Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29/04/2018

VALLABREGUES *1re j. du Souvenir Jeannot-Cambi*

Dimanche 29 avril 2018 - Course du samedi 28 avril 

Du spectaculaire et du classique

vallabreguesphgm.jpg

Apache déséquilibre Tristan Castell

Excellente après-midi où le spectacle était au rendez-vous devant des gradins bien garnis. Le public s’est régalé avec une bonne équipe de raseteurs où tous ont fait le maximum. L’ami Robert avait retrouvé le sourire après la réussite du vendredi (Ligue, 1re journée du Luc-Pero). Les spectateurs se sont retirés satisfaits.
Provençal (Navarro, N.981).- Coopère dès la sortie en changeant de terrain pour quelques séries bien comptées avec coups de barrière après Fouque et Castell. Quand on fait le pas, il vient fort surtout sur les droitiers mais quelquefois aussi à gauche. Un monumental coup de barrière pour terminer sur Bressy. Ses ficelles à la maison. 5 Carmen et rentrée.
Apache (Raynaud, N.060).- Démarre avec une puissance inouïe et un envol sur Bressy, puis Fouque. Percute à gauche du toril de nombreuses fois, il mestrège par moments.Enorme envolée sur Castell qui s’échappe dans le burladero (plus de peur que de mal). Un quart d’heure brillant, 6 Carmen et rentrée.
Hugo (Blatière-Bessac, N.210).- Tours de piste au début puis il visite la contre-piste de nombreuses fois.Positive quand il se calme. Mais nombre de sauts inutiles trop importants où il se gaspille. Quart de d’heure longuet.
Vacqueyras (Allard, N.053).- Se jette dans la bagarre dès la sortie. Puis surveille et agrandit le cercle. Commence un festival devant le toril avec cornes pointées.Un énorme tampon après Bressy. Termine a mas avec ses ficelles, 6 Carmen plus rentrée et applaudissements.
Séverin (Cavallini, N.626).- Une rafale au début pour les pompons.Il vient des deux côtés en pointant. Grosse bagarre à la 1re ficelle attribuée à Bernard. Deux coups de barrière simultanés sur Fouque, énorme série à la 2e ficelle qui tombe à la sonnerie. 6 Carmen et rentrée.
Robin (Ribaud, N.223).- Un tau bien présenté, qui prend une grosse rafale pour cocarde et glands. Aux ficelles, le ton baisse car il refuse pas mal. Se soulève pour terminer après Bressy. Garde une ficelle, 1 Carmen plus rentrée.
Manduellois (Blanc, N.239).- Beaucoup de jus à la sortie, le cercle s’agrandit. Mais ensuite, il saute un nombre incalculable de fois. Quelquefois après l’homme (Bernard, Bressy). Encore un peu vert, à revoir. 3 Carmen plus rentrée.


REMY MARTIN
PHOTO GEORGES MARTIN


Course du samedi 28 avril. Niveau Avenir HT. Entrée : presque plein.
Organisateur : CT Lou Vincen. Président : D. Eymonet. Raseteurs droitiers : Bressy, Castell, Fouque. Gauchers : Bernard, El Mahboub, J.Martin. Tourneurs : Guyon, Toureau, Cuallado.

GALLARGUES-LE-MONTUEUX

Dimanche 29 avril 2018 - Course du samedi 28 avril

Fort intéressant pour la 1re journée
du Trophée Jean-Cathary

gallarguesL'ASCLAPHMALI.jpg

Un formidable coup de barrière de L'Ascla 
sur Victor Jourdan

Jolie course pour cette 1re journée du Trophée Jean-Cathary, avec de belles promesses chez les plus jeunes des taureaux, les deux Raynaud un peu verts, les deux Guillierme pétillants, la vaillance extrême du Vitou, et les très honnêtes prestations du premier de la Vidourlenque et du 5e, du Cougourlier, plus âgés. Les blancs au diapason participent à la bonne ambiance.
Eros (Vidourlenque, N.604).- Des ripostes honnêtes avec des accélérations bien placées, plus la vaillance. Pour une mise en route agréable. 5 Carmen et retour.
Rouet (Raynaud, N.143).- Bravet, ne trouve pas la bonne place et se laisse raseter à la traverse. Quand il prend l’angle, il appuie ses ripostes. Pas trop attaqué, rentre ses ficelles presque entières.
Amistadou (Guillierme,N.172).- Dissipé et râleur, met de la vivacité dans ses poursuites pour 5 minutes les rubans. Asticoté, il se chauffe, il bisque et d’un coup s’envoie violemment et haut après Vacaresse qu’il coince aux tubes. De là, il conclut sur Ameraoui et bascule après Fougère. Rentre une ficelle. 4 Carmen et retour.
Armurier (Raynaud, N.330).- Remuant, sauteur, ce tout jeune élément a du mal à se mettre au travail. Une jolie anticipation sur Bruschet, une paire de séries conclues mais finit épuisé. 2 Carmen.

IMG_1202.JPG

▲ Une finition bien placée de Brando sur Gougeon

Brando (Cougourlier, N.902).- Une belle motivation, de l’assiduité dans de jolies réponses jusqu’aux planches. Vacaresse, Clarion, Ameroaui, Bruschet l’embarquent et il va au bout, parfois se cabre. Classique et cocardier, il laisse ses ficelles à la 12e mais garde son élastique. 9 Carmen et retour.

IMG_1214.JPG

▲ Quelquefois légèrement anticipateur
Felibre montre du coeur à l'ouvrage
Ici sur Zelphati


Felibre (Vitou, N.217).- Le jeune Felibre a du cœur, du placement, les hommes tardent à l’attaquer. Rapide dans ses interventions, il multiplie les séries avec bravoure. Il se laisse parfois couillonner encore, mais ses qualités cocardières sont déjà bien présentes. 4 Carmen et retour avec une ficelle.
L’Ascla (Guillierme, N. 212, pour 10 minutes).- Pas trop attaqué au départ, une fois au travail, livre de grosses séries qu’il conclut magnifiquement avec tout le poids de son beau physique. Trois actions tonitruantes (Jourdan, Ameraoui), 4 Carmen, et une ficelle qui rentre en musique.


Texte et photo
MARTINE ALIAGA


Course du samedi 28 avril. Niveau Avenir HT. Entrée : 2/3 d’arène. Org. : CT Lou Cleda. Président : T. Tosas. Raseteurs droitiers : Bruschet, Fougère, Vacaresse, Jourdan, Ameraoui. Gauchers : Clarion, Gougeon, Zelphati. Tourneurs : Arnel, Joseph, Fargier.

▼ Amistadou donne du fil à retordre à son pelot
Hubert Espelly

IMG_1166.JPG

24/04/2018

SAINT-LAURENT-D'AIGOUZE *AVENIR HT*

Mardi 24 avril 2018 - Course du Dimanche 22 avril

Des Mailhan classiquement excellents

saint-laurent-d'aigouze,fabre-mailhan,course

Un final tonique avec Fangassier, ici sur Vacaresse

Une très bonne entrée pour cette 6e course du Printemps des Royales où le CT Lou Bandot présentait les cocardiers de la manade Fabre-Mailhan. A la sortie tout le monde se montrait satisfait de la prestation des pensionnaires du Mas des Bernacles. Un ensemble homogène, vaillance, moral, un classicisme parfait, récompensé en fin de course par un bravo général, englobant le travail des hommes, avec en chef de file l’inoxydable Clarion. Charrade, Vacaresse se distinguent mais l’ensemble des acteurs est à féliciter.
Canesteu (N.149).- Se donne au coup par coup pour la cocarde, sort de l’étreinte en changeant de terrain, il alterne la puissance de ses charges et un placement aléatoire. Il faut le rentrer pour avoir le change. Un premier pas facile, conserve ses ficelles avec 1 Carmen.
Felibre (N.0106).- Rapide sur les attaques donne de la force dans ses finitions pour cocarde et glands. Bien placé impose son jeu aux ficelles. Clarion, Charrade, Vacaresse, dans les cornes, c’est plaisant ! Jourdan se fait peur à la planche (sans mal). Malgré le travail sauve une ficelle avec brio et 8 fois le disque.
Jougaire (N.0105).- Plus franc dans les séries, cède les premiers attributs avec générosité. Son moral le lance dans de belles séquences. Avec Vacaresse, Clarion, la lutte est agréable, un peu de repos et les poursuites s’enchaînent. Vacaresse encore dans les cornes. 12 minutes et 8 Carmen mérités.
Arlequin (N.0148).- Porteur de la devise, il se tourne prestement, anticipe en baissant la tête, frappe sur Jourdan. Aux ficelles se disperse en tapant dans les planches. Charrade, Vacaresse le citent à merveille pour de bonnes conclusions. Rentre une ficelle. 3 Carmen.
Fielou (N.0130).- Rapide, se dédouble dans les ripostes pour de grandes séries. Attentif gère les espaces. Clarion dans les cornes, saute après Charrade qui ne s’accroche pas… Emotion ! Rugueux, batailleur, il se livre avec panache pour sauver ses ficelles. 8 fois le disque.
Madrigan (N.111).- Sous un aspect chétif, il cache un cœur immense, sa course va a mas, ses poursuites finissent au ras des bois, toute sollicitation est honorée avec ferveur, conserve 1 ficelle. 3 Carmen et les bravos.
Fangassier (N.1167, 10 minutes).- Même maille qui se chauffe pour cocarde et glands. Vacaresse sort le grand jeu et régale le public, avec Clarion et Charrade dans un final tonique. Garde une ficelle avec 7 Carmen et les bravos.


