Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

01/02/2010

UNION DES CLUBS TAURINS PAUL-RICARD

Samedi 30 janvier 2010

L'UCTPR FAIT LE PLEIN DE SES ADHÉRENTS

Peron.jpgSamedi dernier, le domaine de Méjanes accueillait la 55e assemblée générale des clubs taurins Paul-Ricard qui pouvait se targuer de la présence de 363 clubs taurins sur les 382 adhérents représentant 15 144 membres. "Une des plus importantes associations d’Europe",se félicitera Domininque Perron►, président de cette dynamique association dont une des qualités est de promouvoir toutes les tauromachies. Après les rapports - moral défendu par Arnaud Fesquet et comptable par Bernard Melchior - qui ont fait l’unanimité,  les rapporteurs des commissions ont évoqué la saison passée.
 Gérard Suberchicot a, encore une fois, régalé de sa verve et de sa passion coursayre suivi de Michel Lalanne président de la Fédération française de course landaise. Pour la course Vauzelle.jpgcamarguaise, Jérémy Serrano a dressé le tableau d’une saison en demi-teinte "satisfaction pour le Trophée Louis-Thiers des vaches cocardières (...), moments forts à l’Avenir (...) et manque d’émotion aux As (...)". Après Henri Itier, président de la FFCC,  ◄Michel Vauzelle, président de la Région Provence Côte d’Azur, pronait la défense des traditions dans le respect de l’autre face à l’Europe et à la mondialisation:  "L’identité du Sud est en jeu".
Le tour d’horizon s’est terminé par les discours de Jean Jorge pour les corridas du Sud-Est et Marcel Garzelli pour le Sud-Ouest.


LES RECOMPENSÉS

Course landaise
 Ecarteurs : champion des Jeunes Gaétan Labaste ; champion de France Hugo Viney-Thomas
Sauteurs : champion des Jeunes  Régis Dupouy ; champion de France Louis Anso-Solabehere.
Ganaderia : Cathy Agruna, ganaderia armagnacaise (Trophée Challengita).
Course camarguaise
 Coup de cœur : Manu Pero (lire ci-dessous)
Raseteurs : Charles Chanat,  Bastien Four
Manadier Pierre Cuillé, Manade Cuillé
Corrida Sud-Est
Novillero  Roman Perez
Novillero sans picador Mateo Julian
Novillada sans picador : ganaderia Fernay et Virgen Maria.
Corrida Sud-Ouest
Novillero : Thomas Dufau
Novillada sans picador Paul et Jérôme Bonnet, Ganaderia du Lartet
Hommages à la Commune d’Aigues-Vives en présence de Jacky Rey, maire ; Bernard Humbert, premier adjoint ; et les présidents de clubs taurins, Christophe Navarro (Lou Ferri), Serge Libourel (Li Festejaïres), Jérémy Serrano (Union taurine), Laurent Auzilhon (L’Aficion).

LE COUP DE COEUR A MANU PERO

Manu et Simone.jpg

C’est à un  aficionado des trois tauromachies qu’est allé le coup de coeur de l’édition 2010, dont  Dominique Perron a souligné : "la connaissance remarquable et remarqué de la course landaise, camarguaise et de la corrida. Un homme respecté dans le monde impitoyable de la bouvine et du mundillo". En effet, c’est pour une vie de passion et de communication (chroniques notamment dans Midi Libre,  livres sur Lunel et la course libre et quantité d’archives ), que Manu Pero a reçu la médaille d’honneur des CT Paul-Ricard. Visiblement ému le "Larousse de la course camarguaise" - comme d’aucuns le surnomment affectueusement - rejoint par son épouse Simone, s’est réjoui de "ce beau cadeau pour mes 82 ans".  Carmen pour Manu !

LES LAUREATS DES TROIS TAUROMACHIES

LANDAISE.jpg
La Landaise
Corrida.jpg
L'Espagnole
Camarguaise.jpg
La Camarguaise
LES CLUBS TAURINS D'AIGUES-VIVES A L'HONNEUR
AIGUES.jpg

Martine ALIAGA
Photos Luc PERO

* Voir sur Internet UCTPR.com

19/01/2010

AETCC

15 janvier 2010, Rousty, Les Saintes-Maries-de-la-Mer

UN OPTIMISME MESURÉ

AETCC2b.jpg

 

Vendredi soir, l’Association des éleveurs de taureaux de course camarguaise, a pratiquement fait le plein de ses trente membres pour son assemblée générale dans les locaux de Rousty. Le plus gros morceau de la discussion a bien sûr porté sur les problèmes sanitaires, tuberculose en tête. La présidente Françoise Peytavin dresse un bilan teinté d’une bouffée d’oxygène, après la dernière réunion entre les trois DSV et GDS et les deux associations de manadiers, mardi dernier à Nîmes : « Nous avons avancé dans le bon sens.  11 000 taureaux sauvages (espagnols et camarguais) ont été soumis à l’Interferon, soit la moitié du cheptel pour 11 cas positifs avec lésions.  Ce n’est pas catastrophique ! » Le plan Interferon mis en place en 2009, est maintenant généralisé ce qui permettra au final un inventaire complet du cheptel. De plus, il est obligatoire en cas de vente d’animaux  évitant ainsi « d’acheter la tuberculose ». La gestion des cas douteux s’est nettement améliorée :  « Après abattage de la bête qui a réagi à l’Interferon , analyse des PCR,  le manadier ne sera pas bloqué et continuera à travailler (en évitant bien sûr tout contact avec les autres manades pendant le transport ou dans les torils) , jusqu’aux prochaines prophylaxies où, si tout va bien, il pourra retrouver sa qualification complète. Les DSV communiquant le nom des manades en assainissement à la FFCC », explique la présidente de l’AETCC. La revalorisation de l’indemnisation des bêtes abattues apporte aussi un peu de baume au  cœur des éleveurs touchés par la tuberculose. « Avec les mesures prises, on peut arriver à faire un bon état des lieux et être raisonnablement confiants. Les manadiers vont pouvoir davantage suivre leurs efforts de sélection ».
L’autre thème sanitaire : le vaccin contre la fièvre catarrhale et le nombre anormal d’avortement des vaches recensés par les manadiers ainsi que le financement de l’Etat qui s’arrête au 31 mars. Là aussi des discussions avec les DSV sont en cours.
AETCC1a.jpgLes membres ont aussi abordé les règlements FFCC, les licences des manadiers, les dernières réglementations , la viande AOC… et fixé la date du Trophée Pascal-Salmeron en novembre dans le Gard.  Les satisfactions de la saison 2009 : deux taureaux de l’AETCC à  la finale du Trophée des As (Petit Lou de Chaballier et Coyote de Caillan), la manade Mermoux qui gagne les courses de Ligue (finale à Saint-Mathieu-de-Tréviers) et L’Ilon qui remporte le prix des tau de 3 ans aux Saintes-Maries de la Mer.
Avec l’adhésion de six nouvelles manades de course camarguaise (La Galante de Saliers, Layalle des Saintes, Crémier de Lunel, La Vidourlenque d’Aubais, Sylvéréal et Mogador d’Arles, l’AETCC pouvait sereinement lever le verre de l’amitié au travail réalisé et à son dynamisme.

