Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

31/03/2011

ANDRE SOLER : IMAGES D'UNE ICONE

Film "André Soler et le Carré d'As"

UN DOCUMENTAIRE EMOUVANT

 

andré soler et le carré d'as,courses camarguaises

Loustic de Laurent et Dédé Soler en 1964 à Châteaurenard

 

andré soler et le carré d'as,courses camarguaisesQui le premier les a appelés Carré d’As ? La presse taurine ? Paul Laurent ? Qu’importe ! Le qualificatif a résisté à l’usure du temps et allume toujours des étoiles dans les yeux des afeciouna. De cette époque 1955-1965 régulièrement citée en exemple, le quatuor de raseteurs formé de Roger Pascal, Francis San Juan, François Canto et André Soler est l’emblématique référence. André Soler, l’irrésistible idole.

Gilles Arnaud, chroniqueur, éditeur, n’a pas connu ce temps-là, mais intrigué par l’aura d’André Soler, ce fan de Jacky Siméon et de Christian Chomel est parti à la chasse aux document. "Petit à petit, après les livres, les DVD, j’ai trouvé beaucoup d’images notamment à l’INA. Impossible d’avoir des images de Jacques Antoine puisqu’il a pratiquement tout perdu lors des inondations à Nimes en 1988. Mais en discutant, j’ai trouvé des gens de Marseille qui filmait tout le temps avec une caméra de 16 mm ». Rendez-vous est pris avec l’épouse du vidéaste M. Cantier, aujourd’hui décédé. « Avec les bobines de quelques autres amateurs, l’INA et les interviews, j’ai  récupéré environ 3 heures d’images. J’en ai fait ce documentaire d’une heure ».

Je ne vais pas déflorer le sujet mais ne ratez pas cette occasion… de plonger dans les années 60. De découvrir ou de retrouver les hommes, les taureaux et les arènes qui ont « fait » la course camarguaise de cette époque. De vibrer aux exploits de Loustic de Laurent ou de Cid de Blatière… D’apprendre et aussi de rire avec les témoins Marignan, Néné Marc, Jean Sicar, Laurent Merlo, Roger Pascal, Maurice Olivon, etc. et les familles Canto et Soler. De pleurer au décès de Canto. D’approcher la personnalité de Dédé Soler grâce à des interviews d’époque…  Les images, les anecdotes permettent de comprendre pourquoi 46 ans après l’arrêt de sa carrière (en 1965), Dédé Soler fait encore l’actualité de la bouvine.

"C’était un grand raseteur et un grand homme. Impulsif, il se jettait sur les taureaux. En plus il avait un cœur d’or. Il aimait la vie et la fête", se souvient Jean Sicar. Avec 52 blessures en 10 ans de piste (1955-1965), André Soler renvoie l’image d’un homme qui ne s’économisait pas et rasetait pour le public. Reste une légende et cette photo où torse et pieds nus aux Saintes-Maries-de-la-Mer, il défie Caraque avec un don de soi exceptionnel Inoubliable Dédé, inoubliable Carré d’As.

Martine ALIAGA

"André Soler et le Carré d’As », film de Gilles et Mathieu Arnaud, commentaires de Philippe Reig. Aux Editions Arnaud. 20 € ou à commander sur internet www.gillesarnaud.fr

LA TOURNEE DU  FILM ET DE L'EXPO

andré soler et le carré d'as,courses camarguaisesAUREILLE : Week-end de fête autour d’André Soler
Vendredi 1er avril, 18 h, à la salle polyvalente d’Aureille, les Ed. Gilles Arnaud et le CTPR présentent l’exposition et la 1re projection du film « André Soler et le Carré d’As », suivies d’une discussion sur la course libre des années 1960. Participeront d’anciens raseteurs, manadiers et personnalités du monde de la bouvine.
Samedi 2 avril : 10 h, au bar Soler, projection du film « André Soler et le Carré d’As. 11 h 15, dépôt de gerbe au mémorial André Soler. 11 h 30, abrivado manade Albert Chapelle. 12 h, apéritif. 16 h, aux arènes, concours de manades niveau Avenir. Remise des prix en piste au meilleur animateur et meilleur taureau.

