Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

15/05/2011

MAUGUIO TRIDENT D'OR *AVENIR*

Dimanche 17 mai 2011

LE TRIO DE RICHEBOIS PLUS CONVAINCANT

Entrée : 100 personnes. Organisateur : CT Le Trident. Président : Laurent Hénin. Raseteurs droitiers : Caizergues, R. Mondy, Charnelet. Gauchers : Aliaga, T. Mondy, G. Perez. Tourneurs : Grando, Sanchez.


mauguio,trident d'or,richebois,guillierme,courses camarguaisesPas désagréable cette 1re série du Trident d’Or attribuant 198 points au trio de Richebois plus convaincant que celui de Guillierme (181 points). Bonne entente chez les raseteurs (et tourneurs) menés par le ◄ gaucher Aliaga.
Garbin (Guillierme) se montre bon partenaire. Attentif, franc, un bon positionnement et des ripostes poussées au ras des planches. 10 minutes, Carmen au retour.
Zébulon (Richebois) ne tient pas en place. Mais intéressé, il ne rechigne pas. Une fois placé (6e), il se livre volontairement aux blancs. Le 2e gland récalcitrant,  remonté sur la corne, ne part dans le crochet de Charnelet qu’à la trompette. 2 Carmen et retour.
Ruscle (Guillierme) se cantonne 3 mètres avant la planche. Les hommes le travaillent sur de longues trajectoires où Ruscle accompagne mais freine systématiquement. Aliaga le tire au mieux et malgré le travail de tous, il rentre ses ficelles.
Filou (Richebois) affiche une belle présence dans le raset jusqu’aux planches. Pas de refus et de grosses offensives, notamment à la 9e où Aliaga dans les cornes, Filou ne lâche rien jusqu’à bousculer le raseteur (sans mal). Après une belle série, Filou termine dominateur avec une ficelle. 2 Carmen et retour.
Le brave Lazare de Guillierme pousse franchement sur l’action. Les hommes s’entendent pour des séries bien menées. D’une vaillance extrême, Lazare participe jusqu’au bout de ses 13 minutes. Musique (+ 1 Carmen).
Caleu (Richebois) impressionne par sa taille et son comportement. Les blancs hésitent et le quart d’heure manquera de travail. Fantasque avec un placement flottant, Caleu a des qualités à faire valoir. Il serre de près les hommes et peut sauter après.  Un dernier coup de barrière pour Aliaga et Caleu rentre ses ficelles en musique (+ 1 Carmen).

 


Texte et photo
MARTINE ALIAGA


Trophée de l’Avenir : Aliaga, 27 points ; Charnelet, 13 ; Caizergues, 10.

11/04/2011

PLAN D'ORGON *1ère Série du Trident d'Or*

Samedi 09 Avril 2011 - Trophée de l'Avenir

 LE CORSE PAS FAINEANT…..

Plan d'orgon 09 04 007.jpg

 ▲ Le Corse (Mermoux) très actif avec D Martinez.

Le Club Taurin Lou Rami enregistre un peu plus de cent cinquantre entrées payantes pour cette première série du trident d'or opposant les manades Mermoux et St Pierre. A la présidence G Roccia convie à la capélado les droitiers D Martinez, D Maurel, Moine, les gauchers Errik, Favier, Ferriol, Ruiz. Ils sont aidés par quatre tourneurs Cuallado, Duran, Lieballe et D Martinez. Pour cette course la manade Mermoux (189 points) présente un trio vil et volontaire et la manade St Pierre (184,5 ponts) un trio plus aguerri et compliqué mais plus lourd. Favier, Martinez et Moine tirent la course et les autres sont dans leur sillage mais au final la course ne restera pas dans les annales car trop linéaire et sans coup d’éclat.

Pour la manade Mermoux LE CORSE (1er) sans fainéantise, défend âprement ses rubans deux minutes. Calé aux ficelles, il ne rechigne sur aucun raset et enferme Martinez qui s’offre les deux ficelles au terme de douze minutes sérieuses et sans coup de flemme. 4 Carmen et retour au toril a la corde. Vif, GILLOU (3ème) le borgne anticipe fort et malgré l’avalanche de rasets résiste cinq minutes aux rubans. Un peu distrait par les tourneurs il réalise néanmoins des poursuites serrées et conserve une ficelle en musique jouée 4 fois. Vif, LOUSTIC (5ème) a du répondant et quand on rentre dans son terrain la réponse vigoureuse parfois cornes jusqu’aux bois. Trois actions sur Moine (2) et Maurel pour un final à mas mais la défense de sa première ficelle perdue à la limite est éprouvante. 5 Carmen dont retour.