Martine ALIAGA
Photos P. P.

* Un tiers du bureau sortant a été réélu : Jean-Marie Mermoux, Henri Gibert (Le Brestalou) et Robert Ruiz (L’Argentière). Jean-Pierre Chazot remplace pour un an René Jaume, démissionnaire.

30/12/2009

COCARDIERE D'OR 2009

Dimanche 13 décembre 2009 au mas de Pernes

GAZETTE FAIT LA UNE…

GAZETTE.jpg

La petite cocardière du Mas de Pernes écrit en 2009, une belle page de la manade Chapelle …. Dimanche 13 décembre dans la froideur de l’hiver on s’active autour d’Albert Chapelle pour fêter la Cocardière d’Or Gazette. Amis, clubs taurins, manadiers et raseteurs se retrouvent dans la petite salle comble pour lever le verre au succès de la petite cocardière d’or 2009.
CHAPPETITFILS.jpgAu terme d’une excellente saison, elle comble de bonheur les manadiers dont Florent Lupi petit-fils d’Albert : «Grâce à Gazette, on fête un peu le symbole de notre réminiscence ou renouveau au niveau des courses camarguaises. C’est pour nous un grand honneur d’avoir pu recevoir la cocardière d’or 2009. On n’était pas parti dans cette optique, c’est arrivé et on s’en réjouit vraiment. C’est un grand bonheur et je remercie notre bayle gardian Bernard Gros qui est au contact des bêtes tous les jours et mérite aussi les honneurs. Enfin, je remercie aussi tout le milieu taurin camarguais d’être venu aujourd’hui».
gazette41.jpgDans la salle Francis Gazet vice président du comité des fêtes de Manduel parrain de la vache s’enthousiasme : «Elle est sortie à Manduel où elle a brillé alors on m’a proposé de la baptiser. Des manduelloises il y en a eu plein alors j’ai décidé de l’appeler Gazette. Je suis fier du titre de cocardière d’or et de la réussite. Je suis très content pour mon ami Bébert Chapelle surtout après Prince taù d’or à St Rémy lui aussi un peu révélé à Manduel. Il y a quarante ans que je suis amateur à la manade Chapelle et si le nom de Gazette leur porte chance cela me réjouit d’autant plus».
Ensuite, Patrick Garcia et Jacques Roumajon (respectivement nouveau et ancien responsable du trophée des vaches cocardières) ont félicité avec force la manade Chapelle tandis que Bébert sous son chapeau de feutrine noir terminait ses remerciements et son discours ainsi : «Je lève mon chapeau à tout le monde et pour finir, la Provence a besoin du Languedoc et le Languedoc a besoin de la Provence». L’après-midi, les plus courageux bravent le froid glacial sur la charrette pour aller voir anoubles, cocardiers et la Cocardière d’Or. Au retour les discussions vont bon train tandis que Gazette qui fait la une au sein du cheptel goûte un repos bien mérité.

Eric AUPHAN

14/12/2009

ASSEMBLEE CONSTITUTIVE

Après un premier rendez-vous à Montfrin, jeudi 26 novembre,
des clubs taurins organisateurs de courses camarguaises
ont décidé de s'associer.
L'assemblée constitutive de cette association
se déroulera samedi 19 décembre, à 10h30
à la Salle Jean-Bosc d’Aigues-Vives.

 

Ordre du jour : 
présentation de l’objet de l’association

choix du nom et du siège de l’association

mise au point des statuts

montant de la cotisation pour 2010

élection des premiers dirigeants

pouvoir en vue des formalités de déclaration et de publication


*************************

RETOUR SUR LE TELETHON

A Saint-Etienne-du-Grès

MANADIER ET RASETEURS POUR LA BONNE CAUSE…

TELECHIG409.jpg

Le N.409 sur Chig

TELE3.jpgEn partenariat avec la manade Caillan et une équipe de raseteurs montée par Chig et Moine, le club taurin La Coléta de Saint Etienne du Grès à apporté sa pierre à l’édifice….. Samedi 5 décembre 2009 c’est devant une fort belle entrée que se présentent à la capelado Allam, Chig, El Hajouji, Grillet, Lafare, David Maurel, Moine, Rassir, Sanchis et le tourneur Patou. Mission réussi avec une rondelette somme de 848,40€ récoltée pour combattre les maladies génétiques.
Si au niveau taureaux le quatrième portant le n° 409 (Tastaïre) présente déjà de belles qualités, l’ensemble a du sang et mérite d’être revu. Au final un résultat encourageant et porteur d’espoir mais l’émotion est aussi venue de la capélado pendant laquelle le club taurin et le duo Chig-Moine ont tenu à honorer deux jeunes aficionas trisomiques qui ont participé en piste. Laura Garcia de Bellegarde et Christophe Martin de Saint-Etienne du Grès ont reçu en cadeau le dvd Temporada 2009 et une chemise des Olivades tandis que les mamans aussi de la fête recevaient un magnifique bouquet de fleurs. Des souvenirs plein la tête pour ces deux jeunes passionnés de course camarguaise et des sourires qui en disaient long sur leur bonheur de fouler la piste, le tout pour une cause commune....