FOURQUES : mardi 5 avril, à l’auditorium, 18 h, l’expo. Mercredi 6 avril, à 21h, projection du film.

LES SAINTES-MARIES-DE-LA-MER : vendredi 15 avril, 17 h 30, au relais culturel, expo et projection suivies d’une discussion et d’un apéritif.

GALLICIAN : centre du Scamandre, vendredi 6 mai, 17 h 30, expo, film et discussion. Apéritif et vin d’honneur par la cave de Gallician.

SOMMIERES : vendredi 20 mai, 18 h 30, salle du café de l’Explanade, expo et projection.

BEAUCAIRE : samedi 28 mai, pour le Souvenir François Canto, 18 h 30, salle du Casino, expo, projection et discussion. Apéritif.

24/03/2011

CREATIONS, PHOTOS, VIDEOS TAURINES

LOGO ASSOC FINAL - copie 2.jpg

Une nouvelle association a vu le jour, à Castries sur une idée originale de Jean Roumajon. " Nous tenons à préciser que " Créations, Photos, Vidéos Taurines n'est pas un Club Taurin et que nous n'organiserons aucuns spectacles taurins", a précisé le Président dans son discours de bienvenue lors de la présentation du projet à l'Auditorium de la Médiathèque. Le but est de rendre public et d'immortaliser par des Diaporamas, Photos et Vidéos nos traditions taurines, dans le cadre de la conviviabilité, d'échanges et d'amitiès.
Tous les amateurs de Photos et Vidéos qui voudraient nous rejoindre seront les bienvenus.
Le bureau se compose:
Président: Jean Roumajon.
Trésorier: Christian Luiz.
Secrétaire: Didier Latorre.
Chargée de Communication (Blog Internet) Marie Combettes.

Luc PERO

08/03/2011

A LIRE : LE TAUREAU ET LA FETE

Alain Laborieux planche sur le XIXe siècle

RETOUR AUX SOURCES AVEC
"UNA COURSA DE BIOOUS"

le taureau et la fËte au xixe siecle en languedoc,alain laborieux,courses camarguaisesAvec “Des siècles de bouvine" l’auteur Lansarguois Alain Laborieux avait offert une couverture grand format de la course camarguaise et de son évolution. Dans ce nouvel ouvrage “Le taureau et la fête”, c’est plus précisément le XIXe siècle en Languedoc qui est dépeint. Prenant appui sur un poème en quatre chants de Germain Encontre, érudit marsillarguois, Alain Laborieux après avoir situé politiquement, géographiquement et socialement la période, dissèque la culture du taureau au centre des sociétés villageoises. Le texte en languedocien de Germain Encontre - traduit en vis à vis - plonge le lecteur dans un récit truculent et jubilatoire à la poursuite des taureaux en pays, sur les routes, dans le rond de charrettes, etc. Les exploits de Jeanot, le benêt et son défaillant “Rossinante” pimentant l’affaire.
A Marsillargues bien sûr mais aussi à Aimargues, Lunel, Vergèze, etc. qualifiées de «ville turbulentes» où les fêtes émaillées de bagarres troublaient souvent l’ordre établi. Ceci expliquant les nombreuses interdictions des courses de taureaux, prétextes à la circulation des idées politiques et sociales. A une époque où la langue d’Oc «perd chaque jour de sa valeur» au profit du français.

La fête, les conscrits, les gardians, le cheval Camargue, la course, les raseteurs... la vie, Germain Encontre livre une fresque un tantinet rabelaisienne, Alain Laborieux borne de références mais garde la plume légère et le verbe facétieux... A la découverte d’un autre temps, “Le taureau et la fête” se déguste presque comme un roman.

 


Martine ALIAGA


“Le taureau et la fête au XIXe siècle en Languedoc” d’Alain Laborieux avec une traduction du poème de Germain Encontre “Une coursa de biôous” (1839). Editions Gaussen. 20€.

