Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

04/08/2018

JONQUIERES *AVENIR*

Course du jeudi 2 août 2018 - Finale du Raisin d'Or

Boa rentre sa cocarde
Ameraoui et Bakloul récompensés

jonquières,boa,ameraoui,course camarguaise

Boa ici avec Bakloul

Cette finale du Raisin d’Or est de bonne tenue avec des taureaux bien choisis par la fine équipe de Rachid, notamment Boa de la manade Nicollin. Les raseteurs font le job avec qualité et rythme, Ameraoui et Bakloul en sont récompensés.
Colbert (Laurent).- Avec beaucoup de réactivité, il se donne droite-gauche dans de petits périmètres. Des sauts après l’homme dont 3 très engagés. Il ne laisse pas déborder et se fait sentir pressant après les raseteurs. Ameraoui lève le 1er gland à la 7e. Défend ses ficelles qu’il rentre. 3 Carmen et retour.
Biterrois (Rouquette).- Frappe sur Benhammou (1er gland). Sans trop de tenue de piste, les raseteurs ne font pas grand-chose pour amener de la qualité à son quart d’heure. Il peut appuyer derrière les blancs quand on lui donne confiance. Martin pour les deux ficelles en 9 minutes. 2 Carmen et retour.
Pelico (Ricard).- Un saut d’entrée. Puis il enchaîne avec cadence des sauts après l’homme. Attention en contre-piste. Il s’engage dans des séries bien conclues. Benhammou stoppe le chrono à la 9e. 3 Carmen et retour.
Faucon (Cuillé).- Se tient dans les planches avec efficacité. Met la corne derrière Benhammou, frappe sur Bakloul, Bernard, Dunan 2 fois, Benhammou 4 fois. Il tient son monde à distance et résiste pour sa 2e ficelle qu’il enferme avec maîtrise. 8 Carmen et retour.
Boa (Nicollin).- Coupe de la cocarde à la 5e. Frappe sur Martin, Bakloul, forte enfermée après Ameraoui. Perd juste un gland et reste maître de sa cocarde. Tonitruant, il fait feu avec de nombreuses finitions aux bois qui enchantent l’assistance. Une course pleine avec une grosse préférence pour les gauchers. 8 Carmen et retour.
Barcarin (Fabre-Mailhan).- Saut derrière Benhammou. En bon métronome, il n’oublie personne. Se projette vite sur ses adversaires et ses poursuites sont convaincantes. Un peu plus raseté, sa course aurait pris de volume. Il coince Benhammou au bois. Très plaisant.15’. 4 Carmen et retour.
Bolero (Lautier).- Merveilleusement bien enbanné. Il est craint. Se sert de ses cornes avec intelligence. Il crée le danger sur ses finitions. Coupe cocarde à la 6e. Un septième très convaincant. Des Carmen.
 
JEANNOT
PHOTO GEORGES MARTIN
 
Course du jeudi 2 août.
Entrée : le plein. Organisation : CT L’Aficion. Présidence : Joris Alvarez. Raseteurs droitiers : Dunan, Benhammou, Moine, Ameraoui. Gauchers : Bernard, Méric, Y. Martin, Bakloul. Tourneurs : Toureau, Dunan, Dumont.
Trophée de l’Avenir : Ameraoui, 18 points ; Y. Martin, 16 ; Benhammou, 12 ; Bernard, 2 ; Bakloul, 2.
Palmarès du Raisin d’Or : 
Ameraoui meilleur raseteur. Bakloul meilleur animateur. 
Boa de Nicollin, meilleur taureau. Joyko des Termes, meilleur taureau de la fête.

01/08/2018

MARGUERITTES *AVENIR*

Course du mardi 31 août 2018 - Finale de la Marguerite d'Or

Un duel de folie !

marguerittes,margurite d'or,course camarguaise

▲ Mangin déterminé aux planches se jette après Rudy Marquis

Christophe Clarion cueille la Marguerite d'Or
2e Pradier.
15e Souvenir Marcel-Mailhan
à Mangin du Joncas

La capelado orchestrée par la Soleiado de Margarido est suivie par les pequelets du village. La 1re partie de cette finale est bien animée et l’ensemble a connu une intensité énorme par sa qualité et l’esprit des tenues blanches malgré une chaleur écrasante.
marguerittes,margurite d'or,course camarguaiseChristophe Clarion
vainqueur de la
55e Marguerite d'Or

La détermination remarquable de Matéo, Assenat qui monte crescendo et ce duel fantastique entre Clarion et Pradier pour le titre, quel après-midi ! Au final, Clarion s’impose de peu et prend la 55e Marguerite d’Or, Pradier, 2e. A Mangin du Joncas, le 15e Souvenir Marcel-Mailhan.
Balaïre (Guillierme, N.204) s’engage fort et vient serrer Fouque à la planche, obligeant le raseteur à sortir sur blessure. Les placements et les anticipations lui donnent un sérieux avantage, les engagements sont francs et poussés fort dans les bois, Balaïre reste maître du jeu. 15’. 2 Carmen et retour
Mistral (Fournier, N.844) se fait dépouiller les pompons en une 1’30. Aux ficelles, le rythme change, Mistral se durcit et vient raccompagner ses ravisseurs avec vigueur et finit par tenir son camp. 15’. 4 Carmen et retour.
Arlequin (Fabre-Mailhan, N.048) a du répondant, appuie sur les anticipations et offre de belles charges. Les changements de terrain sont constants. Matéo frôle la corne, le dénouement des ficelles donne de l’intensité et de l’intérêt à sa course. 15’.
4 Carmen et retour
Andreloun (Raynaud, N.958) annonce la couleur d’entrée de jeu en se jetant sur les tourneurs avant d’aller se caler aux quatre coins de la piste. Les crochets approchent, les coups de tête fusent et il faut vraiment entrer dans son berceau pour le sortir de sa position défensive. 15’. 1 Carmen et retour.
Mangin (Joncas, N.920) est au jeu, s’engage bien, s’affirme quand ça se bouscule pour finir droit à la planche. Il finit par enfermer Marquis dans une grosse action, ses doutes s’estompent et font place à une belle mise à jour de ses qualités qui s’en retrouvent récompensées. 15’. 5 Carmen et retour.
Hagetmau (La Galère, N.120) enchaîne à tout va et se livre avec du cœur avant de baisser de régime et devenir plus sélectif sur ses engagements. Il opte pour les droitiers et se ressaisit pour assurer sa fin de partie. 15’. 8 Carmen et retour
Mandarin (Ricard, N.253, hp) se place et va sentir monter rapidement la pression. Le jeu devient plus régulier, Mandarin s’implique bien et honore son service. 12 minutes. 2 Carmen et retour.
 
ERIC MARC
Texte et photos
 
Course du mardi 31 juillet.
Entrée : le plein. Président : F. Trinquier. Org. : CT la Bouvina. Raseteurs droitiers : Fouque, Marquis, Pradier. Gauchers : Clarion, Matéo, Assenat. Tourneurs : Guyon, Arnel, Khaled, Rado.
Faits marquant : Fouque se fait blesser par Balaïre, jambe droite.
Trophée de l’Avenir : Assenat, 1 point.
Trophée Honneur : Clarion, 16 ; Matéo, 16 ; Pradier, 9 ; Marquier, 5.

30/07/2018

MILHAUD *AVENIR*

Lundi 30 juillet 2018 - Course du dimanche 29 juillet

Artaban et Moutet, duo gagnant

milhaud,course camarguaise

Spectaculaire coup de barrière
de Samba (Blatière-Bessac)

sur Moutet

Bonne course dans son ensemble qui a satisfait les afeciouna présents. Les raseteurs avec Moutet en locomotive ont fait un travail intéressant.

Gabier (Lagarde, N.098).- Chasse d'entrée avec beaucoup de gaz. Une rafale et à la 3e minute on passe aux ficelles. Tamponne sans retenue principalement sur Moutet (2). Continue avec un moral à toute épreuve pour 10 minutes. 5 Carmen et rentrée.

Bounty (Cougoulier, N.102) ;- Se jette dans la bagarre tête baissée en prenant tout. Calé, aux ficelles, il fait calculer. Enorme action sur Moutet puis grosse série pour la 1re ficelle, idem à la 2e. 5 Carmen et retour.

Samba (Blatière-Bessac, N.936).- Du jus à revendre, il se disperse en voulant tout prendre. Puis énorme envolée sur Moutet, contusionné mollet ouvert. Le raseteur passe à l'infirmerie et, courageusement, continue la course. Samba termine par un coup de barrière sur Lopez, Fougère. 4 Carmen et rentrée.

Artaban (Fabre-Mailhan, N.172).- Avec un air de pas y toucher, il annonce la couleur, avec un bon revers, sans négliger les finitions. Dans les séries, attention danger ! Quand on l'allonge, il se défend en pointant droite – gauche. Termine avec un bon moral et 2 grosses anticipations. Ficelles à la maison, 5 Carmen et retour.

Brando (Cougourlier, N.902).- Vaillant, il subit la tornade blanche en positivant par moments. Moutet l'allonge plusieurs fois en musique et il se dégage en fusant. S'engraine pour laisser l'unique ficelle. 5 Carmen et rentrée.

Bougnat (Lagarde, N.059).- Se jette dans la bagarre dès sa sortie avec franchise. Une minute pour les pompons mais attention, imprévisible, il s'envole simultanément sur Moutet puis Fougère. Le rythme baisse sur la fin. 1 Carmen.