Texte et photo
Eric AUPHAN

 

TELETHON4.jpg
Le N.602 sur Sanchis

 

10/12/2009

LA GRANDE MOTTE - CT LOU GREGAU

Samedi 5 décembre, à l’hôtel Mercure de La Grande-Motte

LE PRESIDENT LUCIEN PUECH PASSE LA MAIN

La date restera marquée dans l’histoire du CT Lou Gregau. Le samedi 5 décembre 2009, lors de l’assemblée générale, l’emblématique président Lucien Puech annonce qu’il ne se représente pas. A la tête du Gregau depuis sa création en 1998 et l’acquisition des arènes de Manzanarès el Real qui, depuis, sont le centre névralgique des fêtes camarguaises grand-mottoises, Lulu a su avec passion et ambition ancrer les traditions entre mer, sable et pyramides. Depuis dix ans se sont succédé dans les arènes municipales des courses au Trophée des As, Avenir, concours d’abrivado, bandido, taureaux-piscine, nuit du cheval et entraînement pour les écoles taurines de la région. Une jolie programmation avec de beaux morceaux de bravoure : l’organisation du 57e Congrès de la FFCC le 10 mars 2002 ; la finale du Trophée des Raseteurs en 2004 ; réunion du comité départemental Hérault de la FFCC en 2009 à Haute-Plage.
Un peu tristouille quand même le Lulu au moment de passer la main : « J’ai fait mes 15 ans au club taurin... Maintenant j’aspire à un peu plus de tranquillité... J’ai de bons gars pour continuer. Le CT se porte bien. Je le laisse entre de bonnes mains avec une situation financière saine (excédent financier 2009, 2 000,36€)». Mais connaissant l'hyperactivité de Lucien, nul doute qu'il gardera un oeil sur "son bébé", les arènes, et qu'il s'emploiera avec d'autres centres d'intérêts.
Et bien sûr, les invités de congratuler l’ex-président. Henri Itier pour la FFCC, Brice Bonnafous pour la mairie de La Grande-Motte et Marcel Lautier pour Le Gregau.

LA PROGRAMMATION 2010

1.jpgEn attendant la nouvelle équipe dirigeante (réunion en début d'année prochaine), les manifestations 2010 ont été programmées. En voici un avant-goût: 24 avril 2010, course intercommunale ; début mai, ferrade à la manade Occitane.
26 et 27 juin, les journées camarguaises avec festivals d’abrivado-bandido et des courses camarguaises. Le samedi à l’Avenir, sont programmés : Pagis de l’Ilon, Albator de Rousseau, Berenge de Rambier, Chenebier de Cavallini, Zeus du Brestalou, Tenor de Lautier, Menelas du Ternen. Raseteurs, Aliaga, N. Benafitou, Ayme, Valette, Clarion + 1. le dimanche aux As, Gitan du Soleil, Typhon du Brestalou, Courbet de Chaballier, Lieutenant ou Co Blanco de Lautier, Raimana de Cavallini, Mazarain du Joncas, Juli de Lopez. Raseteurs Clarion, Ouffe, Gleize, Auzolle, Ayme, Jockin et A. et N. Benafitou. Le 8 août, la nuit du cheval ; le 11 septembre, ferrade traditionnelle à la manade Michel.
Voilà pour 2010, souhaitons au Gregau de perpétuer ce sérieux mêlé d’estrambord qu’a si bien inculqué le président Puech.

Martine ALIAGA

08/12/2009

CT SAINT-MARTINOIS

soltani2.jpgZOOM SUR  UNE PATATE D’HONNEUR

Samedi 21 novembre 2009 lors de la remise des prix de la Patate d’Or le club taurin Saint-Martinois et le sympathique Jérôme Dumas ont eu la bonne idée de remettre une patate d’honneur au raseteur Tarasconnais Mohamed Soltani.
Une initiative des plus chaleureuses quand on connaît la gentillesse de ce garçon.  Un gaucher toujours respectueux des autres qui dû mettre un terme à sa carrière sur un grave coup de corne dans la jambe droite infligé par un taù de la manade L’Ilon le 13 octobre 2006 dans les arènes de Bellegarde.
Un Momo tout sourire qu’on a revu avec plaisir dans les arènes de Saint-Martin-de-Crau.

Texte et photo
Eric AUPHAN

05/12/2009

ASSOCIATION DES MANADIERS

Vendredi 4 décembre

LE DOMAINE DE FANGOUSE HOTE DES ÉLEVEURS

MA2.jpg
Robert et Christine Michel
ont mis les petits plats dans les grands pour recevoir les éleveurs

MA1.jpgLes manadiers de l'association de la Raço di biou se sont retrouvés vendredi matin sur les terres de la manade de Michel et Christine Robert au domaine de Fangouse à Lattes (Hérault).  L'occasion de faire le point sur les soucis et les avancées de l'association lors de la réunion de travail qui a duré toute la matinée. L'occasion aussi de se rassembler et de discuter entre gens d'une profession composée de fortes personnalités et d'individus de caractère mais qui se retrouvent sur les points principaux.
Beaucoup de diplomatie et d'empathie sont nécessaires au président Jacques Mailhan  et à son bureau (▲ photo, une partie du bureau) pour faire avancer l'ensemble des manadiers sur le chemin de la modernité tout en préservant l'essentiel : un métier aux bases traditionnelles qui doit se frayer un chemin entre dures réalités économiques et sanitaires.
MA3.jpgEt malgré les divergences, l'amour incommensurable des manadiers pour leurs taureaux camarguais est le seul lien indestructible qui les lient. Quand au fil du repas, l'ambiance se fait doucement plus conviviale et intimiste, alors la grande histoire - et les petites - de la course camarguaise se dessinent entre nostalgie et foi dans l'avenir. Et Albert Chapelle entonne "Le chant du gardian"...

Texte et photos
Martine ALIAGA

 

MA.jpg
Des discussions passionnées
**********************************

30/11/2009

ASSEMBLEE GENERALE DES PRESIDENTS DE COURSE

Dimanche 29 novembre à la manade Anne et Yves Janin

 

PROPOSER, DIALOGUER, ECHANGER

 

JAN1.jpg

Yves Janin a clôturé l'assemblée

L'assemblée générale de l'association des présidents de courses est ouverte, depuis sa création - en 2007 - à tous, aficionados et bien sûr tous les présidents, membres ou pas. Pour cette 3e AG, une vingtaine de membres étaient présents sur les 35 de l'asso. (représentant un maximum de pistes car si une centaine de présidents sont licenciés à la Fédé certains n'animent qu'une ou deux courses dans la saison).

