escamillo), et des valeurs montantes en recherche de confirmation. La grande piste de Beaucaire leur vaudra test de passage. Ainsi Aparicio, Aïoros, Ubaye, Trancardel et Rouffian (hors points Trophée mais comptant pour le Muguet) ont une belle carte à jouer. Chez les blancs, Sanchis tient la tête (15 points) mais avec les pointures que sont Auzolle et Chekade en piste, rien n’est acquis. D’autant qu’il y aura aussi des hommes en forme du moment tels Belgourari, Zekraoui et Rassir. Plus Bruschet, Ouffe et Allam en complément. Remarquons l’équité entre droitiers et gauchers.

Tout cela sera intéressant à suivre. Rendez-vous à 16 h pour la capelado.

MARTINE ALIAGA

Plusieurs rendez-vous : Le CT Le Trident Beaucairois se rendra au cimetière N.2 (parking du Centre aéré) pour un dépôt de gerbe à 11 h, sur les tombes de François Canto et de leur président d’honneur Emilien Couderc. Et remettra les prix du Muguet d’Or en piste après la course.

♦ Les anciens raseteurs ont rendez-vous à 10 h 30, au cimetière N.2 où, avec la municipalité, ils fleuriront la tombe de François Canto avant, à 12 h, de déposer une gerbe sur le mémorial des raseteurs morts en piste (à côté des arènes)

♦ 11 h, un encierro se déroulera sur le champ de foire.

♦ Dimanche 31 mai, 50e finale du Muguet d'Or, 16 h, capelado ; 16h30, course ; entrée générale : 11 €;