Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

05/03/2013

SAINT-CHRISTOL : VIAVINO

saint-christol,viavino,barraïé,course camarguaiseSamedi 2 mars 2013

Barraïé en place

Plus qu'un taureau, c'est une icône que le sculpteur Ben K a immortalisée. Icône d'une race, d'une passion, d'un peuple. Celui de la bouvine. Barraïé de la manade Jean Lafont tel qu'en piste, superbement engagé dans une anticipation gauchère dont il détenait le secret. Taureau de légende, Barraïé est en bonne place sur la route des cocardiers qui passe maintenant par le pôle Viavino de Saint-Christol.

 

saint-christol,viavino,barraïé,course camarguaise

Volontairement installé au niveau de ses visiteurs, la statue permet de se placer dans la position du raseteur. 

saint-christol,viavino,barraïé,course camarguaise

La cour du pôle Viavino a été investie par les gens de bouvine et les élus ayant participé au financement de l'oeuvre. Les gardians de la manade dont Jean-Pierre Durrieu veillant sur leur biou.

saint-christol,viavino,barraïé,course camarguaise

▲ Julia Berrizzi et Angélique Marignan, demoiselles d'honneur de la Reine d'Arles, ont eu l'honneur de libérer le cocardier de son enveloppe aux couleurs de sa manade. En présence de l'artiste Ben K ▼

saint-christol,viavino,barraïé,course camarguaise

▼ Elus et bienfaiteurs

saint-christol,viavino,barraïé,course camarguaise

saint-christol,viavino,barraïé,course camarguaise

saint-christol,viavino,barraïé,course camarguaise

saint-christol,viavino,barraïé,course camarguaise

 MARTINE ALIAGA
PHOTOS MALI ET CHRISTIAN ITIER

************************




04/03/2013

AIMARGUES

aimargues,journée fanfonne-guillierme,course camarguaise

Dimanche 3 mars 2013

Gévaudan impose sa loi

aimargues,journée fanfonne-guillierme,course camarguaise

Rémi Guyon ne s'est pas assez méfié de l'accélération de Gévaudan

Sous le soleil, la foule a répondu présent au 24e rendez-vous de Fanfonne-Guillierme prenant d'assaut dès le matin les rues d'Aimargues pavoisées en azur et or. Arlésiennes, groupes folkloriques, innombrables gardians, manadiers, cavalières et amazones ont dessiné un écrin au centre duquel les officiels ont pris la parole. Roussataïo et abrivado se sont frayé un chemin tout au long du parcours noir de monde et les cocardiers de la manade ont montré leur savoir-faire dans les arènes copieusement garnies.

A la capelado, sous la présidence d'Aurélien Laget, se sont présentés à droite Bruschet, Guyon, C. Garcia, Moine, à gauche Nabil et Ilias Benafitou, Poujol, Sanchez, tourneurs Curtil, F. Garrido, Lizon, G. Rado. La première partie est solide, Gévaudan (4e) impose sa loi et blesse (3 cm dans le gras de la fesse) Rémi Guyon, les deux derniers pâtissent du manque de travail après la sortie du raseteur aramonais.

Les raseteurs ont faim et Varadero très sollicité, raccompagne avec vigueur, sérieux et générosité. Quelques actions poussées (Guyon, Garcia, Moine) pour une ficelle bien défendue qui rentre avec 6 Carmen et retour. Autre style avec Rabina, plus mobile mais qui ne rechigne pas dans les séries. Il enchaîne sans faiblir et la 2e ficelle restera sur ses cornes. 2 Carmen et retour. Saint-Omer se montre brouillon, les blancs aussi. Le rythme intermittent ne le sert pas en revanche les rasets engagés trouvent une réplique au-dessus des planches (Guyon). Tête baissée dans l'action, ce qui n'arrange pas les choses, Saint-Omer rentre une ficelle, 2 Carmen et retour.

aimargues,journée fanfonne-guillierme,course camarguaiseA la reprise, Gévaudan se présente, tête haute, superbement enbanné. Le round d'observation dure. Dans un registre classique, le cocardier se jette au départ de l'action, puis parfois se désintéresse. Mais quand il sent qu'il peut gagner, il termine dangereusement à la planche (photo Bruschet). Surpris par l'accélération du taureau, Rémi est accroché à la fesse (8e). L'accrochage a refroidi les hommes, Gévaudan rentre sa ficelle avec 3 Carmen et retour. Un bel espoir à revoir absolument. Aroujo, autre jeune espoir, s'approprie la piste à grandes foulées. Craint, il montre du jus mais les blancs se font timides, et Aroujo se disperse. Quelques sauts, puis bien capté, il se livre fort (Sanchez, I. Benafitou, Poujol). Rentre un gland. C'est un peu décousu mais prometteur, 2 Carmen et retour. Bessoun, lui aussi, est en apprentissage. Attentif, il garde bien son terrain, dont il sort fort. ça manque d'allant côté raseteurs, cela nuit au taureau qui ne peut s'exprimer. Quelques séries où il pousse fort et ponctue au ras des barrières et le 2e gland qui rentre, avec 3 Carmen et retour;

MARTINE ALIAGA
PHOTOS CHRISTIAN ITIER

Le matin

La bénédiction des chevaux par le père Benjamin
à l'issu
e de la messe en provençal

aimargues,journée fanfonne-guillierme,course camarguaise

▼ La Reine d'Arles et ses demoiselles d'honneur

aimargues,journée fanfonne-guillierme,course camarguaise

▼ Manadiers et gardians

aimargues,journée fanfonne-guillierme,course camarguaise

▼ L'abrivado

aimargues,journée fanfonne-guillierme,course camarguaise

▼ La roussataïo

aimargues,journée fanfonne-guillierme,course camarguaise

La course

Nabil Benafitou en danger devant Gévaudan déterminé

aimargues,journée fanfonne-guillierme,course camarguaise

▼ Aroujo sur Hadrien Poujol, dont s'était la première course en pointe après sa blessure à Saint-Rémy-de-Provence, l'an dernier

aimargues,journée fanfonne-guillierme,course camarguaise

*************************



28/02/2013

AIMARGUES : JOURNEE GUILLIERME

24e rendez-vous avec Fanfonne

Comme l’hirondelle annonce le printemps, la journée Guillierme à Aimargues, ouvre traditionnellement la saison taurine. Ce dimanche 3 mars, ce sera le 24e rendez-vous avec la dame de Praviel. Après l’an passé, l’inauguration de la statue de la manadière, le programme reprend sa tournure rituelle sans jamais se départir de la ferveur attachée à la mémoire de Fanfonne Guillierme. Une manadière de grande culture et d’une incroyable modernité, distinguée comme ambassadrice de la Camargue, en 1975 à Paris pour l’année de la femme. Cavalière émérite et un peu casse-cou au dire de ses proches, Fanfonne a toujours fait primer sa passion des taureaux. Femme respectée dans un monde tenu par les hommes, elle est aujourd’hui encore, un exemple formateur pour nombre de gens de bouvine, au féminin comme au masculin. 