Face aux adhérents, Marc Moucadel, président ; Jacques Valentin, secrétaire ; Claude Chevalier, trésorier ; André Turquay représentant la FFCC et on entrait vite dans le vif du sujet avec le compte rendu moral de Jacques Valentin : "lors des sept réunions du bureau ont été évoqués des problèmes de présidence à Beaucaire, Mauguio, etc. ; la commission de discipline de la FFCC ne prend pas les décisions assez rapidement ; la condamnation par cette même commission de Marc Moucadel à 12 mois de suspension avec sursis  est une injustice"... Rapport adopté à l'unanimité. Claude Chevalier, trésorier, a présenté un solde positif de 339,90 €. Précision du président : une subvention du conseil général du Gard devrait dans les prochains jours être reversée à l'association - via le FFCC - et  servira à équiper les présidents d'une tenue commune (à suivre).
Vote du bureau : l'ensemble du bureau (Moucadel, Valentin, Chevalier, Gibert, Arnaud) se représente, il est élu à main levé.
Dans les questions diverses, Marc Moucadel revient sur la place de l'APCC au bureau de la FFCC promise par Henri Itier mais non avérée aujourd'hui. "L'asso. des présidents de courses doit être représentée au bureau tout comme celle des raseteurs, à l'égal des manadiers". Siégeant, en revanche,  à la commission fédérale "statuts et réglements", le président Moucadel explique que la proposition de nomination des présidents de course par la Fédé ne sera pas mise au vote  au comité directeur car refusée par cette commission.  Mais des propositions concrètes ont été faites et seront présentées au vote : primer dans un premier temps la cocarde et le 1er gland puis le 2e gland ; exclure immédiatement raseteur ou tourneur en faute  plus le quart d'heure suivant ; efforts à faire pour une commission de discipline plus rapide et (suite à une question de Philippe Gibert), l'entrée en piste des tourneurs sera précisée dans le réglement de la FFCC. . Marc Moucadel insiste : "Seul le dialogue peut apporter des solutions, d'ailleurs une réunion avec le président des raseteurs et des manadiers est prévue". Motif que reprenait Patrick Bonton, conseiller général gardois du canton Rhony Vidourle, "toutes les parties de la course camarguaise ont intéret à se rassembler... et à faire avancer les choses". Nicolas Noguera, président de l'Association des raseteurs, tenait par sa présence à assurer les présidents de course de l'intérêt qu'il portait à une intelligente discussion et collaboration entre les deux parties. Restait à Yves Janin de conclure brillamment avec tout le poids et le recul que lui confère sa grande expérience des bêtes et des hommes.

Martine ALIAGA
Photos Luc PERO

APRES LES TRAVAUX DE LA REUNION
LE COTE LUDIQUE AVEC LA VISITE DES TAUREAUX

 

JAN2.jpg

▲ Les cocardiers.

Parade des cabestros

 

JAN3.jpg

******************************************

 


 

27/11/2009

REUNION DES CLUBS TAURINS

Jeudi 26 novembre 2009

SI TOUS LES CLUBS SE DONNAIENT LA MAIN...

 

ACTO.jpg

Une cinquantaine de clubs taurins étaient représentés.

Ça part d'un bon principe : réunir les clubs taurins des quatre départements organisateurs de courses camarguaises en totale indépendance de la FFCC, du Trophée Taurin Midi Libre - La Provence, de l'Union des clubs taurins Paul-Ricard pour parler d'une même voix et être une force de proposition. Les objectifs couvrent de nombreux domaines: mettre en commun les problèmes, les expériences pour organiser au mieux en mettant en sourdine les rivalités ; avoir une communication commune envers tous les médias ; gérer au mieux le calendrier ; discuter avec les associations de manadiers, de raseteurs ; être unis et solidaires ; améliorer le spectacle ; être une charnière entre toutes les parties prenantes, etc.  Et la liste n'est pas exhaustive.

Les jeunes s'investissent... cette idée est la leur. A la tribune, pour réceptionner la cinquantaine de clubs taurins (sur 130) qui ont répondu à l'invitation jeudi soir à Montfrin, Sébastien Gonfond (président du CT de Paluds-de-Noves), Aurélien Laget (vice-président du CT de Redessan), Loïc Estevan (vice-président du CT L'aficion de Jonquières) et le jeune vice-président du CT Le Bajan de Marsillargues, vite rejoints par Audibert (CT de Montfrin), Rodolphe Bantzé (Aigues-Vives) et Christian Garrido (Sommières). Une première réunion pour prendre contact, sonder les présents et prévoir une assemblée générale qui proposera des statuts pour la nouvelle association et élira un bureau composé de "gens indépendants et neutres".

L'heure est donc à l'indépendance (par rapport aux institutions), au dialogue et au rassemblement. Certes, il y a du pain sur la planche et les intervenants n'ont pas manqué de rappeler "la difficulté de trouver des points communs alors que nous sommes tous en concurrence" mais "en étant calmes et ordonnés, les choses peuvent être améliorées".

Les jeunes s'investissent... Ils font et le font savoir. Leur envie et leur dynamisme méritent l'intérêt.
Avis à la population du sang nouveau est arrivé. Affaire à suivre.

Martine ALIAGA
Photos Eric AUPHAN

* En attendant de se structurer, les initiateurs de la réunion mettent un mail à disposition :  sebastiengonfond@aol.com

 

ACTO2.jpg

Les jeunes à la tribune,
dans la salle les représentants des clubs taurins attentifs

23/11/2009

SAINT-MARTIN-DE-CRAU : PATATE D'OR

Samedi 21 novembre

LA PATATE AU GOUT DU JOUR

Patate d'or 21 11 162.jpg

JEROME.jpgGrand rendez-vous devenu incontournable, la Patate d’Or (parodie de la Cocarde d’Or) a connu une somptueuse affluence avec une météo exceptionnelle de douceur. Sous la houlette de Jérôme Dumas impressionnant de maestria au micro, la mayonnaise a immédiatement fonctionné. Il faut dire que l’ami Jérôme au verbe facile, trouve toujours la manière pour encourager ou taquiner gentiment les participants. Au menu de la journée sept vaches de Magali Soler (manade du Revivre) ont fait vivre des moments intenses aux spectateurs conquis. Pour coacher les raseteurs une Vamp (alias Jean-François Moulin), Bob l’éponge (alias Jacques Estevan) et le Père Noël (alias Nicolas Tortel). Tous les participants néophytes ou pas du raset avaient la patate mais ont payé parfois de leur personne avec des frayeurs ou des arrivées pas très orthodoxes mais c’est le charme de cette journée. Souvent la patate fut chaude mais elle su parfois être douce et savoureuse. Au terme d’un final haletant, Stéphane Dumas remporte la compétition sur le fil (dernière ficelle) devant David Hernandez surnommé Dave (second pour la deuxième fois consécutive). Olivier Giusti pour sa première participation complète le podium avec Nicolas Nougier meilleur animateur. Pour finir le meilleur groupe de supporter est celui de Ludovic Quirici et le sympathique Tarasconnais Mohamed Soltani reçoit une patate d’honneur. Il ne restait plus qu’à panser quelques égratignures et bobos avant de terminer la journée autour d’un bon repas accompagné d’une forte dose de convivialité.