Texte et photos
VENTADOUR


Course du 22 avril. Entrée : presque plein. Organisateur : CT Lou Bandot. Président de course : Thierry Cure. Raseteurs droitiers : Charrade, Vacaresse, Jourdan, Soler. Gauchers : F. Lopez (sort à l’entracte), Clarion, Brunel (sort au 2e), Pinter. Tourneurs : Joseph, Arnel, Lebrun.

23/04/2018

VENDARGUES *MAIN D'OR 4e j.* As HT

Lundi 23 avril 2018 - Course du dimanche 22 avril

Rubicon, LE cocardier

vendargues,course camarguaise

Rubicon ne lâche rien
jusqu'aux planches. Ça passe juste pour Zekraoui !

Pour cette 4e journée de la Main d’Or, la course est plaisante avec un Rubicon très cocardier, Vaccarès bon 1er, Fougueux le bien nommé, Jazz imposant, Ursin prometteur, Fino va a mas pour conclure agréablement. Côté raseteurs, Zekraoui est le chef de file d’un bon ensemble.
Vaccarès (Ricard).- Une minute pour les rubans, placé, pour la 1re ficelle, il faut aller la chercher car il ne vient pas à tous les coups. Elle résiste 11 mn. Défend sa 2e jusqu’à la dernière minute. 3 Carmen plus rentrée.
Fougueux (Les Termes).- Vite fait pour cocarde et glands, mais se montre toujours autant décidé pour la 1re ficelle qu’il défend avec ardeur. Effectue de belles séries, la cède a la 11e. Attentif, ne laisse rien passer. Il s’est bien battu et conserve sa 2e ficelle. 4 Carmen et rentrée.
Mouflet (Hervas).- Entrepris durant 2 minutes sans refus, il perd ses rubans. Il défend sa première ficelle, sans trop de pression, et ne la perd qu’au terme d une belle série avec de belles ripostes à la dernière minute. 2e ficelle au toril. 1 Carmen et retour.
Rubicon (Cuillé).- Il se livre, vient fort des 2 côtés pour sa cocarde, il défend ses glands avec de belles enfermées après Zekraoui et Aliaga. Cul aux planches pour les ficelles, il serre Zekraoui qui léve la 1re a la 10e. Conserve sa 2e ficelle au terme d’un quart d’heure très cocardier. 7 Carmen et rentrée.
Jazz (Hervas).- Surpris, on arrive rapidement aux ficelles. Tranquille, il passe les planches après Zekraoui. Il effectue des séries ponctuées de belles finitions, saute encore après Zekraoui, il conserve ses ficelles. 5 Carmen et rentrée.
Ursin (Plo).- Moins d’une minute pour les rubans. Aux ficelles, il surveille les départs, répond à des séries, saute après Zekraoui, défend ardemment sa 1re ficelle jusqu’à la 10e. Il tamponne après Robert, Ciacchini, la 2e est levée par Zekraoui à la dernière minute. 7 Carmen et rentrée.
Fino (Lautier).- Un peu délaissé au début, il vient fort après Robert, Zekraoui, pour ses glands. Il saute après Marignan, a cédé son 2e gland à la 9e. Pour la 1re ficelle, il serre Robert, termine fort, retourne au toril porteur de ses ficelles. 5 Carmen et rentrée.


SAINT-HILAIRE
PHOTO CHRISTIAN ITIER


Course du 22 avril. Entrée : le plein. Organisateur : CT La Muleta. Raseteurs droitiers : Bruschet, Ciacchini, Marignan. Gauchers : Aliaga, Robert, Zekraoui, Sabde, Errik. Tourneurs : Beaujard, Moulin, Jockin, Ull, Lopez.

GRAU DU ROI - HT - NIVEAU AVENIR

MITRON, DOUANIER, ESCAPA

LE PETIT PLUS POUR L’AVENIR

IMG_9367.JPG

Une activité constante, parfois soutenue, et sans reproche des blancs entrainés par Fouque, a permis aux noirs de se mettre en valeur notamment Douanier et Mitron alors qu’Urubu bien que trop bref et Escapa, trop délaissé, ne laissent pas indifférents.
IMG_9380 - LAZARE (Cyr) sur.JPGLazare (Cyr 804) : Coriace et placé aux planches il doit être serré et bousculé pour enclencher. Sa fin de course plus soutenue lui vaudra le Carmen final porteur d’un gland.IMG_9406 - TOSCAN (Raynaud) sur.JPG

Toscan (Raynaud 162) : Des passages à vide mais aussi percutants dans des finitions engagées - Fouque 3, El Mahboub – et des trajectoires allongées. 5 Carmen plus retour avec un gland.
IMG_9432 - DOUANIER (Occitane).JPGDouanier (Occitane 103) : À l'assaut de tout ce qui se présente, il saute et part sur tout. Calé et provoqué sa combativité et sa vaillance sont soutenues et bien menées. 6 Carmen plus retour ficelles en place.IMG_9449 - URUBU (Plo).JPG
Urubu (Plo 894) : Pris au vire-vire une minute et place aux ficelles ou, ses ripostes assorties d'une légère anticipation ne poseront guère de problèmes aux hommes qui le plient en 7 minutes pour autant de Carmen  retour inclus.
IMG_9474 - MITRON (Lautier).JPGMitron (Lautier 043) : A la vitesse de l'éclair et vite retourné, les échanges sont serrés notamment derrière Fouque avec qui la complicité est ancrée.  A l’arrivée, les cornes sont une véritable menace. Son placement fait régner l'ordre. Rentre une ficelle avec le disque entendu 7 fois.IMG_9506 - COUREJAU (Blatière Béssac) sur.JPG
Courejau (Blatiere 912) : Franc, il part sur les sites pour bien les raccompagner sans pour autant conclure. Il subit le rythme des hommes dans 12 minutes récompensées par les honneurs entendus 5 fois.
IMG_9535 - ESCAPA (Vinuesa) sur.JPGEscapa (Vinuesa 065) : Met en valeur ses qualités barricadière après Fouque, Castell et Laurier. Souvent décollé des planches il ne facilite pas la tâche aux Hommes qui ne peuvent pas toujours s’engager. Carmen, joué 4 fois le reconduit au toril.

 

Entrée : 1/3 - Organisateur : SAS RIBERA - Présidence : J Valentin
Raseteur Droitiers : T Castell, L Faure, R Fouque, P Laurier,  J Vic Gauchers : E Bernard,  E Chebaiki, Y El Mahboub, Y Martin
Tourneurs : C Castell, R Guyon, T Tourreau

Texte et Photos Cyril Daniel

22/04/2018

VILLENEUVE-LES-MAGUELONE *NIVEAU AVENIR HT*

Dimanche 22 avril 2018 - Course du samedi 21 avril

Vive Vasco et Valjean !

villeneuve-les-maguelone,course camarguaise

Belle prestation de Valjean, cocardier et offensif aux planches.