29/12/2010

DVD

LA SAISON 2010 PAR JEROME CONTESTIN

DVD2.jpg

De la Provence au Languedoc, Jérôme Contestin balaie la saison 2010 et en garde les meilleurs moments. Les plus beaux rasets, les coups de barrière, les anticipations... Et l'émotion au rendez-vous.  La Royale de Cuillé à Palavas, le Gland d'Or à Montfrin, les finales du Trophée Taurin, les adieux de Sabri Allouani... les raseteurs du moment face à Guépard, Nizam, Pasteur, Andalou, Rodin, Picaros, Napoléon, Patton, Brutus, Tassou, etc.
1h10 de souvenirs pour 20€.


 

Vous trouverez ce DVD :   AIGUES VIVES : Tabac Presse BARDEAU 46 place du Temple. ARAMON : SNC TERTULIEN SANZ Tabac Presse 2, cours Victor Hugo. ARLES : BOUTIQUE DES PASSIONNES, 14, rue Réattu. BEAUCAIRE : Hall de Presse, Galerie Marchande de Carrefour. BELLEGARDE : Tabac Presse CHIFFE. BOUILLARGUES : MAG ‘ PRESSE PELLESTOR , 12 grand rue. BOULBON : Tabac Presse L’ASTRADO 6 place Gilles Léontin. CHATEAURENARD : MAG’ PRESSE MASSARD 45 avenue Lattre de Tassigny. EYRAGUES : Tabac Presse GENEVET 8, avenue Général de Gaulle. FOURQUES : Presse Chez Sandrine & David. GRAVESON : MAZET DE LA PRESSE, 14 rue de la Poste. JONQUIERES ST VINCENT : Tabac Presse MAZOYER .LE CAILAR : Tabac Presse LANGLADE 8 place Ledru Rollin. MONTFRIN : SNC BERRAUD PRESSE. NIMES : MAISON DE LA PRESSE C.C CAP COSTIERE. NOVES : LE MARC’PAGE 23, boulevard de la République. ST GILLES : MAISON DE LA PRESSE. ST LAURENT D’A : Presse MARTI 14 rue Henri Mery. TARASCON : Librairie « MIREILLE » 29, rue des Halles. VALLABREGUES : Tabac Presse MOUNIER 1, rue de l’hôtel de Ville

 

25/11/2010

EDITIONS GILLES ARNAUD

GILLESABRI.jpegBIOU, BULLES, ARLESIENNES... ET CAETERA

Un calendrier, un livre, un DVD, des bouteilles de vin et une BD... c’est l’inventaire des Editions Gilles Arnaud en cette fin d’année. Si le calendrier 2011 avec ses images poster et la cuvée des lauréats taurins 2010 (pour célébrer Guépard et Mignon de Cuillé, Opale du Brestalou) se retrouvent au fil des années, le Sommiérois innove avec une série en images “Mémoire et histoire de la Camargue“ dont le premier thème traité est l’abrivado, illustré  d’archives et de  témoignages. Pour retrouver le frisson des abrivado d’antan.
Le costume d’Arles ou plutôt les costumes d’Arles, eux, sont présentés dans un livre très documenté sur l’évolution de la tenue jusqu’au costume contemporain. L’art de s’habiller, de se coiffer, de porter les bijoux, les fautes de goûts à ne pas commettre jusqu’à la galerie de portraits des Reines d’Arles, tout y est décliné, expliqué et abondamment illustré par l’association Tradicioun. Pour célébrer la beauté des filles d’Arles.
Reste la BD, avec des taureaux pour rire, facétieux et fugueurs. De joyeux drilles qui veulent profiter à tout prix quitte à se faire “mascarer“. Des aventures comico-taurines  au pré, dans les arènes, dans le char sous le crayon et les bulles de Jérémy Pasquet. Pour délirer au pays des biòu.

M. A.


GILLESARLES.jpegGILLESBD.jpegEDITIONS
GILLES ARNAUD
Produits disponibles dans les librairies et “presse“ de la zone taurine.
Renseignements :
06 60 83 04 83.
DVD : "Abrivado d'antan" 20€
52 minutes
LIVRE : "Costume d'Arles" 25€
CALENDRIER CAMARGUAIS : 6€
BD : "Des taureaux et des bulles" 12€.

