Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

27/10/2007

EQUISUD : DU 26 AU 29 OCTOBRE A MONTPELLIER

 

LE SALON OU L'ON CAUSE COURSE CAMARGUAISE
afd0c4597f5fd68891f9ad30b1d02298.jpg
La mauvaise nouvelle : il pleuvait pour ce premier jour d’EquiSud, salon du cheval et… du taureau  pas de démonstration de course camarguaise. La bonne nouvelle: dans le sillage d’une l’inauguration menée au pas de charge sur l’air du Chant des gardians, les élus montpelliérains, départementaux et régionaux se sont arrêtés au stand de la Fédération française de la course camarguaise. L’occasion pour Hélène Mandroux, maire de Montpellier, Georges Frêche, président de la Région et Claude Barral, vice-président du Conseil général, chargé des questions taurines, de s’intéresser de près à ce sport issu d’une tradition chère à une bonne partie de leurs administrés et de leurs électeurs.
L’occasion également de confirmer le soutien du Conseil général de l’Hérault à la FFCC par la signature d’une convention pour promouvoir la course camarguaise et les traditions taurines locales : remise d’équipements sportifs (tee-shirts, survêtements complets et crochets) aux écoles de raseteurs de Lunel, Vendargues, Marsillargues, Portiragnes, Villeneuve-lès-Maguelone ; et aide à la communication par une subvention.
Le président Henri Itier s’est dit «Très heureux de cette dotation pour les 90 jeunes héraultais. L’objectif étant d’arriver à 500 élèves sur les trois départements concernés par la course camarguaise. Il faut sensibiliser les générations montantes à cette activité en faisant ressortir, en plus de la tradition, son côté sportif plus attrayant pour les jeunes. Raseteurs ou afeciouna, la bouvine leur apportera une identification forte».
En revanche, bien conscient du rôle de la météo, le président a réitéré sa demande que les arènes intègrent un hall couvert. Claude Barral a renvoyé la balle aux services techniques d’EquiSud qui n’y sont toujours pas favorables. «Hormis cela, nous sommes particulièrement heureux de collaborer avec la FFCC pour aider les jeunes mais aussi pour faire découvrir la course camarguaise à un large public. Pour les nouvelles populations, c’est un facteur d’intégration important».
Bref, on a bien compris que les arènes couvertes c’est pas pour demain. Heureusement, le lendemain, donc samedi, il faisait beau et les visiteurs ont pu assister à une course de protection (emboulée pour cause de piste glissante). Pour ce 7e Souvenir Olivier-Arnaud et Pierry-Gibert évoluaient les protectionnaires Corbalan, Ghorzi, Brunias, Albuisson, Jodar et Charnelet, aidés de Grando et Baccou avec le bétail de Nicollin, Boch, Languedoc et Rambier. Pour l’anecdote c’est Charnelet qui reçoit le bouquet de meilleur raseteur mais tous les participants ont été récompensés. Et la peña Los Marineros de jouer La Coupo Santo.

19/07/2007

LUNEL 16-07 * TRADITIONS *

BELLE MATINEE AVEC " LES GENS DE METIER "

*************************

medium_IMAGETETE.jpg

Lundi matin, à Lunel, les gardians étaient à l’honneur. Loin de la carte postale de l’imagerie touristique, ces gens de métier ont donné à voir les gestes ancestraux des gardiens de taureaux. Tenue impeccable, cavalerie bien montée et gestes efficaces ont démontré – si besoin en est – le professionnalisme qu’exige le maniement du bétail.
Si Mathieu Lapierre est le plus doué pour la ferrade en piste, Renaud Vinuesa,Christophe Merle, Frédéric Fabre, Mickaël di Lecce, Ludovic Donadille n’ont pas fait de la figuration.
Pour la phase délicate de l’attente au fer Jean-Luc Vestraete et Julien Séguier sont sacrés vainqueurs devant Jean-Luc Courriol, Cyril Sadargues, Mickaël Di Lecce et Mathieu Lapierre.
Le saut de cheval à cheval de Sébastien Granier et le taureau raseté à l’ancienne par Christophe Artal, Mickaël Santiago et Julien Malige ont complété cette belle matinée sous le regard d’Alain Lebret, capitaine de la Confrérie des gardians de Saint-Georges; Guy Chaptal, capitaine de la Nacioun Gardiano et Jean Mathieu, président de l’association des gardians professionnels, Michel Zuccarelli, doyen des manadiers de l’Hérault, Président du jury. Et les Arlésiennes du Velout Pescalune en indispensable fleuron de toutes fêtes camarguaises.