Ce dimanche, toute d’azur et or pavoisée, Aimargues se souviendra...

M. A.

LE PROGRAMME


rendez-vous,assemblées générales,courses camarguaises24e Journée de Tradition et de Rassemblement des Gens de Bouvine en Hommage à Fanfonne Guillierme, le dimanche 3 mars.

9h : défilé dans les rues du village des Groupes Folkloriques Provençaux, des Manadiers (manades Fanfonne Guillierme, Lescot, Occitane, du Roc, Aubanel Santenco, Pierre Aubanel, etc. ) et gardians, calèches et musiciens : L'Arlatenco, Reneissenco, la chorale de Saint-Geniès, la Souco Tarascounenco, le Passé Présent, Lou Velout Pescalune, La Nacioun gardiano, la Confrérie des gardians, le Ruban de Trinquetaille, Lou Velout d'Arle, la Reine d'Arles et ses demoiselles d'honneur. 

 9h 45 : Messe en Provençal en l’Eglise Saint-Saturnin.

rendez-vous,assemblées générales,courses camarguaises10h 45 : Bénédiction des chevaux devant l’église, place de l’Hôtel de Ville.

11h : acampado sur le maintien des traditions, Jardin du Castellas, devant la statue de Mlle Fanfonne Guillierme.

11h 30 : Abrivado, Roussataïo (manade Fourmaud) de l’avenue des Anciens Combattants aux arènes.

 12h : apéritif offert par le Comité des Fêtes et la municipalité, dans la cour de l’école Fanfonne-Guillierme (à côté des arènes).

13h : repas traditionnel dans la salle Lucien Dumas (à côté des arènes) préparé par le traiteur L’Aubaisienne. 17€ Réservations jusqu’au 25/02 et renseignements auprès du service Festivités (lundi, mardi, jeudi, vendredi 9h-12h - 04.66.73.12.98.- festivites@aimargues.fr – 8, bd Fanfonne Guillierme).  

LA COURSE : 15h15, 9€, course d’espoirs de la Manade Fanfonne Guillierme. Taureaux : Varadéro, Rabina, St Omer, Gévaudan, Aroujo, Bessoun.  Raseteurs invités : H. Poujol, N. Bénafitou, I. Bénafitou, C. Garcia,  Guyon, R. Bruschet, M. Sanchez.

**************

 

22/02/2013

MONTFRIN

Samedi 9 février 2013

Un week-end à redonner du souffle

montfrin,solidarité,association vaincre la mucoviscidose,course camarguaise

montfrin,solidarité,association vaincre la mucoviscidose,course camarguaiseLa mobilisation pour l’association Vaincre la mucoviscidose a joué à plein, le week-end dernier à Montfrin. Les gens de taureaux, de spectacle, du sport et les bénévoles organisateurs ont fait le show pour contenter un large public.
Soirées spectacle, variétés, match de foot... et taureaux. Samedi, le temps ensoleillé aidant, les pensionnaires cornus de Caillan, du Rhône et Galon ont profité de gradins bien garnis pour se mettre en valeur grâce aux très nombreux raseteurs - parmi lesquels les filles de l’école taurine de Bouillargues - et aux Recortadores français de Guy Sadji. Arlésiennes, gardians, peña, les fouetteurs de Graveson, tous ont participé « dans l’alegria », sous la houlette du président de course Luc Allemand et la participation du CT Lou Pougaou.
montfrin,solidarité,association vaincre la mucoviscidose,course camarguaiseAu final, une collecte importante (plus de 5650€) grâce à la solidarité de tous, et un délégué régional Languedoc-Roussillon, Daniel Siné, qui remercie : « Ce week-end a apporté à des milliers d’enfants du bonheur en paquets emballés de gardians, de Camargue, de taureaux... Entre Gardon et Rhône, un air beaucoup plus pur a soufflé l’espoir grâce à votre présence à Montfrin.... C’est pour les malades et le combat vers la guérison qu’en lettres d’or je vous dis encore merci. »


Texte et photos
MARTINE ALIAGA

LES PRIX DU JURY DES AFECIOUNA

prix des afeciouna,courses camarguaises

L'Association des afeciouna de course camarguaise communique :

"C'est sous un soleil radieux et un temps printanier qu'ont été remis à la Manade Lautier, les prix du Jury des Afeciouna de Course Camarguaise 2012 par Benjamin Cluchier, Marie José Forner-Querel et Corentin Carpentier fondateurs du Grand Prix. Une cinquantaine de personnes présentes, allant de la Fédération française de course camarguaise représentée par Laurent Hénin, à Francis Fassi, Frédéric Raynaud, Frédéric Lautier pour les manadiers, Lahcene Outarka côté raseteur, ou encore de nombreux clubs taurins gardois, héraultais ou encore vauclusiens.
En introduction, le Président Benjamin Cluchier, a émis l'idée de "l'entrée gratuite pour les mineurs afin de rajeunir des arènes qui n'arrivent plus à renouveler leur public ces dernières années, crise économique et manque d'intérêt dans le spectacle proposé par les acteurs de la discipiline obligeant".

Les prix du jury ont ensuite été remis.

- Meilleur organisateur :
Club Taurin l’Encierro de Noves (devant Le Grau du Roi, et le club taurin Lou Bandot de Saint-Laurent-d'Aigouze)

- Meilleure manade :
Manade Lautier (devant la manade Cuillé et Raynaud)

- Meilleure saison, raseteur de moins de vingt-cinq ans :
Jérôme Martin (devant Maxime Favier et Lucas Faure)

- Meilleure saison, raseteur de plus de vingt-cinq ans :

Hadrien Poujol (devant Julien Ouffe et Remy Guyon)

- Meilleure prestation de la saison, taureau de moins de huit ans :
Ratis (Raynaud) à Lunel le 28 mai (nominé également pour ses courses de Nîmes et Beaucaire)

- Meilleure prestation de la saison, taureau de plus de huit ans :
Estreloun (Caillan) à Port-Saint-Louis du Rhône le 23 juillet (devant Garlan et son quart-d'heure de la finale des AS de Nîmes, et sa course du 15 août au Grau-du-Roi)

- Prix Spécial du Jury :

Lhacène Outarka à l'unanimité pour l'ensemble de sa carrière

En conclusion, Frédéric Lautier remerciera l'ensemble du jury pour la récompense reçue par sa manade, en saluant "une équipe de professionnels de la course camarguaise, connaisseurs, avertis et vigilants de nos traditions".
La journée se termina par la visite des cocardiers de la maison Lautier et du tout frais retraité Mathis sûrement heureux de voir sa manade récompensée. Ses congénères étant prêts pour des prestations sérieuses et de qualité afin de prendre la digne relève du célèbre biou de la manade !"

***********************

20/02/2013

Décès

Nous avons appris, hier matin. une bien triste nouvelle.
Georges Garcin est décédé.