L’ambiance est estivale pour cette 1re journée du 13e Trophée de la Vigne et des Etangs valorisée par Vasco des Baumelles (1er) et Valjean de Michel (6e). L’équipe blanche joue honnêtement le coup pour un rendu agréable hormis le passage aérien de Castelet (Ricard, 4e) qui bat les records de sauts.
Vasco (Les Baumelles, N.114).- Montre de l’agressivité, du placement et de la rapidité dans des poursuites poussées. Il enchaîne ou se retient c’est lui qui décide. Se cabre après Y.Martin et Castell, fauche les jambes d’Oudjit au saut (sans mal), poursuit dans des enchaînements où il domine. Bien avec Clarion, Castell.Patron, rentre un gland. 7 Carmen et retour.
Jourdan (Nicollin, N.965).- A fond prend tout ce qui se présente. Travaillé correctement aux ficelles, il se livre vaillamment et rentre sa 2e avec les honneurs.
Hegoak (Grand Salan, N.026).- Remuant, rapide, il se livre sur de longs enchaînements et ferme volontiers la porte à qui s’aventure (Castell) pour 6 minutes les rubans. Même s’il a tendance à se décaler, montre du moral et de la vaillance. Termine sur une série rythmée où peu de blancs touchent la tête. Rentre ses ficelles. 3 Carmen et retour.
Castelet (Ricard, N.133).- 20 sauts seul et 4 rasets (Vic 2, Jourdan, Martin). Vic récompensé de la cocarde à la fin.
Arsenal (Plo N.0161).- S’enfile des séries à vive allure où il laisse vite fait ses rubans. Petit gabarit mais grande vaillance, toujours dans le terrain des planches, il se livre en rythme pour 9 minutes de bravoure. 5 Carmen et retour.
Valjean (Michel, N.078).- Beau spécimen trapu qui met du temps avant de trouver du travail. Mais dès la première sollicitation, il bascule après Castel. Avec plus de stabilité, trouve de la puissance pour s’envoyer violemment après Castell et Méric. Pousse dans les actions et ponctue sur Vic, Oudjit, Castell. Garde une ficelle au terme d’une belle prestation. 5 Carmen et retour.
Belour (Guillierme, N.333, pour 10 minutes).- Première confrontation à ce niveau pour ce jeunot de 5 ans qui montre des envies barricadières (Méric, Vic). Peu raseté, il rentre tous ses attributs. 2 Carmen et retour.


MARTINE ALIAGA
PHOTO C. ITIER


Course du samedi 21 avril.
Niveau Avenir HT. Entrée : 1/2 arène. Organisateur : Section taurine. Présidence : Bruno Séguier. Raseteurs droitiers : Castell, Oudjit, Vic, Jourdan, Soler. Gauchers : Clarion, Y. Martin, Méric. Tourneurs : Estève, Daniel, Arnel.

16/04/2018

SAINT-LAURENT-D'AIGOUZE *AVENIR HT*

Lundi 16 avril 2018 - Course du dimanche 15 avril

Bolero le plus complet

STLOBOLEROPHMALI.jpg

Une action d'envergure de Bolero sur Vacaresse

La pluie toute la semaine puis ce dimanche le grand soleil et la chaleur, tout cela a peut-être influé négativement sur la flamboyance habituelle de la race des Marquises. Cette 4e journée du 23e Printemps des Royales a donc manqué d’un peu d’intensité mais le public a suivi avec intérêt les prestations des jeunes biòu de la manade Laurent. Côté blanc, Fouque ressort, bien accompagné de Clarion, Vacaresse, Lopez et Ortiz par moments.
Colbert N.031.- Il s’y met petit à petit jusqu’à suivre Soler et Fouque au-delà des planches pour 7 minutes les rubans. Aux ficelles, saute quelquefois après l’homme dans l’élan mais tape franchement après Ortiz et Fouque. Un peu « molligas » sur la fin, rentre une ficelle, 6 Carmen et retour.
Méphisto N.060.- Inconstant et difficile à fixer, il se disperse et s’épuise avec beaucoup de sauts, ne se postant que rarement pour donner le change. 2 Carmen en cours, garde une ficelle.
Radieux N.113.- Fougueux, il essaie de répondre à tout mais délaisse la sortie du raset. Indiscipliné, ce n’est qu’une fois mis au travail qu’il se fait apprécier sur deux beaux enchaînements et une longueur avec Clarion. 12’30 inégales. 3 Carmen et retour.
Bolero N.117.- Beaucoup plus attentif et sérieux, il enchaîne avec rythme et ponctue de belle manière pouvant s’emporter et basculer (Ortiz, Fouque, Clarin, Vacaresse). Ne se jette pas pour rien et garde une ficelle. 7 Carmen et retour.
Pharaon N.109.- Manque d’investissement et se retient souvent. Fouque attaque et là, Pharaon riposte de belle manière pour un bon passage mais a du mal à garder le rythme. Rentre ses ficelles.
Murat N.120 (pour 12 minutes).- Attaqué, il répond avec fougue même s’il n’a pas beaucoup de placement. Il assure cocardièrement avec énergie pour le 2e gland à la 9e. Les blancs lèvent le pied et Murat termine en roue libre avec ses ficelles et la musique.
Sultan N.110 (pour 10 minutes).- Il ne se gaspille pas et conclut brillamment après Vacaresse. Se livre sur de jolies séries, et s’envoie pour quelques pétaradantes finitions. Les ficelles au toril, 4 Carmen et retour.


Texte et photo
MARTINE ALIAGA

Course du dimanche 15 avril. Entrée : presque plein. Organisateur : CT Lou Bandot. Président : T. Cure. Raseteurs droitiers : Fouque, Soler, Vacaresse, Fougère, Ortiz. Gauchers : Clarion, Chebaiki, F.Lopez. Tourneurs : Joseph, Levy, Arnel, Guyon.

 

LE GRAU DU ROI *AVENIR HT*

Lundi 16 avril 2018 - Course du dimanche 15 avril

Attila conquérant
Marlou spectaculaire

GDRATTILADEPAULINPHG.M..jpg

Attila de Paulin sur Lautier

Belle prestation de l’ensemble des cocardiers avec un Marlou imprévisible et dangereux, mention spéciale pour Attila qui effectue un grand quart-d’heure. Félicitations à l’ensemble des raseteurs pour leur prestation.
Sirocco (N.808, Vellas).- Entrepris, il cède ses rubans en 2 minutes. Se garde au début, puis il vient fort après Bernard. Il faut vraiment rentrer dans son terrain. Malgré de nombreuses tentatives des blancs, il conserve ses ficelles. 1 Carmen.
Platon (Chauvet,  N.918, remplace Caraque).- Sans rien refuser, on arrive aux ficelles à la 5e. Il cède la première au terme d’une belle série ponctuée de belles finitions. Se livre avec bravoure et conserve sa 2e ficelle. 2 Carmen plus rentrée.
Joyko (Les Termes, N.213).- Sans refus, il cède vite ses rubans. Pour la 1re ficelle, il effectue des séries avec anticipations et de belles conclusions jusqu’à la 10e. Serre Jourdan, Charrade, El Mahboub, et c’est Laurier qui lève la 2e ficelle à la 14e. 9 Carmen et retour.
Marlou (N.953, Laurent).- Dès sa sortie, il s’évade plusieurs fois. Y. Martin le passe le premier, il lui saute après jusqu’aux tubes. 2e raset, I. Benafitou lève la cocarde et se fait accompagner au-delà des barrières. Encore Benafitou 2 fois. Conserve son 2e gland. 4 Carmen et rentrée.
Attila (N.931, Paulin).- Pour la cocarde, il se dresse après Laurier, serre Charrade et Castell. Il vient fort encore après Laurier 2 fois, Castel, Charrade (2) puis Martin. Il brise les planches après Laurier, il tamponne après Brunel, Laurier, Vic, pour la cocarde levée par Charrade à la dernière minute. 10 Carmen et rentrée.
Pourpre (N.117,  Blanc, pour 12 minutes).- Mobile au début, il se livre pour ses rubans qu’il cède à la 8e minute. Rapide, pas assailli, dominateur, il a conservé aisément ses ficelles. 1 Carmen et rentrée.
Neptune (N.201, Rouquette).- Volontaire, avec du caractère, sa jeunesse et son sang lui font souvent franchir les barrières. Il frappe après Vic, Charrade, Castell pour sa 1re ficelle qu’il conserve. Encore jeune mais prometteur. 6 Carmen et rentrée.