 

GILLESCALEN.jpeg

 

18/11/2010

A LIRE

AVISE LE BIOU
PREND DE LA COULEUR ET DES LETTRES

AVISE2.jpgLa bouvine est vibrante de passion, forte de son identité, riche d’un vocabulaire imagé. René Domergue plonge avec délice dans le francitan des arènes et le conjugue aux traits burlesques du dessinateur Péo (Patrick Ouradou). Après le premier tome d’Avise le biòu en noir et blanc, aujourd’hui épuisé, les deux compères ont approfondi leur démarche. Et voilà que le petit vocabulaire illustré de la course camarguaise prend de la couleur et des Lettres.
Les planches dessinées sont chaudement rehaussées de jaune ensoleillé, de rouge barrière et de public bariolé.
Quant à l’abécédaire, si René Domergue a relevé le “parler méridional” orthographié “à l’oreille” pour plus de facilité, il donne désormais aussi, dans un lexique bien fourni, l’équivalent occitan et mistralien. Une remontée aux sources de la langue sous l’égide de Lise Gros et de Gabriel Brun.
Avise le biòu en couleurs à lire pour rire... et pour apprendre.

Martine ALIAGA

* 15€. Renseignements sur Internet : renedomergue.com

24/06/2010

100%TOROS VOUS ATTEND...

100%Toros0028.jpg
Depuis peu, Pierre COUTAS créateur de mode taurine, s'est installé à Lunel. Son label connu et reconnu "100%TOROS" dispose désormais d'un magasin à la hauteur de sa réputation. Prêt-à-porter pour tous et personnalisation sont au catalogue de l'artiste. Allez voir c'est au 91, Boulevard de Stasbourg. L'accueil y est des plus chaleureux !
1.jpg
2.jpg
3.jpg
5.jpg
6.jpg
4.jpg
Luc PERO

27/05/2010

BACCHUS ET BOUVINE...

La manade du Ternen marie le vin et les taureaux avec des cuvées spéciales au nom des plus célèbres représentants de cet élevage. Les manadiers Andréo décrivent ci-dessous les qualités de chacun des breuvages présentés

**************************** 

Les cuvées manade du Ternen sont arrivées

 elles sont en série limité disponible dans vos points de vente habituel et sur réservation:

 Caveau coopérative de ST Christol,  manade du Ternen Candillargues et Tabac Presse de Saint Aunés

 

 

JAUMETTO 2.jpgCuvée JAUMETO: Blanc

 

En hommage à notre Cocardière qui termina sa carrière aux Arènes de Mauguio en remportant le Prix de la Motte et qui ce consacre à son rôle de maman, Ce blanc excellent pour l'apéritif, la Brasoucade du Ternen et les coquillages , de cépage Sauvignon, dans un terroir de colluvions  de robe jaune paille, au nez expressif et floral, bouche fraîche, typée et agréable, entre 12 et 14°..... dégustation  que du bonheur!

 

PRIAM 2.jpgCuvée PRIAM: Rosé

 

Notre futur chef de file qui sera le 13 juin à Codognan, le 1er Août à Sommiere, le 11 septembre à Châteaurenard progràme sur notre site, issue de cépages grenache, cinsault et syrah, dans des terroirs exposés plein sud , rose pale et limpide, nez fruité, bouche légère et fruitée avec un final agréable accompagne tout le repas légèrement frais au tour de 14° et sans glaçon.....

 

FIGARET.jpg 2.jpgCuvée  FIGARET: Rouge

 

Il nous fera sa dernière course le 15 Août aux Arènes de Mauguio pour raconter '' aux jeunots '' comment s'exprimer en course camarguaise lui ce grand incompris, qui n'a  pas  eu la carrière souhaitée à cause de ses origines.... des  hommes en blanc .... Bref ce rouge A.O.C coteaux du Languedoc issu de coteaux exposés plein sud avec des galets roulés de cépages grenache et syrah de robe vermillon aux reflets violacés, nez fruits rouges cassis framboises bouche très plaisante fruitée accompagne les viandes et fromages , légèrement frais entre 14° et 16°.