Texte et Photos Eric AUPHAN

Patate d'or 21 11 002.jpg
Patate d'or 21 11 070.jpg
Patate d'or 21 11 044.jpg

LE CT DE SAINT-ETIENNE-DU-GRES CHEZ AGU

Dimanche 15 novembre 2009

LA COLETA AU PRÉ

Sortie Agu 15 11 315.jpg

Sortie Agu 15 11 027.jpgC'est entre Aureille et Eyguières chez les sympathiques manadiers Agu que se sont retrouvés les membres du club taurin La Coléta de Saint-Etienne-du-Grès pour leur traditionnelle sortie de fin d’année. Une journée servie par une météo douce et chaleureuse comme la gentillesse des hôtes. Le déjeuner a connu un franc succès avant que ne commence le bistournage de quatre biòu dont le n° 601 déjà imposant pour son âge. L’apéritif offert par 51 représenté par Didier Penant mis à contribution  à la corde pendant le bistournage puis le repas a rassasié les gourmands avec l’anchoïade et les alouettes sans tête. L’après-midi rendez vous dans le clos pour admirer le tri des vaches au sein desquelles un petit veau de quelques jours est venu s’immiscer puis direction les prés en charrette pour arriber les cocardiers et terminer la journée dans l’obscurité des prés.

Texte et photo
Eric AUPHAN

Sortie Agu 15 11 045.jpg
Sortie Agu 15 11 277.jpg

20/11/2009

ECOLE DE RASETEURS D'ARLES : LA FINALE A GIMEAUX

Samedi 14 novembre 2009

A BONNE ÉCOLE DU RASET

Gimeaux 14 11 225.jpg

Sous un ciel gris et la fraîcheur ambiante, les bleus du sympathique et enthousiaste éducateur Gérald Rado ont pu utiliser l’enceinte laissée libre par les apprentis toréros. Deux vaches de la manade Navarro (n° 608 et 708) servent de mise en bouche pour le plaisir des plus jeunes puis place à la capélado des grands sous la houlette du président Laurent Geslin (ancien raseteur et maire de Mas Blanc des Alpilles).
Dans l’ordre alphabétique défilent les écoliers Babacène Jérôme, Blanc Thomas, Dijaux Florent, Gaillardet Joan, Gauthier Kévin, Martin Anthony, Rémi Quang, Florian Rado et Walid Zini accompagnés des maîtres tourneurs Gaillardet Eric, Gérald Rado et Salinési Sylvain. Tous ont fait montre de qualités et mis en oeuvre l’enseignement acquis durant toute la saison. Joan Gaillardet, Walid Zini et Florian Rado sont les chefs de file de l’après-midi ou tous participent activement.
Gimeaux 14 11 203.jpgCôté taureaux, le premier l’imposant n° 018 (Saint Germain) est brave et vaillant. Il s’échauffe au fil des minutes. Le second n° 015 (Navarro) est déjà aguerri aux joutes et se donne dans de superbes séries terminées au ras des planches. Troisième, le n° 556 (Guillerme) est un bébé qui se pique petit à petit aux rasets pour finir sur une bonne note. Le quatrième n° 442 (St Germain) est méchant, agressif, rapide et tamponne fort aux planches. Le plus complet de l’après-midi, il enferme Zini dans une poursuite ô combien émotionnante et malmène longuement le portier jusqu’à perdre un emboulage. Il remporte le prix du jour. Cinquième, le n° 359 (Navarro) est généreux dans l’effort et termine par une grosse action en bascule après Dijaux. Pour finir le n° 551 (Guillerme) donne confiance aux élèves et termine sur une bonne note.
La remise des prix s’effectue dans l’ancienne bergerie de la Chassagne transformée en magnifique salle de réception après l’apéritif de circonstance. Si Jérôme Babacène l’emporte aux points, c’est Joan Gaillardet qui est désigné meilleur raseteur. Il accède aux courses de  Ligue la saison prochaine. Comme de coutume ensuite tous les jeunes ont reçu médailles et récompenses en guise d’encouragement et félicitation. Éducateur, tourneurs et bénévoles ont reçu de sympathiques marques d’attention en présence de Chig et Moine anciens élèves. Gérald réconforté par leur présence s’exclame : «Je suis très content des efforts fournis par l’ensemble et je souhaite qu’ils prennent exemple sur Mohamed et David qui sont des modèles à suivre aussi bien au niveau sportif qu’au niveau mentalité.…». Sortis des bancs de l’école des raseteurs d’Arles, Benjamin Villard, Julien Rey, David Moine et Mohamed Chig sont les plus récents ambassadeurs de cette pépinière de talents où l’apprentissage du raset est un art. Et la soirée de durer tardivement et convivialement autour du succulent buffet du traiteur Sénassais afin de lancer idéalement les grandes vacances taurines.

Texte et Photos Eric AUPHAN

 

Gimeaux 14 11 095.jpg
Gimeaux 14 11 101.jpg
***********************
Et une rouste !
********************
Gimeaux 14 11 119.jpg
Gimeaux 14 11 121.jpg
Gimeaux 14 11 123.jpg

05/11/2009

LES MINOTS DE LA PENA LOS SOMBREROS


PENA.JPGIls sont copains de lycée, aiment la fête, la musique et les taureaux. Normal dans la région et d'autant qu'ils habitent un village de biou où l'aficion est bien ancrée, à savoir Bellegarde. Alors, ni une ni deux, le mieux pour joindre pleinement l'utile à l'agréable, la bande de jeunes a créé la pena Los Sombreros. Ils se prénomment Norman, Flavio, Valentin, Renaud, Pierre, Charly, Joris, et Marco. Dimanche 25 octobre à Aureile (photo) c'était l'une de leur toute première journée complète, et le moins que l'on puisse écrire c'est que ce soit, en matinée aprés l'abrivado, à l'apéritif puis l'aprés-midi aux arènes et le soir au Bar Soler, ils ont assuré. Et ce sous les oreilles expertes de Maurice Belli ex leader et trompettiste de La Gardounenque qui en a conclu : "Ils sont pas mal ces minots tout l'avenir leur appartient". Quel plus beau compliment que celui d'un spécialiste surnommé la trompette d'or de la bouvine.