Pour la manade St Pierre, BOUMIAN (2ème) est largué mais perd rapidement ses pompons. Plusle plan d'orgon,trident d'or,courses camarguaises concentré aux ficelles, il saute après Moine et Favier, tape après Maurel et encore Moine pour un final plus tonique et compliqué qui lui permet de rentrer ses ficelles en musique jouée à 2 reprises. Sans vice, CALABRUN (4ème) se livre généreusement durant huit minutes pleines de bravoure mais sans difficulté pour les blancs. Un tracteur au grand cœur. 2 Carmen dont retour. Guère motivé au départ, ► BECAGRUN (6ème) saute seul. Il frappe après Favier, saute après Moine mais les hommes ont du mal à en tirer le meilleur. Moine le tire encore jusqu’aux bois mais le taureau rentre ses ficelles sans convaincre mais sans avoir pu trop s’exprimer. 2 Carmen et rentrée.

Plan d'orgon 09 04 015.jpg

 ▲ Boumian (St Pierre) spectaculaire après Moine.

▼ Loustic (Mermoux) toujours après Moine.

le plan d'orgon,trident d'or,courses camarguaises

 Retour au toril à la corde, par la contre piste et après un quart d'heure supplémentaire pour Le Corse ♥ qui avait vraiment envi d'en découdre. ▼

le plan d'orgon,trident d'or,courses camarguaises

 Texte et photos Eric AUPHAN

Trophée de l’Avenir: Favier (17) D Martinez (14) Errik (5).

16/07/2010

TRIDENT D'OR : COURSES 2010

 

tri or0117.jpg

PREMIERES SERIES

28 mars, Alleins, manades Ribaud 197 points - Guillierme, 186.
4 avril,
Fontvieille, Saint-Pierre - Richebois, REPORTÉ (pluie) 30 avril, Saint-Pierre, 173 - Richebois, 187
5 avril, Saint-Rémy-de-Provence, Le Joncas, 166 - Thibaud, 176.
11 avril,
Caissargues, Les Baumelles, 192 - (Cavallini) Raynaud, 184
18 avril,
Cabannes, Lagarde, 208 - Nicollin, 190
24 avril, Saint-Etienne-du-Grès, Chauvet, 186 - Blanc, 184
25 avril,
Manduel, Le Rhône, 189 - Allard, 177
8 mai, Vallabrègues, (La Galère) REPORTÉ PLUIE. 24 mai, Blanc-Espelly, 182 - Plo, 185
13 mai,
Mauguio, Gillet, 176 - Le Brestalou, 177
14 mai,
Cavaillon, Lautier, 185 - Mermoux, 185
15 mai,
Barbentane, Caillan, 178 - L’Argentière, 164

Avant la dernière course des premières séries (Vallabrègues lundi 24 mai, manades Blanc-Espelly - Plo), le comité du Trident d'Or a donné le classement des manades : 1. Lagarde, 208 points ; 2. Ribaud, 197 ; 3. Les Baumelles, 192 ; 4. Nicollin, 190 ; 5. Le Rhône, 189 ; 6.Richebois, 187 ; 7.Guillierme et Chauvet, 186 ; 9. Lautier et Mermoux, 185 ; 11. Blanc et Raynaud, 184 ; 13. Caillan, 178 ; 14. Le Brestalou et Allard, 177 ; 16. Gillet et Thibaud, 176 ; 18. Saint-Pierre, 173 ; 19. Le Joncas, 166 ; 20. L'Argentière, 164. (Il faut donc intercaler Plo 185 points et Blanc-Espelly, 182)

CLASSEMENT DES 10 PREMIERS RASETEURS DU CROCHET D'OR, avant les 2es séries : 1. D. Maurel, 177 points ; 2. Ferriol, 149,5 ; 3. Chig, 120,10 ; 4.D. Martinez, 118,33 ; 5. Allam, 93,92 ; 7. Santelli, 56,67 ; 8. G. Cano, 49,25 ; 9. M. Bournel, 48,32 ; 10. Rassir, 39,50.

DEUXIEMES SERIES


Le tirage au sort des courses des 2es séries a eu lieu lundi 24 mai, après la course de Vallabrègues:
5 juin,
Saint-Andiol :
Nicollin, 180 points - Chauvet, 170.
trident0012.jpg13 juin (reporté au 17 juillet),
Saint-Etienne-du-Grès,
Guillierme, 184 - Les Baumelles, 196
19 juin,
Vallabrègues,
Ribaud, 190 - Mermoux, 188
27 juin,
Mudaison,
Le Rhône, 189 - Plo, 187
10 juillet
, Saint-Andiol, Richebois, 195 - Lagarde, 185

DEMI-FINALES

7 août à Cabannes : Richebois - Le Rhone
15 aout à Vallabrègues : Les Baumelles - Ribaud