SAINT-HILAIRE
PHOTO GEORGES MARTIN


Course du 15 avril. Entrée : 1/2 arène. Org. : SAS Ribera. Président : J. Valentin. Raseteurs droitiers : Castell, Charrade, Laurier (sort au 6e), Vic, Jourdan, I. Benafitou (sort au 4e). Gauchers : Bernard (sort au 1er), Brunel, El Mahboub, Y. Martin. Tourneurs : Lebrun, C. Castel, M. Bensalah, Toureau.

VENDARGUES *AS HT*

Lundi 16 avril 2018 - Course du dimanche 15 avril.

Testasse pour un bon final

Geoffrey Robert, Vincent Félix et Youssef Zekraoui assurent

vendargues,course camarguaise

Avec Testasse, ça passe et ça casse...


Photo Christian ITIER

 

Cette 3e journée de la Main d’Or enregistre le plein côté gradins. Le CT La Muleta a présenté un ensemble de biòu qui malgré les intempéries ont fait honneur à leurs devises. Malgré un manque de travail aux ficelles, le tout est agréable. Robert, Félix, Zekraoui se distinguent, mais chacun fait sont boulot selon ses moyens et ses envies.

Canio ( Blatière-Bessac, N.519).- Tourmente pour cocarde et gland (comme pour tous les cocardiers), aux ficelles, le travail diminue. Mais tous les coups font mouche, quelques brutales finitions. 6 minutes de courses avec 3 Carmen. Pas facile la place de premier.
Monro (Bon, N.608).-Immense bannu qui, bien sollicité, donne le change dans de grosses finitions (Zekraoui, J. Martin). Change de terrain, tient les planches. On craint ses réactions, le travail diminue. Quelques escapades, belle longueur sur Katif, grosse séries en musiques, se soulève sur Robert. Légèrement décollé, maîtrise les attaques. Rentre ses ficelles. 6 Carmen.
Pouchiche (Saint-Pierre, N.003).- Vite tourné, se montre vif dans l’entame de course. Avec un léger revers au contact, il excelle dans les séries finies pattes sur le marchepied. Bruschet dans le berceau, Robert main au frontal. Manque de travail soutenu, dommage ! Rentre ses ficelles. 9 Carmen.
Aroujo (Guillerme, N.765).- A la sortie c’est la pagaille et le public gronde. De grosses percussions sur Robert, Félix, Katif, Chekade. Quelle vaillance ! 11 minutes de lutte. 8 Carmen et les bravos.
Catigo (Sylvéréal, N.720).- Même sanction à la sortie. C’est la galère. Aux ficelles, se pose et répond avec hargne aux attaques (Zekraoui, Chekade, Félix, Robert). Avec un cœur énorme, le biòu vient au bout, les rasets s’enchaînent, c’est agréable. 9 minutes intenses et 7 Carmen.

▼ Catigo - Photo Ventadour

vendargues,course camarguaise


Targueur (Plo, N.7105).- On zappe cocarde et glands. Il se montre agressif pour les ficelles. Après Zekraoui, Robert, c’est criminel. Perd de son influx dans de grosses séries, mais placé au toril, gère son temps de course avec quelques belles finitions. Garde 1 ficelle.8 Carmen.

▼ Targueur - Photo Ventadour

vendargues,course camarguaise


Testasse (Hervas, N.059, pour 12 minutes).- Se chauffe pour 2 minutes cocarde et glands. Puis la machine se met en route, ça tape et ça casse du bois (Robert, Chekade, Félix, Katif). Testasse confirme son potentiel barricader, planches, pilier, qu’importe... Le disque joue et il ne perd son ultime ficelle qu’à la trompette. 12Carmen.


VENTADOUR


Course du dimanche 15 avril. Entrée presque plein. Organisateur : CT La Muleta. Président : Richard Sarrouy. Raseteurs droitiers : Katif, Félix, Bruschet, Chekade. Gauchers : Robert, J. Martin, Zekraoui, Ouffe. Tourneurs : Esteve, Jockin, Lopez, Perez.

09/04/2018

FOURQUES * NIVEAU AVENIR HT *

Lundi 9 avril 2018 - Course du samedi 7 avril

Carmen au second acte

fourquesmollegeoisphEM.jpgLa première partie est assez apathique en piste alors que les gradins bien garnis en attendaient un peu plus. Heureusement le second acte sera davantage honoré et déclenchera des tours de disque retentissants. Côté toril, l’animation ressortira plus fortement avec Mollégeois et Fringant, au-dessus du lot.

► Mollegeois
en action
aux trousses
de Marquis


Guichou (Navarro, N.481, 15’) baisse la tête sur chaque raset, reste sur le qui-vive et ne facilite pas le travail des blancs. Il faut aller le chercher de très près au risque d’être raccompagné dans de grandes foulées.
Amphitryon (Chapelle, N.632, 15’) reste assez classique, se place et joue franc jeu face aux hommes avec de beaux engagements. Mais la course perd de son intensité et il faut attendre la dixième minute pour que le rythme reprenne un peu avec quelques enchaînements. 3 Carmen et retour.
Mollégeois (Saint-Germain, N.057, 15’) ne demande qu’à être taquiné pour étaler son potentiel, poussant fort dans les bois. Hélas peu de prétendants se disputeront son office pour le faire briller à sa juste valeur. 4 Carmen et retour.
Bornégre (Guillierme, N.034, 9’) s’engage, se laisse déborder et livre ses pompons en 2 minutes. Il répond par la suite avec bravoure en servant généreusement, poussant à plein régime dans des actions respectables. 7 Carmen et retour.
Fringant (Ribaud, N.122, 15’) se place avec dextérité, anticipe et fait face avec dévouement à une pluie de crochets, en servant ses partenaires par des engagements rondement menés dans une course bien rythmée. 8 Carmen et retour.
Arbois (Plo, N.221, 9,30’).- Pas de cadeaux pour le plus jeune du jour qui voit ses ficelles attaquées dès la première minute. Une fois placé, il se ressaisit pour répondre à quelques reprises intéressées mais ses valeurs demandent à être peaufinées. 2 Carmen et retour.


Texte et photo
ERIC MARC


Course du samedi 7 avril. Entrée : 3/4 d’arène. Président : N. Nesti. Organisateur : Mairie. Raseteurs droitiers : Ameraoui, Bruschet, Moutet, Charrade. Gauchers : Zelphati, El Mahboub, Naïm, Marquis. Tourneurs : Solera, Joseph, Lévy.

03/04/2018

BEAUCAIRE : HT Niveau AVENIR

XXIX EME SOUVENIR F. GUILLIERME - X EME SOUVENIR J. ESPELLY

SOUVENIRS AZUR ET OR

CELEBRES EN TOUTE SOBRIETE

IMG_8921.JPG

Qu'ont pu penser de la haut Fanfonne et son gardian Jacques de cet après-midi beaucairoise ? Ben ma fois que dans le contexte, les biou ont tiré leur épingle du jeu face à une équipe reconnaissante et entreprenante qui a fait ce qu’elle a pu et dont Zelphati, Zbiri, Naïm et Vacaresse ont été récompensés aux points (il semblerait que Chig ait été omis suite à une erreur de comptabilisation de points).  

IMG_8932.JPGEt ils auraient eu raison, car pour ce 29ème souvenirIMG_8890.JPG de la Dame au Chapeau noir et le 10ème souvenir Jacques Espelly, les pensionnaires maintenant du jeune Hubert ont tiré leur épingle du jeu, sous le regard tout de même du patriarche Christian.

IMG_8842 - ARPIHOUN (Guillerme) sur NAIM.JPGArpihoun N.155 : Mobile aux pompons (2') se cale davantage aux ficelles et répond des deux côtés. Serre Zelphati, se lève après Zbiri (Carmen) et Rentre une ficelle en silence alors que le Carmen final n’aurait pas été démérité.

Moustache N.038 : Bonne occupation de l'espaceIMG_8882 - MOUSTACHE (Guillierme) sur AMERAOUI.JPG et hausse de rythme quand la pression monte il se livre bien, conclu par 3 fois pour autant de Carmen dans 13'. Et pour lui aussi, le retour se fera dans l’anonymat le plus complet.
IMG_8900 - GASTABOI (Guillierme) sur VACARESSE.JPG
Gastaboi N.370 : À 15 ans sa vaillance ne faillit pas dans les moments soutenus et les engagements aux planches sont présents après Naim (2) et Vacaresse. 14'30 et Papé est récompensé par le disque entendu 4 fois.