 

Tout ses vins sont à déguster et à consommer avec modération  bien sur..

 

09/05/2010

AVRIL - MAI

ENTRE CAVALIERS ET SAINTS DE GLACE...

200px-Andrea_Mantegna_086.jpgLes anciens le savaient bien. Tant que les cavaliers et les saints de glace ne sont pas passés, tous les caprices du ciel sont possibles. Notre confrère Jacques Bruyère en fait la magistrale démonstration (lire Midi Libre de dimanche 9 mai) et donne les dates fatidiques à retenir. Reste que si saints Georges(◄Gravure) , Marc, Eutrope, Croix et Jean nous ont dépassés au grand galop, saint Mamert (11 mai), saint Pancrace (12) et saint Servais (13) nous attendent peut-être au virage de l’Ascension. Ce qui est sûr déjà c’est que samedi et dimanche derniers, ces satanés saints ont sévi, tout a été annulé. Des saints sans la fe peut-être, sauf chez un de leurs collègues Louis. Oui car à Port Saint-Louis du Rhône, les irréductibles du club taurin ont tenu bon et la 2e Journée du Trophée Titi Boncœur a vu courir les seuls taureaux du week-end. Pourvu que ce  Servais se comporte  saintement ce jeudi...

Martine ALIAGA

* A NOTER SUR LES TABLETTES

LES CAVALIERS : Saint Georges, 23 avril - Saint Marc, 25 avril - Saint Eutrope, 30 mai - Sainte Croix, 3 mai - Saint Jean Porte Latine, 6 mai. Dits familièrement Jorget, Marquet, Troupet, Crouzet et Jeannet.
LES SAINTES DE GLACE : Saint Mamert, 11 mai - Saint Pancrace, 12 mai - Saint Servais, 13 mai

04/05/2010

EXPO-PHOTOS

 

!cid_A18652E7C541493B8DD234E4B6BEB327@pc83d05962208f.jpg

31/03/2010

SOUVENIRS AUX SAINTES - EXPO

La gare des Saintes-Maries-de-la-Mer autrefois.jpg    
Il était une fois le petit train de Camargue...

Lire la suite

03/01/2010

TRADITIONS

le roscon, 

le tortell d'Espagne,

et le bolo Rei du Portugal.

800px-Gateau_des_rois1.jpg

 

La gâteau des rois provençal, le roscon de Reyes ou le tortell espagnol

En Provence, la galette est déjà une couronne à elle toute seule ! C’est en effet dans une jolie couronne briochée décorée de fruits confits et de gros grains de sucre que l’on cache la fève.

En Espagne, les gâteaux servis pour l’Épiphanie ressemblent tout à fait à cette couronne briochée provençale et sont eux aussi soigneusement décorés de fruits confits.

• Ingrédients pour 6 personnes :
1 kg de farine,
250 g de sucre en poudre,
150 g de beurre,
6 œufs,
150 g de fruits confits,
50 g de levure,
50 g de sucre en grains,
1 citron,
1 cuillère à soupe d’eau de fleur d’oranger,
1 verre d’eau,
1 fève.

• Préparation :
Mélangez 200 g de farine avec la levure délayée dans l’eau tiède pour en faire un levain.
Mettez la farine restante sur la table, faites un puits où vous versez les 250 g de sucre en poudre, le zeste du citron, les œufs et la fleur d’oranger.
Pétrissez la pâte, ajoutez le levain et mélangez bien.
Ajoutez le beurre coupé en petits morceaux et les fruits confits coupés en petits dés.
Formez une couronne avec la pâte. Laissez reposer 2 h au moins, sur une plaque beurrée, dans un endroit tiède pour que la pâte lève bien.

Placez la fève à l’intérieur de la couronne, puis dorez le gâteau à l’œuf battu.
Faites cuire à four chaud (thermostat 7-8) pendant 45 min puis décorez la couronne de grains de sucre et de fruits confits.