Ses obsèques se dérouleront jeudi 21 février, à 9h30, à Tarascon.

Très connu dans le monde de la bouvine, Georges Garcin a tenu le micro dans de nombreuses pistes, grandes et moins grandes, comme son père avant lui. Après une année sabbatique, il était revenu à la présidence des arènes pour quelques courses. Rattrapé  par la maladie, il est décédé à 67 ans.

Nos pensées vont à sa famille. 

18/02/2013

GARDIANS DE METIER

Samedi 16 février 2013

René Jalabert l'exemple d'une profession

gardians professionnels,salle rené jalabert,mas de la cure,course camarguaiseLes terres du Château d'Avignon et de Bardouine sont à jamais marquées par un homme. Tout comme la mémoire des gens de métiers. René Jalabert est la référence de la profession. Le Mas de la Cure lui dédie une salle pour une dédicace indélébile.

 

gardians professionnels,salle rené jalabert,mas de la cure,course camarguaise

Samedi, pendant le salon du cheval Camargue -Camagri -, les gardians professionnels se sont réunis pour rappeler et inscrire dans le marbre, tout ce que cet homme de passion a apporté au métier. "Conseiller, guide, sélectionneur, homme de métier, René Jalabert m'a enseigné aussi le respect de l'employeur, dira Jean Mathieu, et citant André Bouix autre mentor des gardians, il pense "aux hommes et aux femmes des mas, ces oubliés de la Camargue". Jean-Pierre Clauzel, président de la Maison du cheval, évoque sa jeunesse "auprès de René Jalabert, c'était un homme d'exception qui m'appris ma passion. Il a passé une grande partie de sa vie sur les terres du Château d'Avignon et de Bardouine...".

Fondateur de l'association des gardians professionnels en 1972, René Jalabert est décédé en 2008, à l'âge de 95 ans, à l'issue d'une vie dédiée aux taureaux et en grande partie au service de la manade du Comte de Pastré. Samedi, en présence de son fils Serge, la salle René-Jalabert, emplie de symboles et de souvenirs, a été inaugurée. L'étoile du gardo-besti brille au-dessus du Mas de la Cure.

Texte et photos
MARTINE ALIAGA

gardians professionnels,salle rené jalabert,mas de la cure,course camarguaise

*****************************


15/02/2013

ECOLES DE RASETEURS

BAILLARGUES AGGLOMERATION

L'école de raseteurs Baillargues Agglomération recrute des jeunes âgés de 13 à 20 ans souhaitant découvrir le plaisir et l'art du raset. Les éducateurs Jean-René Grando, Olivier Abbal et Michael Santiago encadrent lesjeunes postulants. Outre la pratique, lesélèves participent à des sorties notamment en manades ou des soirées (films). Les entraînenements se déroulent aux arènes de Baillargues, les mardis et vendredis à 18h30. Dossier d'inscription sur www.ecolederaseteurs.com

***********************

ECOLE TAURINE PETITE CAMARGUE VAUVERT

L'école taurine de petite Camargue a repris les entraînements depuis le 15 janvier 2013. Les inscriptions se font auprès de Francis Gély, tél. 06 15 09 38 55, Benoît Joseph, tél. 06 36 36 80 38, Cédric Boutavin,  tél. 06 30 17 62 03, Mickaël Arnel, tél. 06 23 89 43 19.

 *******************

MAUGUIO : ECOLE DE RASETEURS

L'équipe de l'Ecole de Raseteurs Melgorienne, avec Alain Fernandez, Thomas Mondy et Sofiane Rassir, a repris les entrainements depuis le mercredi 6 février 2013 à 18h aux arènes de Mauguio.

Cette année, l'École propose aux plus jeunes de découvrir la course camarguaise ainsi que ses traditions, tout en continuant la formation d'élèves plus aguerris.

Inscriptions dès à présent auprès de Alain Fernandez: 06.51.18.59.69 ou Christelle Mondy: 06.19.64.41.71 mail:  ecole-raseteurs-melgorienne@sfr.fr

*******************

ECOLE TAURINE DE SOMMIERES

Créée en 1977, à l’initiative de Jacky Peyre et Jacques Roumajon, mise en sommeil en 2001, l'école taurine Vidourlenque a repris en 2011. Ce sont d’anciens élèves - Jean-Pierre et Bruno Beker, Thierry et Frédéric Garrido, Obi Ménargues, Patrick Laget et Benoit Joseph - qui relèvent le défi aidés par Joël Beker qui tiendra le micro,  et le président Thierry Garrido. Ponctualité, sérieux, tenue en piste, respect envers le public, les taureaux et lesmanadiers sont exigés.

Contact : Ecole taurine Vidourlenque, tél. 06 47 92 14 95

*******************

VENDARGUES

Inscriptions auprès de José Rives, tél. 06 68 00 68 46.

************************

09/02/2013

ASSOCIATION DES ELEVEURS DE TAUREAUX DE COURSE CAMARGUAISE

Lundi 14 janvier 2013

Rencontre avec Françoise Peytavin

 

aetcc,françoise peytavin,course camarguaiseMadame la présidente, quel bilan de la saison 2012 ?

« Globalement, une bonne année avec des résultats intéressants pour les adhérents de l’AETCC : la manade du Brestalou récompensée en finale des Ligues, Pagès aux Saintes-Maries-de-la-Mer pour les courses d’étalons, la Cocardière d’Or (Valsière) à la manade Chaballier, deux anniversaires des 30 ans (Saliérène et Caillan), et Coyote de Caillan, meilleur taureau de la Cocarde d’Or. Donc du bon matériel au plus haut niveau et ça bouillonne pour ceux qui suivent avec de nombreux taureaux émergeants. »

Au niveau sanitaire ?

« Nette amélioration en ce qui concerne les problèmes sanitaires. On va dans le bon sens avec les campagnes 2012 et 2013 Interferon. Il n’y a plus d’abattage total, c’est un très bon point. Mais il ne faut pas baisser la garde notamment dans les prêts d’étalons ou l’achat/vente de bétail. Avec le GDS 13, le plan Sylvatube est en action, c’est une recherche de lien de transmission de la tuberculose par la faune sauvage (sanglier, blaireau). De plus, il va être créé, une banque génétique de la race camargue à titre conservatoire liée au livre généalogique, afin qu’en cas de coup dur, la race soit préservée. »

Initié en 2012, que devient le Trophée des jeunes pousses ?

« Ce concours d’élevage a très bien fonctionné en 2012, il sera reconduit cette année, pour l’instant uniquement dans l’Hérault malgré les demandes des autres départements. Le Trophée des jeunes pousses 2013 concernera les pistes de Vendargues, Mauguio, Le Crès, Baillargues et les écoles taurines de Lunel, Baillargues, Vendargues, Sommières. Ces courses d’emboulés concerneront deux manades par courses (20 au total) de 6 éléments dont obligatoirement 2 taureaux et 1 vache. A ce propos, j’annonce un changement du règlement intérieur voté à l’unanimité, à savoir que les membres de l’AETCC s’engagent sauf en cas de problème sanitaire majeur, à ne faire courir en pointe que des taureaux nés et marqués de la manade. Pour les récalcitrants, il faudra se soumettre ou se démettre, à partir de 2014, il n’y aura plus de tolérance. »  

Les manadiers s’inquiètent d’une nouvelle taxe sur les camions. Qu’en est-il ?