Ameloun N.158 : Irrégulier, il peut s'engager IMG_8926 - AMELOUN (Guillierme) sur MERIC.JPGpromptement comme à retardement où pas du tout. Aux ficelles il se place, prend un raset et se déplace et les hommes lèvent le pied. Rentre ses ficelles en silence.
IMG_8949 - ABELU (Guillierme) sur ZELPHATI.JPG
Abelu N.162 : Véloce, sans se fixer répond aux provocations et conclue au fil des planches corne glissante. Les hommes le délaissant il se désunit. Finit derrière Chic et voilà…. Le bouton ne s’enclenche pas non plus.
Amistadous N.172 : Surpris en 4 ' il ne lui reste plus qu'une ficelle qu'il va IMG_8966 - AMISTADOU (Guillierme) sur CHIG.JPGdéfendre avec vaillance et des arrivées aux planches serrées à plusieurs reprises. 12’ récompensées par le disque entendu 3 fois.

Entrée : très clairsemé – Environ 120  Organisateur : CT F. Guillierme   Présidence : D. Eymonet
Raseteur Droitiers : Vacaresse, Laurent, Chig  Gauchers : Naim, Ameraoui, Meric, Zbiri, Zelphati
Tourneurs : Daniel, Joseph, Lieballe          

                                         Texte et  Photos Cyril Daniel

SOMMIERES *AS HT*

Mardi 3 avril 2018 - Course du lundi 2 avril 2018

Une Royale de Saumade

d'une belle intensité

sommières,royale de saumade,course camarguaise

Pourpier à l'attaque sur Dunan

Si ce n'est la température par moments frigorifique, l'après-midi d'ouverture de la saison sommiéroise a été de qualité tant par son decorum d'entame, après deux taureaux pour l'école de raseteurs sommiéroise, que par la course. On craignait le manque de raseteurs, vu les blessés, mais les présents ont mouillé le maillot notamment Chekade, Katif, Dunan, et pour de bons passages Clarion et Charrade. Côté taureaux, la première partie est dense, rugueuse, dynamique avec un très bon Médoc (3e). Scipion 4e manque de mordant, Caruso de difficulté. Pourpier (6e) offre 10 premières minutes de bagarre et de dangerosité intense puis, suite à un coup droit dans les planches, semble marquer le coup. Eos parachève brillamment dans son style brut de décoffrage.

Liber conjugue placement et déplacements opportuns. Brutal dans ses finitions, raccompagne rudement Dunan, pousse après Clarion. Bien entrepris, se livre avec force, brille après Chekade. Combatif, rentre ses ficelles. 3 Carmen et retour,

Trélus est raseté sur ses déplacements mais gare à la planche. Conclut après Dunan. Pas souvent arrêté, se laisse prendre au vire-vire où il laisse rapidement sa 1re ficelle. Jolie longueur avec finition sur Chekade, Clarion. Reste remuant mais participatif et dans la bagarre pour la 2e ficelle, ponctue après Dunan. 13 minutes. 6 Carmen et retour.

Médoc, lui aussi, se laisse raseter sur ses déplacements. Mais monte vite de niveau avec bascule après Dunan puis Clarion. L'invite de Chekade est limpide, le coup de barrière énorme. Sur la reprise Médoc bouscule Clarion. Indiscipliné, fantasque, vif, va a mas et se bagarre, enchaînant en cascade les coups aux planches. Rentre ses ficelles. 8 Carmen et retour.

Scipion se disperse en début de course en cherchant les gens en contre-piste. Puis alterne les déplacements et les moments où placé il faut le convaincre. Jolie longueur avec Chekade mais sur les séries manque aujourd'hui de mordant.Rentre ses ficelles. 3 Carmen et retour.

Caruso se livre avec une belle vaillance. Avec Chekade les échanges sont de qualité. Une grosse rafale pour sa 2e ficelle, le fait capituler à la 11e. 2 Carmen et retour.

Pourpier sort avec du pétard, de l'allegria et des goûts de domination. Les hommes se font prudents. Clarion ouvre le bal suivi de Charrade, Dunan, et le bel animal s'éclate violemment après eux. Oblige Dunan à lâcher. Coups de barrière à répétition. Sérieux, placé, les finitions s'enchaînent, méchantes. Tape droit dans les barrières (8e) et marque le coup. De fait ses sept dernières minutes seront moins convaincantes. Garde 9'30 ses rubans, et rentre ses ficelles. 5 Carmen et retour.

Eos pour 10 minutes. L'étalon a toujours un tempérament de feu et explose allégrement les planches. Après Katif, Clarion, Dunan, Charrade, les coups pleuvent. Franc, placé, le tau ne rechigne pas jusqu'à épuisement. Plein de Carmen.

MARTINE ALIAGA
PHOTOS LAURENT SONZOGNI
ET MALI

 

Course du lundi 2 avril 2018. Entrée : 3/4 d'arène. Organisateur : CT Lou Carmen. Président : Marc Moucadel. Raseteurs droitiers : Belgourari, Charrade, Chekade, Katif, Dunan. Gauchers : marquis, Ouffe, Clarion, Allam. Tourneurs : Cuallado, Estève, Arnel, Dunan.

▼ Médoc propulse Clarion..

sommières,royale de saumade,course camarguaise

et pousse avec détermination après Chekade

sommières,royale de saumade,course camarguaise

REMOULINS *AVENIR HT*

Mardi 3 avril 2018 - Course du dimanche 1er avril

Orca et L'Ascla relèvent la course

remoulins,course camarguaise

Orca sur N. Favier

Farfadet bon premier, l’après midi a du mal à démarrer tout de même, on découvre L’Ascla qui nous donne les premières sensations et Orca confirme le bien que l’on pensait de lui. Naim et Zelphati mènent les débats, mais l’équipe manque de liant pour amener les spectateurs à vraiment s’enthousiasmer.
Farfadet (La Galère, N.538).- Plaisant et sans ambiguïté, il donne le change avec les hommes. Pousse fort derrière Ameraoui, Naim, et Laurier qui se réceptionne mal et finit le souffle coupé. Il s’en remettra. Farfadet perd sa 1re ficelle à la 9e. Entend 6 Carmen et retour.
Lou Chan Cha (Labourayre, N.066).- 2 Carmen entendus. Les passages en dents de scie de la part des hommes ne font pas décoller la course. Pas assez remué et des moments de flottements pour le taureau sont pénalisant spour évaluer sa course.
Pelico (Ricard, N.906).- Il se blesse en sortant du toril. Boiteux, réintègre après sa minute de reconnaissance.
Caprice (Cavallini, N.159).- Sans démériter mais ne trouvant pas l’accélérateur, sa course a du mal à prendre. 2-3 finitions mais sans plus. Garde sa 1re ficelle jusqu’à la 13e. 4 Carmen et retour.
L'Ascla (Guillerme, N.212).- Un jeune élément plein de gaz. Il accélère après les hommes qui ont décidé de passer la vitesse supérieure. Pointe les cornes, se laisse un peu déborder pour les premières minutes mais son abnégation finit par payer en mettant de l’ordre et du sérieux dans sa course. Des poursuites acérées et des finitions aux planches, de biais très convaincantes. Perd sa 2e ficelle, 30 secondes avant le terme. 8 Carmen et retour.
Mangin (Le Joncas. N.920).-Allonge derrière Laurier, puis 3 sauts seul. Flotte un peu. A la 6e perd son 1er gland. Un peu court Naim se fait serrer. Mangin pas électrisant, passe dans des séries honorables. Sur la fin s’envole sur Laurier. Rentre 1 ficelle. 3 Carmen et retour.
Orca (Lautier, N.026).- Calme, il va monter dans les tours assez vite, des sauts plein d’envie. Déterminé et percutant, ses actions aux planches sont pleines de panaches. Envoie tout son corps apres Naim et fait retentir Carmen de nombreuses fois, derriere Zelphati, Castel, Favier et Laurier. Le disque au retour.

JEANNOT

PHOTO LAURENT SONZOGNI



Course du dimanche 1er avril. Org. : Union taurine remoulinoise. Présidence: André Paillet. Raseteurs droitiers: Faure, Ameraoui, Laurier, F. Garcia (sort à l’entracte), Castell. Gauchers : Zelphati, Favier, Naim. Tourneurs : Dunan, Ruiz, Castel.