Le bolo Rei du Portugal

Le gâteau des rois portugais est davantage un agglomérat de raisins secs, de fruits confits recouverts de sucre qu’une galette comme nous la connaissons. Mais la fève est toujours là, pour le bonheur de tous, bien cachée au milieu des fruits multicolores.

cadrl905 copie.jpgEt la fève en porcelaine allemande

Et pour finir, rappelons que c’est en Allemagne, vers 1870-1875, qu’auraient vu le jour les premières fèves en porcelaine, remplaçant les fèves véritables et autres haricots secs qu’on dissimulait jusqu’alors dans la pâte des gâteaux de l’Épiphanie. Si les premières figurines étaient d’inspiration religieuse, les motifs en sont aujourd’hui aussi infinis que l’imagination, pour la plus grande joie des collectionneurs.

 

20/05/2009

EXPO " BIOUZARTS et ART' TC " - LE CRES -

yyyyyyyyyy0097.jpg
yyyyyyyyyy0099.jpg

 

23/01/2009

EN CAMARGUE AVEC FANFONNE GUILLIERME

FANFONNE.jpgQui se souvient qu'elle se prénommait Antoinette ? Pourquoi est-elle restée demoiselle ? Comment une Parisienne des années 1900 a attrapé la fe di biòu ? Pourquoi cette femme a marqué l'histoire de la Camargue ?

A l’heure où Aimargues commémorera les 20 ans de la disparition de Fanfonne Guillierme (le 1er mars 2009), Robert Faure répond à toutes ces questions dans la réédition - revue et augmentée – de son livre En Camargue avec Fanfonne Guillierme. Une histoire belle comme un roman, riche d’anecdotes racontées par la demoiselle elle-même, où l’on voyage de Paris à la Camargue en compagnie des icones camarguaises telles que Frédéric Mistral, le marquis de Baroncelli, Joseph d’Arbaud, Fernand Granon, Jean Hugo, etc. En filigrane, l’évolution tout au long du siècle de la vie dans les mas, les douleurs des guerres ( la 1re la prive de son fiancé qui, mutilé, la libère de sa promesse de mariage), les fêtes de tout un peuple de petite gens et de bourgeois liés par la passion des taureau.

Le plus marquant : l’éducation éclectique, ouverte sur le monde et totalement moderne de Fanfonne et ses frères et sœurs, pourtant issus d’un milieu protestant réputé austère. La proximité avec les artistes, intellectuels et politiques de l’époque. Le plus étonnant : les kilomètres parcourus à cheval entre Praviel, Les Saintes-Maries, Lunel, Aigues-Vives, Mouriès, Le Cailar, etc. pour visiter la famille, les amis ou les élevages.  Le plus émouvant : le tranquille apprentissage d’une petite fille  au dur métier de gardian et son incommensurable amour des chevaux, des taureaux… et de la liberté.

Fanfonne disait : « J’ai vécu une époque bien merveilleuse »... à la fin du livre,  on pense que c’est elle qui l’était… bien merveilleuse !

Martine ALIAGA

*En Camargue avec Fanfonne Guillierme", de Robert Faure, aux Editions Nouvelles Presses du Languedoc, 20€.
Dans la même collection et du même auteur "Les Blatière, des hommes et des taureaux", 25€

13/12/2008

STEPHANIE, NICOLAS ET LES SANTONS...

LUNEL le 5-12

DSC_5208.jpg a.jpg


DSC_5203.jpg a.jpgGrosse affluence vendredi soir pour le vernissage de la 25e exposition de santons de Provence du club taurin La Cocarde, en présence de Claude Arnaud, maire de Lunel. Sous les voûtes en pierre de l’Espace Feuillade, la foule s’est pressée pour admirer les petits sujets en argile mis en scène autour des toiles de Stéphanie Mazet et des photos de Nicolas Baissac.
Jusqu’au 24 décembre, Espace Feuillade-Abric, mardi au vendredi, 9h-12h, 14h-18h; samedi et dimanche, 10h-12h, 15h-18h.