REMY MARTIN
PHOTO GEORGE MARTIN

Course du dimanche 29 juillet. Entrée : 1/2 arène. Organisateur : mairie. Président : Bruno Pascal. Raseteurs droitiers : Ameraoui, Fougère, Moutet. Gauchers : Aliaoui, Zbiri, F. Lopez. Tourneurs : A. Benafitou, Fadli, Joseph, Lieballe.

Trophée Honneur : Moutet, 12 points ; Aliaoui, 11 ; Fougère, 10.

Trophée de l'Avenir : Ameraoui, 10 ; Zbiri, 8 ; F. Lopez, 2.

Trophée des Milhaudois : meilleur cocardier du jour, Brando du Cougourlier. Meilleur animateur : Moutet. Sur les deux courses Avenir : meilleur cocardier, Artaban de Fabre-Mailhan

 

VERGEZE - TROPHEE DE L'AVENIR

Course du Samedi 28 Juillet

PETILLANTE SECONDE PARTIE

vergèze,trophée de l'avenir,course camarguaise

La fête bat son plein, la pena anime une heure pour pallier l’absence du médecin, remplacé au pied levé par un confrère ….. Un temps de course ramené à 12 minutes pour respecter les arrêtés des spectacles de rues. Et puis et surtout, que 6 puis 5 hommes dans ce vaste plan à qui on ne peut pas demander l'impossible. Après une première partie plate, la seconde fut plus pétillante avec le sérieux de Valerian et le brio de Capitou, Gallus et surtout Vannier.
vergèze,trophée de l'avenir,course camarguaise
Fragonard (Raynaud 244) : Un petit flottement puis se place et répond tête basse. Tamponne derrière Jourdan et brille dans une série pour 2 Carmen plus rentrée ficelles en place.vergèze,trophée de l'avenir,course camarguaise

Pilou (Félix 8060) : Distrait, peut répondre comme ignorer. Pas trop rasete rentre des ficelles avec le disque entendu 2 fois.

Josué (Blatiere-Bessac 207) : Rien de bien percutant. vergèze,trophée de l'avenir,course camarguaiseIl balade, nargue les blancs qu’il n’apprécie guère et saute (6). Ficelles et silence au retour.
Valrerian (Saumade 241) : Sans faute de vergèze,trophée de l'avenir,course camarguaiseplacement les hommes tentent de le mettre à faute pour s'y frotter et l’embarquer dans vifs échanges. Dominateur, il rentre complet en musique entendue 2 fois.
vergèze,trophée de l'avenir,course camarguaise
Capitou (Chaballier 246) : Calme, il n'en demeure pas moins réactifs dans de rapides deboulees derrière Bruschet et Sanchez concluent brillamment aux planches, le tout en musique tout comme 2 séries biens menées. Rentré ses ficelles en musique.vergèze,trophée de l'avenir,course camarguaise

Vannier (St-Pierre 129) : D'entrée tamponne après Sanchez. Se place, monte sur les tourneurs. Consenti sans relâche, met les bouchées doubles et se montre gazeux dans ses finitions derrière Sanchez (4) Jourdan, Bruschet et Belgourari. Force de bravoure en vergèze,trophée de l'avenir,course camarguaisesoit,  il rentre un gland avec le disque joué 7 fois.
Gallus (Lagarde 216 hp) : Bien présent il répond, s'emporte dans des enchainements, ramène à la limite ou il pointe la corne. 3 fois le disque plus rentrée.

 Entrée : 2/3
Organisateur : Commission Festivités
Présidence : C Chevalier
Raseteurs Droitiers : R Bruschet, M Belgourari, V Jourdan 
Raseteurs Gauchers : M Gougeon, M Sanchez, N Benafitou (sort au 2sd) - Tourneurs : Fargier, Joseph
Trophée Honneur : Jourdan 6, Sanchez 4, Guyon 2

Texte et Photos Cyril Daniel

29/07/2018

MARSILLARGUES *AVENIR*

Dimanche 29 juillet 2018 - Course du samedi 28 juillet
 
Estaqui et Fougère ouvrent la fête
 
MARSILLARGUESESTAQUI2PHCIB.jpg
Franchise et sérieux pour le taureau de Rousseau, Estaqui
 
La chaleur est tropicale et les éventails des filles battent furieusement. La fête votive s’ouvre sur le Souvenir Denis-Dantes remporté par Fougère et Estaqui (manade Rousseau). Point trop de rythme en piste, à noter quand même l’assiduité de Yannick Martin, la bonne main de Fougère en ce jour, la vivacité de Languedoc,  la franchise et le sérieux d’Estaqui et le bon final de Dandin. 
Gepetto (Lagarde, N.813).- Bonne réparties aux rubans, puis choisit l’ombre du Café français où il revient souvent, pour se livrer. A mi-parcours se fait moins prolixe. 12’30.
Chicolo (Chaballier, N.016).- Bien campé sur ses positions, les tentatives sont timides d’autant qu’il faut vraiment rentrer dans son terrain. La cocarde à la 14e, le 1re gland à 14’30, ce sera tout.
Languedoc (Vinuesa, N.932).- Cul aux planches, sa vivacité le fait craindre. Il voit tout, surveille, saute dans l’élan après Caizergues, Y. Martin. Jolie série à la 12e. Et rentre ses ficelles intactes. 3 Carmen et retour. A revoir
Estaqui (Rousseau, N.132).- Un bel enchaînement pour débuter. Bien positionné, honore avec une grande franchise, toutes les demandes juqu’au ras et même plus après Y. Martin. 2 grosses enfermées sur Michelier, pousse après Errik. Les ficelles et le prix à la manade. 6 Carmen et retour.
Madras (Cyr, N.910).- Tranquille, le long des planches, les ripostes sont mesurées aux rubans. Le manque de rythme ne le sert pas, et une fois le raseteur passé à sa tête, il passe à autre chose. Accélère après Aroca et Caizergues. 13 minutes. 3 Carmen et retour.
Dandin (Occitane, N.116).- A grandes foulées les premiers assauts où il engage franchement son beau gabarit. Enchaîne bravement, se cabre sur Fougère, prend du mordant sur de nombreux enchaînements et termine par un très beau coup de barrière sur Errik. Une ficelle au mas. 6 Carmen et retour.
MARTINE ALIAGA
Texte et photo
 
Course du samedi 28 juillet. Entrée : 200 personnes environ. Org.: CT La Sounaïa. Président : T. Tosas. Raseteurs droitiers : Fougère, Michelier, Aroca, Caizergues. Gauchers : Errik, J. Martin, Y. Martin, Pinter. Tourneurs : Roux, T. Patrice. 
Trophée de l’Avenir : Y. Martin, 12.
Trophée Honneur : Fougère, 19 ; Pinter, 7 ; Caizergues, 6 ; Aroca, 2.

 

28/07/2018

VENDARGUES *AVENIR*

Samedi 28 juillet 2018 - Course du vendredi 27 juillet

Quesaco ? Un très bon espoir de Sauvan !

VENDARGUESQUESACOBERNARDPHMALIBLOG (2).JPG

Quesaco sur Bernard

 

Quand Garros (7e) s’en retourne au toril, on se dit dans les gradins que cette 10e journée de la Main d'Or a été très intéressante. Prenant du volume au fil des sorties des cocardiers et notamment avec le jeune Quesaco époustouflant d’entrain. Les raseteurs font du bon boulot, leur entente est agréable et profitable. Dommage ces gradins peu garnis ! Le Carmen final salue les qualités des bêtes et des hommes.
Albaréal (La Galère, N.119).- Remuant dans un premier temps, peaufine ensuite son placement. De là, il tient pied, assidu dans les enchaînements, plaçant quelques accélérations jusqu’au ras des planches. Rend sa 2e ficelle à la trompette. 2 Carmen et retour.
Basilio (Les Termes, N.106).-Gêné par un voile à l’œil droit (espigau), il faut capter son intérêt pour qu’il fasse état de sa vélocité. Pas toujours placé à son avantage, les hommes s’appliquent comme Laurier pour une jolie longueur main au frontal. Rentre ses ficelles, 4 Carmen et retour.
Yvain (Lagarde, N.104).- Vif, il boit les rasets sur un rytme soutenu. Disponible et toujours partant, se livre sur de longues séries (au moins 6) où il peut basculer en finition. Quelques sauts de jeunesse et avec un brave moral, défend sa 2e ficelle jusqu’à la 14e. 5 Carmen et retour.
Sultan (Vellas, N.907).- Flotte un moment mais une fois son placement acquis, il choisit ses interlocuteurs pour des conclusions appuyées et bien lourdes (6) notamment après Fouque.  Pas avare dans ses réparties, il garde une ficelle. 6 Carmen et retour.
VENDARGUESQUESACOPHMALBLOGI (2).JPGQuesaco
(Sauvan, N.227).-
Un jeune élément remuant,  tout vif, attentif et percutant à souhait. Chaque raset engagé finit en éclats, il multiplie les engagements et les finitions en cascade (une douzaine). Jusqu’au bout vaillant et pétaradant pour défendre sa 2e ficelle qu’il rentre. Un feu d’artifice de Carmen.
Beluguet (Nicollin, N.219).- Course les hommes franchement jusqu’au ras où il pointe la corne et peut se soulever. Enchaîne prestement, place des accélérations. Impliqué, se jette au banet après Félix et s’envoie superbement après Martin. 9 minutes pétillantes. 5 Carmen et retour.
Garros (Ricard, N.252, hp, 12 minutes).- Il attend sagement les sollicitations qui tardent.Entrepris, ses ripostes sont rapides, il enchaîne de bon cœur et offre un superbe coup de barrière à Y. Martin. Un gland sur ses drôles de cornes, il rentre en musique plus 3 Carmen en cours.
MARTINE ALIAGA
Texte et photo
 