« Une nouvelle législation entre en vigueur à partir du mois de juillet, il s’agit d’une écotaxe sur les camions de plus de 3,5 tonnes qui transportent des marchandises. 12 centimes par kilomètre sur toutes les routes empruntées sans compter l’équipement de boîtier qui va avec, soit environ 1 500€. Voilà qui va énormément impacter les finances des manadiers. Il faudra peut-être s’équiper en char plus petit… »

Que souhaiter à l'AETCC pour la saison 2013 ?

« Que l’association continue son travail sérieusement et dans une bonne ambiance avec ses 32 adhérents dont 23 étaient présents lors de l’assemblée générale le 12 janvier à Rousty. »

Propos recueillis
par MARTINE ALIAGA

En bref : L’AETCC compte 32 adhérents, perd la manade L’Argentière qui a arrêté son activité et intègre la manade des Montilles de Bruno Quet admise définitivement après 2 ans de probation.

Relations avec la FFCC : désignation de trois personnes pour voter aux élections, Thierry Teissier (La Vidourlenque), Henri Gibert (Le Brestalou), Françoise Peytavin (Salièrene). « On verra en fonction des propositions pour participer à la liste en vue des élections fédérales, mais nous sommes déjà intéressés par des commissions ».

Concours de ferrade : Le Trophée Pascal-Salmeron se déroulera le 19 octobre à la manade Pagès.

Bureau : lors de l’AG, un tiers du bureau était sortant (Jean-Marie Mermoux, Henri Gibert, Robert Ruiz), ils ont été remplacés ou réélus (Bruno Quet, Magali Renaud, Henri Gibert).

********************************

MARGUERITTES : CT LA BOUVINA

La soirée du CT La Bouvina de Marguerittes s'est déroulée hier soir.
Eric Marc en donne le compte rendu :

ct la bouvina,marquerittes,courses camarguaises"L'ouverture de cette soirée fut lancée par la présidente du club, Chantal Bourelly qui a vivement remercier les acteurs de la temporada écoulée, en l'occurrence les membres de la Bouvina qui donne de leur temps, sans compter leurs efforts. Bons nombres de manadiers, raseteurs, clubs taurins amis, élus ainsi que le public fidèle, firent honneur au club taurin en participant à ce moment.
ct la bouvina,marquerittes,courses camarguaisesPlace à la causerie organisée et animée par Francis Trinquier, vice président de l'association, autour du thème "enjeux des élevages camarguais et espagnol", avec comme intervenants Christian Espelly et Pascal Mailhan.
La mise en évidence des difficultés sur le travail de sélection du bétail et l'importance des territoires rencontrée par rapport aux éleveurs ibériques ressortent en point majeur de cette discussion.
Également évoqué le conflit actuel qui oppose les toreros de l'ancienne génération à leurs cadets dans leur façon d'aborder toutes les castes de toros avec plus d'aisance, d'où plus de contrats pour ces derniers. Un état de fait qui semblerait en conclusion s'appliquer aussi chez nos traditionnelles tenues blanches.

Le maitre de céans enchaîna sur la présentation de la saison, des affiches qui devraient enchanter les gradins avec une porte grande ouverte aux nouveaux promus dans la catégorie Avenir, accompagnés par des raseteurs aguerris, ce qui laisse envisager de grands moments.
Un nouveau né au sein du club fait son apparition. En effet www.labouvina.fr voit le jour en ce début d'année afin d'offrir le plus d'informations à ses visiteurs en quête de savoir.
Cette soirée se clôtura autour du traditionnel verre de l'amitié dans un généreux estrambord...."

Texte et photos ERIC MARC

* Dates et composition des courses sur www.labouvina.fr

 

05/02/2013

VACHES COCARDIERES : ASSEMBLEE GENERALE

Dimanche 3 février 2013

Les vaches qui rient

 BLOG1.jpg

Petit clin d'oeil amical que ce titre en forme de boutade  pour qualifier l'ambiance de l'assemblée générale de l'association des vaches cocardières dimanche dernier au Scamandre. En effet, tous les intervenants ont souligné la bonne teneur de la saison passée et les espoirs pour les courses 2013. L'envie de positiver générale n'empêchant pas d'évoquer quelques problèmes.

BLOGGARCIA.jpgAprès l'ouverture de la matinée par Patrick Garcia - président -  face à une large audience, la parole était donnée à Patrick Bonton (conseiller général du Gard, remplaçant Jean Denat à la gestion du Scamandre). Celui-ci vantant les mérites de ce site, collectivité territoriale des communes de Petite Camargue, subventionné par le département du Gard et la Région.
BLOGBONTON.jpg670 hectares dont 400 en réserve naturelle pour des missions de gestion des eaux, sauvegarde et découverte de l'environnement (bientôt labellisé 13e Grand Site de France). "Un territoire vivant et pas sous cloche associant les acteurs qui travaillent dans la zone".  Cet aficionado reconnu, assidu des courses de vaches, a détaillé la "diversité et la qualité des bétails et le bon travail des rasteurs, notamment ceux de Ligue".

BLOGASTROETMARCOU.jpgRoger Astrologi, secrétaire, a détaillé les courses et les prix de la temporada passée et présenté la prochaine, saluant les 56 manades candidates aux 9 courses de sélection à Saint-Georges-d'Orques, Cabannes, Saint-Chaptes et Vestric. Quant à Marc Béziat, trésorier, son bilan faisait état de 316,06€ en solde positif 2012.

BLOGROUMAJON.jpgAprès les interventions positives de Françoise Peytavin (AETCC), Cyril Daniel (FFCC), Florent Lupi (manadiers raço di biou et manadier de la meilleure vache de la finale au Grau-du-Roi, Gazette), Hubert Hugon (UCTPR), Serve Evesque (AGNS), Mica (gardians professionnels), Jacques Blatière (en voisin et manadier de la Cocardière d'Argent, Teresa), le manadier Claude Chaballier (manadier de la Cocardière d'Or, Valsière) s'inquiétait de l'éco taxe (taxe frappant les déplacements des chars).  Quant à Jacques Roumajon, il rappelait la précédente finale du Trophée Philippe-Thiers à Saint-Georges-d'Orques en 1995 et les 33 ans d'ancienneté de l'asso. Robert Borie, lui, se souciait du bilan sanitaire des élevages et Thomas Dumont, raseteur, soulignait la bonne tenue des raseteurs en entente avec les manadiers. Quelques échanges plus tard, Patrick Garcia concluait en donnant rendez-vous le dimanche 17 février, à Vestric, pour une après-midi de projection de films.