 P. P.

30/10/2009

LES SAINTES-MARIES-DE-MER

Vendredi 30 octobre 2009

3.jpg

LES ADIEUX DE MICHOU, MARICO,
LE BIOU DE L'AVENIR DE GARLAN
LA BELLE SAISON DE RODIN...
C'EST LA FÊTE "DES BAUMELLES"

7.jpgBruno Pascal au micro donne le top départ d'une majestueuse capelado avec les groupes folkloriques, les Arlésiennes, les gardians, La Gardounenque. En piste, Poujol (se retire au 1er), Ibanez, Khaled, Auzolle, Chig, Moine, Villard, Miralles, Four et Mebarek. Sur les gradins, banderolles, mouchoirs aux couleurs de la manade agités par le nombreux public, le ton est donné pour cette course de gala en l'honneur des adieux de Michou et Mari Co.

Galinier.- Quelques belles réactions sur Four en particulier et une grosse enfermée sur Auzolle chahuté dans la longueur. 12 minutes, 3 Carmen.
Saint-Gillois.- Une enfermée sur Villard, suivie d'une anticipation sur Auzolle et 2 Carmen résonnent. Deux séries pour deux Carmen ainsi qu'à son retour.
Marquis.- Il saute sur Auzolle, puis répond et donne quelques valables ripostes surtout lorsqu'il est charbonné. Six Carmen.
Mari Co.- Dernières actions, derniers Carmen et derniers bravos pour la Cocardière d'Or qui va désormais assurer son rôle de reproductrice.
2.jpgMai.- Trop souvent au centre de la piste, il profite des erreurs humaines pour se signaler. De bonnes choses mais pas mal de déchet malgré les nombreux Carmen entendu.
Garlan.- Il étrenne son titre de Biou de l'Avenir et dès sa sortie, garde les planches. Très compliqué, il pose beaucoup moins de problèmes lorsqu'il est entrepris. A revoir en compétition. Musique 4 fois.
Rodin.- Boîteux, il sort en présentation et lève - si besoin était - le doute émis à son encontre sur sa non participation à la finale du Trophée des As.
Michou.- Un gros coup de barrière sur Auzolle▲, des Carmen, des hourras, des serviettes aux couleurs de la devise qui s'agitent dans les gradins, pour assurer une sortie triomphale au grand cocardier qui termine aujourd'hui.

Texte et photos
Luc PERO

13/06/2009

BOUILLARGUES : JUBILE DE GERARD AUBATERRE

Vendredi 12 juin

CARMEN POUR QUARANTE ET UNE ANNÉES DE PISTE

 

DSC04717.jpg a.jpg

 DSC04678.jpg a.jpgSourire juvénile, œil bleu pétillant sous la couronne de cheveux blancs, Gérard Aubaterre est une "figure" de la bouvine.
41 ans en piste après que son raseteur de père lui a inoculé le virus du taureau. Raseteur, tourneur, jamais un mot plus haut que l’autre, et la tenue blanche comme une seconde peau.
Sa despedida hier, dans les nouvelles arènes de Bouillargues, était à l’image de ce nouveau retraité des pistes: amicale, intergénérationnelle, simple, familiale.
« Enfin, c’est fini », laisse échapper Anne-Marie son épouse qui, malgré l’ultimatum posé trente-cinq ans en arrière « C’est moi ou les taureaux » a supporté les blessures, le moral à zéro après une mauvaise course, la peur… toujours présente. Gérard, lui, ne veut garder que les bons souvenirs ou les mauvais qui, passés à la moulinette des années, sont devenus anecdotes comme « le streap tease imposé par la vache Mickaëlla » lors d’une de ces courses de vaches cocardières où il s’est taillé de jolis succès. Mais avec sa modestie naturelle, Gérard relativise: « J’ai eu une carrière longue mais pas assez importante pour ce genre de jubilé… mais bon !».
Peu importe le palmarès, les nombreux raseteurs présents (jeunes et anciens mêlés) ont fêté l’homme de piste, l’ami. Municipalité, club taurin La Cleda, Association des pétanqueurs, école taurine de Bouillargues, vaches cocardières, association des anciens raseteurs, sans oublier les manadiers qui ont amené le bétail… tous présents, tous complices jusqu’au dernier Carmen.

Martine ALIAGA

AU1.jpgLA COURSE : des emboulés pour les anciens raseteurs : Fouque, Dumas, Rouveyrolles, Curtil, Ménargues, Ranc et Aubaterre et l’école taurine de Bouillargues. Six taureaux en pointe (Corigan de Daumas, Boumian du Gardon, Alcide de Lagarde, Colvert de Didelot, Aragon de L’Argentière, Rampau de Saint-Pierre) pour Bournel, Moine, Ferriol, Bonhomme, C. Chanat, Violet, Savajano, Ruiz, Ibanez et quelque "espontaneo". Un dernier emboulé de la manade l’Aven a clôturé, raseté "artistiquement à l’ancienne"... Un très bon moment.

 

 DSC04697.jpg a.jpg
Les années pèsent pour Gérard... les barrières en sont témoins !

 AUBATERRE.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

La toute dernière "vraie" course de Gérard Aubaterre c'était le 11 novembre 2007, à Gallargues-le-Montueux, avec une complète de la manade Guillierme. Les raseteurs lui avaient offert une haie d'honneur saluée par les applaudissements du nombreux public (photo MALI).

 

08/06/2009

VENDARGUES * AS*

VEN1.jpgDimanche 7 juin 2009

BAPTEME DES ARENES : UN BEL HOMMAGE A ROGER ITIER
Se réunir, oublier les conflits, les antagonismes, les litiges, les frictions... par moments on peut en rêver. A Vendargues, ce week-end, ils l'ont fait ! Familles, club taurin, municipalité, associations... tous ensemble pour se rappeler de Roger Itier, homme de taureaux, de chevaux et de tradition et perpétuer son souvenir en baptisant les arènes de son nom. Et si la course n'a pas vraiment atteint des sommets, qu'importe... l'essentiel étant dans la mobilisation de tout un village.