Course du vendredi 27 juillet. Entrée : 1/3 d’arène. Org.: CT La Muleta. Président : M. Moucadel. Raseteurs droitiers : Félix, Fouque, Laurier. Gauchers : Bernard, Y. Martin, Méric. Tourneurs : Guyon, Daniel, Castel, A. Benafitou.
Trophée de l’Avenir : Fouque, 18 ; Bernard, 11 ; Y. Martin, 10 ; Méric, 9 ; Laurier, 5

 

26/07/2018

REMOULINS *AVENIR - FINALE DE LA CERISE D'OR*

Jeudi 26 juillet 2018 - Course du mardi 24 juillet

Romain Fouque croque la Cerise

remoulins,cerise d'or,fouque,antonio,course camarguaise

▲ Romain Fouque serré de près par Baliste

Antonio de Guillierme (1er) et Ursin de Plo (2e),
à un point d'écart sur l'ensemble des courses

Romain Fouque s'octroie largement la Cerise d'Or sur l'ensemble des courses dont la finale souffre juste d'un petit manque de brio pour affoler les gradins. Toutefois l'ensemble est agréable sous les ombrages remoulinois avec la pena Mithra, les Arlésiennes de l'Union taurine et les cavaliers de Labourayre.

Trocadero (N.985, Saumade).- Toujours bien placé, ses ripostes sont sèches et bien menées aux rubans. Il balade les hommes et il faut davantage le rentrer aux ficelles où ses poursuites sont plus appuyées à gauche (Zelphati, Carmen). Solide, rentre une ficelle.

Carignan (N.910, Fabre-Mailhan).- S'il se fait remuer aux pompons, sa rapidité et son tricotage de cornes font la différence aux ficelles qu'il rentre. Plus stable, il colle aux fesses des hommes et envoie méchamment sur les avant-bras (F. Garcia en fait les frais, une pointe à la main). Du coup, tranquille, il gère à sa guise avec des accélérations bien placées (Naïm, Fouque, Charrade). 3 Carmen et retour.

 

Quintilien (N.956, Le Ternen).- Promène son monde et frappe sur les rasets engagés. Les coups de barrière sur Fouque (5), son meilleur partenaire, parfois avec bascule, sont superbes. Les hommes s'affolent sur sa 2e ficelle ouverte, lui, se dégage, choisissant ses adversaires. 5 Carmen et retour.

Baliste (N.049, Didelot-Langlade).- S'approprie la piste et tient un tempo rapide aux rubans (4'30) avec quelques offensives. Affirme son placement et ponctue au ras des planches (Naïm, Fouque, Charrade). Le rythme ralentit et cela ne le sert pas. Les primes montent aux ficelles (400€), pressé, Baliste se livre mais avec moins d'intensité. 6 Carmen et retour avec une ficelle.

Pagnol (Fournier, N.851).- Attaqué plein pot, les rubans volent rapidement. Pagnol se donne sans façon avec beaucoup d'envie et place quelques belles accélérations. Avec son grand cœur, tient 10 minutes saluées de 2 Carmen et retour.

Gaucelm (Nicollin, N.230).- Tout feu tout flamme, s'escampe après Y. Martin, F. Garcia. Sans trop se poser, arpente toute la piste et se plie aux enchaînements. Plus stable sur la fin, se donne dans une longue série. 12 minutes.

▼ Libertin - Naïm

remoulins,cerise d'or,fouque,antonio,course camarguaise

Libertin (La Galère, N.169, hp).- A grandes foulées, enchaîne inlassablement. Bien emmené, ses impacts aux planches se multiplient de belle manière. 5 Carmen et retour pour 8 minutes brillantes.

MARTINE ALIAGA
Texte et photos

Course du mardi 24 juillet. Entrée : ¾ d'arène. Org. : Union taurine. Président : Didier Gaillard. Raseteurs droitiers : Charrade, Fouque, F. Garcia, Sanchis. Gauchers : Chahboune, Guerrero (sort au 2e), Y. Martin, Naïm, Zelphati. Tourneurs : Dunan, Guyon, Ruiz.

Trophée de l'Avenir : Fouque, 19 points ; Zelphati, 11 ; Y. Martin, 8 ; F. Garcia, 6.

LES PRIX

▼ Hubert Espelly prend la Cerise d'Or pour Antonio

remoulins,cerise d'or,fouque,antonio,course camarguaise

Cerise d'Or sur l'ensemble des courses : à Romain Fouque (70 points) et Antonio de Guillierme (course du 8 juillet).
Trophée Pierre-Mayor : 2e sur l'ensemble des courses, Florentin Garcia (42 points) et Ursin de Plo (à 1 point du premier).
Meilleur animateur de la finale : Yacine Naïm
Prix aux bayles des deux manades.
Coup de cœur à Arnaud Fesquet.

24/07/2018

FRONTIGNAN *AVENIR*

Lundi 23 juillet 2018 - Course du Dimanche 22 juillet

Le Muscat pour Ameraoui et Kénavo

frontignanESQUIROUPHLS.JPG

▲ Les vainqueurs

Ce 6e Trophée du Muscat, souvenir J.-F. André est agréable avec Kenavo et Esquirou brillants et les raseteurs Ameraoui et Zelphani dans une bonne entente en piste. Les prix vont à Ameraoui (24 points ; Zelphati (13 points et Marquier, 6. Meilleurs cocardiers : Kenavo du Grand Salan.

Cibranet (Le Ternen, N.192).- Tranquille, céde ses glands en 2 minutes. Se place pour les ficelles, surveille les départs, il serre Marquier, Belgourari, Benafitou, Ameraoui. Dominateur, conserve aisement ses ficelles. 4 Catmen et rentrée.

Kénavo (Grand Salan, N.628).- D'entrée, il vient fort sur Benafitou, il accompagne Ameraoui dans le berceau des cornes pour sa cocarde, récidive pour le 1er gland avec Ameraoui qui arrive aux planches de justesse . Attentif, n'est pas assailli. Il gère tranquillement sa course. Pose problème et ramène ses glands au toril. 6 Carmen et rentrée.

Jason (Les Termes, N.214).- Se livre et cède rapidement ses rubans, pour sa 1re ficelle qui résiste 8 minutes, il répond à des séries vaillamment. Pour sa 2e ficelle, il effectue de belles poursuites, la cède à la 13e. 2 Carmen et rentrée.

▼ Bel engagement d'Esquirou sur Mathieu Marquier

FRONTIGNANESQUIROUPHLS.JPG

Esquirou (Guillierme, N.224).- Dés sa sortie, il passe plusieurs fois les barrières. Se dresse après Marquier, saute derrière Ameraoui, pousse Marquier jusqu'aux tubes, propulse Chig haut contre les tubes. Conserve ses rubans 9 minutes. Rageur, pour ses ficelles, il répond à des séries, vient fort plusieurs fois jusqu'aux planches et les conserve. 7 Carmen et rentrée.

Tamarin (Paulin, N.118).- Vigilant, il répond du tac au tac durant 6 mn pour ses rubans. Cède sa 1re ficelle la minute suivante. Placé pour sa 2e ficelle, il prend des séries sans refus, la cède à la 10e. 1 Carmen et rentrée.

Poséidon (Chapelle, N.238).- A l'affut dès sa sortie, Ameraoui lui ravit cocarde et glands en 4 minutes. Aux ficelles, placé, il voit tout, répond des 2 côtés, frappe sur Belgourari, Ameraoui encore lève la 1re ficelle à la 9e. Le travail des hommes ralentit alors qu'il en avait encore sous les sabots. Rentre la 2e ficelle. 3 Carmen et rentrée.

 

SAINT-HILAIRE
PHOTOS LAURENT SONZOGNI

Course du dimanche 22 juillet. Entrée : 100 personnes environ. Organisateur : CTPR Lou Senglié. Président : Michel Cassagne. Raseteurs droitiers : Belgourari, Améraoui, Marquier, Chig (sort au 4e contusions). Gauchers : N. Benafitou, Chahboune, Zelphati. Tourneurs : A. Benafitou, Moulin, Dumont.

Trophée de l'Avenir : Ameraoui, 24 points ; Zelphati, 13 ; chahboune, 2.

Trophée Honneur : N. Benafitou, 3 ; Marquier, 6.