FINALE

12 septembre, à Saint-Etienne du Grès

29/03/2010

ALLEINS : TRIDENT D'OR 1res séries

Dimanche 28 mars 2010


UN MAGNOLIA AUX SENTEURS GRISANTES…

Alleins 28 03 100.jpg

 

 

Coté taureaux le trio de Ribaud homogène et combatif obtient 197 points. Celui de Guillerme en obtient 186 à cause de la prestation fuyarde de Criquet car Desgresaïre et Capoulié tirent leur épingle. L’équipe de raseteurs travailleuse imprime du rythme et si Bovéro est le moins actif, les autres se mettent au diapason de Sofiane Rassir plein de fraîcheur et d’insouciance.
Pour la manade
Guillerme, CRIQUET (1er) court trop, saute seul et adopte un comportement fuyard. Sur la fin, il enclenche quelques percussions sur Maurel mais l’ensemble reste négatif. Assailli, DESGRESAIRE (3e) est victime de sa franchise. Malgré une avalanche de rasets le petit taureau relève la tête et s’en sort honorablement avec douze minutes trente énergiques. 4 Carmen dont rentrée. CAPOULIE (5e) est généreux dans l’effort. Chaque sollicitation est honorée. Aux ficelles, cul aux planches il ne lâche rien, accélérant même sur les reprises. Treize minutes trente très agréables. 2 Carmen et rentrée.

Pour la manade Ribaud. Plein de vaillance, MAGNOLIA (2nd) met les hommes au parfum. Il ne se laisse pas manœuvrer facilement et pousse sur les séries. Toujours dans les planches, il desserre l’étreinte blanche jusqu’à conserver aisément ses ficelles. 3 Carmen dont rentrée. Concentré, TRIMARD (4e) est cocardier. Il pousse aux planches sur Allam et effectue quelques belles accélérations au ras des bois. Soumis à un travail soutenu, il donne du volume à sa course même s’il accuse un peu le coup sur la fin. Il garde une ficelle en musique jouée trois fois. Méchant, MOURET (6e) est le spectaculaire. Il percute sur Maurel (3), Allam et Rassir. Sur un raset anodin, Allam glisse à l’arrivée et bascule dans le pourtour les cornes entre les jambes. Ouf… Il saute après Allam et Rassir l’emmène dans un dernier raset grandiose où le taureau et l’homme ne font plus qu’un en contre piste dans un final prometteur. 5 Carmen et retour.

Texte et photos
Eric AUPHAN

 

Entrée : 1/3. Organisateur : CT Le Bastidon. Présidence : R. Noël. Droitiers : Bovero, D. Martinez, Maurel, Santelli.
Gauchers : Allam, G. Perez, Rassir, Thierry. Tourneurs : Lieballe, D. Martinez, Ménargues.

 

 

Alleins 28 03 101.jpg
C'est chaud !!!
Alleins 28 03 084.jpg
Spectaculaire !

19/11/2009

TRIDENT D'OR : L'ASSEMBLEE GENERALE

DES QUESTIONS ET DES REMISES EN CAUSE

TO4.jpg

 

52e Trident d’Or en 2010 annoncé sur les affiches, 50e assemblée générale si l’on s’en tient aux premiers réglements de 1960, 51e si l’on prend référence de la première course du 30 mai 1959... Pour l’anecdote, l’assemblée générale du Trident d’Or, dimanche matin, à Saint-Etienne-du-Grès a commencé par un méli mélo décrypté par Christian Vallat, secrétaire, devant environ 80 personnes (manadiers, membres de clubs taurins organisateurs et du Trident d’Or). Et si les allocutions de Lucien Limousin, représentant le Conseil général des Bouches-du-Rhône, Robert Del Testa, maire de Saint-Etienne-du-Grès, ont porté sur la pérennité de cette compétition chargée de promouvoir les jeunes taureaux et raseteurs, c’est justement l’âge des taureaux qui, en fin de réunion, a provoqué la discussion. Une charge qu’apparemment Bernard Gimenez et son bureau n’avaient pas vu venir.
LE DÉBAT ET LE VOTE : approché par les manadiers avant la réunion, Bernard Gimenez annonçait que désormais le trio de taureaux participants (jusqu’alors âgé de 5 à 7 ans avec un seul taureau de 7 ans) pourrait se composer de 3 taureaux de 7 ans. De là naissait une vive discussion qui a dû être départagée par un vote. Quid de l’esprit du Trident d’Or encourageant les jeunes bestiaux ? Quid des capacités des jeunes raseteurs de l’Avenir (voire de détection) à affronter des cocardiers plus âgés ? Quid des notations d’un trio de 5 ans par rapport à un de 7 ans ? Au vote à main levé : 15 membres du T.O. disent oui (12 non) à la possibilité de 3 taureaux de 7 ans. 12 manadiers ou bayles présents approuvent (5 non, 1 ne se prononce pas). Personne pour représenter les raseteurs... Alea jacta est !
COMPTES RENDUS MORAL ET FINANCIER : dans les points à l’ordre du jour, les comptes rendus moral par Christian Vallat et financier par Christian Massard (solde disponible 4 890,27 €) ont été approuvés. Après le vote pour le renouvellement du tiers sortant, Bernard Gimenez, Ren Feri, Georges Tarascon et Bernard Jausselme restent en place.
QUESTIONS DIVERSES : le serpent de mer des points accordés aux manadiers des courses de présélections (sic) a refait parler de lui ainsi que l’intégration ou pas de raseteurs du groupe détection, en discussion avec la FFCC depuis l’AG 2008 ; tout comme les aides financières promises l’an dernier pour la billetterie et les courses de 2e séries... Les 150 € couvrant les frais des professionnels médicaux pour les courses de 1res séries étant acquis ; la représentation du Trident d’Or à la FFCC est vivement souhaitée...
OBSERVATIONS : deux nouvelles pistes pour les premières séries : Fontvieille et Saint-Rémy ; une nouvelle manade : Thibaud