VEN4.jpg

 

 

LA COURSE

 

VEND5.jpg

Une capelado soignée avec la roussataïo et le tri de Renaud Vinuesa
les Arlésiennes de Vendargues, la Nacioun gardiano,
les cavaliers de l'AVEEC, La Gardounenque ▼

 

VENDCAPEL.jpg

 

Entrée : plein. Organisateur : CT La Muleta. Président : Marc Moucadel. Raseteurs droitiers : Noguera, Gleize, Marquier, Rey.
Gauchers : N. Benafitou, Poujol, Sabde. Tourneurs : G. Rado, T. Dengerma, F.Garrido, Dunan.

Les arènes de Vendargues portent maintenant le nom de Roger Itier et c’est un bel hommage qui lui a été rendu hier, toute la journée. Notamment lors d’une superbe entrée en matière à la course : roussataïo, tri en piste, école taurine, défilé des gardians de l’AVEEC, de la Nacioun Gardiano, Arlésiennes, cavaliers de Vinuesa et La Gardounenque. La course en elle-même n’a jamais atteint des sommets avec des cocardiers rugueux parfois très sélectifs hormis le quart d’heure très plaisant de Cathare et malgré le bon travail de Gleize et Poujol.
VENDPOUJ.jpgGregau (Fabre-Mailhan).- Pas très coopératif à gauche, il pousse un peu plus à droite mais en sélectionnant au maximum plus un bon coup de tête au contact en un presque quart d’heure.
Azérac (Paulin-Niquet).- 5 Carmen. S’il laisse parfois passer c’est pour mieux enfermer la cible suivante (Rey, Marquier, Sabde). Il impose la réflexion car il faut le citer au plus près pour qu’il déclenche mais aussi se lever vite de devant. Rentre une ficelle.
Cathare (Bon).- 6 Carmen. Se livre vaillamment raccompagnant au ras des planches jusqu’à se soulever (Poujol 3 fois photo, Benafitou). Partenaire idéal à gauche sur les belles longueurs de Poujol, il calme les droitiers en envoyant au contact. Termine par un coup de barrière monumental sur Hadrien Poujol. Les ficelles au toril.
Romain (Mermoux).- 1 Carmen. Handicapé par un œil droit abîmé (espigau), il n’a pas son rendement habituel. Malgré tout, attentif, il défend son terrain par quelques enfermées magistrales notamment sur Benafitou. Rentre un gland.
VENDGLEIZE.jpgGitan (Mermoux).- Il va vite ! Calme, il surveille tous les départs et gare à ne pas se manquer aux planches. Se fait réticent par moment sauf sur les rasets très engagés de Gleize (► photo) ou les longueurs proposées par Poujol. Rentre ses ficelles.
Lebrau (Plo).- 4 Carmen. C’est une énigme. Avec son caractéristique hochement de tête, on le sait capable d’engagements terribles. Et parfois, il rappelle le barricadier qu’il fut. Mais aussi parfois des refus, parfois du déchet dans son placement… Malgré ce, il termine puissamment sur Sabde et ramène une ficelle.
Clovis (Margé, hp). Si on lui donne l’occasion, il produit de beaux engagements comme sur Gleize à plusieurs reprises. Termine en musique, avec une ficelle.

Martine ALIAGA

Photos Christian ITIER


Le matin, la famille et les amis se sont recueillis sur la tombe de Roger Itier

VEN1CIME.JPG

 

VEND2.jpg

◄ Défilé,
roussataïo
et abrivado
dans les rues
de VendarguesVEN3.jpg

► Au moment des discours

 

 

 

 

 

 

***********************************************

28/03/2009

VILLENEUVE-LES-MAGUELONE : SECTION TAURINE

Vendredi 27 mars 2009

REFLEXION ET AMBIANCE

ALIA.jpg
Jéremy ALIAGA l' espoir local

10x10.jpgEt si c'était eux qui avaient raison ! S'ils avaient résolu quelques-uns des problèmes actuels - et récurrent (n'ayons pas la mémoire courte) - de la course camarguaise : protection des taureaux jeunes, gestion des hommes... Leur solution : une ambiance où personne n'est oublié, où le dialogue et les liens entre manadiers, raseteurs, organisateurs, présidents de course sont privilégiés...  Inutile de légiférer à outrance, en bouvine comme ailleurs, il y a encore des hommes - et des femmes - de confiance et les brebis galeuses s'éliminent d'elles-mêmes. D'autres ont essayé, Saint-Laurent, Montfrin, Marguerittes, Le Grau-du-Roi, et ça marche ! Reste le public.
Villeneuve est géographiquement exentré, et les nombreux nouveaux arrivants, malgré une Section taurine qui multiplie les animations, demeurent frileux. Aller aux arènes reste un pas à franchir que seuls les afeciouna accomplissent  pour l'amour des taureaux. Mais pour quelques néophytes qui seront peut-être mordus par la fe, la course camarguaise ne doit pas se dénaturer, elle est et doit rester l'affrontement loyal entre un homme et un taureau. Et si parfois, en piste, les excès de mauvais gestes nous hérissent les poils, que chacun prenne ses responsabilités : organisateurs qui doivent peser sur l'attitude des raseteurs et choisir les bons taureaux en fonction de leur course ; les présidents de course qui ont une panoplie dissuasive de sanctions ; les manadiers qui connaissent les capacités de leurs taureaux ; les raseteurs et tourneurs qui doivent s'autodiscipliner, garder une part de plaisir, respecter les taureaux et le public. Quant aux spectateurs, s'il ne doivent pas occulter les risques que prennent les hommes, leurs applaudissements ou leur désaprobation influent beaucoup sur le comportement des blancs. A chacun de jouer son rôle.

ALIA JM.jpgRevenons à la présentation de la saison villeneuvoise : comme à l'accoutumée, le Domaine du Chapitre s'était mis sur son trente et un pour recevoir les invités de la Section taurine et leur faire partager leurs produits du Caveau dans les anciennes écuries de ce beau domaine au coeur du village. Le maire Noël Segura, les président (Sylvain Mestre) et vice-président de la Section taurine ont fait le tour de la temporada 2008 et 2009 laissant une large place à Bruno Séguier, président des courses à Villeneuve. Avec son espiéglerie et son a propos habituel, Bruno a titillé, gentiment, les nombreux raseteurs présents, en donnant la priorité aux taureaux "Il faut mettre le taureau en avant" et en rappelant qu'en "1979, la liste alphabétique des raseteurs de l'Avenir commençait aussi par un Aliaga..." Jean-Marie en l'occurrence, père du raseteur▲ sorti de l'école taurine locale, Jérémy. Et de lui souhaiter de "raseter pour se faire plaisir et faire plaisir au public".
Les prix du Trophée de la vigne et des étangs 2008 (la finale n'ayant pas eu lieu pour cause de "langue bleue") ont été remis aux vainqueurs avec un Trophée original signé Arnaud Chabanon : meilleur taureau Nomade de la manade Plo, meilleur raseteur Cédric Miralles, et coup de coeur à Christophe Clarion qui s'occupe de l'école taurine.