 

22/07/2018

VILLENEUVE-LES-MAGUELONE *AVENIR*

Dimanche 22 juillet 2018 - Course du samedi 21 juillet

 
Mirabeau et Katif
trouvent le bon tempo
Course décevante pour cette étape du Trophée 3M

VILLENEUVEMIRABEAUKATIFPHMALI.jpg

Main au frontal Ziko invite Mirabeau
à une longue trajectoire
Le ramassage du chasselat
en ouverture

IMG_4460.JPG

IMG_4476.JPGLa Section taurine fait partager le temps d’avant au village en présentant la cueillette, le tri et l’acheminement du chasselas, le raisin roi de Villeneuve. Clin d’œil aux « colles » de ramasseurs venant souvent d’Espagne et restant sur place parfois, avec Laura pour quelques notes flamencas.
En piste c’est moins dansant pour cette étape du Trophée 3M et les hommes ne trouvent pas souvent le bon rythme. Heureusement Katif est en forme pour les meilleurs échanges notamment avec Mirabeau. Ce sont les vainqueurs du jour. A la capelado, hommage est rendu à Arnaud Rouquairol de la manade Rambier récemment décédé.
Sirocco (Vellas N.810).- Placement flottant, réactions imprévisibles. Seul Ziko trouve le bon raset pour le mettre en valeur. Rentre une ficelle. 2 Carmen et retour.
Picpoul (Michel).- De bons principes de base, placement et assiduité. Enchaîne et se cabre parfois en finition. Agréable, garde une ficelle. 2 Carmen et retour.
Kaddour (Grand Salan, N.235).- Le tout jeune Kaddour se fait remuer aux rubans, puis, les hommes ne mettant pas de tempo, se fait réticent voire absent. Katif l’intéresse pour 3 ripostes poussées (2 Carmen). Rentre ses ficelles.
Boxer (Occitane, N.959).- En mouvement et sans grâce pour 2’30 les rubans. Les blancs s’organisent mieux aux ficelles pour de longues séries où Boxer se livre. Aurait demandé plus de travail. Rentre une ficelle, 3 Carmen et retour.
Mirabeau (Rambier, N.155).- Toujours dans le terrain des planches, il sert droite-gauche et peut conclure. Attentif, vif et toujours partant, il brille avec Katif, écarte Vic, serre Méric et tape aux planches sur Aliaoui. 14 minutes enfin rythmées. 3 Carmen et retour.
Poète (Nicollin, N.028).- Il paye sa franchise aux rubans, vite fait, mal fait. Dommage, car il a du jus pour de vives réparties, reste alerte dans les séries jusqu’au ras des planches et parfois plus. 10’30. 1 Carmen et retour.
Vino (Plo, N.927, hp, 12 minutes).- Il a largement le niveau et l’âge de sortir à une autre place. Allie placement et envie pour de belles séries où il se jette sur le raset, peut envoyer la corne et éventuellement conclure. Rentre un gland. 5 Carmen et retour.
MARTINE ALIAGA
Texte et photos
 
Course du samedi 21 juillet. Entrée : 1/2 arène. Org. : Section taurine. Président : Joris Alvarez. Raseteurs droitiers : Allouani, Katif, Jourdan, Oudjit, Vic. Gauchers : Assenat, Clarion, Méric, Aliaoui. Tourneurs : Daniel, Estève, j Roux, Arnel.
Trophée de l’Avenir : Assenat, 2 points.
Trophée Honneur : Vic, 11 points ; Clarion, 10 ; Jourdan, 9 ; Aliaoui, 9 ; Oudjit, 2.

villeneuve,mirabeau,katif,course camarguaise

villeneuve,mirabeau,katif,course camarguaise

 

19/07/2018

17.07.18 - AIMARGUES -- FINALE du TROPHEE H & P AUBANEL

Course du Lundi 16 Juillet 18 (Reportée du 15)

JIL (Lagarde) PAR DESSUS TOUT

Les prix pour BOUMIAN (Nicollin), R. FOUQUE et E ASSENAT

IMG_4632.JPG

Tout le monde ne travaille pas, tout le monde ne boude la Course Camarguaise come l’on peut l’entendre d’ici et là…. Prévue à 17h, une heure, les gradins enregistrent une grosse moitié pour finalement se remplir dans le dernier quart d’heure. Pourtant quand l’on dit « passé le jour, passé la fête » cette course venant en clôture de 10 jours de Fête Votive était reportée du dimanche après son annulation pour cause de Foot !!

Après une sérieuse première partie, Jil déploie tout son panache de qualités de cocardier en devenir et domine ce Trophée H et P Aubanel. Boumian (hp) termine bien pour les amateurs de sensations (et pour le jury) et reçoit le prix. Ouai, si on veut ? Chez les hommes, tous biens présents, Fouque et Assenat arrivent ex-aequo au vote du jury et se voient récompensés
IMG_4638- CAPULET (Félix) sur V FELIX.JPG
Capulet (Félix 140) : Bien placé, démarre sur de jolies longueurs agrémentées d'un coup de tête. Calme il gère sa course, serre Benhammou et Fouque (2). 13 minutes saluées par le disque entendu 3 fois.
Lou Gazier (St Pierre 917) : Se livre sans retenueIMG_4657 - LOU GAZIER anticipe BENHAMMOU.JPG. Il défend sa 2sde ficelle dès la 5ème. Ses charges derrière Benhammou (3), Fouque (2) et Félix sont musicales tout comme son retour au toril avec une ficelle.
IMG_4689 - CETTORI (A. Baroncelli) sur FOUQUE.JPG
Cettori (A. Baroncelli 013) : Petit tour de chauffe, se place et attend. Coupe le terrain et stoppe à la limite. Gére l'espace et s’impose sans forcer. Rentré une ficelle en musique jouée 3 fois.IMG_4720 - JIL (Lagarde) sur CLARION.JPG
Jil (Lagarde 151) : Il a du pétard. Saute 2 fois et puis, ça se corse. Ses répliques IMG_4729 - JIL (Lagarde) sur FOUQUE.JPGsont serrées et les arrivées menaçantes tant à gauche qu'à droite ou, quand la corne ne passe pas sur les planches, il tamponne (Fouque 2, Assenat 2, Benhammou, Clarion, Fouque) ou se projette (Fouque). Raseté sans relâche – auteur de séries -  il conserve ses ficelles. 6 Carmen plus retour.IMG_4743 - DRISCOL (Occitane) sur.JPG
Driscol (Occitane 133) : S'engage fort mais dévie se trajectoire dès le contact établi. 3 Carmen pour trois passages un peu plus soutenus et plus appliqués. 14 minutes honorées.
IMG_4768 - SCAMPI (Saumade) sur ASSENAT.JPG
Scampi (Saumade 136) : Distrait, il saute pour rien (8). Plus concentré, il peut raccompagner, mais pas toujours. Une timide série se fait en musique tout comme son retour ficelles en place. IMG_4793 - BOUMIAN (Nicollin) sur.JPG
Boumian (Nicollin IMG_4781 - BOUMIAN (Nicollin) sur ASSENAT.JPG102 Hp) : Très sérieux, collé aux planches qu’il ne quitte jamais,  s'engage à vive allure et s'envole à l'arrivée sur les 5 seuls rasets  (Assenat 2, Fouque 2 et Méric)  reçus pour autant de Carmen rejoué au retour, cocarde seulement coupée à 200€.

Entrée : Plein - Organisateur : Mairie
Présidence : À. Lager
Raseteurs Droitiers : R Fouque, V Félix, Y Benhammou -  Raseteurs Gauchers : M Meric , E Bernard, C Clarion, E Assenat  Tourneurs : T Tourreau, R Guyon, A Perez, J Daniel

Remise des Prix de la Fête 2018 :

IMG_4806.JPG

  • Meilleure Vache Cocardière: du Mardi Berretta – Manade Nicollin
  • Meilleur Raseteur course de la Vaches Cocardières : Marc Sanchez
  • Meilleur Lot de Taureaux Jeunes : N° 304, 362 et 382 – Manade Nicollin
  • Meilleur Taureaux Trophée H et P Aubanel : Boumian – Manade Nicollin
  • Meilleur Raseteurs Trophée H et P Aubanel : Emeric Assenat et Romain Fouque
  • Vainqueur Trophée Chloé Béchard du Concours d’Abrivado : Manade Rambier

17/07/2018

15.07.18 - GENERAC - Trophée des Partenaires - Trophée de l'Avenir

Course du Dimanche 15 Juillet 18

CAPUCCINO et AMERAOUI

CHAMPIONS DES PARTENAIRES

IMG_4479.JPG

Ils ont osé le maintenir, et ils ont eu raison. Le trophée des partenaires, en plus de rassembler un public conséquent s’est montré plus qu’intéressant malgré une 1ère partie vite expédiée (22’) à cause d’un déchainement des hommes (effet bleus peut-être) et de cornus ne tenant pas la distance mais forts plaisants… En seconde Capuccino du haut de ses 6 ans tient la distance tout comme Campagnié de 3 ans  son ainés.

Chez les hommes, le jeune Améraoui à droite et Gougeon à gauche, très entreprenants tirent la course. Les autres donnent la réplique. Et au final, le résultat est là.

IMG_4488 MOUSTACHE.JPGMoustache (Guillierme 038): Avec bravoure et sans refus se chauffe dans les séries et plante les cornes après Benammar (2) et Miralles. 3 Carmen plus rentrée à la 5ème.IMG_4513 TRITON.JPG
Triton (A. Baroncelli 927) : Sans forcer le rythme répond avec irrégularité. Tamponne derrière Ameraoui (2), El Mahboub dans 8 minutes orchestrées à 3 reprises plus retour.
IMG_4526 - PANADERO.JPG
Panadero (Michel 266) : Perdu et submergé, prend les rasets à la traverse le temps des pompons (2'30). Aux ficelles répond sans retenue jusqu'à la 9ème ou il s'incline en musique, jouée 2 fois.IMG_4544 - CAMPAGNIER.JPG
Campagnié (F.Mailhan 928) : 30 secondes, 5 rasets et place aux ficelles. Collé aux planches, s’engage en coupant légèrement le terrain il pousse derrière Améraoui (2), Miralles (2), Chig dans un quart d’heure qui a manqué d’un zeste de pression. Rentre en musique, jouée 5 fois, une ficelle.