MARTINE ALIAGA

BLOG2.jpg

EN DETAIL

Honneur : cette assemblée générale a été dédiée à Luc Pero, chroniqueur, photographe, décédé en 2012, et fervent amateur des courses de vaches.

Pléthore de politiques : en plus de Patrick Bonton, conseiller général du Gard, Jean Denat, conseiller général du Gard, et Gilbert Collard, député, et sa suppléante, étaient présents.

A la tribune : Hubert Hugon (UCTPR), Françoise Peytavin (AETCC), Florent Lupi (manadiers de la raço di biou), Cyril Daniel (FFCC), Patrick Bonton (conseiller général du Gard), Patrick Garcia (président des vaches cocardières), Roger Astrologi (secrétaire), Marc Béziat (trésorier), Mica (gardians salariés), Serge Evesque (AGNS).

Trophée Philippe-Thiers : 19 courses en 2013 (voir détail ci-dessous) à Pelissanne, Codognan, Gallargues,  Lunel-Viel, Saint-Comes-et-Maruéjols, Saint-Martin-de-Crau, Saint-Georges-d'Orques, Milhaud, Remoulins, Vergèze, Cabannes, Castries, Fos-sur-Mer, Uchaud, Saint-Laurent-d'Aigouze, Saint-Chaptes, finale à Saint-Georges-d'Orques le 7 septembre.

Présélection : 9 courses à Saint-Georges, Cabannes, Saint-Chaptes et Vestric.

 

BLOGVACHESSAISON2013.jpg

**********************

 

 





04/02/2013

SAINT-LAURENT-D'AIGOUZE : CT LOU BANDOT

Samedi 2 février 2013

Au "choeur" de la fe

saint-laurent-d'aigouze,ct lou bandot,saison 2013,courses camarguaises

Le choeur des Saint-Laurentais du Bandot

saint-laurent-d'aigouze,ct lou bandot,saison 2013,courses camarguaisesDebouts, les adhérents du CT Lou Bandot ont clôturé leur assemblée générale par leur hymne "Sian de raço". Un chant choral court mais vibrant, témoignage de leur fe. Ici, jeunes et seniors partagent leur passion en se transmettant l'amour du taureau. Fort de ses 120 adhérents, le Bandot prospère autour de ses jeunes président, secrétaire, trésorier. Une passation en douceur "les anciens présidents Thierry Cure et Aimé Hugon sont toujours là" souligne Arnaud Chabanon en tirant le bilan de sa première année à la tête du club. Preuve de la bonne santé de l'association, les comptes rendus moral par Laurence et financier par Vincent : clair, net et précis. Les sponsors "petits et grands sont là", remercie le président, les adhérents aussi, le public également lors des courses. La saison a été bonne dans son ensemble..."
saint-laurent-d'aigouze,ct lou bandot,saison 2013,courses camarguaisesAu plus près du détail des finances (Carmen pour la précision du trésorier), le solde 2012 est positif à 7238,46€ avec une ligne intéressante, celle du Printemps des Royales, bénéficiaire à 2132€ (avec 2 courses annulées) et un joli record lors de la course de la manade Laurent avec 952 entrées payantes...
Une belle récompense pour le club qui, dans la foulée, présentait la saison 2013 au rez-de-chaussée du Grand Café bondé, avant de partir tout près de là  à "La Siete de la tarde" où 80 inscrits prévoyaient de finir dignement cette belle soirée.

MARTINE ALIAGA



18e PRINTEMPS DES ROYALES

saint-laurent-d'aigouze,ct lou bandot,saison 2013,courses camarguaises

******************************



30/01/2013

UNION DES CLUBS TAURINS PAUL-RICARD

Samedi 26 janvier 2013 – 58e AG de l’UCTPR        

Masterchef à Méjanes

méjanes,union des clubs taurins paul-ricard,courses camarguaisesLe bouillon de cultures taurines mijote au sein de l’Union des clubs taurins Paul-Ricard depuis 58 ans. Dominique Perron y ajoute depuis une décennie sa carrure digne d’un chef étoilé, moustache gourmande et appétit insatiable de convivialité. En cuisine, la brigade - Arnaud Fesquet, Hubert Hugon, Bernard Planchon, Guillaume Marsan – rivalise à la pesée, mais entérine avec vigueur le goût de la bonne tambouille du premier des leurs. Aux fourneaux, si les physiques sont plus légers – le rapporteur de la course camarguaise, affichant une minceur insolente – Marcel Garzelli, Gérard Suberchicot, Paul Hermé et Jérémy Serrano suivent le menu à la lettre. Ici pas de nouvelle cuisine triste, maigre et chichiteuse,  la table se doit d’être bien garnie et fleurant bon les terroirs. De quoi donner l’eau à la bouche des 15 641 membres de cette confrérie à la fourchette ravageuse.

méjanes,union des clubs taurins paul-ricard,courses camarguaisesLe ton est donné d’entrée, ce ne sera pas la soupe à la grimace. Foin de la morosité, le président Perron définit l’Union des clubs taurins Paul-Ricard « en créateur de convivialité » et congratule les 363 clubs taurins (sur 384) présents ce samedi à Méjanes. Dédiée à Patrick Ricard, disparu le 17 août 2012, l’assemblée de l’Union pouvait commencer. « Tout ne va pas trop mal, attaquait le président. Notamment par la belle victoire obtenue en 2011 avec l’inscription de la tauromachie au patrimoine immatériel français. L’Observatoire des cultures taurines a obtenu que cela ne soit pas remis en question par le nouveau ministre de la Culture. La corrida et les textes de loi qui s’y rapportent sont conformes à la constitution. Il faut rester vigilants pour que nous puissions vivre notre passion du taureau la tête haute. Prochaine étape, passer à l’Unesco… ». Autres satisfactions : « les toreros français se sont regroupés… Les ganaderia ont créé "Toro de France", il y a des subventions européennes pour les toros brave… La Fédération landaise semble retrouver un peu de sérénité… Les prochaines élections de la Fédération française de course camarguaise se présentent dans un consensus général.  Il faut travailler sur la qualité et non la quantité. Soyons vigilants et sérieux, les CTPR dynamisent le professionnalisme et l’enthousiasme… ».

méjanes,union des clubs taurins paul-ricard,courses camarguaisesLe rapport moral d’Arnaud Fesquet (◄ photo) , avec sa recette culinaire (lire ci-dessous) remportant l’adhésion des participants, liste les nouveaux clubs adhérents, toutes les participations et partenariats de l’Union à la vie taurine et présente l’agenda 2013. Les finances, présentées par Bernard Melchior sont saines (NDLR : avec une subvention de 156 000 € de la Sté Ricard qui fait rêver) et équilibrées (résultat 2012:  -185€). L’approbation de ces deux postes étant une formalité tout comme le quitus au conseil d’administration. Restait à passer en revue (lire ci-dessous) le travail des commissions course camarguaise, corrida sud-ouest, course landaise, corrida sud-est et rendre hommage à Christian Peyret, maire de Nogaro et Bernard Marque, président du CTPR de Nogaro.
Avant de passer aux travaux pratiques et tester les bonnes recettes ricardiennes.