ALIA J.jpgPlace à la saison 2009 : Courses du Trophée de l'Avenir : 1re journée de la Vigne et des Etangs, samedi 28 mars (* course annulée par la pluie et reportée à vendredi 3 avril, 18 h *), Lautier : Quezac - Eliodor ; Ricard : Ardéchoix - Dubonnet ; Daumas : Fenouillet - Rocio. Samedi 16 mai : 2e journée, Grand Salan : Perignan - Sauvageon ; Les Baumelles : Major - Grevin ; Plo : Porto - Pagnol. Dimanche 28 juin : 3e journée, Nicollin: Fanfaroun - Savaric ; Félix : Virgile - Ségur ; Saumade : Mephisto - Levant. Dimanche 26 juillet : 4e journée, L'Aurore : Marigot ; Le Soleil : Gitan ; Daumas : Lou Pastre ; Saumade : Cabri ; Plo : Poker ; Cougourlier : Satin ; Lautier : Verone. Samedi 5 septembre, finale du 4e Trophée de la Vigne et des Etangs : Plo : Nomade ; Saumade : Gaillardet ; Nicollin : Valent ; Les Baumelles : Galaad ; Félix : Georges ; Daumas : Athor ; Ricard : Erika.
Raseteurs invités en alternance : ▲Aliaga, Valette, Miralles, Schuller, Sabde, C. Garcia, Clarion, Cartalade, Santiago, Khaled, Malige, D. Maurel, J.-F. Moulin.
Nouveauté le lundi 13 juillet, une course de vaches cocardières avec de Félix : Vanille et Tosca ; Les Baumelles : Bimbinette et Marico ; ricard : Zoé et Eva ; et une de Robert Michel.
Plus les soirées bodegas (20 juin, 31 juillet, 22 août), les taureaux-piscines, deux Ligues (30 mai, 11 juillet), les animations abrivado bandido, défilés, intervillages (10 juillet), encierros, déjeuner au pré, etc...
Villeneuve, ça vaut le déplacement, ne vous gênez pas pour participer !

Martine ALIAGA
Photos Luc PERO ET MALI

 

2009VILMAG3.JPG
Encadrés par le président et le vice-président de la Section taurine
les lauréats du Trophée de la Vigne et des Etangs 2008 :
la manade Plo, Cédric Miralles
Coup de coeur à Christophe Clarion

 

19/03/2009

REDESSAN : LA SAISON

OUVERTURE CE DIMANCHE
AVEC LA COMPLETE DE FABRE-MAILHAN

Espoirs de Mailhan à Redessan.JPGCe dimanche, première journée de la Devise d'Or 2009 : course complète de Fabre-Mailhan avec BISON - ORACIO - DILUN - HAUTURIER - PABLO - SAINT-REMOIS.
17 mai, 2e journée, concours de manades avec CYRANO (La Galère) - MINTAU (Blatière-Bessac); - RABINA (Guillierme) - BRUTUS (Lautier); - DANSEUR (Ribaud) -   PIAZZA (Didelot) -  LOU PASTRE ( Daumas).
21 mai, 3e journée : VERDOUN et MAJOR de Nicollin -  FONTVIEILLOIS et BEAUCAIROIS de Chauvet -  AZZARO et NOVIS de Lagarde; - AVOCAT de La Galère.
24 mai, 4e journée : Espoirs de St Pierre, RADIUS - RIGAU - LOU RAZI - TZIGANE - LE ROUVRE - MIKADO - LOU VERI.
15 août, 5e journée : PANTIN (Blatière-Bessac) - MOUISSET (Raynaud) - PAGNOL (Plo) - LE TONNELIER (Lautier)  - COSTABELLO (Chauvet) - VISON (Hervas).
17 août, 6e journée : ALLOSSARD (Lagarde) - TRICHEUR (Lautier) - un F.Mailhan -CALENDRIN (Nicollin) -BOUFAREU (Guillierme) - RAMPAU (St Pierre).
Finale le 18 août : OLIBRIUS (Plo) - CARASSIN (F.Mailhan) - ST OMER (Guillierme) - GRENADIER (Hervas) - CESARION (Blatière-Bessac) - OSCAR (La Galère) - LIQUIS (vainqueur des courses de protection 2008 de St Pierre).
Plus 4 courses de Ligue et fin octobre course complète des Espoirs de la manade Plo.

16/03/2009

SAINT-LAURENT-D'AIGOUZE

POUR L'AMOUR DU TAUREAU

764897818.jpgComme l'arène au centre du village gardois, le taureau est au centre de l'aficion saint-laurentaise. Tout pour le taureau... c'est le credo répété par Aimé Hugon, président du CT Le Bandot, et Thierry Cure, emblématique animateur de cette présidence haut perchée si proche du Bon Dieu, lors d'une amicale soirée de présentation de la saison. Tout pour le taureau certes mais aussi tout pour créer une ambiance festive et amener le spectateur à participer. Pour cela, chaque aficionado pourra donner une note à la course sur son billet d'entrée et le déposer dans une urne et chaque journée du Printemps des Royales sera ponctuée d'une abrivado et d'une bandido. Une fois le dernier cocardier rentré, place à la discussion au Grand Café, où on "refera" la course, histoire de prolonger l'après-midi et de partager ses impressions.
En même temps, vous pourrez admirer l'expo des photos de Jean Mansuy, dans le Grand Café, superbes montages offrant un kaléidoscope de paysages,  taureaux en pays, traditions et métiers de bouvine.
Tout pour les taureaux aussi sur les affiches. Chaque Royale est illustrée des photos des cocardiers en pays. Pour les collectionneurs, la série des six est en vente 20 euros.
Il ne reste plus qu'à aller voir évoluer les taureaux en piste, la prochaine journée du Printemps des Royales se déroule dimanche 22 mars, avec la manade Saumade.

Martine ALIAGA
Photos Luc PERO

DSC01737.jpg a.jpg
Aimé HUGON et Jean MANSUY.
DSC01739.jpg a.jpg
Thierry CURE présente le programme.
DSC01741.jpg a.jpg
Jean MANSUY devant une de ses oeuvres.