02/04/2018

VENDARGUE - HT Niveau AVENIR

LE TRIO QUEYRAS, CETTORI et ATLAS

IMG_8638.JPG

Main d'or étape deux. Toutes les ficelles et 4 glands retournent au toril. Pourtant les hommes n’ont pas laissé tomber les biou qui ont édicté les règles ou en ont décidé autrement. Si Bruschet et Méric semblent être les plus en vue avec par bribe Soler, les autres ont mis la main à l’œuvre. De bons passages tout de même sont à inscrire avec le sérieux de Queyras, le bon parcours de Cettori et le brio d’Atlas, sans oublier Balaïre en premier. IMG_8661 - BALAIRE (Guillierme) sur Y MARTIN.JPG

Balaire (Guillierme 204) : En beuglant il répond au coup par coup. Stage au centre ou en contrepiste (6), tamponne après Soler après qui il enjambe comme après Sanchez. Bien dans son rôle, il entend 3 Carmen  durant.
IMG_8681 - DORIANO (R. Michel) sur J SOLER.JPG
Doriano (Michel 067) s'engage fort dans les rasets mais ralenti sur le trajet hormis derrière Bruschet qu'il serre ou Vic, Meric et Soler qu'il raccompagne en s’engageant aux bois. Le disque 5 fois plus retour.
Cettori (Aubanel 024) : Placé, l'œil vif, ne sera IMG_8696 - CETTORI (Aubanel) sur Y MARTIN.JPGguère étouffé. Brille dans une série. Il fait le pas au départ des rasets, accélère sur la longueur et  termine à la limite. 6 Carmen plus rentrée.

IMG_8741 - QUEYRAS (Paulin) sur M SANCHEZ.JPGQueyras (Paulin 632) : Avec métier, dirige les hostilités. Quand il se sent pris à l’étau, il montre qu’il est le chef en enfermant Bruchet (2), avant de se replacer. Le temps passant il se chauffe et vient se lever aux planches après Soler (3), Vic (2). Le disque entendu 6 fois le IMG_8758 - COUTEROUS (Juge) sur R BRUSCHET.JPGraccompagne

Couterous (Juge 003) : Bizarre ! Baroudeur, sauteur (7) et parfois lâcheur, il peut être aussi finisseur (Bruchet 2 – Soler). 4 Carmen, retour inclus (?).

IMG_8789 - FRISE (Ricard) sur J SOLER.JPGFrisé (Ricard 868) : Tout en arpentant la piste et en sautant (11) il prend un court instant la hargne et tamponne après Méric, Soler et Vic. A la 11°, émotion alors qu’il saute sur  Roux et le secoue  en contrepiste. Les honneurs 2 fois pendant.
Atlas (Didelot Langlade) : Il sort avec l’envie et le IMG_8820 - ATLAS (Didelot-Langlade) sur R BRUSCHET.JPGmontre. Tout en se plaçant et vif dans ses ripostes, il raccompagne sèchement et n’hésite pas, sur les rasets serrés à se jeter dans les planches comme derrière Bruschet (3), Vic (2), Soler ou encore Sanchez, le tout avec les honneurs à 8 reprises ainsi qu’à la fin de ses 12’ de qualité. 
Entrée : Env 200   Organisateur : CT La Muleta   Présidence : M Moucadel 

Raseteur Droitiers : Soler, Vic, Bruschet  Gauchers : Y Martin, Méric, M Sanchez- Tourneurs : Grando, Daniel, Roux

Texte et Photos Cyril Daniel

LE GRAU-DU-ROI *AS HT*

le grau-du-roi,course camarguaise

Capelado d'ouverture de la saison
par les cavalières des Ecuries de Faustine

Lundi 2 avril 2018 - Course du dimanche 1er avril

Trop d'absences

le grau-du-roi,course camarguaise

Grosse fulgurance de Bayle sur le départ de Ziko Katif

Il manque cinq des raseteurs prévus (blessés) à l’affiche initiale », déplore Vincent Ribera, organisateur, avant la course. De fait, malgré l’implication des présents - ils ont fait ce qu’ils ont pu - la course a cruellement manqué de travail. La première partie passe encore mais en seconde, Aliaga sorti (blessé vendredi en Arles), et même si Katif se démultiplie, Chekade par moments, le vide est immense. Sur l’ensemble des cocardiers, Bayle (2e) bien travaillé ressort, Attila (4e) domine outrageusement, les autres n’ont pas démérité mais... 13 ficelles rentrent.
Aparicio (Rouquette).- Se tient tout le temps le long des planches où il promène les hommes pour des ripostes correctes. 8 minutes les rubans. Cocardier classique, ne laisse sa 1re ficelle à Chekade que sur la sonnerie.
Bayle (Vinuesa).- Son attitude belliqueuse agrandit le cercle. Aliaga ouvre les débats, Katif, Chekade, Allouani suivent pour des ripostes dangereuses, la corne méchamment pointée en finition. Travaillé correctement, le fauve surveille tout, ne se donne pas facilement et domine. 7 Carmen et retour.
Ulmet (Blanc).- Posté, il n’est pas assailli. Fait parler son anticipation sur Allam, honore quelques petites séries, une longueur avec Allouani, et pour la première course de sa dernière saison, rentre ses ficelles. 4 Carmen et retour.
Attila (Lautier).- Le round d’observation est long. Attila chasse, tient tout le monde à l’œil, et fonce sur celui qui démarre. Le travail manque. En fin de temps les enchaînements s’amorcent mais pas assez pour y laisser les ficelles. 9 Carmen et retour.
Napaca (Blatière-Bessac).- Quelques « méchantises » bien frappées aux barrières, Katif pour tous les attributs. Les minutes sont longues. Pourtant pas compliqué quand les hommes s’y mettent pour 4 belles conclusions (Bouhargane 2, Marquis 2). 5 Carmen et retour.
Moka (Le Rousty).- Véloce, il trépigne en attendant les cites. Reste mobile, un peu décalé. Katif et Chekade l’attaquent, Allam renvoie. Mais ça manque d’intensité. 4 Carmen et retour.
Nîmois (Fabre-Mailhan).- Il en veut et dès que le raset est intéressant, il se propulse aux planches. Katif, Chekade pour les derniers feux. Des Carmen.


Texte et photo
MARTINE ALIAGA


Course du dimanche 1er avril. Entrée : 1/2 arène. Org. : SAS Ribera. Président : J. Valentin. Raseteurs droitiers : Allouani, Chekade, Katif. Gauchers : Aliaga (sort au 4e), Bouhargane, Marquis, Ouffe, Allam. Tourneurs : Cuallado, Fadli, Estève, Ull.

 

01/04/2018

MAUGUIO *AVENIR HT*

Dimanche 1er avril - Course du samedi 31 mars 2018

Charron, Castell
dans un bon ensemble

mauguio,course camarguaise

Une des multiples finitions de Charron
ici sur Castell

 
 
Les absents ont eu tort, le CTPR le Melgueil a présenté pour sa première de la saison un agréable concours de manades. Si Charron et Castell se mettent en évidence, Laurier se fait remarquer,  dans un ensemble de qualité. Sirocco bon premier, Escapa au moral d’enfer complètent une course agréable de bout en bout. Bravo à tous.
Sirocco (Vellas, N.808).- D’un aspect froid, se montre valeureux dans les échanges. Bien armé, il vient finir ses poursuites au ras des planches, se dresse sur Jourdan, Laurier. Légèrement décalé il ne pardonne aucune faute, maîtrise en fin de course. Bon premier, rentre une ficelle avec 7 Carmen.
Becassoun (Lafon Iris, N.154).- Avec ces cornes en scorpion se montre un redoutable escrimeur. Vif, il honore tout les cites avec hargne, adore les séries. A la présidence, se tourne tel un chat dans des reprises interminables. Se cale et pose problème. Rentre ses ficelles avec 4 fois le disque.
Pinard (Rouquette, N.220).- Les yeux partout, il vient avec vivacité sur les attaques, Chahboune dans la longueur, Zelphati idem, le biòu demande de la profondeur. A ce jeu, Castell excelle, c’est un régal ! 14 bonne minutes avec 7 Carmen. 
Maffre (Paulin, N.050).- Gabarit imposant, il est pris dans la tourmente. Doit se faire violence pour ce sortie de l’étreinte blanche. Aux ficelles se décale mi piste, se montre sélectif, bonne conclusion sur Zelphati, s’envolle sur Chahboune. Se blesse en retombant, réintegre le toril à la 13eme minute avec ces ficelles. 5 Carmen.
Charron (Rouquette, N.027) .- Un sang d’enfer ! Surprend Zelphati à la planche qui bascule (sans mal). Change de terrain avec intelligence, de multiples finitions où le biòu se dresse. Faure, Montésinos, Laurier, et surtout Castell le font briller. Toujours bien placé, voit tout et mestrege. Rentre ses ficelles. 10 Carmen et ovation.
Escapa (Lafon Iris, N.057).- Sort avec envie, surprend Montésinos qui chute lourdement. Sa vaillance le perd un peu dans les échanges, mais avec un moral à toutesépreuve, il vient finir ses actions corne pointée. Castell au bout du bout... Quel sang, quelle vaillance ! Une série d’enfer pour la sauvegarde de la seconde ficelle en musique, les bravos et 7 Carmen.
Saint-Loup (Vellas, N.0106,  pour 10 minutes).- Fantasque, il ne sera pas travaillé à son avantage. Chasse tout ce qui bouge en contre-piste, quelques gros tampons, rentre ses ficelles avec 3 Carmen. A revoir avec plaisir.
 