IMG_4566  - CAPUCIN.JPGCarolin (Cavallini 245) : Distrait, il semble avoir la tête ailleurs. A la 8ème, Améraoui ne peut aller à la tête. Titillé calmement, il raccompagne bien, mais n’exige que peu de réflexion chez les hommes qui le dépouillent en 11 minutes avec le disque au retour entendu pour la 3ème fois.

Cappuccino (Rousty 210) : Dès le raset d’attaque,IMG_4578 - CAPUCCINO.JPG saute derrière Améraoui. Placé, il attend, il surveille mais le travail tarde. Sollicité, il démarre  promptement sur les sites pour stopper à la limite ou en contre piste (Améraoui, Chig). A l’aise dans les séries, il se retourne vivement.  Des Carmen -6- plus rentrée pour ce jeune élément bien corsé.

IMG_4612 - CHIPEAU.JPGChipeau (Saumade 214 hp) : Sérieux, même trop sérieux pour cette position et ce statut. Cul aux planches, il demande de l’engagement pour débouler comme une flèche. A l’ultime minute saute derrière El Mahboub (Carmen). Rentre avec les honneurs sa cocarde coupée.

Entrée : 1/2
Organisateur : Mairie
Présidence : B. Pascal
Raseteurs Droitiers : M Charnelet, C Miralles, A Ayme,  M Chig, L Ameraoui (sort au 7°) Raseteurs Gauchers : Y El Mahboub, S Benammar (sort au 4°), M Gougeon  Tourneurs : S Fargier, T Dumond, T Patrice

Texte et Photos Cyril Daniel

15/07/2018

15.07.2018 - PEROLS - TROPHEE DE L'AVENIR

Course du 14 Juillet 18

VERSADOU, VALJEAN EN PORTES DRAPEAU

IMG_4364 - versdou - naim.JPG

Jour férié, mais pas pour tout le monde. Notamment pour les hommes, qui ont donné du rythme tout au long de l’après-midi, permettant ainsi à Versadou, Valjean de figurer en tête de cortège. Marengo quant à lui à bien conclut alors de Servan a été un premier honorable.

IMG_4307 - SERVAN - BOUHARGANE.JPGServan (Blanc 236) : Errant il répond plus ou moins puissamment. Secoué il enchaine, pousse après Bouhargane et se dresse après Naim et Aliaoui.4 Carmen dans 13 récompensées.IMG_4323 - VOLTAIRE - BOUHARGANE.JPG

Voltaire (Les Baumelles 005) : D'aspect froid il donne guère confiance et a du mal à rentrer dans la course. Quelques allonges bien accompagnées pour 2 fois le disque ainsi qu'au retour avec une ficelle.
IMG_4340 - VULCAIN - ALIAOUI.JPG
Vulcain (Allard 116) : Sans vice et volontaire il prend plaisir dans les séries. Tamponne derrière Aliaoui (2) et Auzolle dans 8 minutes honorées du disque entendu 5 fois
Versadou (Rousty 127) : Malgré deux petites fautesIMG_4402 - VERSADOU - NAIM.JPG de placements (d’où les hommes ne font rien pour l’en sortir en faisant la ronde autour), c'est contre les bois qu'il trouve refuge. Anticipateur, il démarre pleins gaz, accélère au contact du crochet et ne lâche pas prise jusqu'au bois. A l’aise dans les sérieux, il enchaîne et s’en dégage. Cède sa 2de ficelle sur la trompette au terme d’une très bonne course récompensée par la musique, jouée pour la 6ème fois.

IMG_4427 - VALJEAN.jpgValjean (Michel 078) : Placement, charge lourde et grosses percussions en conclusion (Auzolle 3, Bruschet, Bouhargane, Aliaoui et Auzolle avec saut lui font réaliser 12 minutes plaisantes récompensées par le disque entendu  5 fois.

Neptune (Rouquette 201) : Un raset d'école IMG_4441 - NEPTUNE - AUZOLLE.JPGdauzolle conclut part une belle envolée et une réaction apres Alioaoui laisse espérer sinon tout est prétexte pour sauter (22 fois).
IMG_4457 - MARENGO - BOUHARGANE.JPG
Marengo (Vellas) : Même s'il semble avoir moins de mordant sur les rasets, ses finitions derrière Bouhargane (6) Dunan (2) et Naïm (2) sont toujours autant puissantes.7 Carmen plus retour

IMG_4291.JPGEntrée : ¼ (début de course) puis 1/3 (fin de course) - Du fait de l'entrée gratuite, va-et-vient constant du public)
Organisateur : Mairie
Présidence : J. Alvarez
Raseteurs Droitiers : L.  Auzolle, S. Dunan, R. Bruschet  Raseteurs Gauchers : Y. Naïm, J. Bouhargane, F. Aliaoui
Tourneurs : T. Dumond, D. Dunan, C. Galibert, H. Kerfouche

Texte et Photos Cyril Daniel

 

10/07/2018

REMOULINS - 2e Journée de la Cerise d'Or

Course du 8 juillet 2018

ANTONIO et URSIN , LA CERISE DANS LE PANIER

IMG_4067.JPG

S’il n’y a pas grand-chose à retenir de la première partie de cette 2ème journée de la Cerise d’Or, Antonio et Ursin ont dominé la seconde. Rien à redire chez les hommes dont certains ont mouillé le maillot. Fouque se montre en forme bien aidé par Bouhargane et ponctuellement par Garcia.

IMG_4082 - ROLLIER.JPGRollier (N.929, Caillan).- Un début brouillon avant de se caler et mener les hostilités. Sur quelques répliques va au bout (Fouque 3 - Laurier) avant durcir le jeu. Carmen au retour joué 4 fois, ficelles en place.IMG_4097 - MISTRAL.JPG
Mistral (N.128, Ricard).- 4'30 les rubans avec pas mal de saut (5). Aux ficelles c'est irrégulier. Un énervement déclenche le disque dans un ensemble brouillon. Conserve une ficelle.
IMG_4109 - BATACLAN.JPG
Bataclan (N.941, Occitane).- N'avait pas la tête à la scène mais en coulisse qu'il visitera 12 de fois. Entre temps il lâche avant de tamponner après Bouhargane (Carmen). Rentré une ficelle. IMG_4133 - ANTOINIO.JPG
Antonio (N.153, Guillierme).- Toujours dans les planches se livre avec intérêt et raccompagne jusqu'à la limite, pattes sur l’estribo, et corne menaçante. Tient pied dans la pression avant de s'en dégager. 12minutes intenses récompensées par le disque joué 8 fois.
IMG_4161 - ARLEQUIN.JPG
Arlequin (N.0148, F.Mailhan).- Bien calé, il coupe légèrement les trajectoires pour ne les lâcher qu'au ras des planches. Un passage au ralenti avant une fin de course plus soutenue. Garcia le prive de tous ses attributs a l'exception de la 2sde ficelle levée par Fouque sur la trompette .5 Carmen plus rentrée.IMG_4207 - URSIN.JPG
Ursin (N.105, Plo).- Volontaire, franc les pompons volent en1'30. Alors avec rapidité il s'engage dans des longueurs parfois serrées et concluent avec brio aux planches une dizaine de fois après Guerrero (2) Naim (3) Bouhargane, Fouque (3). 10 Carmen plus retour avec une ficelle.
IMG_4230 - MILO.JPG
Milo (N.073, Ternen, hp).- 15 minutes (?), des primes élevées (1ere ficelle a 200€), 7 puissantes finitions mourre en avant après Bouhargane, Fouque et Guerrero mais aussi des lacunes pour un final en dent de scie honoré du disque joué 5 fois pendant.

Entrée : ¾  - Organisateur : UT Remoulinoise -  Présidence : A. Paillet
Raseteurs Droitiers : R Fouque, F Garcia, P Laurier (sort au 5ème) Raseteurs Gauchers : F Naïm,  D Guerrero, Chahboune, J Bouhargane,  J Bakloul  -  Tourneurs : H Kerfouche, R Guyon,  O Ruiz

Texte et Photos Cyril Daniel

08/07/2018

ROGNONAS *AVENIR*

Dimanche 08 Juillet 2018

VAUJANY COCARDIER PUR JUS…

Rognonas 08 7 06.JPG

Vaujany (Martini) en duo avec Damien Martin Cocher

Entrée: 1/2 Organisateur: CT L’Abrivado Présidence: R Vignaud Droitiers: Bressy, Chig, Laurent, Moine Gauchers: Gaillardet (sort au 4ème sur claquage) Lafare, Martin Cocher, Matéo Tourneurs: J Dumas, Lévy, Sagnier, Savajano.

Pour cette première journée des charretiers Vaujany s'illustre avec une superbe prestation rehaussée par le travail correct de l'équipe qui avec la chaleur lâche prise au dernier. Martin Cocher, Matéo et Bressy sont à la pointe et Gaillardet en reprise rechute au quatrième et doit quitter la piste.