Au final, une assemblée générale très participative et vivante, où les questions/réponses soulevées ont donné une réelle image des préoccupations de chacun et des solutions qui ne font pas toujours le bonheur de tous.


Martine ALIAGA
Photo Luc PERO

14/09/2009

TRIDENT D'OR 2009 : VAINQUEUR LA MANADE DU JONCAS

RECAPITULATIF

TRALALA.jpgLES PREMIERES SERIES 2009
29 mars reporté au 19 avril : ALLEINS, manades Le Brestalou, 182 – Lautier, 192.
5 avril :
MANDUEL, Gillet, 203 – Joncas, 201.
11 avril :
CAVAILLON, Bon, 170 – Nicollin, 174.
19 avril :
CAISSARGUES, Le Rhône, 192 – Lagarde,  196
19 avril : CABANNES, J.-C. Blanc, 196 – Ribaud, 195.
25 avril : SAINT-ETIENNE-DU-GRES :
Saint-Pierre, 202 - Les Baumelles, 201.
8 mai : VALLABREGUES, Allard, 183 - Plo, 195.
10 mai : MAUGUIO, La Galère, 192 – Chauvet, 183.
22 mai: CAVAILLON, Mermoux, 195 – Caillan, 189.
23 mai : BARBENTANE, Guillierme, 175 – Richebois, 195.


DEUXIEMES SERIES
14 juin : SAINT-ETIENNE-DU-GRES, Blanc, 195 - Le Joncas, 205.
20 juin : VALLABREGUES, Saint-Pierre, 187 - Lagarde, 191
28 juin : MUDAISON, Ribaud, 194 - Gillet, 193
11 juillet : SAINT-ANDIOL, Plo - Les Baumelles, 194 - Plo, 190


DEMI-FINALES
10 août : SAINT-ETIENNE-DU-GRES,
Le Joncas, 198 - Les Baumelles, 205
15 août :
VALLABREGUES, Ribaud, 192- Blanc, 198

La manade du Joncas et Blanc sont ex aequo mais départagées par le réglement au bénéfice du Joncas


Maurel.jpgFINALE
13 septembre : MANDUEL : Les Baumelles, 194 - Le Joncas, 208 points

Le Joncas avec Hérode, Octave, Kandirou
Les Baumelles avec Galinier, Mederos,  Pougaou (meilleur taureau de la finale)

◄Crochet d'Or : David Maurel. 


AUTRES COURSES
22 août : MANDUEL, Coupe des manadiers
19 septembre : SAINT-ETIENNE-DU-GRES, Coupe des espoirs.
18 octobre : CAVAILLON, Les Révélations.

19/05/2009

CAVAILLON - TRIDENT D'OR

 

CAVAILLON.jpg

20/04/2009

CABANNES : TRIDENT d'OR BLANC, 196 - RIBAUD, 195

Dimanche 19 avril

UN PETIT POINT D'ECART

Cabannes 19 04 063.jpg
GALANT sur A.Bonhomme


Environ 120 personnes dans les arènes de Cabannes à l’invitation du CT Lou Prouvenco pour cette course de première série du Trident d’Or. Sous la présidence de Jacky Faure défilent cinq raseteurs :  Bonhomme, D. Maurel, R. Mondy (à droite) et J. Chanat, Thierry (à gauche). Côté tourneurs, Euzéby suite à une blessure au genou sort au second taureau  et Lieballe assure comme il peut. Si en piste on évite la pluie, on n’évite pas les temps morts surtout aux ficelles. Les taureaux ont dominé et si à leur âge ce n’est pas plus mal, on n’a pu apprécier à leur juste valeur leurs qualités naissantes. Bonhomme leader des blancs tire la course avec Maurel très actif et  Chanat par moments. A eux trois ils sauvent un peu la course mais quel rendement auraient eu les taureaux avec une opposition adéquate ? De son côté, Thierry handicapé par une blessure fait ce qu’il peut. Mondy est trop effacé. Au final 196 points pour le trio de Blanc et 195 pour celui de Ribaud.