MARTINE ALIAGA

(Photos MALI et CHRISTIAN ITIER)

TRAVAUX DES COMMISSIONS

méjanes,union des clubs taurins paul-ricard,courses camarguaises

Les Camarguais récompensés

COURSE CAMARGUAISE (par Jérémy Serrano)

« La satisfaction est venue des jeunes raseteurs. Les As doivent se remettre en cause tout comme les organisateurs, les manadiers qui doivent faire un effort.  Le calendrier est surchargé, l’aficion ne s’achète pas, elle se respecte… La bouvine est en renouvellement. Les jeunes qui arrivent de Ligue sont porteurs d’espoir. La finale du Trophée de l’Avenir à Lunel a été exceptionnelle » (NDLR : petit rappel c’est la finale du Trophée Taurin Midi Libre – La Provence)…
méjanes,union des clubs taurins paul-ricard,courses camarguaisesPlace aux récompensés : raseteur Avenir Lucas Faure, As Hadrien Poujol, manadier Hubert Espelly manade Guillierme, coup de cœur à l’ensemble des Arlésiennes représentées par Astrid Giraud et ses demoiselles d’honneur Angélique Marignan et Julia Berezzi. Mention à Lucas Faure pour sa tenue vestimentaire irréprochable digne de sa saison et du respect dû aux spectateurs et aux organisateurs.

CORRIDA SUD-OUEST

Novillada sans picador : ganaderia Alma Serena. Novillada : ganaderia Valdellan. Novillero sans picador : Louis Husson. Novillero : Juan Leal (prix Sud-Est également). Coup de cœur : Julien Lescaret.

COURSE LANDAISE

Ecarteurs champion des jeunes : Romain Clavé, champion de France Vincent Miuras. Sauteurs : champion des jeunes Simon Raunier, champion de France Louis Ansolabehere.

CORRIDA SUD-EST

Novillero sans picador : Lilian Ferrani. Novillada sans picador : Frédéric Lautier, héritiers de François andré. Novillada : Patrick Laugier, Las Dos Hermanas. Coups de cœur : Loren et Jalabert Frères pour la corrida goyesque d’Arles.

HOMMAGE

Christian Peyret, maire de Nogaro, et Bernard Marque, président du CTPR de Nogaro.

LA RECETTE D’ARNAUD FESQUET

« …Vous prenez 15 641 personnes, des grands, des petits, des gros, des maigres, des jeunes, des vieux, des hommes et des femmes. Vous les mettez à cuire dans une grande marmite d’Aficion, Vous ajoutez une pincée de sourire,un bouquet d’amitié, et une grosse de cuillère de passion. Ensuite vous laissez mijoter pendant 58 ans, en remuant de temps en temps avec beaucoup d’enthousiasme, afin que les plus jeunes remontent à la surface. Pour finir, vous y versez délicatement quelques gouttes de Ricard pour apporter encore plus de convivialité.  Et voilà, comment vous vous retrouvez en compagnie de 384 clubs taurins devant certainement la plus grande mais surtout la plus belle des associations taurines : l’union des clubs taurins Paul Ricard. Maintenant que je vous ai dévoilé la recette, je vous demande de bien vouloir la partager sans modération ! Bon appétit! »

SITE INTERNET DE L'UCTPR : uctpr.com

********************************* 

28/01/2013

FFCC LES CAMARGUAISES

68e CONGRES DE LA FFCC à VILLENEUVE-LES-MAGUELONE

organisé par Section taurine
la municipalité de Villeneuve-les-Maguelone (Hérault)
et la FFCC

villeneuve-lès-maguelone,congrès ffcc,courses camarguaisesSAMEDI 9 MARS

10h, course de taureaux emboulés de la manade Vellas
éleves raseteurs des écoles fédérales
Entrée gratuite

15h, 5€, course de Ligue manades Cyr, Saint-Gabriel, Rambier

19h, vin d'honneur offert par la municipalité à la salle Bérenger-de-Frédol.

Soirée taurine et des terroirs.

DIMANCHE 10 MARS

Congrès, Halle des sports Gérard Bouisson

8h30, accueil des congressistes, émargement, vote, petit-déjeuner

12h30, apéritif offert par l'UCT Paul-Ricard

13h15, repas du Congrès (20€, réservations au 06 89 13 60 20)

15h, 8€, course Trophée Louis-Lacroix, niveau Avenir HT

BENVENGU de Nicollin - CAMPESTRE du Grand-Salan - PESCAIRE de Lagarde

QUASSARD de Plo - SANTEN des Baumelles - GAU GALIN de Guillierme - GARLABAN de Ricard

Raseteurs invités : Poujol, Aliaga, Belgourari, Katif, Clarion, I. Benafitou, Zini, Jourdan.

Location des places au 06 89 13 60 20

*************************

APCC : JOURNEE A LA MANADE BLATIERE

Les présidents de course au pays de Gandar

BSTELE.jpgIl y a des jours où l'on mesure la chance de notre profession de chroniqueur. Ce dimanche, les portes des Iscles se sont ouvertes en grand pour la journée de l'association des présidents de course camarguaise. Nous y étions. D'abord pour embarquer sur la charrette à la visite des taureaux et saluer à l'entrée des terres, la stèle de Gandar. Au tracteur, Jacques Blatière pour les explications. A cheval, Laurent, Pierre Beyssac, Fabien Blatière et Christophe Merle pour un accampado tranquille tout en douceur et en dextérité de ces gens de métier. Une matinée bénie des dieux au doux soleil hivernal. Entre joncs, tamaris et roubines, les cornes pointées vers le ciel, les fiers cocardiers toisent les visiteurs, les vaches surveillent, l'oeil belliqueux. Silence religieux sur la remorque, pas un bruit... Le temps s'est arrêté. Chacun savoure l'instant privilégié.

 BCOCARDIERS.jpg

Au retour, la cheminée ronfle dans la salle. Les trophées, affiches et photos témoignent de la richesse patrimoniale de l'élevage. Marc Moucadel accueille les participants (excusant Jacques Mailhan et Nicolas Noguera retenus par d'autres impératifs et saluant Dédé Peytavin délégué par Françoise pour l'AETCC), et apprécie de "voir des taureaux en pays, triés au pas et des lieux conservés en l'état". Jacques Blatière ne cache pas son plaisir "heureux de vous accueillir dans le lieu mythique de la manade Blatière". Un mot de félicitation pour la nouvelle présidente de l'Amicale des chroniqueurs et un bouquet pour Françoise Blatière, le président des présidents pouvait alors lancer l'apéritif offert par Pernod 51. Tandis que les "maistres grilladins", Claude Chevalier et Raymond Arnaud, en attendant de former la relève, préparaient avec maestria une grillade de chef.