À l'est d'ÉDEN (Caillan n°110) ça chauffe d'entrée avec Matéo qui frôle l'accrochage aux planches. Placé, il est sérieux dans ses répliques et ne donne pas la tête facilement. Dans ces conditions rugueuses il conserve aisément ses ficelles avec 2 Carmen et rentrée. Doté d'un bon placement, MOUSTOUS (Ribaud n°936) excelle dans les séries. Aux ficelles, calé aux bois il est plus incisif après les droitiers. Bressy en tire le mail leur mais les gauchers sont délaissés et cela manque de rythme. Ficelles au toril. 1 Carmen et retour. Vaillant et soumis au régime intensif, VAUJANY (Martini n°056) défend ses ficelles après deux minutes tambour battant. Passé l'orage, il reprend l'ascendant avec des poursuites abouties et une volonté inaltérable à donner le meilleur dans les séries. Un excellent cocardier qui ramène ses ficelles en musique jouée six fois.

Avec ses longues aiguilles, LOU PELOUFRE (Guillierme n°211) se donne sans retenue. Les hommes se délectent de sa bravoure mais au fil des minutes il se rapproche des bois et percute Martin Cocher. Au final il garde ses ficelles et s'avère convaincant. 3 Carmen et rentrée. Ça souffle sur MISTRAL (Fournier n°844) aux rubans qui percute Martin Cocher à trois reprises et Bressy. Aux ficelles il est moins percutant mais tout autant disponible. Il coupe le terrain, fuse et lâche la seule ficelle de l'après-midi à Matéo et rentre la seconde. 4 Carmen et retour. Vert mais imposant, MISTI (Blanc n°235) saute seul et n'est raseté que sur déplacements. Aux ficelles il se place et les rasets s'espacent après un saut et un coup de barrière sur Moine pour terminer les cinq dernières minutes délaissé.  2 Carmen et rentrée.

Rognonas 08 7 02.JPG

Laurent à la tête d'Eden (Caillan)

Rognonas 08 7 11.JPG

Vaujany (Martini) serre de près Ludovic Bressy

Rognonas 08 7 13.JPG

Superbe raset de Damien Martin Cocher avec Vaujany (Martini)

Rognonas 08 7 14.JPG

Vaujany (Martini) serre Damien Martin Cocher

Rognonas 08 7 18.JPG

Lou Peloufre (Guillierme) Sur Vincent Laurent

Rognonas 08 7 21.JPG

Mistral (Fournier) se dresse après Ludovic Matéo

Texte et photos Éric AUPHAN

Trophée de l’Avenir: Bressy (6) Laurent (4)

Trophée des Raseteurs: Martin Cocher (14) Matéo (8) Gaillardet (7) Moine (4) Lafare (2).

01/07/2018

VILLENEUVE-LES-MAGUELONE *AVENIR*

Course du samedi 30 juin 2018

Briscard et Florentin Garcia
sous le soleil

villeneuve-les-maguelone,briscard,rambier,course camarguaise

Cocardier et finisseur Briscard
sur Y. Martin

 

Sous un soleil de plomb, hommes et cocardiers ont offert au public une excellente partition pour cette 3e journée du Trophée de la Vigne et des Etangs, Souvenir E.-Vallier et J.-Vidal. Briscard pour son côté cocardier et redoutable finisseur, associé à Florentin Garcia récoltent les faveurs du jury. Felibre partenaire au grand coeur séduit dans un autre registre. Bravo à tous les acteurs qui ont subi la chaleur et l'heure inhabituelle (11h).

Saladin (Saumade, N.517 ).- Il la joue au métier, promène les hommes, prend les rasets consentis en venant frapper aux bois. Se dresse sur Oudjit, se décale des planches et gère sa course. Les ficelles au toril. 1 Carmen.

Bossard (Les Baumelles, N.011).- En présence de ses parrains, les jumeaux vauverdois, il excelle dans les séries, en donnant de la corne pour les premiers attributs. Aux ficelles, se place, se montre intermittent dans ses réactions, le tout est agréable. Incisif sur les gauchers, Y. Martin dans les cornes. Finira avec conviction, cède l’ultime ficelle à la trompette. 7 Carmen plus retour.

Gaudi (Chaballier, N.144 ).- Brave pour cocarde et glands, se donne dans de longues séries aux ficelles. Avec un moral d’enfer, il fait front. Le soleil fait son œuvre, le travail diminue. Méric le fait briller. 2e ficelle levée en fin de course. 4 Carmen.

Nabucco (La Galère, N.050).- Droite, gauche, se donne volontiers dans les assauts. Son handicap visuel le rend attentif à tout. Décalé, il pose problème. De rageuses fusées sur Garcia, pas facile de trouver la bonne trajectoire. Les ficelles au toril. 2 Carmen

Felibre (Vitou, N.217).- Petit gabarit qui se tourne à merveille sur toutes les invites. Après Méric, Garcia, Allouani, c’est rapide jusqu'au ras des planches. Petite bombe, il enchaîne les séries avec volonté, et de belles anticipations. 11 bonnes minutes, 6 Carmen et retour.

Briscard (Rambier, N.152).- Grand bannu, il emboîte les attaques pour taper violemment, Martin, Vic, Oudjit. ça cogne avec le poitrail, promène les hommes, le travail diminue. Bien placé, il en impose. Avec de bons chagements de terrain, il finit en dominant. Rentre ses ficelles. 6 carmen plus retour.

Artaban (Cavallini, N.254, hp, 12 minutes). Rapide, leste dans les enchaînements, ses finitions sont finies ras des bois. Après Allouani, Oudjit, Garcia, les cornes vont contre les planches. Le travail diminue mais les belles séries sont menées avec conviction. A la 9e, se blesse à l'oeil aux barrières. Rentre ses ficelles. 5 Carmen. A revoir.

VENTADOUR
PHOTO C. ITIER

Course du samedi 30 juin. Entrée : 200 personnes. Org. : Section taurine. Président : Bruno Séguier. Raseteurs droitiers : Allouani, F. Garcia, Vic, Oudjit. Gauchers : Clarion, Y. Martin, Méric . Tourneurs : Arnel, Ull, Daniel, Ruiz.

Faits marquants : Ull, Clarion sortent sur ennui musculaire. Aliaga blessé la veille, est absent.

Trophée de l'Avenir : F. Garcia, 13 ; Méric, 6 ; Y. Martin, 4.

Trophée Honneur : Clarion, 13 ; Oudjit, 8 ; Vic, 5

26/06/2018

GDE MOTTE - 24/06/18 - TROPHEE DES PYRAMIDES, M. SEVERAC

Course du 24.06.18 - AVENIR

QUESACO (Sauvan) et MERIC SUR LE PODIUM

IMG_3734.JPG

Pour ce trophée des Pyramides et M. Severac, si Caprice relève la première partie, ce seront Odin coiffé sur le poteau par Quesaco qui feront réagir les spectateurs et apporteront un peu de fraicheur a cette après-midi, récompensant au mérite M Meric devant Y Martin.
IMG_3564 - ARIEJO - MARTIN.JPG
Ariejo (Gd Salan 308) : Un soupçon plus coopératif à gauche qu'à droite sa course est basée sur la raideur.IMG_3576 - VALLOIS - AUZOLLE.JPG
Valois (Ternen 075) : Surpris en deux minutes place aux ficelles. Entre répliques irrégulières, une série déclenché le disque.
IMG_3586 - CAPRICE - MOINE.JPG
Caprice (Cavallini 159) : Reçois et répond à une avalanche de rasets dont les plus étirés sont raccompagnés jusqu'à la limite. Se dresse derrière Auzolle. Le disque au retour entendu 5 fois avec une ficelle.
Laos (Lautier 881) : Volontaire et franc il défend IMG_3621 - LAOS - MARTIN.JPGdès la 4eme sa seconde ficelle. Se retourne vite dans les séries, ferme la porte à Auzolle et Miralles dans 8 minutes récompensées par le disque entendu 6 fois.
IMG_3652 - CALDEIRAS - MERIC.JPG
Caldeiras (Brestalou 201) : Consenti sans répit répond au coup par coup sans forcer la cadence. Positionné se défend sans céder de terrain et pousse jusqu'à la limite après Miralles et Auzolle. Classique, ce tau bicolore rentre en musique une ficelle.
IMG_3684 - ODIN - MERIC.JPG
Odin (Vitou 205) : Petite maille certes mais quelle vitalité. S'engage et raccompagne vivement, enchaîne se lève après Moine, Miralles en conclusion de séries. Au grand cœur il ne baisse pas d'un cran et rentre une ficelle en musique entendue 7 fois.IMG_3714 QUESACO - MARTIN.JPG
Quesaco (Sauvan 227) : Calme et disposé il répond bien et se montre brillant dans les échanges d'où il se dégage aisément et dans ses arrivées ou il cogne les planches après Moine et Martin (5) avant de les franchir après Méric. 5 Carmen plus retour ficelles en place.

Trophée Avenir : Méric 14, Martin 13,

Trophée Honneur : Moine 9, Jourdan 5, Bénafitou 5, Oudjit 4

Entrée : ¼ -  Organisateur : CTPR Lou Gregau - Présidence : J. Valentin
Raseteur Droitiers : Miralles, Auzolle, Oudjit, Jourdan, Moine Gauchers : Benafitou, Meric, Martin
Tourneurs : Daniel, Savajano, Dumont ---

Texte et Photos Cyril Daniel

24/06/2018

CODOGNAN 23/06 - COMPLETE MANADE BLATIERE BESSAC

Course du 23 Juin 18

BIEN LES BLATIERE-BESSAC !