Pour la manade Blanc, CAMELOUN (1er) est plein de bonne volonté aux attributs. Agile sur de belles enfermées notamment à gauche il gère le combat à sa guise. Un premier difficile qui ne se laisse pas manœuvrer. 7 Carmen. Plus trapu, LOU SAUNIE (3e) est rapide et fait impression. Il se laisse embarquer dans quelques séries mais doit attendre le final pour faire apprécier son potentiel avec un grand coup de barrière en bascule sur Chanat. 3 Carmen. Le plus jeune CALINOU (5e) se jette bien dans le raset. Concentré il manque parfois de finition mais attention il est plein de ressources et se chauffe dans les quelques séries. 7 Carmen.

Pour la manade Ribaud, SAINT-REMOIS (2e) est plein de vaillance et prouve sur les séries qu’il a du cœur. Néanmoins aux ficelles il manque de pression pour donner le meilleur mais l’ensemble reste positif. 4 Carmen. MARLIN (4e) a du placement. Il semble nonchalant mais pousse sur les séries puis s’attarde en contre piste pour revenir regonflé et taper après Chanat. C’est sérieux avec 2 Carmen. Spectaculaire, GALANT (6e) ne fait pas de bonnes manières aux blancs qu’il poursuit avec agressivité jusqu’aux planches. Des arrivées percutantes non sans un placement très sérieux pour le final qu’il fallait. 9 Carmen.

Texte et photos Eric AUPHAN

Cabannes 19 04 003.jpg
CAMELOUN - J. Chanat
Cabannes 19 04 011.jpg
St REMOIS - D. Maurel
Cabannes 19 04 021.jpg
LOU SAUNIE - J. Chanat

 

13/04/2009

CAVAILLON : TRIDENT D'OR, NICOLLIN - BON

Samedi 11 avril

UN SAMEDI PAR TEMPS DE PLUIE…

 

 

Entrée :1/5 d'arène. Organisateur : CT Cavaillonnais. Présidence : Denis Rocarpin. Raseteurs droitiers : Chig, Moine, Maurel, Sanchez. Gauchers: Chanat, Ibanez, Ferriol, Martinez. Tourneurs: Duran, Lieballe.

trident0012.jpgCette première série du trident d’or s'est déroulée dans les petites arènes cavaillonnaises où la pluie n’a pas attiré la foule. Les quelques rayons de soleil nous sont venus des biou. Un Panadero  barricadier et un Roccio sérieux pour la manade Jacques Bon qui obtient 170 points et un bon premier Roch, et pour terminer un encourageant Imagié pour la manade Nicollin qui obtient 174 pts.

Roch (Nicollin).-  Nonchalant, son début de course est intéressant. Bien consenti par l’homme, il finit par des coups de barrières et sauts après l’homme notamment sur Chig, Chanat et Maurel. (2 Carmen + retour).
Finet (Bon).-  Brave au raset, en 2 minutes, on passe à l’unique ficelle. Chig lui fait deux rasets arrêtés et il vient finir cornes aux planches. Cependant, les blancs l’assaillent et il réalise 8 vaillantes minutes.
Panadero (Bon).- Généreux, les rasets arrêtés sont des offrandes qu’il récompense d’une dizaines de coups de barrières dont un énorme sur Chanat ou il traverse les planches.(3 Carmen + retour).
Stephan (Nicollin).- Toujours dans le terrain des planches, il se montre brave en acceptant tous les cites et en se bonifiant dans les séries.(1 Carmen).
Roccio (Bon).- D’un placement opportun, il attend les hommes et là peu de conquistadors s’y aventureront. Il réussira tout de même à montrer son moral et son côté barricadier dans un quart-d'heure de domination où il rentre ses ficelle.(4 Carmen + retour).
Imagié (Nicollin).-  Sa bravoure est mise à contribution dans une course qui s’améliore aux fils des minutes. Une dizaine d’arrivées, essentiellement sur les gauchers, sont appuyées ce qui déclenche le disque. (5 Carmen + retour).