Texte et photo
VENTADOUR
 
Course du 31 mars.
Entrée : 300 personnes. Organisateur : CTPR le Melgueil. Président : Jacques Valentin. Raseteurs droitiers : Castell, Faure, Montésinos, Laurier, Jourdan.  Raseteurs gauchers : Y. Martin, Chahboune, Zelphati, Chebaiki. Tourneurs : Castel, Jockin, Khaled, Grando.

BEAUVOISIN - HT NIVEAU AVENIR

Samedi 31 mars 2018

LE SERIEUX DE RUBICON

LA VAILLANCE DE VAUJANY ET BANYULS

IMG_8414 - CAPELADO.JPG

Entrée : 1/2
Organisateur : CT LAficion
Présidence : M Saez
Raseteur droitiers : Charrade, Fouque, F Garcia, Roig
Gauchers : Bakloul (sort au 6ème), Meric, L Garcia
Tourneurs : Daniel, Ruiz, Guyon, Joseph

Face à une équipe blanche en forme et constante entraînée par Fouque et Charrade à droite, Bakloul et L Garcia à gauche,  Rubicon par son sérieux reçoit le Challenge A et M Barban alors que l’entrain de Vaujany et Banyuls  réchauffe les  gradins.
IMG_8422 - GEPETTO (Lagarde) sur FOUQUE.JPG
Gepetto (Lagarde 813) : Panique passée, pompons partis, se cale devant le toril et riposte sèchement avant d'y mettre de la retenue. 2 Carmen.IMG_8458 IZARAC (Vinuesa) sur MERIC.JPG

Izarac (Vinuesa 238) : Il a de la moutarde mais ne se mets pas toujours en valeur. Consenti avec calme fait de jolies allonges. Rentre un gland avec le disque joué une fois.
IMG_8467 - VAUJANY (Martini) sur FOUQUE.JPG
Vaujany (Martini 056) : Vaillance, application ont agrémentées une course rigoureuse avec des poursuites serrées et ramenées à la limite cornes pointées. Se place, se déplace et impose son rythme. Rentre une ficelle avec le disque entendu 6 fois.IMG_8509 - RUBICON (Cuillé) sur L GARCIA.JPG

Rubicon (Cuille 963) : Rigoureux par son placement, judicieux par ses changements de terrain, il s’impose avec de puissantes ripostes sur lesquelles les crochets n’atteignent pas le frontal. Reste maître de sa cocarde coupée à la 10°. 3 Carmen plus rentrée.
IMG_8545 - BANYULS (Plo) sur BAKLOUL.JPG
Banyuls (Plo 118) : Tête baissée qui s'incline, il honore tout en coupant légèrement les trajectoires. Les rasets étirés se concluent aux bois où le mourre passe. Conserve ses ficelles. Son énergie est récompensée à 7 reprises ainsi qu’à son retour, ficelles en place.
IMG_8577 - EROS (Cavallini)  sur CHARRADE.JPG
Eros (Cavallini 246) : Emporté par sa fougue juvénile il se «  dégavaille » par une quinzaine de sauts. A la 5' Fouque y passe dessous puis, extase canalisée, se signale après Charrade et Bakloul en s’envolant ou en tapant derrière Bakloul. 2 Carmen plus rentrée.IMG_8581 - EROS (Cavallini)  sur L GARCIA.JPG

Mercator (Hervas 060) : Rien de bien saillant si ce n’est quelques petits éclats dans beaucoup de déplacements et sauts (5).

 

 

Texte et  Photos
Cyril Daniel

 

31/03/2018

ARLES *Niveau As HT*

Samedi 31 mars 2018 - Course du vendredi 30 mars

Cupidon, Four, Aliaga
pour l'ouverture de la feria

arles,feria,course camarguaise

Cupidon à l'assaut derrière Aliaga

Entre soleil et quelques gouttes de pluie, l'ouverture camarguaise de la feria arlésienne ne s'est pas trop emballée mais est restée agréable à suivre. En l'absence de Cadenas et Zekraoui blessés, les raseteurs ont eu chacun leurs petits moments de valeur malgré un rendu brouillon. Si Bastien Four prend le prix Lucien-Volle aux points, Jérémy Aliaga par un travail de tous les instants, s'octroie celui mérité du meilleur animateur. A Cupidon de Paulin, le prix Rami.

Rudy de La Galère (2e) tire son épingle du jeu, après Aramis qui tient bien sa place de premier. Coutard trouve un second souffle « mailhanesque » pour terminer son quart d'heure. Trancardel sans avoir à forcer rentre une ficelle. Cupidon, quand il se concentre, met du danger. Escapa manque d'expérience mais montre des qualités et Artalet conclut avec force à chaque fois qu'on le lui a bien demandé.

Aramis (Saint-Antoine).- Gère son terrain et en change comme il se doit pour des ripostes bien en rythme. Vers la fin se durcit un peu et garde ses ficelles. Bon premier, 2 Carmen et retour.

Rudy (La Galère).- Attaque avec grinta et de jolies finitions. Donne du mouvement, va au bout avec investissement sur les gauchers. Marignan allonge, Rudy percute. Tamporise un peu puis enchaîne avec conclusions à plusieurs reprises (Dunan, et les gauchers). 8 Carmen et retour avec une ficelle.

Coutard (Fabre-Mailhan).- Pris au vire-vire sans ménagement (les tourneurs sont rappelés à l'ordre), on croit qu'il va vite succomber. Baroule beaucoup et se livre trop généreusement. Mais, il a du cran et de la race, retrouve du mordant et, avec combativité, garde ses ficelles. 4 Carmen et retour.

Trancardel (Bon).- L'expérience joue en sa faveur. Avec de longs déplacements le long des barrières, il fait courir les hommes. Honore des séries et repart. Agréable, sans trop se forcer, rentre une ficelle. 5 Carmen et retour.

Cupidon (Paulin).- Met du rythme dans ses percussions gauchères. Deux – trois rasets et attend les blancs plus loin. Et s'il manque un peu de hargne sur certaines actions au début, il montre au fur et à mesure sa dangerosité. Les gauchers sont de plus en plus serrés au-delà des planches, Aliaga se fait des frayeurs, jambe coincée et Félix se fait carrément éjecter. 900€, les ficelles rentrent. 5 Carmen et retour.

Escapa (Vinuesa, remplace Mesrine).- Le jeunot manque de pratique à ce niveau et de placement dans cette grande piste, mais il fait preuve d'une bonne pointe de vitesse, d'envie de barrières et met la corne en finition à plusieurs reprises. Des qualités donc. Rentre une ficelle. 4 Carmen et retour.

Artalet (Laurent pour 10 minutes).- Les acteurs blancs n'en font pas le siège, ça lui convient, du coup il se concentre sur les invites loyales pour s'envoyer loin derrière les Marignan (3), Robert, Félix (2). Un ficelle rentre, 5 Carmen et retour.

MARTINE ALIAGA
PHOTO CHRISTIAN ITIER

LES PRIX

arles,feria,course camarguaise

PHOTO NORBERT RAYNAUD

Course du vendredi 30 mars.