GULLIVER d’un côté et T. VACARESSE de l’autre

en CHEFS DE FILE

IMG_3320.JPG

La fête votive  continue dans ce village gardois connu et reconnu pour être le fief de la devise Orange et Verte de la manade Blatière-Béssac. Après la course complète de Vaches Cocardières hier qui  a laissé le public sur faim,  et veille de la course complète de taureaux Neufs de dimanche, c’était en ce samedi le tour des porteurs d’espoirs dans une course concourant pour le Trophée de l’Avenir.

En prélude, pour le 50ème Anniversaire des Arènes, furent honorés les Maires ou leurs Représentants ayant contribués depuis 1968 au maintien des arènes dans la Commune, le tout en présence de la pena La Gardounenque, de Régine Pascal et de la Soléïado de Margarido.

Le cérémonial  terminé, ce sont 8 Raseteurs et 2 tourneurs qui sont venus se présenter. Nombre réduit à 7 après l’entracte après le retrait de S. Rassir, à 6 après la démission (non expliquée) de R. Bruschet et à 5 au dernier suite à la blessure (pointe dans la main) d’A. Brunel.  Chez ceux ayant fait la course de A à Z, T. Vacaresse est sans discussion possible l’homme de la journée, bien secondé par le vétéran C.Miralles et J Soler. M. Gougeon et N. Benafitou surent donner répliques à gauche.

Face à cette équipe, pourtant entreprenante, les biou des Iscles auraient mérités, surtout le quatrième et les deux derniers, à être davantage secoués pour s’exprimer au mieux. Mais, dans l’ensemble, rien à redire, ce fut plaisant, notamment avec Gulliver, Samba, Muscat et Tibère qui mériterait d’être revu dans les points. Quant au  premier Dingo, il a bien plus que joué son rôle.

IMG_3332 - DINGO- GOUGEON.JPGDingo (N°831) : Agé de 10 ans, il donne réplique à tout le temps des pompons (5 minutes). Aux ficelles, placé correctement, il sort bien et pousse jusqu’à la limite où il se lève derrière Rassir (2), Miralles et Bruschet. Rentre ses Ficelles. 4 Carmen plus retour.IMG_3366 - JONKER - MIRALLES.JPG

Jonker (N°184) : Bien présent le temps de cocarde et glands (7’), il n’hésite pas à sauter dans l’élan plusieurs fois. Par la suite, bien que demandant davantage d’engagement de la part des hommes, il réalise de bonnes choses… Finition  après Vacaresse (2), Rassir (2), Miralles pour 4 Carmen plus retour.IMG_3405 - GULLIVER - SOLER.JPG

Gullivert (N°107) : Volontaire, les rasets s’enchaînent et trouvent réponse. Dans les séries, il s’échauffe  et serre de plus en plus ses arrivées pour finirIMG_3396 - GULLIVER - BENAFITOU.JPG en passant la corne et encore se soulever derrière Gougeon et Miralles et Soler. Se battant sans faiblir, Miralles le privera de sa 1ère ficelle sur la trompette finale. 4 Carmen plus rentrée.

IMG_3465 - MUSCAT - SOLER.JPGMuscat (N°837) : Agé comme le 1er de 10 ans, et porteur de la devise, il a la bougeotte, tout en répondant. Dès la 4ème (ficelles), il se cale un peu plus et fait front avec bravoure et pousse de plus en plus ses poursuites jusqu’à la limite ou il va même venir se dresser  aux trousses de Miralles et en fin de course derrière Soler. Le disque, qui avait résonné  7 fois pendant, le raccompagne porteur de sa seconde ficelle.

Samba (N°930) : Pas d’échauffement,  et les coups IMG_3501 - SAMBA - BENAFITOU.JPGs’enchainent, quand ce ne sont pas les cornes qui viennent effleurer ou cogner les planches. S’envole derrière Miralles, tamponne derrière Brunel, Vacaresse (2). Se défend avec métier, les hommes commencent à lever le pied. Re-tampons après Vacaresse, Miralles et Benafitou….. Retour en musique, jouée 5 fois.

IMG_3523 - JASON  - VACARESSE.JPGJason (N°837) : Froid dans comportement  et positionné à deux mètres de planches devant le toril, il va falloir attendre la 4ème minute pour voir le premier raset. Ignorant l’appel des tourneurs, il à l’ œil sur les raseteurs et à tendance à monter sur eux, les empêchant de toute amorce de raset. Sur les provocations, il peut venir naïvement comme se montrer incisif. Tamponne derrière Vacaresse avant d’y sauter après. Il faut le secouer, mais les hommes en plus d’être réduits arrivent à bout de force.  Le disque qui avait tourné 4 fois le raccompagne.IMG_3543 TIBERE - MIRALLES.JPG

Tibère (N°023) HP – 10’ : Le benjamin  de l’équipe en a sous le capot. Il parcourt la piste, beugle, et provoque les hommes qui ne savent que  faire. Miralles, s’engage et l’amène avec lui au-dessus des planches… Chaque réponse est vive et sèchement raccompagnée…. Mais ça manque de travail….. Dommage. 2 Carmen plus retour.

Entrée : 2/3 - Organisateur : Cté des Fêtes

Présidence : A. Soubeiran

Raseteurs Droitiers : T Vacaresse, C Miralles, A. Brunel, R Bruschet, J. Soler Raseteurs Gauchers : M Gougeon, N Benafitou, S. Rassir

Tourneurs : S. Fargier, B. Joseph            Texte et Photos Cyril Daniel

12/06/2018

MONTFRIN *AVENIR*

Lundi 11 juin 2018 - Course du dimanche 10 juin

Un Timoko de feu
dans une course trépidante

montfrin,timoko,course camarguaise

Un festival d'actions
ici sur Gaillardet

Dans le chaudron montfrinois, on ne regarde pas une course, non ! On vit la course ! On s’exprime, on apprécie, on commente et on le fait savoir, et quand c’est bon, alors les clameurs s’élèvent et les sourires s’affichent.

Pour cette 2e journée du Gland d’Or, l’osmose est totale, chaque taureau voit ses qualités exploitées par des hommes zélés et inspirés et qui, l’ambiance montant crescendo, s’impliquent au maximum. Bravo à Gaillardet, Moutet et les six autres tous méritants. En noir, Timoko fait parler la foudre mais du 1er au dernier, chacun a fait briller sa manade.

La capelado est dédiée à Joey Deslys (blessé samedi à Alleins) sous les applaudissements.

montfrin,timoko,course camarguaiseCarignan (Fabre-Mailhan).-
Répond assidûment avec quelques accélérations bien placées. Appliqué et sérieux, les enfermées sont chaudes sur Balkoul. Moutet prend tous les attributs (sauf 1er gland). 14 minutes de qualité. 6 Carmen et retour.

Caberne (Raynaud).- Il n’est pas de ceux qu’on mène par le bout du nez. Fonce droit devant, dédaigne ou se cabre. Il faut le capter comme Gaillardet pour une réponse frappée. 2 Carmen. Il complique le jeu en baissant la tête et rentre ses pompons.

montfrin,timoko,course camarguaise◄ Joyko - Michelier

Joyko (Les Termes).- L’étalon est déterminé et peut se soulever en finition. Franc et vaillant, se montre performant dans les enchaînements. Démarre plein pot après Garcia pour une trajectoire haletante. Les hommes grattent régulièrement les ficelles, Joyko au diapason, en garde une au terme d’un quart d’heure rythmé.
7 Carmen et retour.

Lucky (Le Joncas).- Il manque de concentration, saute, arpente la piste longuement. Il met du temps à se chauffer mais, après, il se livre pour des enchaînements rapides avec finition (Moutet 2, Michelier 2 fois, Bakloul 2). Les ficelle rentrent. 8 Carmen et retour.

Vaujany (Martini).- Il a du gaz et affiche son envie de combattre coursant les hommes jusqu’aux planches dans des enchaînements trépidants. Bien en place, inquiète Moutet, Roig, garde son tonus de braise, se soulève après Moutet, envoie la corne au ras. Même épuisé, il reste combatif et garde une ficelle. 9 Carmen et retour.

montfrin,timoko,course camarguaise◄ Timoko - Gaillardet
Timoko
(Lautier).- Armé d’aiguilles, trouve vite les bons endroits, se montre véloce et bagarreur. Il tient les blancs à l’œil, enchaîne à fond, et s’envoie haut et fort en conclusion. F. Garcia embarqué dès le départ, traverse la piste, y’a le feu ! Plein gaz après Gaillardet qui se pique au jeu et le défie. La réponse est énorme, Yoan se fait expulser du pourtour dans un énorme impact. Idem Moutet carrément éjecté sur les gradins. Les hommes font ce qu’ils peuvent face à ce démon. Les primes montent, le public exulte. Les ficelles rentrent, 7 Carmen et retour sous l’ovation.

Mesclun (Bon, hp pour 10 minutes).- Avec son impressionnant physique, il calme un peu les ardeurs. Mais Gaillardet le cite et se fait carrément exploser en haut des tubes. Les courageux s’y mettent tous ensemble pour une paire de séries mais c’est Bakloul qui se taille les derniers honneurs, en levant 1er et 2e gland dans 2 barouds fracassants. Des Carmen, des applaudissements. On s'est régalé !