ESTEVAN

 

08/04/2009

TRIDENT D'OR 2009

UN PETIT COUP DE POUCE
AUX MANADIERS

1772266893.jpg
Le bureau du Comité du Trident d'Or
(de g. à d.: Christian Valat secrétaire, Christian Massard trésorier, Bernard Jimenez, président)
Marie-Louise Sabatier maire de Manduel
Henri Itier président FFCC

Le Trident d’Or est une compétition idéale pour découvrir des taureaux jeunes. Tout le monde le sait et il y a cinquante ans que ça dure.
En revanche, cette vénérable institution se heurte à quelques problèmes récurrents: manque de piste pour organiser les courses, public peu intéressé, prix trop faible de location des taureaux.
1712144488.jpgHier, en assemblée générale à Manduel, le comité du Trident d’Or a ouvert le débat face aux manadiers participants et clubs taurins organisateurs, le président Henri Itier proposant l’aide de la Fédération.
Après l’accueil bienveillant de Marie-Louise Sabatier, maire de Manduel: «Les associations de maintien des traditions camarguaises sont bienvenues à Manduel, notre territoire a un paysage, un mode de vie différent et singulier à défendre… Nous avons fait des efforts pour que les équipements de la commune soient dans les normes…», le renouvellement du bureau, mené par Christian Massard, trésorier, est passé comme une lettre à la poste tout comme son rapport financier. Après un hommage au club taurin Le Trident de Mauguio pour l’organisation de la finale 2008, le nouveau secrétaire Christian Valat dressait une synthèse de l’édition 2008 qui a vu la victoire de la manade Nicollin avec Emir, Palunié et Trélus.
Bernard Jimenez, président, prenait la main avec sa faconde et bonhomie habituelle pour – à la demande des manadiers – sonder les clubs taurins en vue de l’augmentation des prix. Après discussion, l’idée générale d’aider les éleveurs prenait le dessus: «On n’est pas là pour gagner des sous mais en perdre le moins possible… 30 euros de plus ou de moins… mais il faut que les manadiers jouent davantage le jeu TO4.jpgdans la qualité du bétail…» Et 10% d’augmentation des tarifs de location des taureaux pour les premières séries sont acceptés (avec un fort soutien des femmes).
Pour 2009,  un nouveau participant est enregistré, la manade du Rhône; deux manades réintègrent, Le Brestalou et Lautier, mais d’autres restent sur la touche par manque d’arènes.
A ce propos, Henri Itier soumet quelques pistes de travail: «Il faut intéresser le public, par exemple en sensibilisant les nouveaux arrivants. Quant aux taureaux, le Trident d’Or s’adressant aux jeunes, il pourrait être la courroie de transmission qui manque entre les courses de Ligue (taureaux de 5-6 ans) et le niveau supérieur. D’autre part, il faut que ce jeune bétail soit raseté dans l’esprit, il y aurait à creuser du côté des courses de Détection».
Quant au nerf de la guerre… le président de la FFCC – fort d’une rencontre riche en subventions avec Georges Frêche, président de la Région Languedoc-Roussillon – a promis une aide concrète par l’achat de places de course. Henri Itier a terminé en proposant de «trouver des solutions ensemble, il y a des réajustements à faire, il faut discuter, il faut avancer».
Le Comité du Trident d’Or n’a pas dit non… A suivre.

Martine ALIAGA
Photos Luc PERO

 

TO3.jpg

 

PREMIERES SERIES 2009

29 mars reporté au 19 avril : ALLEINS, manades Le Brestalou, 182 – Lautier, 192.
5 avril :
MANDUEL, Gillet, 203 – Joncas, 201.
11 avril :
CAVAILLON, Bon, 170 – Nicollin, 174.
19 avril :
CAISSARGUES, Le Rhône, 192 – Lagarde,  196
19 avril : CABANNES, J.-C. Blanc, 196 – Ribaud, 195.
8 mai :
VALLABREGUES, Allard – Plo.
10 mai : MAUGUIO, La Galère – Chauvet.
22 mai: CAVAILLON, Mermoux – Caillan.
23 mai : BARBENTANE, Guillierme – Richebois.
14 juin: SAINT-ETIENNE-DU-GRES, Saint-Pierre – Les Baumelles.


DEUXIEMES SERIES
20 juin : VALLABREGUES
28 juin : MUDAISON
11 juillet : SAINT-ANDIOL
14 juillet : GENERAC


DEMI-FINALES
10 août : SAINT-ETIENNE-DU-GRES
15 août : VALLABREGUES


FINALE
13 septembre : MANDUEL


AUTRES COURSES
22 août : MANDUEL, Coupe des manadiers
19 septembre : SAINT-ETIENNE-DU-GRES, Coupe des espoirs.
18 octobre : CAVAILLON, Les Révélations.

31/03/2009

CAVAILLON - TRIDENT D'OR 1ère SERIE

 

affiche 11 avril copie.jpg

04/09/2008

TRIDENT d'OR 2008

22ff32838d1249802a571a4a942537a9.jpg

 

Réunis en assemblée générale à Mauguio, dimanche 13 janvier, à l'invitation du club taurin Le Trident, le Comité du Trident d'Or a effectué le tirage au sort des 1res série.