Entrée : 2000 personnes environ. Org. Ludi. Président : J. Alvarez. Raseteurs droitiers : Auzolle, Dunan, Félix, Marignan, F. Martin. Gauchers : Aliaga, El Mahboub, Four, J. Martin, Robert. Tourneurs : Fouque, Dunan, Fadli, Ull, Moulin.

27/03/2018

SAINT LAURENT D'AIGOUZE 25.03.18

Mardi 27 mars 2018 - Printemps des Royales 2e Journée (course du 25 mars)

WAOUH  LES LAGARDE !

Un sans-faute pour l’élevage Cailaren

IMG_8297 - JIL (Lagarde) sur VACARESSE.JPG

IMG_8191 - DEVISE.JPGEntrée : 3/4 Organisateurs : CT Lou Bandot Présidence : Th Cure

Raseteur droitiers : L Ameraoui, C Garcia, R Ortiz,  V Jourdan, T Vacaresse         Gauchers : E Chebaiki, J Bakloul,  Y Naïm   Tourneurs : B Joseph,  O Ruiz,  JR Grando,  T Tourreau

Noblesse, méchanceté et caste au rendez-vous printanierIMG_8198 - B LAGARDE.JPG pour cette seconde journée avec les jeunes pousses de Bernard Lagarde. Des  qualités certaines mises en valeur et un travail tant quantitatif que qualitatif irréprochable des hommes font que cette course recevra un Carmen général au point qu’un seul résonnait à la sortie des Arènes : Régal !

La devise Vert, Jaune, Blanc, vainqueur des trois dernières éditions a mis la barre haute, même très haute. 

IMG_8223 - YVAIN (Lagarde) sur AMERAOUI.JPGYvain 104 : Vaillant, s’échauffe avec la pression et devient menaçant dans ses arrivées en sautant derrière Ortiz ou tapant après Améraoui (5), Vacaresse ou Bakloul. Rentre une ficelle avec le disque entendu 6 fois. Un premier de luxe.
Calisson 215 : D’abord plus tendre il cède cocarde et glands en 3 minutes. Puis Calé, ses trajectoires régulières sont ramenées à la IMG_8242 - CALISSON (Lagarde) sur CHEBAIKI.JPGlimite où il franchit derrière Chebaiki avant de s’envoler, à la 11ème après Bakloul. Un client en herbe qui reçoit  Carmen a sa rentrée pour la 3e fois.

IMG_8261 - SIMBA (Lagarde) sur BAKLOUL.JPGSimba 203 : Son début paraît quelconque où seul son coup de tête se remarque. Progressivement, sa course monte en intensité. En plus de se montrer présent sur tout, il se paye le luxe de heurter les planches à l'arrivée, cornes menaçantes sur Chebaiki (2) Bakloul, Naim et Vacaresse. 4 Carmen plus retour avec ses glands.IMG_8295 - JIL (Lagarde) sur NAIM.JPG

Gil 151 : Positionné contre les planches, il s’engage sur les sites sans baisser de rythme sur la trajectoire bien au contraire. Il rejoint Naïm en contrepiste, tamponne cornes pointées Ortiz (2), Bakloul, Naïm, Vacaresse (2), Ameraoui ou encore Garcia. C’est sérieux, brillant et enchantant. Les Honneurs 7 fois réitérées au retour avec 1 gland.

IMG_8330 - GALLUS (Lagarde) sur JOURDAN.JPGGallus 216 : Calme et volontaire, Jourdan le déplume de cocarde et glands. Puis aux ficelles, il se canalise, se place, anticipe modérément et brille dans une douzaine d’actions aux planches ou enfermées serrées. Le disque tourne (10 fois) ainsi qu’à son retour.

Galaad 120 : Réputation acquise, les hommes lèvent le IMG_8357 - GALAAD (Lagarde) sur AMERAOUI.JPGpied. On comprend pourquoi ! Dès le premier raset, saute derrière Améraoui, puis remet ça derrière Bakloul et Naîm qui se fait propulser contre les tubes. Ça vole haut encore après Bakloul et ça s’impose dans les 12 minutes règlementaires en cédant la cocarde à Bakloul sur la trompette. Le disque 4 fois plus rentrée.

Lou Vistre 303: Quelle brutalité chez cet entier qui, tel une rivière en crue déboule énergiquement sur les rasets assortis IMG_8393 - LOU VISTRE (Lagarde) sur AMERAOUI.JPGd’une arrivée fracassante aux planches une dizaine de fois après Chebaiki (2), Naïm (2) Ortiz, Jourdan et Garcia. En fin de course l’enfermée sur Améraoui, fortement anticipée est à couper le souffle…..  8 Carmen.

 

Texte et Photos Cyril Daniel

26/03/2018

MAUGUIO *AS HT - 1re journée Trophée 3M *

Lundi 26 mars 2018

Muiron et Katif
maîtres du jeu

mauguio,trophée 3 m,course camarguaise

Belle anticipation de Muiron sur Ziko Katif

Capelado des grands jours pour cette 1re journée du trophée 3M, gardians, arlésiennes, amazones, devant une bonne assistance. Le spectacle fut dans l’ensemble de bonne facture pour ces biòu qui, dans leur première sortie de la saison et après de mauvaises conditions climatiques, donnèrent une réplique satisfaisante.
Mention spéciale à Muiron et Timoko. Le local (manade du Ternen) fit preuve d’un classicisme cocardier qui ne supporte aucune faute et sa maîtrise lui vaut le prix de la journée, Timoko combattant émérite le talonne. Chez les hommes Katif démarre la saison en fanfare et Aliaga, travailleur infatigable sont honorés par le jury.
Lou Taï (Guillerme, N.031).-Vite placé il fait front aux attaques en redoutable escrimeur, ne se laisse pas enfermé, de judicieux changement de terrain, Bouhargane dans les cornes. Il faut le charger pour avoir le change. Bon premier conserve 1 ficelle avec 6 fois la musique.
Grasilho (Rouquette, N.009).- Joli tau qui se donne sans rechigner dans les échanges. Aux ficelles se montre bon partenaire face au travail soutenu des razibles, se soulève sur Aliaga. Un cœur immense pour 13 minutes de course avec 5 Carmen.
Saint-Eloi (La Galère, N.654).- Grande carcasse qui distribue allégrement les coups de boutoir (Aliaga, Ciacchini). C’est puissant ! Ne se laisse pas submerger et répond au coup par coup. Hélas sur un engagement, se blesse à la 11e minute. Réintègre le toril avec 1 ficelle et 6 Carmen.

▼ Saint-Eloi sur Jérémy Ciacchini

mauguio,trophée 3 m,course camarguaise


Muiron (Le Ternen, N.956).- Le cocardier pur jus. Tour de piste, se place et gère sa course. Peut-être un petit manque de sang mais il compense par son sens du combat, change de terrain. Quand il est légèrement décollé, la chose n’est pas facile, Aliaga dans les cornes, Marignan main au frontal, Rassir, Katif, c’est intense, les primes montent (1 000€), le public se régale. Il finit en patron rentre sa ficelle 7 Carmen, ovation et le prix.
Chicharito (Caillan, N.909).- Vaillant, il honore les cites avec bravoure. Katif, Ciacchini dans les cornes. Placé mi piste, il surveille. Bonnes séries avec le disque. Mais on l’a connu plus percutant. De bonnes répliques sur Aliaga, Rassir. Le tout manque de liant, conserve ses ficelles avec 6 Carmen.
Attila (Paulin, N.931).- Imposant gabarit sous un aspect lourdaud fait preuve d’agressivité comme après Aliaga dans le berceau. Se montre alternatif dans ses réparties, quelques passages par le centre, 14 minutes de course avec 2 Carmen.
Timoko (Lautier, N.025 pour 12 minutes).- Quel sang ! Il voit tout, enferme tout et utilise un placement judicieux. Après Katif, Bouhargane, ça va vite et ça tape. Aliaga sera son adversaire idéal dans de belles longueurs pleine d’émotions. Beau final. Rentre avec les ficelles, 8 Carmen et les bravos.

▼ La maîtrise de Timoko
Le travail de Jérémy Aliaga

mauguio,trophée 3 m,course camarguaise


VENTADOUR
PHOTOS MALI


Course du 25 mars.
Entrée : demi-arène.. Organisateur : SCTP. Président de course : Joris Alvarez. Raseteurs droitiers : Marignan, Katif, Ciacchini.
Gauchers : Bouhargane, Rassir (sort au 6e), Aliaga, Ouffe.