Texte et photos
MARTINE ALIAGA

▼ Caberne et El Mahboub

montfrin,timoko,course camarguaise

▼ Joyko et Gaillardet

montfrin,timoko,course camarguaise

▼ Lucky avec Bakloul

montfrin,timoko,course camarguaise

▼ Vaujany et Gaillardet

montfrin,timoko,course camarguaise

et Florentin Garcia

montfrin,timoko,course camarguaise

▼ Timoko

enferme Moutet

montfrin,timoko,course camarguaise

frappe sur Michelier

montfrin,timoko,course camarguaise

sur Moutet

montfrin,timoko,course camarguaise

 

 ▼ L'action de Mesclun sur Gaillardet

montfrin,timoko,course camarguaise

montfrin,timoko,course camarguaise

Trophée de l'Avenir : F. Garcia, 4 points ; El Mahboub, 3.

Trophée Honneur : Moutet, 20 ; Gaillardet, 13 ; Vic, 4.

Gland d'Or : Moutet, 31 points ; Fouque, 16 ; Gaillardet, 15 ; Deslys, 11 ; Vic, 9.

Course du dimanche 10 juin. Entrée : ¾ d'arène. Org. : CT Le Pougaou. Président ; L. Allemand. Raseteurs droitiers : F. Garcia, Michelier, Moutet, Vic, Roig. Gauchers : El Mahboub, Gaillardet, Bakloul. Tourneurs : Solera, Roux, Lévy.

Les à côtés

▼ Clin d'oeil : les Arlésiennes
sont rentrées de Grenade
et ont retrouvé leur place au premier rang
la course peut commencer

montfrin,timoko,course camarguaise

▼ Ici on ne fait pas "monter" les taureaux
rappelle Yvan Villard encourageant les raseteurs
à valoriser les cocardiers
avant que ne commence la capelado
dédiée à Joey Deslys

montfrin,timoko,course camarguaise

▼ attente au fer :
le simbeu venu chercher Vaujany
ne fait pas son travail correctement
le gardian le rappelle à l'ordre

sous les applaudissements

montfrin,timoko,course camarguaise

montfrin,timoko,course camarguaise

▼ Le face à face prudent de Solera et Timoko

montfrin,timoko,course camarguaise

****************************

 

 

CAVAILLON *AVENIR*

Dimanche 10 Juin 2018

LOUPIO IN EXTREMIS….

IMG_3426.jpg

Loupio (Layalle) barricadier après Yoan Pradier

Entrée: 1/10ème Organisateur: CT Cavaillonnais Présidence: D Rocarpin Droitiers: Jaubert, Moine, Pradier, Sanchis Gauchers: Alioui, Lafare, Zbiri, Pinter Tourneurs: Lieballe, P Rado.

Finale peu enjouée par manque d'implication des hommes aux ficelles. Le Carmen général final est surprenant. Malgré cela Pradier tire la droite et mérite son prix tandis qu'à gauche Aliaoui opportuniste et Lafare ont de bons passages. Loupio spectaculaire amène un zeste d'émotion que l'on n'espérait plus.

Dans son jardin à la place de premier, ÉDEN (Caillan n°110) se livre franchement gauche-droite. Aux ficelles, il se place mais n'est pas assez bousculé pour donner sa pleine mesure et les rentre. 1 Carmen et rentrée. Avec ses grandes cornes, REMPART (Sylveréal n°120) est une fortification infranchissable pour les gauchers. Pourtant sur les quelques séries la muraille s'avère abordable mais peu raseté, il s'évade et conserve lui aussi ses bobines en musique. Vaillant, PEILLARDO (Saint Pierre n° 131) défend vite ses ficelles. Il termine rarement mais Lafare le tire plusieurs fois aux bois. La 1ère ficelle ouverte anime sa fin de course plus généreuse. Il la cède à Pradier sur la sonnerie. 1 Carmen et retour.

Vif, DIEGO (Lautier n°174) se libère seul de ses deux glands en contrepiste. Concentré, il ne rechigne pas dans les séries. Rapide, il chasse les blancs et les tient à distance. Ficelles intactes au toril et manque de travail. 3 Carmen et rentrée. Entame salée pour SAUNIER (Ribaud n° 204) délesté de ses rubans en 30 secondes. Brave, il enchaine les séries et donne confiance aux hommes qui malgré tout laissent une ficelle sur les cornes. 5 Carmen et retour. D'entrée le sauvage BRONCO (Gillet n° 234) saute  après Zbiri. Il se jette et coupe le terrain jusqu'aux planches. Aux ficelles, le travail cesse et le bioù termine par un saut après Aliaoui montrant qu'il en avait sous les sabots. 2 Carmen dont rentrée. Agressif, LOUPIO (Layalle n° 175) tape après Zbiri, saute sur Pradier puis c'est le vide sidéral jusqu'aux deux dernières minutes de ses douze de présence ou il affiche ses qualités barricadières. 3 Carmen et retour.

IMG_3354.jpg

Eden (Caillan) avec Farid Aliaoui

IMG_3360.jpg

Arrivée de Rempart (Sylveréal) aux trousses de Smaïn Zbiri

IMG_3366.jpg

Geste précis de Jérémy Lafare avec Peillardo (Saint Pierre)

IMG_3380.jpg

Diego (Lautier) se jette à la poursuite de Yoan Pradier

IMG_3389.jpg

Arrivée serrée de Saunier (Ribaud) sur Jérémy Lafare

IMG_3407.jpg

 Bronco (Gillet) termine après Farid Aliaoui

IMG_3430.jpg

Heureusement Loupio (Layalle) réveilla l'assistance ici avec Jérémy Lafare 

IMG_3433.jpg

Coup de barrière de Loupio (Layalle) avec David Moine

IMG_3437.jpg

Envolée de Loupio (Layalle) sur un Jérémy Lafare très actif

 

Texte et photo Éric AUPHAN

Trophée de L'Avenir : Zbiri (5)

Trophée Honneur : Aliaoui, Pradier (11) Lafare (9) Pinter (4) Moine (2).

Trophée Li Doulaou : Meilleur taureau Zalduendo (La Galère) course du 12/05 (73pts). Second Diégo (Lautier) finale (70,5pts). Meilleur raseteur Yoan Pradier.

09/06/2018

VILLENEUVE-LES-MAGUELONE V*AVENIR*

Dimanche 10 juin 2018 - Course du samedi 9 juin

Un concours de manades
plutôt cocardier

villeneuve-les-maguelone,course camarguaise

Auceloun à la poursuite du jeune Florentin Garcia

Cette 2e journée du Trophée de la Vigne et des Etangs récompense Yannick Martin dans une course plutôt cocardière. Et si Ahmôsis finit bien la 1re partie, Auceloun et Petous marquent la seconde. A la barre, capitaine Allouani mène le moral de la troupe où YannickMartin se détache et où les efforts de Florentin Garcia sont louables.

Brando (Occitane, N.938).- Suit avec vigueur, ne néglige aucune invite.Passe la vitesse supérieure dans de multiples séries. En bon premier, ne se laisse pas manœuvrer et rentre ses ficelles. 4 Carmen et retour.

El Paso (La Galère, N.826).- A fond, tête baissée, il écarte les hommes. Complique le jeu soit en se réservant soit en fusant et là sa vitesse fait la différence. Pas facile, rentre ses pompons. 1 Carmen et retour.

Ahmôsis (Plo, N.019).- Il offre son cœur et toute sa vaillance. Toujours partant, il trouve sa place, les blancs s’appliquent lui permettant de s’exprimer au mieux dans de multiples et vifs enchaînements. Tire la langue et râle tout ce qu’il peut mais défend bravement sa 2e ficelle qu’il rentre. 4 Carmen et retour.

Auceloun (Guillierme, N.170).- Il a du gaz et pousse dans les trajectoires. Aux ficelles, garde son punch, va au bout après Clarion, Garcia. S’il change souvent de place, il reste concentrée, flirte avec les planches ou tape droit (Clarion, Oudjit), se cabre sur Allouani pour 5 Carmen.A 7 ans, il a du biais et ne se laisse pas enfermer, rentrant ses ficelles avec les honneurs.

Basilio (Les Termes, N.106).- Se disperse, passe d’un raset à l’autre, monte sur les tourneurs ou course les hommes avec du jus. Décalé des planches, il n’en fait qu’à sa tête et décourage les tentatives. Rentre ses ficelles. 1 Carmen et retour.

villeneuve-les-maguelone,course camarguaisePetous et Yannick Martin
Petous
(Saumade, N.967).- Ses poursuites sont féroces, au début il promène les hommes. Allouani sonne le rassemblement et Petous se révèle. Avec tonus, il se livre dans de beaux enchaînements, se cabre sur Garcia, bascule après Allouani. Une prestation bien menée et équitable puisqu’il garde une ficelle. 6 Carmen et retour.

Anis (Ricard, N.246, hors points pour 10 minutes).- Les blancs se méfient et le testent. Anis occupe tout l’espace, prend quelques rasets, saute après Vic et Garcia l’embarque sur la fin pour un joli coup de barrière. 1 Carmen et retour.

MARTINE ALIAGA
PHOTOS CHRISTIAN ITIER

Course du samedi 9 juin. Entrée : 1/2 arène. Org. : section taurine. Président : Bruno Séguier. Raseteurs droitiers : Allouani, Oudjit, Vic. Gauchers : Clarion, F.Garcia, Y. Martin, Méric. Tourneurs : Roux, Ruiz, Arnel, Daniel.

Trophée Honneur : Clarion, 5 points ; Oudjit, 3 ; Vic, 2.

Trophée Avenir : Y. Martin, 10 points ; Méric, 9 ; F. Garcia, 6.