RENCONTRES DES PREMIERES SERIES

29/03 Alleins :  manades Saint-Pierre, 198 points – Les Baumelles, 195

06/04 Manduel, Guillierme, 195 – Richebois, 190

13/04 Caissargues, Blanc, 190 – Chauvet, 200

2/05 Manduel, Gillet, 188 – Lagarde, 195

08/05 Vallabrègues, Allard, 184 – Raynaud, 188

09/05 Cavaillon, La Galère, 180 – Ribaud, 196

11/05 Mauguio, Nicollin, 198 – Plo, 175

17/05 Barbentane, reporté à cause de la pluie au samedi 7 juin, Bon, 186 - Caillan, 194.

08/06 Saint-Eienne-du-Grès, Mermoux, 183 – Joncas, 197

CLASSEMENT DES RASETEURS AU TERME DES PREMIERES SERIES

1. Four et Dumont, 65 points
3. Rey, 56
4. Violet, 48
5. Bruschet, 29
6. Ferriol, 26
7. Lafare et Bournel, 23
9. Maurel, 19
10. Gros, 18

RENCONTRES DES DEUXIEMES SERIES

14/06 Vallabrègues, Chauvet, 199 - Les Baumelles, 191

29/06 Mudaison, Ribaud, 194 - Saint-Pierre, 184

12/07 Saint-Andiol, Lagarde, 182 - Nicollin, 197

14/07 Générac, Caillan, 182 - Le Joncas, 187

28/07 Cabanes, J.-C. Blanc, 190 - Guillierme, 193

*****************

½ finales :  11/08 Saint-Etienne-du-Grès, Ribaud, 194 - Chauvet, 176

15/08 Vallabrègues : Nicollin, 201 - Guillierme, 200

 FINALE : 14/09 Mauguio : Nicollin - Guillierme

 Coupe des manadiers : 23/08 Manduel

 Coupe des Espoirs : 27/09 Saint-Etienne-du-Grès

Coupe des Révélations : 19/10 Cavaillon

Classement des raseteurs avant la finale à Mauguio, le 14 septembre
1. Dumont, 123 points ; 2. Violet,  110 ; 3. Maurel, 70
  4. Rey, 65 ; 5. Lafare, 48 ; 6. Bournel, 44
  7. Gros, 43 ; 8. Ferriol, 41
  9. Bruschet, 36 ; 10. Sabde, 35. 

21/11/2007

TRIDENT D'OR 2007

ET DE SEPT... VICTOIRES POUR LA MANADE RIBAUD
QUI EGALE CHAUVET
26d10c01e561ef5558da4dcb882a0233.jpg

 

Le week-end dernier dans les prés du Laget, les organisateurs et amis du Trident d'Or se sont donné rendez-vous  pour fêter la septième victoire de la manade arlésienne.
83535ccab5d9f9d98e958b75c2df9a72.jpgDans la famille Ribaud il y a Georges, Jeannot et Edmond (dit Momon). Il y a aussi Jean-Pierre Fournier le gendre et tous les amateurs de la devise vert noir et rouge. Depuis 1990 ils attendent une victoire au Trident d’Or. Dix-sept ans que les cocardiers du mas Clavel n’ont plus inscrit leur nom au palmarès mais voilà qu’une génération nommée LUPIN, TAMARIN et ARAGON fait resurgir le glorieux passé. Un trio âgé de 6 ans issu du même étalon qui apporte un septième sacre qui permet d’égaler le record de victoires détenu jusqu’alors par la manade Chauvet.
Jean-Paul Fournier qui a suivi l’évolution du trio pendant leur fabuleux parcours en parle avec fierté et même s’il reste prudent on sent de la confiance : «Le trio est issu du même père, Lupin et Tamarin ont la même mère mais Aragon est d’une autre famille qui marche bien. Ils promettent mais en course camarguaise il faut être prudent et rester humble car les taureaux ont vite fait de vous remettre en place». Il profite  de l’instant présent et compte sur la génération des 200 mais aussi les 300 qui feront certainement le Trident d’Or l’année prochaine.Il est plein d’espoir : «On doit gérer la carrière du taureau en fonction de son tempérament, sa race, son sang et son comportement. On essaie de le faire au mieux mais on ne peut pas dire au début d’une carrière qu’on va mener un taureau à 12 ans». Le trio, il le connaît parfaitement : «Pour passer devant Lupin est sérieux, cocardier et dangereux. Aragon est généreux tout en restant dans le terrain des planches. A mon avis c’est le meilleur. Tamarin c’est le spectaculaire, il est brillant pour finir une course».
En somme un trio qui se complète et qui est complémentaire. Georges lui est radieux : «Cette septième victoire fait ecc487239610df2f423a109e83875f44.jpgplaisir d’autant qu’on courrait après depuis 17 ans. C’est vrai qu’on a eu un trou à cause de problèmes vétérinaires liés à la leucose et l’abattage de nombreuses bêtes mais on dirait que cela veut repartir». Notre manadier reste néanmoins prudent : «Je suis confiant avec la génération des 100, 200 et 300 mais en course camarguaise rien n’est acquis. Un taureau jeune avant qu’il aille à la Cocarde d’Or il a beaucoup de chemin à faire». Le Trident d’Or, une compétition révélatrice d’espoirs, Georges y participe depuis le début en 1959 année de création de la manade. Il explique : «C’est un tremplin formidable pour les taureaux jeunes et j’ai beaucoup de reconnaissance pour les organisateurs». Ses grands cocardiers sont passés par là. a516771d7738e0b01bbdba9c995b5ee1.jpgGeorges fouille sa mémoire : «Bouquet fait parti des grands taureaux qui ont brillé dans cette compétition». Chaque année, il sélectionne ses meilleurs éléments ce qui semble porter ses fruits : «Le choix de la vache est primordial mais si celui de l’étalon est plus aléatoire, il compte également». Alors l’avenir semble sourire à la manade arlésienne qui ne compte pas s’arrêter en si bon chemin : «L’année prochaine on a le potentiel pour bien figurer dans la compétition et on fera tout pour mener un bon trio. Le choix des taureaux n’est pas fixé mais on choisira les meilleurs pour aller le plus loin possible. De la à confirmer l’année suivante c’est autre chose». A la manade Ribaud, prudence et humilité sont des maîtres mots mais les espoirs pointent le bout de leurs cornes alors pourquoi pas une huitième victoire dès la saison prochaine, c’est tout le mal qu’on leur souhaite.