MALI

SAUT DE CHEVAL A CHEVAL
medium_saut_de_cheval.jpg
medium_saut_de_cheval_1.jpg
**********
ATTENTES AU FER
medium_ATT_1.jpg
medium_ATT_2.jpg
medium_ATT_3.jpg
**********
medium_ATT_5.jpg
**********
medium_ATT_6.jpg
**********
FERRADES
medium_FER_1.jpg
medium_FER_2.jpg
medium_FER_3.jpg
medium_FER_4.jpg
medium_FER_5.jpg
medium_FER_6.jpg
**********
medium_FER_10.jpg
medium_FER_11.jpg
medium_FER_12.jpg
medium_FER_13.jpg
medium_FER_14.jpg
medium_FER_15.jpg
medium_FER_16.jpg
**********
LE JURY
medium_JURY.jpg
**********
Photos L. PERO


 

 


15/06/2007

Lunel : journée pédagogique

Heureux petits Pescalunes
à qui la tradition est transmise 
medium_LAFON_micro.2.jpg
J.LAFON le manadier, explique aux enfants la raison,
et le déroulement d'une Ferrade.
A une époque, les bébés pescalunes étaient élevés au lait des taureaux et des chevaux, au rythme des fêtes, des déjeuners au pré et de la course camarguaise. Et, il faut bien le dire, du sacro-saint apéro. L'ambiance du coin quoi ! Qui attache les hommes à leur terre et à leurs traditions, qui ancre les racines dont on a besoin pour faire face au quotidien. Générant les amitiés et les amours, engendrant les passions qui font le sel de la vie.
Heureux petits Pescalunes qui grâce à leurs aînés ont pu toucher du doigt tout ce qu'ils ont à portée de main sans peut-être n'y avoir jamais goûté : la bouvine et ses traditions.
L'Association du Trophée Pescalune (clubs taurins réunis) épaulée par la municipalité, et en liaison avec l'Education nationale leur a servi sur un plateau une journée de traditions (amenée par une exposition, et un travail pédagogique dans les classes) dont ils se souviendront.
medium_CAVAvign_1.2.jpgDès le matin, la manade Lafon dans son écrin des marais de Saint-Just,  a reçu les élèves (environ 500 CM1-CM2 ) pour la ferrade et un déjeuner au pré. Présentation des cavaliers, explication de la ferrade, l'escoussure, la marque... et Coupo Santo de la pena Mithra. L'après-midi, course des taureaux emboulés de la manade Chaballier rasetés par l'Ecole taurine de Lunel et Villeneuve-lès-Maguelone. Au total, près d'un millier d'enfant, bandana fête de Lunel 2007 autour du cou, ont pu exprimer leur estrambord naissant au rythme des primes d'un président de course à son affaire, medium_course-vign.jpgJacques Valentin : 2 euros pour l'école Mario-Rostand... Hourra ! 2 euros pour Marie-Curie.. Hourra ! Pour Victor-Hugo, Louise-Michel, Sainte-Thérèse, Jacques-Brel... La fête a été totale et les mines réjouies.
Les élèves feront un compte-rendu de leur journée par classe, trois seront récompensées lors de la journée du Gardian le 23 juin. L'Association du Trophée pescalune a pensé à tout et même à offrir à chaque enfant une place aux arènes pour cette journée. Bravo aux aînés pour cette initiative, bravo aux enfants pour leur joyeuse participation.
Martine ALIAGA 
Photos Luc PERO
medium_Ferrade_1.jpg
medium_Ferrade_2.jpg
medium_Ferrade.jpg
medium_La_Laupio.jpg
medium_Sous_Laupio.jpg
medium_ARENAS_1.jpg
medium_ARENAS_2.jpg
medium_ARENAS_3.jpg
medium_ARENAS_4.jpg

 

18/05/2007

CONCOURS D'ABRIVADO - 17.05 - VAUVERT

VAINQUEUR: MANADE BRIAUX

Le jury du concours d'Abrivado de Vauvert a récompensé la manade BRIAUX de Bouillargues, à l'issue de la 22e édition de cette manifestation qui récolte toujours autant de succés.

Quelques clichés de la matinée:

medium_Charette_1.jpg
medium_Charette_3.jpg
medium_AB_1.jpg
medium_AB_2.jpg
medium_AB_3.jpg

medium_AB_5.jpg
medium_AB_6.jpg
medium_AB_7.jpg
medium_AB_8.jpg
medium_AB_9.jpg
medium_AB_10.jpg
Photos L. Pero

13/04/2007

PORRAS-SHOW A LUNEL-VIEL

medium_P_1.2.jpg

Bernard PORRAS chante La Camargue et les courses de bioù.

 Samedi 7 avril, le club taurin LOU SIMBEÙ de Lunel-Viel proposait une soirée récréative, avec un spectacle animé par le chanteur régional Bernard PORRAS. La nombreuse assistance a pu apprécier son répertoire varié mêlant chansons humoristiques, mélancoliques, de société (santé, écologie), hommages aux tenues blanches (Marchand, Chomel, Durand etc.). La plus vibrante de ses dédicaces est celle qu'il fit à Patrick CASTRO, représenté pour la circonstance par son épouse Josy, qui reçut en outre, un bouquet de la part du club taurin par les mains de la sympathique Colette CLAVEL, Madame Loyal de la soirée. Agréables furent de même, les clips vidéos montés spécialement pour chaque chanson par Mathieu ARNAUD, qui projetta aussi quelques séquences sur des moments forts de la saison sommiéroise. L'ambiance, la bonne humeur et les excellentes oreillettes étant de mises, la soirée n'en fût que plus réussie.