DSC_5217.jpg a.jpg
Mr Arnaud, maire de Lunel ouvre l'expo en prèsence des artistes
et du Président du Club Taurin " La Cocarde "
DSC_5236.jpg a.jpg
DSC_5227.JPG
DSC_5233.JPG
La chorale de l'Escolo du Vidourlo
DSC_5240.jpg a.jpg
DSC_5238.JPG
DSC_5199.jpg
DSC_5210.jpg a.jpg
DSC_5207.JPG
Photos Luc PERO

 

 

18/11/2008

EXPOSITION

MAUGUIO S'ADONNE AUX TAUREAUX

ARTISTES.jpg

MUSCADET.jpgARLESIENNES.jpg"Une terre, des hommes, une passion", cela va comme un gant au territoire melgorien, ses pâturages et zones humides, ses gardians et manades, ses fêtes et courses camarguaises. C’est sur ce thème que l’Espace Morastel a ouvert ses vastes et lumineux salons aux artistes.
Du pain béni pour l’adjointe déléguée aux affaires culturelles de la mairie, connue pour son attachement à sa ville bien sûr mais aussi à la course camarguaise et aux traditions. Et Rose-Marie Vidal de rendre un vibrant hommage aux artistes et aux gens de bouvine. Avec une pensée émue pour Muscadet, le taureau de la manade Rouquette, cher au cœur des Melgoriens, dont la statue domine le rond-point au cœur de la cité de l’Etang de l’Or.
PERO.jpgLe public est venu en nombre se tremper dans l’ambiance camarguaise illustrée par la musique des Hautbois de la bouvine. Les Arlésiennes de la Pichoto Camargo dont les costumes, bijoux et rubans décorent les vitrines, donnent la couleur traditionnelle. Et l’on peut apprécier les cadrages particuliers du photographe Samuel Bardeur, les réalisations des artistes de l'association BióuZarts et la vision très personnelle de la course camarguaise du peintre Claude Viallat qui décline à l'envi les gestes du raseteur et la trajectoire du taureau.
LAMPE.jpgL'association BióuZarts affirme ses couleurs - la culture du taureau - et son credo, rapprocher les artistes et le public. La fréquence de ses expositions (Vergèze, Baillargues, Villeneuve-lès-Maguelone, Aigues-Vives, etc.) témoigne du bon accueil qu'elle reçoit, de la qualité et de la diversité qu'elle propose.
 VIALLAT.jpgLes tableaux colorés de Nabli donnent à voir des scènes de vie traditionnelle, les cocardiers de la série "Seigneurs de Camargue" ou encore une nouvelle approche néo-réaliste à découvrir.  Jean-François Galéa, sculpteur, céramiste, expose des bronzes exceptionnels, des lampes aux couleurs et motifs très travaillés. Chez les photographes,  les styles sont divers. La course camarguaise est livrée en direct avec les prises de vue de Benjamin et Christian Alcon. L'oeil  de la contre-piste c’est Rudy Valantin, avec des angles que le spectateurs des gradins ne peut avoir. Luc Pero, outre sa sélection de rasets, propose de tomber sous le charme des Arlésiennes.


Martine ALIAGA
Photos MALI et PERO


Exposition ouverte tous les jours de 15h à 18h, sauf le dimanche jusqu’au 5 décembre. Entrée libre.

FOULE.jpg

 

03/11/2008

NOVES

Vendredi 31 octobre

 

 