Texte et Photos Eric AUPHAN 

 

41ce712baa96ce58ebca0e62c6639014.jpg
SEVERO
3fc3ac09939c31930a2bdd948a403895.jpg
BOUQUET

30/03/2007

Trident d'Or 2007

medium_Tridentd_or2007.2.jpg


 Les courses des 1res séries

Dates

Arènes

Manades

Pts

25 mars

Alleins

La Galère

Chauvet

185

203

1er avril

Manduel

Mermoux

Bon

188 

173 

22 avril

Caissargues

Cavallini

Ribaud

185

196 

8 mai

Vallabrègues

Gillet

Les Baumelles

189

203 

13 mai

Mauguio

Nicollin

Blanc

191

180 

18 mai

Cavaillon

Raynaud

Allard

188

178 

19 mai

Barbentane

Saint-Pierre

Plo

174

172 

20 mai

Plan d'Orgon

L'Argentière

Richebois

187

182 

2 juin

Saint-Andiol

Caillan

Le Joncas

192

188 

10 juin

St-Etienne

Du-Grès

Margé

Lagarde

196

190 

 

CLASSEMENT DES RASETEURS POUR LE CROCHET D'OR à la fin des courses des premières séries

Four, 85 points ; Moine, 83 ; Ruiz, 56 ; Maurel, 48 ; Bournel, 41 ; Marquier, 30 ; Ferriol et Violet, 27. 

 

Courses des 2es séries

8 manades qualifiées

A Vallabrègues, le 16 juin : Chauvet, 192 points - Gillet, 183.
A Mudaison, le 24 juin : Lagarde, 190 - Margé, 186.
A Générac, le 15 juillet : Caillan, 187 - Ribaud, 194.
A Cabannes, le 21 juillet : Les Baumelles, 198 - Nicollin, 202.

Demi-finales

 13 août – Saint-Etienne-du-Grès : Les Baumelles, 201 - Chauvet, 198

 15  août – Vallabrègues : Nicollin, 208 - Ribaud, 204

CLASSEMENT DES RASETEURS AVANT LA FINALE
Four, 106 points ;  Maurel, 92 ; Violet, 81 ; Bournel, 76. 

49e Finale

9 septembre - Barbentane

Nicollin : VERDOUN - SAVARIC - GABIAN
Ribaud : LUPIN- ARAGON - TAMARIN

Les vainqueurs de la 49e Finale du Trident d'Or 2007
la manade Ribaud
et le raseteur Bastien Four

Ribaud, 202 points - Nicollin, 197

Meilleur taureau de la finale : Tamarin de Ribaud, sorti 6e.
Prix aux raseteurs : 1. Four ; 2. Maurel ; 3. Bournel.
Meilleur raseteur de la finale : Rémy Guyon
Révélation des premières séries : Lou Maï des Baumelles.