VIDOURLE

medium_P_2.jpg
medium_P_3.2.jpg
medium_P_4.2.jpg

Photos L. PERO

15/03/2007

Congrés de la FFCC

Henri Itier : "Faire évoluer la course camarguaise

sans la dénaturer" 

medium_Tribune.jpg

Le congrès de la Fédération française de la course camarguaise s’est tenu dimanche 18 mars, à Mauguio dans le cadre du week-end des Camarguaises. Une bonne collaboration entre les cinq clubs taurins melgoriens, la municipalité et la Fédé a permis d’offrir des animations de qualité, telle la soirée du samedi soir, et des courses de bon niveau. Le public a participé en nombre.

Après les trois comités départementaux, le congrès permet aux adhérents à la FFCC de voter et de donner leur accord aux différents comptes rendus, moral et financier. La limitation des courses et du nombre de raseteurs voulue par la Fédé n’a pas été retenue (opposition des manadiers, des raseteurs, d’une partie des clubs taurins), Henri Itier le regrette mais n’est pas passé en force. De fait, les adhérents ont voté dans une belle unanimité, pas ou très peu de vote contre. Par contre, le président a dénoncé vivement, suite à des attaques virulentes très ciblées dont a été victime la Fédération: « une minorité de comploteurs qui empoisonnent le système et empêchent de construire.»

Après la présentation des grands axes de travail de la Fédé, Henri Itier a terminé son allocution en forme de bilan après quinze ans de présidence: «Il y aura des élections en 2008. J’ai assumé mes fonctions avec honnêteté, passion. Mon devoir est de servir, de faire évoluer la course camarguaise, sans la dénaturer. Ensemble, nous devons entamer la révolution culturelle de la course camarguaise et ensemble nous devons y parvenir».

OBJECTIFS

* Accroître l’événementiel, source de notoriété et de moyens financiers.

*Améliorer le fonctionnement de la compétition.

*Impliquer davantage les organisateurs.

*Améliorer le fonctionnement de la Fédé en interne malgré les difficultés financières

*Se tourner vers la jeunesse, développer les écoles de raseteurs (avec Nicolas Triol) et le site internet (création d’une rubrique "jeune" avec vidéo et forum).

CREATION

Quatre comités départementaux existent (Hérault, Bouches-du-Rhône, Gard, Vaucluse), ils seront rejoints par les Ligues régionales sur le point d’être finalisées avec la région Paca et la région Languedoc-Roussillon (où la Fédé siégera). Cela permettra de toucher des subventions, des aides financières pour les jeunes. C’est aussi une marque de reconnaissance pour la FFCC d’être reconnue.

PROJET

Déplacement du siège de la Fédération, de Nîmes à Saint-Laurent-d’Aigouze.

INQUIETUDES

Le cheptel camarguais est toujours soumis au risque d’abattage total pour cause de tuberculose. Le président demande de rester motivés, mobilisés. Le but restant de pouvoir éradiquer la maladie et assainir les élevages par un abattage sélectif. Affaire à suivre.

M.A. 

medium_salle.jpg
L'assistance.
medium_congr1.jpg
Diaporama explicatif.
medium_itier.2.jpg
Le Président H. Itier dénonce les complots...
medium_ferrand.jpg
T. Ferrand reçoit le diplôme taurin féderal.
                                                                    
                                                                 Photos L. Pero

12/03/2007

LE GRAU DU ROI - 3 Mars 2007

ABRIVADO DES PLAGES

medium_ABRIVADO.jpg

Certains pensent que cette manifestion est là pour maintenir les traditions, d'autres disent que bien au contraire c'est une aberration. Le débat est ouvert et quoi qu'il en soit des milliers de spectateurs se retrouvent chaque année sur le bord de plage. Les uns regardent le défilé incessant de cavaliers, aux accoutrements divers, perchés sur des montures qui ne sont camarguaises que par l'air qu'elles respirent, et bien entendu roumèguent. Les autres se "bardent" et bravent le danger sans trop penser aux conséquences néfastes qui planent au dessus de la petite planète Bouvine. Mais puisque c'est autorisé, que le public vient en masse (même ceux qui sont contre), pourquoi se torturer l'esprit à savoir si c'est bien ou si c'est mal ! Attention tout de même à ne pas subir un coup de mer dévastateur !

VIDOURLE

medium_ABRI_1.jpg
medium_ABRI_2.jpg
medium_ABRI_3.jpg
medium_ABRI_4.jpg
medium_abriiiiiiiiii.jpg
Photos L. PERO