Rien n'a manqué à cet acte convivial. Le soleil descendant, chacun est reparti la tête pleine d'images... Les Iscles se refermaient et retournaient à leur silence.

MARTINE ALIAGA

* L'assemblée générale de l'Association des présidents de course se déroulera à la manade Paulin le 17 novembre 2013.

 

BCHARRETTE.jpg

présidents de course camarguaise,manade blatière-bessac,courses camarguaises

▲ Fabien à l'ouverture des portes

BNIZAMMETHODE.jpg

▲ Nizam, Méthode  en convalescence et le simbeu

BCHARR2.jpg

BVACHE.jpg

présidents de course camarguaise,manade blatière-bessac,courses camarguaises

BSALLE.jpg

BGRILLADINS.jpg

▲ La grillade c'est du sérieux avec Claude Chevalier et Raymond Arnaud

BTABLEE.jpg

*************************


21/01/2013

CASTRIES : 5e RENCONTRE DE CULTURES TAURINES

Même absent Jean Barrere enflamme le festival

JEAN BARRERE BLOG.jpgNous l’avions découvert l’an dernier à Castries où du haut de ses échasses, il avait conquis le public par sa gouaille, son humour communicatif et ses évocations poétiques. Prévu cette année en guest star, Le Landais Jean Barrere, grippé, n’a pu au grand dam de Jean Roumajon, se déplacer. Mais les images tournées par le vidéaste castriote sur les terres du Sud-Ouest a enchanté l’assistance. Le film – hors concours- « Quan souy paloumayre souy pas lou maire » (quand je suis chasseur de palombe au filet, je ne suis pas le maire) a triomphé, soulevant une ovation qui s’est envolée via le téléphone portable jusqu’à la Ganaderia de Buros à Escalans. Chacun se souviendra des recoulayres du Gascon sur l’air de La Marseillaise et même de La Coupo Santo.

BLOGROUMAJON.jpgRevenons aux projections de films avec leur lot d’images empilées de peu d’intérêt sinon de permettre aux vrais amateurs de s’étalonner par rapport aux autres et ainsi de progresser mais aussi de belles surprises avec des scénarios construits, des musiques adéquates, des images de bonne facture. Sur l’ensemble, plus de bien que de moins bien. Le jury a mesuré le travail de tous, remerciant les participants,  et n’a pas eu trop à tergiverser pour attribuer les lots (voir palmarès).

Dans ce Festival dédié à Luc Pero, récemment disparu, les moments d’émotion n’ont pas manqué à l’évocation de notre ami dans « Passion andalouse » ou à l’absence de la famille Alcon dont Benji a réalisé les bandes-annonces et le diaporama « L’homme qui murmurait... ». Un week-end à l’ambiance familiale où le dimanche après-midi a fait salle comble autour du CT Le Trident, de Jean Roumajon et son équipe. Et des larmes aux rires, de l’instructif au pédagogique, de tradition provençale à la vie des manades et ganaderias, de corridas en courses camarguaises et landaises… toutes les passions sudistes ont eu leur lot de succès à la vision des bious, vaches ou toros et des hommes qui les côtoient.

Longue vie au Festival !

 

MARTINE ALIAGA
Photos MALI et CHRISTIAN ITIER

Le jury : Philippe Brochier (président), Patrick Pons, Yves Bustin, Michel Naval, Christiane Drettes, Georges Rouquette, Martine Aliaga. Le jury du prix du public présidé par Rose-Marie Vidal.

 BLOGCHANTS.jpg

▲ Les animations : Bernard Porras et Lis Escoutaïres de la Cabreto de Boisseron, Régine Pascal, Jean-René Baiocco.

Expo photos : Pierre Aubanel, Nicole Cabanel, Caizergues, Marie-Caroline Maillet et Espier.

LE PALMARES BLOGPRIX.jpg
Le jury, les organisateurs et les récompensés

Catégorie Courses camarguaises

1. Du rouge sur du noir de Gérard Osty ▼

BLOGNICOLEGERARD.jpg

2. Abrivado 100% bandido
3. Le rêve de Vincent de Bernard Porras

**************

Catégorie Corrida/course landaise

1. Mano a mano de la Romeria de Jacques Le Merre
2. Ferrade landaise de Francis Vidal

**************

Catégorie diaporama

Passion andalouse de Anne Janin et Marie-Caroline Maille ▼

 BLOGANNEETCARO.jpg

2. Séquences insolites de Sylviane Boulet
3. Maestro de Michel Naval

*************

Prix du public

Manadier et Gardian, une même passion de Jean-Louis Martel

*****************

Coups de coeur

L'homme qui murmure... de Benji Alcon
Ventadour de Jean-Pierre Delon

***********

Films hors concours : les préférés du jury

Rencontre avec le picador de Jean Roumajon
Lumière et passion de Camargue, diapo de Pierre Aubanel
Ovation pour Jean Barrere dans
Quan souy paloumayre souy pas lou maire
film de Jean Roumajon

 BLOGPUBLIC.jpg

********************



19/01/2013

CASTRIES : RENCONTRE DE CULTURES TAURINES

Tous à Castries

castries,festival films taurins,courses camarguaisesPremier rendez-vous festif de cette année 2013, le CT Le Trident et la ville de Castries vous accueilleront samedi 19 et dimanche 20 janvier, pour le le Festival 5e Rencontre de cultures taurines. Une date maintenant bien installée que ces deux journées dédiées à toutes les tauromachies. Des films, des diaporamas, un concours d'amateurs mais aussi des coups de coeur, des invités surprise, des animations...
Et notre ami landais qui l'an dernier avait conquis le coeur des Languedociens et Provençaux par sa gouaille... et ses échasses, sera présent pour nous régaler de ses histoires.
Tout est prévu pour passer de bons moments et le CT Le Trident veille aux petites faims et soifs des festivaliers.

Débuts des festivités, aujourd'hui (samedi 19 janvier) à partir de 14h.
Entrée libre.

 

Voir les bandes-annonce ici ▼

 http://www.youtube.com/watch?v=TW7_9PpVtwU&list=UL


http://www.aqueducvideotaurin.com


 castries,festival films taurins,courses camarguaises

castries,festival films taurins,courses camarguaises

 castries,festival films taurins,courses camarguaises

******************


14/01/2013

PRESIDENTS DE COURSE CAMARGUAISE

 

association des présidents de course camarguaise

Après sa réunion en son siège Café de l’Avenir au Cailar, le 14 décembre 2012, l’Association des présidents de course camarguaises a établi son bureau, pour 3 ans, conformément aux statuts de l’association :

président actif: Moucadel Marc. Secrétaire : Manchon Nicolas. Trésorier : Chevalier Claude. Membres : Gibert Philippe, Clarey Frédéric. Sont nommés Présidents d’honneur : Arnaud Raymond - Valentin Jacques

La remise des cartes de membre aura lieu le dimanche 27 janvier 2013 à la manade Blatière-Bessac Mas des Iscles à Gallician à partir de 11h. Comme d’habitude la grillade sera offerte aux membres.