 L'AN I DE LA CONFRERIE DES GENS DE BOUVINE

Noves 3.jpg A.jpg

A.jpgLe vin et le taureau en emblèmes pour rapprocher les hommes (et les femmes) et vanter les qualités des terroirs, c’est la brillante idée qu’a eue Gilles Arnaud - une de plus - en créant la Confrérie des gens de bouvine. Pour ces premiers baptêmes, Noves, l'Office du tourisme et son président Jean-Pierre Pascal, reçoivent les impétrants... ce sont les plus capés de la saison. Les trois "C" 2008 : Chauvet, Caillan, Chaballier... pour Camarina (Biòu d’Or), Coyote (Biòu de l’Avenir) et Raynausie (Cocardière d’Or).
A 1.jpgAvec en toile de fond, les posters de Christian Itier, et les trois Biòu d’Or de Camarina devant, la mise en scène de l’intronisation est parfaite : capes, calices de dégustation, phrases scandées. Maryse Chauvet est la première des initiés: «A toi Maryse, lève ton verre, le vin est une des grandes réussites de l’homme comme vous gens de la terre pour transformer un fruit périssable en quelque chose de permanent. A la santé de Camarina! Bois-le ! Il te rendra plus fort et te montrera le chemin de la réussite». A 3.jpgApplaudissements et succès garanti! «A toi, François...» (NDLR: Fassi, manade Caillan pour Coyote); «A toi Claude...» (Chaballier pour Raynausie). Et le bon jus de la treille - en l’occurrence un excellent coteau du languedoc, de Saint-Christol - de colorer les joues et délier les sourires.
Après les paroles, les images... Les piliers du Festival du film de Saint-Geniès-de-Malgoirès (De Lucas, Masse, Arnaud) ont fini d’enthousiasmer les présents en projetant en avant première la bande annonce des films Camarina et Taureaux de légendes. Quelques minutes de bonheur supplémentaires juste pour languir d’en voir plus. Au fait, c’est quand le Festival? Tous à Saint-Geniès, les 20, 21, 22 février.

A 2.jpg* Ont pris tour à tour la parole, Gilles Arnaud, initiateur de la Confrérie des gens de bouvine; Jean-Pierre Pascal, président de l'Office de tourisme de Noves; Henri Itier, président de la FFCC; Maryse Chauvet; François et Francis Fassi de la manade Caillan; Françoise Peytavin, présidente de l'AETCC; Claude Chaballier; Jacques Roumajon, représentant le Trophée des Vaches cocardières.
* L'exposition des photos de Christian Itier se tiendra pendant deux mois à l'Office de tourisme de Noves.

Martine ALIAGA

Photos Luc PERO

A 4.jpg
A 5.jpg
A 6.jpg
A 7.jpg

01/08/2008

CLIN D'OEIL A L'IMMORTELLE 2 CV...

MARGUERITTES 29 - 07

L'ART SE DECLINE SOUS TOUTES FORMES ET SOUS TOUS SUPPORTS

d6267c13e70d9752b34853bc58eac121.jpg
cf9c6e8ba736dfa7ffbdd9edfbe0f72d.jpg
3f2a585aabe4d8e166d1a7a4d1696492.jpg

 

Photos Luc PERO


17/06/2008

"BIOUZARTS" EXPOSITION

35e1d80af79787a00910d80e9ad14ca3.jpg
46cf4885b15a73bb5fd5fa19d3279003.jpg
ad855ca2010f5f77e38400fa2883e245.jpg

02/06/2008

LE REPERTOIRE DES MANADES

L'INDISPENSABLE

 

5818662d309526be47e0645cbb5143a6.jpgAprès le premier essai en 2003, Gilles Arnaud a eu la bonne idée de mettre à jour la liste des manades camarguaises. Ainsi le REPERTOIRE DES MANADES DE CAMARGUE est maintenant disponible dans tous les magasins presse de la zone taurine.
On ne dira jamais assez combien ce genre d'ouvrage est non seulement très intéressant mais carrément indispensable pour tous ceux qui s'intéressent à la course camarguaise et au monde de la bouvine. 135 élevages (ceux qui courrent en course camarguaise bien sûr mais aussi les manades d'abrivado, spectacles de rues, ou ferrades en pays) sont répertoriés avec toutes les indications pratiques nécessaires: adresse, téléphone, mail, devise, année de création, nombre de têtes, historique, etc.ea78e1f5835da954782bb230993b97d4.jpg La présentation est colorée, claire et illustrée de nombreuses photos permettant de se faire une idée précise des lieux et des manadiers.
En début d'ouvrage, le rôle de l'élevage camarguais dans son milieu naturel, les explications sur le travail en manade, les marques à feu, escoussures et autres devises permettent aux néophytes d'entrer de plain pied dans la vie par et pour le taureau.
Pour 25 euros, le botin que nous devons tous avoir ! 

M. A.