 

22/12/2012

ASSOCIATION DES MANADIERS RACO DI BIOU

Vendredi 14 décembre 2012

VERS UNE CHARTE DE BONNE CONDUITE DES ELEVAGES

 BLOGMANADIERS.jpg

Le bureau de l'association des manadiers de la Raço di biou
autour de son président Jacques Mailhan

Après une matinée de travail en assemblée générale à la manade Boch de Lansargues, l’Association des manadiers de la Raço di biòu par la voix de son président Jacques Mailhan a rendu compte de la tenue des débats.
Un point important des réflexions reste l’état sanitaire du cheptel. « Le travail de fond qui a été sérieusement exécuté, amène à de bons résultats, explique le manadier, Il n’y a plus d’abattage total et suite à la dernière campagne d’interféron gamma, seuls quelques taureaux positifs ont été abattus ». Le ministère de l’Agriculture a donné ses encouragements aux manadiers, ainsi qu’aux représentants des vétérinaires, pour cette phase d’assainissement positive. « Après une seconde campagne 2013-2014, nous continuerons avec la tuberculinisation. Il faut rester vigilants, mais les gros foyers de tuberculose ont été éradiqués. On s’est battu avec l’aide de l’Etat, des conseils généraux et régionaux, les DSV et GDS...Les résultats sont là ».
Faire courir des cocardiers
nés dans la manade
Les manadiers se veulent également vigilants sur la définition même de leur métier. Jean-Pierre Clauzel a planché sur la question et demande que le terme de manadier soit juridiquement défini pour mettre un frein aux abus des achats de cocardiers “faits”. Le credo des éleveurs : faire courir les taureaux nés chez eux. Des travaux qui aboutiront à une charte de bonne conduite des élevages « Il faut aller vers plus de professionnalisme, de sanitaire et de génétique, sans empêcher personne de travailler, aller vers plus d’éthique ». D’ailleurs un dépliant est à l’étude en concertation avec les DSV pour affiner encore les conditions sanitaires des taureaux et l’amélioration des couloirs de contention va se poursuivre avec l’aide de la MSA et du Conseil général des Bouches-du-Rhône.
Côté finances, comme une épée de Damoclès sur la profession, un projet de taxe sur les poids lourds (plus de 3,5 t) est à l’étude. Environ 0,10 € par kilomètres parcourus sur les routes nationales et départementales. De plus amples renseignements seront pris....
Les manadiers et la FFCC
Côté pistes, si le président Mailhan est d’accord sur les changements de statuts de la FFCC proposés au vote des adhérents (hier soir), « car il faut avancer, il reste plus prudent sur la représentativité des manadiers à la Fédé, le ministère des Sports nous a accueillis avec Cyril Daniel, Nicolas Noguera et Laurent Hénin, et nous a conseillé de mettre en place des commissions. Mais après, nous n’avons plus été sollicités. Il faut, quand on parle de taureaux et de règlements de course, que les manadiers et les autres acteurs, aient une voix prioritaire. Sur environ 3 000 adhérents, il y a à peu près 100 manadiers, 100 raseteurs, quel poids avons-nous ? ». Une question cruciale pour le bon devenir de la discipline.
Reste que l’association se félicite d’avoir des représentants de la Raço di biòu vainqueurs des plus grands trophées : « Globalement la saison a été bonne, les jeunes raseteurs amènent un renouveau, du respect, de la politesse. Les clubs taurins sont l’essence de la course camarguaise, après, il faut une vitrine... C’est dommage que le Trophée Taurin ait mis l’Excellence en sommeil, il y a un potentiel d’une vingtaine de grands rendez-vous à médiatiser. Sans dénaturer la course camarguaise, il faut améliorer le spectacle... ».
Un constat qui va dans le sens de toutes les parties prenantes de la course camarguaise.

MARTINE ALIAGA

GDS : groupement de défense sanitaire.
DSV : direction des services vétérinaires

ASSOCIATION DES RASETEURS

Samedi 15 décembre 2012

Analyse et propositions

 association des raseteurs,courses camarguaisesPrésident de l’association des raseteurs depuis 2007, Nicolas Noguera a été réélu lors de l’assemblée générale samedi dernier à Saint-Laurent-d’Aigouze face pour la première fois à une opposition. L’occasion pour le tourneur de mesurer le chemin parcouru : « Quand je suis arrivé, les raseteurs n’avaient plus la parole, aujourd’hui nous discutons avec la FFCC, le Trophée Taurin, les associations de manadier, de clubs taurins... C’est une belle réussite pour le bureau et moi-même ». Tout autant que le nombre de raseteurs invités en piste et de tourneurs qui n’a jamais baissé.
Mais le président ne se voile pas la face, si à l’Avenir, l’ensemble est satisfaisant, aux As, certains raseteurs resteront sur la touche. La multiplication des courses uniques compliquant la situation. L’analyse est lucide : « On ne peut pas sauver tout le monde. A un moment donné, il faut que chaque garçon fasse l’effort et ait conscience que les taureaux c’est aussi du spectacle. Certains ont cassé le jouet qui s’appelle Trophée des As ».
L’organisateur qu’il est aussi (à Lansargues) sait bien qu’il ne suffit pas de mettre 7 taureaux pour avoir un spectacle. Il faut que tout le monde joue le jeu. Il poursuit : «Les taureaux ont besoin d’être rasetés pour briller, et quand ils sont trop ficelés donc pas rasetés, tout le monde en pâtit. Nous rencontrerons les manadiers pour une discussion à ce sujet. Eux aussi doivent comprendre qu’il faut une ficelle accessible au raseteur et une plus en faveur du taureau ».
Les raseteurs demandent également que toutes les courses soient comptabilisées en coefficient 1 et que les 25 meilleures courses de chacun soit comptées au final pour garder l’équité entre les participants au Trophée des As. Ils demandent à réfléchir sur le doublement des points pour les taureaux “majeurs” et créent une commission interne pour les tourneurs.
Les travaux ont aussi porté concrètement sur un nombre de raseteurs en piste plus adapté à la dimension des arènes ainsi qu’à une flexibilité dans le nombre des invités complétés par des entrants. Exemple : Lunel ou Arles, piste à 12 raseteurs, l’organisateur en invite au minimum 9, 3 peuvent entrer, s’il en invite 8, 4 pourront entrer, s’il en invite 12, il en rentrera 1. Pistes à 12, 11, 10 ou à 9 raseteurs pour les plus petites. Le chantier est ouvert...
Reconnaissant qu’en ce moment, ce n’est facile pour personne, Nicolas Noguera et son association souhaitent « travailler avec tout le monde, pour aller vers le haut ».


MARTINE ALIAGA

Bureau : président Nicolas Noguera, vice-président André Duran, trésorier Icham Fadli, secrétaire Benjamin Villard, membres Bastien Four, Loïc Auzolle, Damien Moutet, Hadrien Poujol.